Vente publique de livres et grav

Recherche:  Voir les artistes Affichage en liste Affichage par photos

Lot 0134

[TABOUROT (Etienne)].

Les Bigarrures du Seigneur des Accords. De la dernière main de l'autheur. Livre premier. Paris, Claude de Mont'roeil et J. Richer, 1595, in-24, [24] p.-182 feuillets, quelques gravures sur bois dans le texte dont un portrait à pleine page. [Relié à la suite, du même :] Le Quatriesme des Bigarrures du Seigneur des Accords. Paris, idem, même date, [8] p.-50 f., un portrait gravé sur bