Vente publique de livres et grav

Recherche:  Voir les artistes Affichage en liste Affichage par photos

Lot 0157

BOREL.

Le Cuisinier moderne, mis à la portée de tout le monde, ou Traité des substances alimentaires, contenant : Première partie, l'art de faire la cuisine, les pâtisseries, les crèmes, les gelées [...]. Deuxième partie, toutes les préparations de l'office et toutes celles dépendantes des arts du distillateur et du confiseur [...]. Paris, Corbet aîné, 1837, fort 8°, [6]-XX-463-224 p., 8 pl. gravées dont 4 dépliantes, ces dernières peut-être ajoutées, portant en titre courant "Nouveau dictionnaire de cuisine" (6 planches annoncées au titre), demi-basane fauve postérieure soignée, dos à 4 faux nerfs orné de roulettes et de fleurons à froid, titre doré, tête rouge, couv. cons., peu rogné, dos passé, la teinture en rouge de la tête a débordé sur le bord sup. de plus. pp., rouss. à plus. pp. Ex-libris armorié gravé de la bibliothèque du château d'Ingelmunster, et un autre du Comte Albéric Descantons de Montblanc (Vicaire, 105, éd. de 1836. Pas dans Oberlé). L'auteur fut chef de cuisine de l'ambassadeur du Portugal à Paris.

Estimation : 150/200€
Adjugé: 340€


Lot 0158

[BRILLAT-SAVARIN].

Physiologie du goût, ou Méditations de gastronomie transcendante [...] Bruxelles, Voglet, 1828, 2 volumes in-18, [4]-340 + [4]-374 p., demi-basane havane à petits coins, dos lisses, pièces de titre et de tomaison basane verte, tranches marbrées. Un mors à demi fendu, accroc à une coiffe, des coins émoussés, intérieur frais. Mention de 3e édition au faux-titre (Vicaire, 117, ne signale pas cette probable contrefaçon de la seconde édition). Les avis sur Brillat-Savarin sont partagés. "Baudelaire se moquait de lui et le comparait à une 'grosse brioche'. Balzac est allé jusqu'à affirmer : 'Depuis le XVIe siècle, en dehors de La Bruyère et de La Rochefoucauld, aucun prosateur n'a su donner à la langue française un tel relief...". Cela étant dit, nous devons à cet excellent homme un des chefs-d'oeuvre de la littérature gastronomique mondiale. Il est avec Grimod de La Reynière celui qui a le plus sérieusement 'médité' sur l'art 'transcendantal' du bien-manger" (Oberlé).

Estimation : 50/75€
Adjugé: 200€


Lot 0159

BURNET.

Dictionnaire de cuisine et d'économie ménagère, à l'usage des maîtres et maîtresses de maison, fermiers, maîtres-d'hôtel, chefs de cuisine, chefs d'office, restaurateurs, pâtissiers, marchands de comestibles, confiseurs, distillateurs..., contenant l'explication de tous les termes techniques, les divers procédés employés dans la haute, moyenne et petite cuisine, les menus de repas, les parties les plus intéressantes de l'histoire de la cuisine, etc., enfin toutes les notions relatives à l'art culinaire et l'économie ménagère. Paris, Librairie usuelle, 1836, 8°, [4]-III-788 p. à 2 colonnes, 11 planches, lettrines gravées sur bois, demi-basane violine XXe s., dos à 5 faux nerfs, dos insolé, rousseurs, mouillures. Unique édition, bien complète des 11 planches (Vicaire, 132, ne signale que 8 planches ; Bitting 69 ; pas dans Oberlé).

Estimation : 75/100€
Adjugé: 220€


Lot 0160

CAREME (Antonin).

Le Cuisinier royal parisien ou l'art de la cuisine française au 19e siècle, traité élémentaire et pratique du travail en gras et en maigre, des entrées froides, des socles et de l'entrements de sucre. Des bouillons, consommés, fumets et bouillons médicinaux, des potages français, anglais, napolitains, siciliens, italiens, espagnols, allemands, russes, polonais, hollandais, américains et indiens. Des grandes et des petites sauces, des essences, des ragouts et des garnitures en général ; des grosses pièces de poisson, de boucherie, de porc frais, de jambon, de volaille et de gibier ; suivi de dissertations culinaires et gastronomiques utiles aux progrès de cet art. Gand, Impr. de Vanderhaeghe Maya, s.d. (circa 1850), 4 vol. 8°, 390, 364, 316, 489 p., orné de 48 planches hors texte dont 46 dépliantes et 2 planches de décors contenant 214 figures (l'illustrations semble complète bien que le titre annonce 49 pl.), demi-rel. post. perc. verte à coins, titres et tomaisons dorés, filets à froid, cachets ex-libris et de bibl., taches brunes à plus. ff. Rare contrefaçon belge de l'édition française (pas dans Vicaire ni Oberlé).

Estimation : 100/150€
Adjugé: 600€


Lot 0161

CAREME (Antonin).

Le Pâtissier pittoresque, contenant 125 planches gravées au trait, dont 110 représentent une variété de modèles de pavillons, rotondes, temples, ruines, tours, belvédères, forts, cascades, fontaines, maisons de plaisance, chaumières, moulins et ermitages ; précédé d'un traité des cinq ordres d'architecture, selon Vignole [...]. 3e édition revue et augmentée. Paris, Impr. Firmin-Didot, 1828, 8°, [6] p. (dont un titre gravé), 66 p., [2] p. blanches, 124 [sur 125] planches gravées au trait, demi-toile rouge à coins postérieure, titre doré, rousseurs soutenues. Il manque la planche 45, petite déchirure marg. au faux titre. Cachets ex-libris de G. Van Mullem, et d'un pâtissier d'Ostende. "Véritable traité d'architecture pâtissière, inspiré de Vignole, de l'architecture gothique, chinoise, égyptienne... Carême a dessiné lui-même les planches qui ont été gravées par L. Normand. D. Rabreau situe ce premier livre illustré de Carême dans le contexte philosophique et artistique de l'époque, le rattache à la grande tradition des livres sur l'art des jardins paysagers du 18e siècle, en explique la mégalomanie par l'ambiance de ce Paris du début du 19e siècle qui avait vu tant de mises en scène architecturales" (Vicaire, 145, ne cite pas cette édition ; pas dans Bitting ; extrêmement rare selon Oberlé, 186).

Estimation : 100/150€
Adjugé: 400€


Lot 0162

CAREME (Antonin).

Le Pâtissier royal parisien, ou Traité élémentaire et pratique de la pâtisserie ancienne et moderne, de l'entremets de sucre, des entrées froides et des socles ; suivi d'observations utiles aux progrès de cet art, d'une série de plus de 60 menus, et d'une revue critique des grands bals de 1810 et 1811. Paris, J.-G. Dentu, 1815, 2 vol. 8°, [4]-XXI-[2]-482-[2] ; [4]-447 p., un titre-front. gravé d'après l'auteur, un frontispice et 67 planches (sur 70, les planches 1, 3 et 69 manquent), demi-chagrin brun fin XIXe siècle, dos à 4 faux nerfs, titres et filets dorés, mouillures claires en tête des planches du tome 1, dos passés. Très rare édition originale du plus célèbre cuisinier français de la 1re moitié du 19e siècle. A 16 ans, il commence son apprentissage chez Bailly, le célèbre pâtissier de la rue Vivienne, fournisseur de Talleyrand. Pendant le Premier Empire, chef de bouche de Talleyrand, il participera à tous les grands 'extra' de la Cour et des ministères. En 1814, il exécuta l'immense dîner donné dans la plaine des Vertus, aux rois coalisés contre la France. Entre 1816 et 1829, il voyagera dans toute l'Europe et mettra ses talents au service de plusieurs altesses royales ou impériales à Londres, à Vienne, en Russie, avant d'être engagé comme chef de cuisine chez James de Rothschild. Il fera de la table du baron, la première de Paris. Il meurt en 1833 (Vicaire, 144 ; Oberlé, 186-190 ne cite pas cette édition).

Estimation : 150/200€
Adjugé: 1100€


Lot 0163

CARLEGLE.- MONTORGUEIL (Georges).

Monseigneur Le Vin. Livre quatrième. Anjou-Tourraine, Alsace, Champagne et autres grands vins de France. Dessins de Carlègle (compositions in-texte en coul.). P., Ets Nicolas, 1927, in-12, 4 cartes et 1 tableau in fine (2 dépl.), br., couv. rempl., lég. décharge de la couv. On joint le prospectus d'annonce.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 25€


Lot 0164

Collection A. Carême.

Le Conservateur, contenant : 1° Le Livre de tous les ménages, par Appert. 5e édition, revue par MM. Prieur-Appert et Gannal. 2° Anciens procédés de conservation des fruits, des légumes et des viandes [...] par F*** [...]. 3° Monographie des vins, par MM. Joubert, Bouchard et Louis Leclerc. Paris, Dentu, 1842, 8°, [6]-XVI-472 pp., 5 planches au trait dont 4 dépliantes, demi-veau brun, dos lisse orné de motifs romantiques dorés en long (dorure estompée), mouillures, piq., qq. rouss. Édition originale de cet ouvrage collectif (Vicaire, 202).

Estimation : 75/100€
Adjugé: 90€


Lot 0165

[COMBLES (de)].

L'École du jardin potager [...]. Nouvelle édition, augmentée du Traité de la culture des pêchers. Paris, Boudet, Le Prieur, 1770, 2 tomes en 1 fort vol. in-12, [8]-493-[5], 366-[10] p., pleine basane havane, dos à cinq nerfs orné de caissons dorés, pièce de titre en maroquin rouge, roulette dorée aux coupes, tranches rouges, sans le frontispice. Traité du jardin potager qui comprend la description des plantes potagères, les qualités de terre, les situations et les climats qui leur sont propres, la culture qu'elles demandent, les propriétés et leurs vertus pour la santé, les différents moyens de démultiplier la récolte des graines, la manière de cultiver des champignons en toutes saisons... (pas dans Oberlé).

Estimation : 50/75€
Adjugé: 90€


Lot 0166

CONTOUR (Alfred).

Le Cuisinier bourguignon. Nouveau livre de cuisine pratique. 4e édit. revue et augmentée. Beaune, Loireau, 1910, 8°, 416 p., demi-toile grise de l'éditeur, signatures ex-libris sur le 1er f. de garde, coins émoussés, plats salis, ex. déboîté mais solide (pas dans Oberlé). L'auteur était Maître d'hôtel de l'Hôtel du Chevreuil de Beaune. Il est également co-auteur avec Léon Carmet de "La cuisine lyonnaise". Rare.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 70€


Lot 0167

Cordon de la Chaîne des Rôtisseurs.

Grand cordon en reps mauve bordé d'un liseré bleu ciel, auquel une chaîne et une médaille sont attachées, écusson brodé aux couleurs nationales belges. Ce cordon est donné lors de l'intronisation du nouveau membre dans la corporation. "Pendant plus de quatre siècles, la Confrérie des Rôtisseurs a cultivé et développé l'art culinaire ainsi que des exigences très élevées de professionnalisme et de qualité (les exigences qui siéent à la splendeur de la 'Table Royale') jusqu'à ce que le système des corporations soit dispersé pendant la Révolution Française en 1793. Les Rôtisseurs sont presque tombés dans l'oubli jusqu'en 1950 lorsque le Dr. Auguste Becart, deux journalistes - Jean Valby et le 'Prince des gastronomes' Curnonsky, et deux chefs - Louis Giraudon et Marcel Dorin, décident de ressusciter l'Association et de fonder la Confrérie de la Chaîne des Rôtisseurs. Pour la nouvelle Confrérie, un logo constitué de l'ancien blason historique des Rôtisseurs au centre entouré de fleurs de lis et de deux chaînes, du nouveau nom de l'Association et des deux dates de fondation (1248 et 1950) a été créé. La chaîne intérieure représente les membres professionnels ; la chaîne extérieure les membres non-professionnels et le lien qui unit tous les membres" (www.chaine-des-rotisseurs.net). C'est ce logo qui est représenté sur la médaille.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 30€


Lot 0168

Cordon de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin.

Grand cordon en reps de 2 couleurs rouge et jaune, auquel est suspendu la coupelle en métal argenté du Tastevin. "Le Tastevin, en réalité, fut la renaissance de certaines confréries bachiques des XVIIe et XVIIIe siècles qui étaient tombées dans l'oubli. Cette résurrection s'imposait pour des raisons économiques : la mévente des vins de Bourgogne consécutive à la crise mondiale. Alors que les esprits se laissaient aller au marasme et aux craintes engendrées par cette crise, deux Bourguignons dynamiques de Nuits-Saint-Georges, Georges Faiveley et Camille Rodier, s'étaient réunis avec des amis dans une cave propice aux courageuses pensées. La Confrérie des Chevaliers du Tastevin apparaît alors comme 'un rayon de soleil dans la nuit des caves' ; son acte de naissance est signé le 16 novembre 1934 dans le 'Caveau Nuiton' de Nuits-Saint-Georges" (www.tastevin-bourgogne.com).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 30€


Lot 0169

Cordon de l'Ordre des Côteaux de Champagne.

Grand cordon en reps de 3 couleurs (vert, crème et brique), auquel est suspendu la médaille de l'Orde qui représente un verre conique sans pied et de faible contenance créé sous Louis XIV et appelé 'Pomponne'. De part et d'autre sont placés 3 grains représentant les 3 coteaux historiques de l'Ordre des Coteaux de Champagne au 17e siècle, Ay-Avenay-Hautvillers, d'où les Marquis Friands tiraient leurs vins de prédilection. Ces grains sont reliés par un pédoncule rappelant la tige d'une grappe. Elle reprend la symbolique des armoiries : verre 'Pomponne' entouré de grains dont la couleur varie en fonction des grades (celle-ci comporte les grains rouges sur un fond noir et le verre en blanc) et rappelle celle des raisins au cours des différents stades de la maturation. Historiquement, on trouve les traces de l'Ordre, au début de la seconde moitié du XVIIème siècle. Nicolas Boileau, dans sa troisième satire brocarde un peu cette association, en mettant en cause les " Marquis Friands " qui sans doute en furent les inspirateurs. L'Ordre était alors composé de jeunes nobles de la cour de Louis XIV, regroupés en une aimable, élégante et gastronomique confrérie, dans les rangs de laquelle figurent les noms de St Evremont, Mortemart, Ollonne et Brousse, tous fameux gourmets et grands connaisseurs en vins. A partir de 1956, sous l'impulsion du Commandeur Roger Gaucher et de François Taittinger qui retrouva les racines historiques de l'Ordre, lui donna son nom actuel et qui fut un des premiers négociants, avec Bernard de Nonancourt et Jacques Mercier, à ouvrir sa maison aux chapitres de l'Ordre, celui-ci devint un véritable instrument de valorisation de toute la profession champenoise (www.ordredescoteaux.com). On joint le même bijou pour la boutonnière du veston (raisins et verre dorés sur fond rouge)./ Ens. 2 pièces.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 25€


Lot 0170

COUFFIGNAL (H.).

La Cuisine rustique. 1. Sud-Ouest. Charente, Gascogne, Guyenne, Quercy.- 2. USA. La Cuisine des pionniers.- 3. Lorraine.- 4. Alsace. Forcalquier, Morel, 1969-1970, 4 vol. in-12 carré, rel. d'édit. Edit. orig./ HELLENS (Franz). Célébration du pissenlit. Même édit., 1963, in-12 carré, toile d'édit. Edit. orig. 1/1000 ex. num./ Ens. 5 vol.

Estimation : 30/60€
Adjugé: 100€


Lot 0171

[COUSIN DE COURCHAMPS (Pierre-Marie-Jean)].

Dictionnaire général de la cuisine française ancienne et moderne, ainsi que de l'office et de la pharmacie domestique. Ouvrage où l'on trouvera les prescriptions nécessaires à la confection des aliments nutritifs ou d'agrément à l'usage des plus grandes et des plus petites fortunes ; publication qui doit suppléer à tous les livres de cuisine dont le public n'a que trop expérimenté le charlatanisme, l'insuffisance et l'obscurité ; enrichi de plusieurs menus, prescriptions culinaires et autres opuscules inédits de L. de la Reynière, auteur de l'Almanach des gourmands ; suivis d'une collection générale des menus français depuis le 12e siècle, et terminé par une phamacopée. Paris, Plon, 1866, grand 8°, [4]-III p., 633 p. à 2 colonnes, bradel demi-chagrin vert bronze, dos lisse, titre doré. Le faux titre porte : "Néo-physiologie du goût par ordre alphabétique". "Ce livre, dit Quérard, s'est glissé, sans avoir fait de bruit dans la librairie française. Il en eût peut-être été autrement si son auteur M. Maurice Cousin, comte de Courchamps, qui passait alors pour un gastronome des plus distingués, avait signé son oeuvre. Son livre est en effet assez intéressant, il n'a pas la sécheresse ordinaire du livre de cuisine, il n'en a pas non plus la banalité. Cà et là, dans les colonnes de cette sorte d'encyclopédie de la gourmandise, à côté des recettes pratiques, se rencontrent des anecdotes piquantes. L'auteur a dédié son ouvrage à l'auteur des 'Mémoires de la marquise de Créquy'. Or, on sait que ce dernier n'est autre que le comte de Courchamps lui-même" (Vicaire, 622-623 ; Quérard, Supercheries, I, 796-797 ; pas dans Oberlé).

Estimation : 75/100€
Adjugé: 340€


Lot 0172

CRAEYBECKX (J.).

Un grand commerce d'importation : les vins de France aux anciens Pays-Bas (XIII-XVIe siècle). P., SEVPEN, 1958, 8°, 311 p., br./ HENRY (A.). Langage oenologique en langue d'oïl (XII-XVe s.). Brux., Académie royale de Belgique, 1996, 2 vol. 8°, br./ HOEBANX (J.-J.). Procédé de calcul employé au Moyen Âge et aux temps modernes pour évaluer la capacité de tonneaux de vin, d'après la documentation nivelloise. Brux., Palais des Académies, 1971, 8°, br./ GARRIER (G.). Histoire sociale et culturelle du vin. P., Bordas, 1995, 4°, 366 p., cart. d'édit., jaq./ Les Routes de la Treille. Exposition. Brux., CGER, 1990, 4°, 336 p., br./ Les Arts du Vin. Exposition. Brux., Crédit communal, 1996, 4°, 296 p., toile d'édit., jaq./ Ens. 7 vol.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 80€


Lot 0173

CROON (Peeter).

Cocus bonus ofte geestelijcke sinne-beelden ende Godtvruchtighe uyt-legginghen op alle de ghereetschap van den Kock. [...] II. druck. t'Antwerpen, Cornelis Wons, 1665, in-12, [22]-213-[3] p., frontispice, 2 vignettes gravées sur cuivre dans le texte, plein parchemin moderne, pièce de titre toile rouge. "Excessivement curieux et rare" selon Vicaire, 221, qui ne mentionne qu'une édition différente, indique une seconde partie, et un frontispice différent (pas dans Oberlé). L'auteur était chanoine de l'église Sint Martens à Louvain. Son livre est directement inspiré du "Leerzaam huisraad" de Jan Luyken.

Estimation : 75/100€
Adjugé: 280€


Lot 0174

Cuisinière de la ville et de la campagne

ou Recueil des procédés les plus simples et les plus en usage sur l'art alimentaire. Paris, Lecointe et Durey ; Metz, Vve Devilly, 1831, 8°, [2]-428 p., demi-basane fauve postérieure soignée, dos à 4 faux nerfs orné de roulettes et fleurons à froid, titre doré, tête rouge, couv. cons., peu rogné. Ex-libris armorié gravé de la bibliothèque du château d'Ingelmunster. Ce livre, même si le titre en est similaire, ne correspond pas à l'ouvrage de L.-E. Audot. Il se présente sous la forme d'un dictionnaire alphabétique des substances alimentaires et des préparations (pas dans Vicaire, ni Oberlé, un seul ex. à la BNF, sans nom d'auteur).

Estimation : 150/200€
Adjugé: 700€


Lot 0175

Le Cuisinier gascon.

Amsterdam [Paris], sans éditeur, 1740, in-12, [8]-208 p., pleine basane brune, dos muet à cinq nerfs, double filet doré bordant les plats, étiquette ex-libris armoriée gravée, avec la devise : «In promptu », mors fendus, coins usés, bords des contreplats et des gardes brunis, intérieur frais. Edition originale très rare. "Quel est l'auteur qui se cache sous le nom de 'Cuisinier gascon' ? Simon pense qu'il s'agit de Louis-Auguste de Bourbon, prince des Dombes, qui officiait souvent aux petits soupers de Louis XV. Ce serait assez piquant, car il se serait alors dédié son volume à lui-même. Il ne serait pas le premier prince ou gentilhomme à pratiquer l'art de la cuisine. C'était une mode au XVIIIe siècle. Le Régent aimait à préparer des soupers à Asnières et partageait ses plats avec les gens de la ferme en chantant des chansons de cabaret ; Louis XV s'amusait à faire la cuisine avec le prince des Dombes comme marmiton [...]. Le Cuisinier gascon contient peu de recettes, mais elles sont très recherchées et désignées sous des noms pittoresques : poulets en culottes, sauce au singe vert, yeux de veau farcis, poulets en chauve-souris, sauce au bleu céleste, veau en crotte d'âne roulé à la neuteau, sauce bachique [...]. On y trouve de nombreuses recettes italiennes très détaillées : raviolis, poulpettes, pâté de macaronis, lasagnes au beurre, à l'huile, nioc à l'italienne, veau à la piémontaise... (Oberlé, 112 pour la 2e édit. ; Vicaire, 233 ; Bitting, 540, Simon, 421).

Estimation : 150/200€
Adjugé: 800€


Lot 0176

DARENNE (Emile) et DUVAL (Emile).

Traité de pâtisserie moderne. Guide du pâtissier-traiteur. Renfermant les procédés les plus récents pour le travail de la pâtisserie fine et ordinaire, des petits-fours, desserts, glaces, cuisine pour la ville et de la pâtisserie industrielle. Paris, Bureaux de La cuisine française et étrangère, Duval, 1909, 8°, 619 p., 95 gravures dans le texte, demi-toile noire à coins, dos lisse orné de filets dorés, titre doré. Cachet ex-libris de L. Timmermans-Elslander, pâtissier de La Panne (pas dans Oberlé).

Estimation : 40/60€
Adjugé: 220€


Lot 0177

DEJEAN [pseud. d'Ant. Hornot].

Traité raisonné de la distillation, ou la distillation réduite en principes, avec un Traité des odeurs. Seconde édition revue, corrigée et augmentée par l'auteur. Paris, Nyon, 1759, in-12, X-[2]-468 p., pleine basane brune, dos lisse orné de motifs dorés (estompés), tranches rouges, coiffe de tête et coins usés, mors en partie fendus, une coupe rongée en pied, mouillure aux derniers ff. et en marge du début de vol. La plupart des bibliographes considèrent que Déjean serait le pseudonyme d'Antoine Hornot, un distillateur parisien né à Nuits-Saint-Georges en Bourgogne, qui aurait livré au public le fruit de plus de trente années d'expérience dans ce livre dédié à la Communauté des maîtres limonadiers-distillateurs de la ville de Paris. "Son ouvrage est très complet : la distillation en général, des alambics, des accidents qui peuvent survenir, des divers procédés, la fermentation, choix de fleurs, fruits, plantes aromatiques... [Déjean] y donne la recette de fruits à l'eau de vie, eaux d'épice, café, chocolat, de liqueurs compliquées : eaux d'or, d'argent, de noyaux, recettes de parfums et d'huile de beauté, mais aussi de ratafias, sirops et boissons diverses (notamment la bigarade)" (Oberlé, 1085 ; Vicaire, 258 ; Bitting, 119 ; Quérard, Supercheries, I, 888).

Estimation : 50/75€
Adjugé: 120€


Lot 0178

DERAIN.- MAULNIER (Thierry).

Le Génie du vin. Montrouge, Draeger, 1972, 4°, 14 ffnch, br., couv. rempliée ill. en coul., légers plis à la couv. Belle publication illustrée de 13 compositions en couleurs à pleine page de André Derain, dont le titre et la couverture sont des variations colorées sur la mythologie et l'imaginaire oenologiques. Plaquette publiée à l'occasion du cent cinquantenaire de la fondation des établissements Nicolas. On joint une liste des grands vin des Etablissements Nicolas de 1972./ Ens. 2 pièces.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 80€


Lot 0179

DUBUISSON.

L'Art du distillateur, contenant tous les procédés et toutes les opérations du distillateur-liquoriste-limonadier et d'officier de bouche ; l'art du brûleur de vin, du brasseur, du vinaigrier, des recettes et des procédés des liqueurs de table, connues sous le nom générique de "liqueurs des Isles", et toutes les découvertes dont la chimie moderne vient d'enrichir l'art du distillateur. Troisième édition, augmentée d'un grand nombre de recettes de ratafiats, de sirops... Paris, Levacher, 1809, 2 vol. 8°, [4]-VII-440, [4]-456 p., 2 pl. gravées contrecollées en frontispice (probablement rapportées d'un ouvrage plus ancien), pleine basane havane mouchetée, dos lisses ornés de motifs dorés, pièces de titre et de tomaison en basane vert bronze, tranches marbrées (coins émoussés, dos restaurés, pet. mouill. à qq. ff., qq. rouss.). Contient aussi des chapitres sur le café, le thé, le chocolat, le cacao... (3e édition selon Vicaire, 292, qui n'indique pas de planches).

Estimation : 100/150€
Adjugé: 300€


Lot 0180

DUVAL (Emile).

Traité général de confiserie moderne. Desserts, glaces, chocolats. P., Lacam, 1905, fort 8°, XI-886 p., 280 illustrations en noir dans le texte et sur 12 planches en phototypie, demi-toile rouge à coins, titre doré, ex-libris ms. sur la p. de garde (relié vers 1920) (pas dans Oberlé).

Estimation : 40/60€
Adjugé: 100€


Lot 0181

Encyclopédie de Diderot et d'Alembert.

Ensemble de 15 planches gravées sur cuivre extraites de l'Encyclopédie (18e siècle, format 4°, 1 gravure sur double page, qq. taches et mouill.). Contient : Confiseur (confiture, fourneau ; étuve, four ; fabrique de la dragée lisse et perlée ; pastillage et moules pour les glaces ; chocolat et moules pour les fromages).- Cuisinier-Patissier-Traiteur-Rotisseur (tour à pâte, bassines, mortier, etc. ; tourtières, moules, gaufrier, etc.).- Distillateur (distillation de l'eau-de-vie ; fourneaux, etc. ; ustensiles du liquoriste et grillage de café ; mouture du café).- Fromage d'Auvergne (outils).- Fromage de Gruieres et de Gerardmer.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 400€


Lot 0182

ETIENNE.

Traité de l'office. Paris, au bureau de la collection culinaire d'Antonin Carême, [1854, étiquette collée sur l'adresse], 2 tomes en un fort vol. 8°, pagination multiple, 7 planches, demi-basane brune, dos lisse, titre et filets dorés, coins usés, mors inf. fendu sur 3 cm., une pl. brunie, étiquette ex-libris Marguerite van der Hofstadt-Storie. L'exemplaire décrit par Oberlé, 208, semble du même tirage que le nôtre, avec l'étiquette masquant l'adresse, mais nous lisons la date de 1854 au lieu de 1851. "Un des traités les plus complets de la cuisine au 19e siècle. L'auteur est un ancien officier de bouche de l'ambassade d'Angleterre, alors au service de la princesse Bragation à Paris. Etienne y donne des précisions sur les prérogatives de l'officier dans l'ancienne grande cuisine, l'importance du savoir-faire pour le décor et le sablage, la mise en place des tables, des fleurs. Il y évoque les soupers de la princesse Bragation chez qui fréquentaient l'empereur Alexandre, lord Castelreagh, l'empereur d'Autriche, Metternich, Talleyrand..." (Oberlé, 208 ; Vicaire, 208)

Estimation : 75/100€
Adjugé: 240€


Lot 0183

FLANDRIN (J.-L.) et MONTANARI (M.).

Histoire de l'alimentation. P., Fayard, 1996, 8°, 915 p., br./ TOUSSAINT-SAMAT (M.). Histoire naturelle et morale de la nourriture. P., Bordas, 1994, 4°, 590 p., toile d'édit., jaq./ Saveurs de paradis. Les Routes des épices. Exposition. Brux., CGER, 1992, 4°, 288 p., br./ Une vie de pain. Exposition. Brux., Crédit communal, 1994-95, 4°, 123 p., cart. d'édit./ Ens. 4 vol.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 55€


Lot 0184

GACON-DUFOUR (Mme).

Manuel de la ménagère à la ville et à la campagne, et de la femme de basse-cour, ouvrage dans lequel on trouve des remèdes éprouvés pour la guérison des bestiaux. Paris, Buisson, an XIII-1805, 2 tomes en un vol. in-12, [4]-548 p. en continu, portrait en frontispice et une planche gravée, pleine basane havane mouchetée, dos lisse orné de motifs dorés, pièce de titre en basane fauve. Marie Armande Jeanne Gacon-Dufour, dame d'Humières, puis Dufour de Saint-Pathus, née en décembre 1753 à Paris où elle est morte en 1835, est une femme de lettres et économiste française. Cette auteure aussi féconde qu'éclectique est avant tout connue pour de nombreux ouvrages aussi bien romanesques que pratiques ou polémiques. Vivant surtout sur ses terres, son environnement rural lui inspira de nombreux livres où elle décrivait avec goût ses occupations quotidiennes (confitures, maquillage, jardinage, lectures, etc.). Le grand air dut lui réussir car elle mourut plus qu'octogénaire. Son féminisme engagé, joint à l'abondance de ses écrits, lui attira de nombreuses critiques d'écrivains ou de journalistes. L'un de ces derniers déclara même : "Drogues pour drogues, j'aime encore mieux ses confitures que ses livres" (Vicaire, 379).

Estimation : 50/75€
Adjugé: 300€


Lot 0185

[GRIMOD DE LA REYNIERE].

Almanach des gourmands, servant de guide dans le moyens de faire excellente chère. [Première]-Cinquième année. Paris, Maradan, an XI, 1803-1807, 5 vol. in-12, chacun précédé d'un frontispice d'après les dessins de Grimod lui-même, 1 vol. demi-veau bleu nuit du milieu XIXe s., 3 vol. cart. d'attente rose, 1 vol. demi-basane brune époque. Les cinq premières années de cette publication qui parut pendant 8 ans. "C'est au cours d'un déjeuner que naquit le projet de cet almanach. à la mi-novembre 1802. Le libraire Maradan, vieil ami de Grimod, se plaignait devant lui du marasme de la librairie. Cet éditeur qui avait fait faillite au lendemain de la prise de la Bastille, entraînant dans sa déconfiture des auteurs tels que Rétif de La Bretonne et Beaumarchais, était en passe d'obtenir un concordat de ses créanciers. On ne lit plus, gémissait-il la bouche pleine. La Nouvelle France ne pense qu'à la baffre. Et pourquoi, s'écria Grimod, ne pas offrir aux riches du jour un guide sûr pour faire la meilleure chère au meilleur compte ? Le lendemain, Maradan apporta à Grimod un projet de contrat. Il fallait faire vite, Noël approchait. La première année de l'almanach fut écrite, composée, imprimée et diffusée en 25 jours. Le succès fut immédiat et il fallut faire 3 éditions de cette première année" (Oberlé, 133 ; Vicaire, 424-426 ; Bitting, 201).

Estimation : 150/175€
Adjugé: 400€


Lot 0186

GUILLAUME (Pierre).

Précis de viticulture et d'oenologie champenoises. 1. Agriculture générale. Viticulture champenoise. Taille et greffage de la vigne. 2. Oenologie générale. Oenologie champenoise. Génie rural. Législation et économie rurales. Correspondance usuelle. S.l., Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne, 1963, 2 vol. 4° stencilés, pagination multiple, bradel demi-toile bordeaux à bandes, pièce de titre en maroquin rouge, couv. cons. (trous de perforation pour la mise en classeur des ff.) (pas dans Oberlé).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 45€


Lot 0187

HANSI.

Diplôme de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin. Chromolithographie rehaussée d'or et d'argent réalisée par le célèbre illustrateur alsacien, qui signe "Hansi, Héraldiste des Chevaliers du Tastevin, 1935" (40,5 x 55 cm). Celui-ci a été décerné au Colonel Charles Delcour, le 3 octobre 1964.

Estimation : 75/100€
Adjugé: Invendu


Lot 0188

[KNOR (R. Christine)].

Sammlung vieler Vorschriften von allerley Koch- und Backwerk für junges Frauenzimmer, von einer Freundin der Kochkunst in Göppingen. Neue verbesserte Ausgabe. Stuttgart, Erhardische Buchhandlung, 1787, in-12, titre, [6]-475-[29] p., cart. de l'époque plein papier décoré, dos muet, mors et coiffes frot., coins usés, rouss. Ex-libris ms. de 1798 au 2e contreplat. Dans la préface du 1er volume, l'auteur écrit : "Ein Kochbuch durch den Druck bekannt zu machen, das erbrobt und für angehende Köchinnen und Personen mittlern Standes tauglich wäre, auch die viele Mühe und Kosten ersparte, welche auf das Abschreiben gewendet werden, indem nicht leicht ein Frauenzimmer ohne ein geschriebens Kochbuch seyn will...". 3e édition./ IDEM. Göppinger Kochbuch Zweyter Theil oder Neue Sammlung vieler Vorschriften von Fastenspeisen und allerley Koch- und Backwerk für junges Frauenzimmer von einer Freundin der Kochkunst in Göppingen. Stuttgart, Erhardische Buchhandlung, 1798, in-12, [2]-244 p., même cart. et ex-libris, même usure et tache grasse sur le 1er plat. Rare complet.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 140€


Lot 0189

LABOUREUR (S.) et BOULESTIN (X.-M.).

Petits et grands plats ou Le Trésor des amateurs de vraie cuisine. Nouv. édit. P., Au Sans Pareil, 1928, in-12, cart. d'édit., taches et rouss./ BENVEGNIN (L.), CAPT (E.) et PIGUET (G.). Traité de vinification. 2e édit. Lausanne, Payot, 1951, 8°, cart. d'édit./ MONTAGNE (P.). Larousse gastronomique. P., Larousse, 1938, 4°, 1087 p., rel. d'édit., demi-chagrin brun orné à froid, plats en percaline verte, dos frotté, coins émoussés./ LARMAT (L.). Atlas de la France vinicole. Les Vins de Bordeaux. P., Larmat, 1949, 4°, reprod. de photos en noir, cartes en coul., demi-percaline verte à coins, couv. et dos cons./ Ens. 4 vol.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 70€


Lot 0190

LACAM (Pierre).

Le Mémorial des glaces faisant suite au Mémorial de la pâtisserie. 2e édition. Paris, chez l'auteur, 1902, fort 8°, XV-907 p., 17 portraits et gravures dans le texte et h. t., demi-toile rouge à coins, dos lisse, titre doré (mors supérieur renforcé d'adhésif, annotations au crayon) (pas dans Oberlé). 3000 recettes de glaces, boissons, entremets, petits-fours, gaufres, confitures, gaufrettes, conserves de fruits, de jus, purées, pains d'épices, confiserie, timbales, etc...

Estimation : 30/60€
Adjugé: 200€


Lot 0191

LACAM (Pierre).

Le Mémorial historique et géographique de la pâtisserie. 8e édition. P., chez l'auteur, 1908, fort 8°, XI-XXXII-866 p., 2 pl. de fac-similé, portraits gravés sur bois dans le texte, demi-toile rouge à coins, dos lisse, titre doré. Annotations, la plupart au crayon, sur la première moitié du volume. "Un des grands classiques de la pâtisserie. Pierre Lacam, né à Saint-Amand-de-Belvès près Sarlat en Dordogne, en 1836, fut le pâtissier-glacier du prince Charles III de Monaco. Il est mort en 1902. Son livre, destiné aux gens de métiers, renferme de nombreuses anecdotes curieuses ainsi que les biographies des grands auteurs de la gastronomie avec leurs portraits : Carême, Gouffé, Grimod de la Reynière... Portrait de Lacam en tête (Oberlé, 243).

Estimation : 50/75€
Adjugé: 100€


Lot 0192

LA PORTE (J.-P.-A. de).

Hygiène de la table. Traité du choix des aliments dans leurs rapports avec la santé. Paris, Savy, 1870, 8°, [6]-516 p., bradel demi-chagrin rouge, dos lisse, titre doré, couv. cons. (reliure neuve), étiquette ex-libris récente d'Albert Couvreur (pas dans Vicaire, ni Oberlé).

Estimation : 40/60€
Adjugé: 160€


Lot 0193

[LA VARENNE].

L'Ecole des ragouts, ou le chef-d'oeuvre du cuisinier, du pâtissier, et du confiturier, où est enseignée la manière d'apprêter toute sorte de viande, de faire toute sorte de patisseries et de confitures. Treizième édition. Bordeaux, Simon Bo, 1695, in-12, 426-[6] p., plein vélin récent, dos lisse, titre à l'encre au dos (traces de vers en marge de qq. ff., marges de plus. ff. restaurées, ff. de titre doublé) (Vicaire, 503, ne signale pas cette édition ; pas dans Oberlé). François Pierre de la Varenne (1618 ? Dijon 1678), Burgundian by birth, was the author of Le cuisinier françois (1651), the founding text of modern French cuisine. La Varenne broke with the Italian traditions that had revolutionized medieval French cookery in the 16th century. La Varenne was the foremost member of a group of French chefs, writing for a professional audience, who codified French cuisine for the age of Louis XIV (Wikipedia).

Estimation : 60/90€
Adjugé: 360€


Lot 0194

LA VARENNE.

Le vrai cuisinier françois enseignant la manière de bien apprêter et assaisonner toutes sortes de viandes, grasses et maigres, légumes et pâtisserie en perfection. Augmenté d'un nouveau Confiturier [...], du Maître d'hôtel et du Grand Ecuyer-tranchant [...]. Nouvelle édition augmentée des nouveaux ragoûts qu'on sert aujourd'hui. La Haye, Neaulme, 1721, in-12, [22]-380-[4] p., frontispice gravé sur cuivre, 7 planches, figures gravées sur bois dans le texte, pleine basane fauve, dos à cinq nerfs, tranches jaspées rouges (dos dédoré, intérieur frais), deux étiquettes ex-libris armoriées (Vicaire, 500).

Estimation : 100/150€
Adjugé: 800€


Lot 0195

LIGER.

Le nouveau théâtre d'agriculture et ménage des champs, contenant la manière de cultiver et faire valoir toutes sortes de biens à la campagne. Avec une instruction générale sur les jardins fruitiers, potagers, jardins d'ornemens et botanique [...], le tout suivi d'un traité de la pêche et de la chasse [...]. Paris, Damien Beugnié, 1713, fort vol. 4°, [18]-740 p., 29 planches gravées sur cuivre, 3 figures gravées sur bois dans le texte, plein veau havane, dos à cinq nerfs orné de caissons dorés, pièce de titre en maroquin rouge, tranches jaspées rouges (le faux titre manque, mouillure en marge des ff. liminaires, le reste frais, une page déchirée sans manque). Étiquette ex-libris armoriée du château d'Ingelmunster. Louis Liger est né à Auxerre (Yonne) en février 1658. Peu d'éléments sont publiés sur la vie de cet auteur. Il est probable qu'il ait vécu en milieu rural dans la région d'Auxerre, justifiant ainsi son intérêt pour l'agriculture. Louis Liger est connu pour les nombreux ouvrages qu'il a écrits sur l'agriculture et le jardinage. Comme, à cette époque, peu d'ouvrages étaient publiés sur les différents domaines de l'agriculture et de l'économie domestique, l'originalité du sujet et la demande manifeste des lecteurs pour ce type d'ouvrage justifia plusieurs réimpressions pour certains des ouvrages de Liger. Louis Liger meurt à Guerchi, près d'Auxerre, le 6 novembre 1717 à l'âge de 59 ans (Vicaire, 522).

Estimation : 75/100€
Adjugé: 380€


Lot 0196

[LIGER (Louis)].

Le Ménage des champs et de la ville, ou Nouveau cuisinier françois, accomodé au goût du tems, contenant tout ce qu'un parfait chef de cuisine doit sçavoir pour servir toutes sortes de tables, depuis celles des plus grands seigneurs jusqu'à celles des bons bourgeois, avec une instruction pour faire toutes sortes de pâtisseries, confitures sèches et liquides, et toutes les différentes liqueurs qui sont aujourd'hui en usage. Nouvelle édition. Paris, Christ. David, 1739, in-12, [12]-473-[7] p., pleine basane havane, dos à 5 nerfs orné de caissons dorés, pièce de titre en basane grenat, tranches rouges, coins usés, accroc à la coiffe de tête, garde sup. manquante, essais de plume en marge de 2 p., mouillure angulaire marginale, qq. taches (Vicaire, 523).

Estimation : 50/75€
Adjugé: 110€


Lot 0197

Livre d'or de la gastronomie française.

Salon d'automne (1927 et 1931). P., Rouzier, 1927-1931, 2 vol. 8°, br., rouss. éparses (1927), traces de papier collant aux p. de gardes (1931)./ GUEGAN (B.). La Fleur de la cuisine française. 1. Du XIIIe au XIXe siècle.- 2. La Cuisine moderne (1800-1921). P., La Sirène, 1920-21, 2 vol. 8°, pleine toile bleue, pièces de titre au dos, dos passés./ Ens. 4 vol.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 120€


Lot 0198

MACHET (J. J.).

Le Confiseur moderne, ou l'art du confiseur et du distillateur, contenant toutes les opérations du confiseur et du distillateur, et, en outre, les procédés généraux de quelques arts qui s'y rapportent, particulièrement ceux du parfumeur et du limonadier [...]. Auquel on a joint : 1° un appendice, ou recueil de recettes de médicaments rendus agréables à la vue et au gout, par une préparation et une forme nouvelle, avec leur dose et leurs vertus. 2° un petit historique de quelques substances simples les plus usuelles. 3° un vocabulaire des termes techniques. Quatrième édition. Paris, Maradan, 1821, 8°, XVI-461 p., demi-basane fauve postérieure soignée, dos à 4 faux nerfs et orné à froid, titre doré, tête rouge. Les pp. 449 à 461 (fin de la table) sont en photocopie, faux titre sali, pâle mouillure angulaire aux derniers ff., dos passé. L'ouvrage a connu un gros succès et fut réimprimé pendant tout le XIXe siècle (Vicaire, 546, pas dans Oberlé).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 60€


Lot 0199

MAINDRON (Ernest).

Les Programmes illustrés des théâtres et des cafés-concerts, menus, cartes d'invitation, petites estampes, etc. Préface par Pierre Veber. Paris, Nilsson, s.d. [1897], 4°, [8]-40 p., 62 planches, la plupart en couleurs imprimées par Draeger, Appel, Verneau..., demi-toile verte de l'éditeur, dos muet, plats illustrés en couleurs (coins usés, plat sup. frottéavec petite perte de texte imprimé). Paru semble-t-il en livraisons, le titre porte un n° « 1 », le plat sup. "Livraison 6" et le plat inf. "Livraison 2", mais cet ex. réunit vraisemblablement tout ce qui est paru.

Estimation : 200/300€
Adjugé: 700€


Lot 0200

MASSIALOT (François).

Le Confiturier Royal, ou nouvelle instruction pour les confiture, les liqueurs et les fruits ; ou l'on apprend à confire toutes sortes de fruits, tant secs que liquides; la façon de faire différents ratafias et divers ouvrages de sucre qui sont du fait des officiers et confiseurs, avec la manière de bien ordonner un fruit. Paris, Savoye, 1765, in-12, pleine basane brune de l'époque, dos à 5 nerfs orné de caissons dorés, sans les coiffes, manque en pied de dos et à la charnière infér., coins usés, manque de papier au f. 243/244 sans perte de texte. Édition de référence. Elle est ornée de 4 gravures sur cuivre, dont 3 plans de table. Le traité de François Massialot (1660-1733) était le livre d'office destiné à faire pendant à son Cuisinier royal et bourgeois. Il restitue un savoir faire mis en oeuvre par un cuisinier indépendant au service des grandes tables princières. Il y intègre l'instruction pour les liqueurs et les fruits, ainsi qu'un chapitre consacré aux manières de préparer le thé, le café et le chocolat (Vicaire, 455).

Estimation : 100/150€
Adjugé: 240€


Lot 0201

[MENON].

La Cuisinière bourgeoise, suivie de l'Office à l'usage de tous ceux qui se mêlent de dépenses de Maisons, contenant la manière de disséquer, connoître et servir toutes sortes de viandes. Nouvelle édition augmentée de plusieurs ragoûts des plats nouveaux et de différentes recettes pour les liqueurs. Bruxelles, Foppens, 1764, in-12, 460-[18] p., pleine basane fauve récente dans le goût de l'époque, non rogné, titre et dern. ff. salis, rel. lég. passée. Ex-libris armorié gravé de la bibliothèque du château d'Ingelmunster et un autre du Comte Albéric Descantons de Montblanc (Vicaire, 236).

Estimation : 50/75€
Adjugé: 100€


Lot 0202

[MENON].

La Science du maître d'hôtel confiseur, à l'usage des officiers [...]. Paris, Paulus-du-Mesnil, 1750, in-12, [2]-X-525-[27] p., 4 pl. gravées dépliantes (abîmées, réparées), plein veau brun, dos grossièrement restauré mais solide, les 5 premiers et 3 derniers ff. sont en photocopie,p. IX réparée au papier collant (Vicaire, 590, indique 5 planches).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 50€


Lot 0203

Menu anversois.-

Menu du 28 janvier 1930 et recueil des Armes et Emblèmes de la Ville d'Anvers. Orné de dessins en coul. Anvers, Buschmann, in-32, 63 p., pleine soie rouge, dos lisse titré, plats ornés de deux rectangles rouge laiteux, tranches vertes, bords de la couv. lég. usés, auréole au 2e plat, léger déboîtement de cahiers. Il a été tiré de la présente édition un exemplaire pour chacun des convives en plus des ex. de passes (sic) et d'auteur. Ex. n° 5 avec paraphe au crayon sur vélin épais rugeux des Koninklijke Papierfabrieken Van Gelder. Impression en noir et rouge.

Estimation : 20/40€
Adjugé: 60€


Lot 0204

MENU.- Menu du repas organisé à la Rôtisserie périgourdine

par Albert Pigasse, fondateur de la célèbre collection de romans policiers "Le Masque", à l'occasion de la réunion du jury chargé de décerner pour la première fois le "Prix du roman d'aventures", le 12 juin 1931. Paris, Imprimerie française d'Édition, 1931, 4 pages 4°, orné d'une gravure originale sur cuivre de Gus Bofa intitulée "Neuf hommes masqués à la recherche d'un homme vivant". Tirage unique à 30 exempl. sur papier Madagascar, num. et signés par l'artiste. Celui-ci est l'exemplaire nominatif de Roland Dorgelès. Parmi les vins et alcools présentés au repas : Chambolle Musigny 1919, Champagne Irroy 1914, Armagnac 1893...

Estimation : 50/75€
Adjugé: 250€


Lot 0205

MENUS.-

Ensemble de 2 menus : 1. "Café de la Paix" (Paris, 1959). Menu illustré en quadrichromie par Dignimont.- 2. "Les Vins que l'on boit chez Françoise, première cuisinière de France" (Paris, s.d.). Menu illustré en quadrichromie par Guy Arnoux./ Ens. 2 pièces.

Estimation : 20/40€
Adjugé: 45€


Lot 0206

MENUS.- Ensemble de 34 menus entre les années 1870 et 1950.

Plusieurs menus sont illustrés en couleurs, 2 "menus de guerre" datés de 1943 annoncent une cuisine de circonstance : "saucisson beurre, pommes à l'huile, betteraves...", 1 menu de 1949 du paquebot Léopoldville, 1 menu du 19e Congrès national de la pâtisserie belge, 1 menu de 1986 de la Société chorale l'Aurore, 1 menu du banquet offert au chevalier Ruzette, gouverneur de la province de Flandre occidentale à l'occasion de son entrée officielle à Heyst-sur-Mer en 1885, 1 menu pour le banquet organisé à l'occasion de l'inauguration de chemin de fer vicinal de Malines à Itegem, 1 photo originale représentant 4 enfants tenant à la main un menu "géant" daté de 1891...

Estimation : 40/60€
Adjugé: 200€


Lot 0207

Nouvelle instruction pour les confitures,

les liqueurs et les fruits [...]. Nouvelle édition [...]. Paris, Didot, 1740, in-12, [16]-518-[42] p., 4 planches dépliantes (il manque la moitié d'une planche), plein veau havane moucheté, dos à cinq nerfs et orné, pièce de titre en maroquin rouge, tranches rouges, coiffes arasées, coins usés (Vicaire, 455).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 80€


Lot 0208

PAYEN (A.).

Des substances alimentaires et des moyens de les améliorer, de les conserver et d'en reconnaître les altérations. Paris, Hachette, "Bibliothèque des Chemins de fer", 1853, in-12, [4]-II-403 p., demi-chagrin rouge, dos à cinq faux nerfs et orné, ex-libris armorié gravé de la bibliothèque du château d'Ingelmunster et un autre du Comte Albéric Descantons de Montblanc. 1ère édition (Vicaire, 668).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 45€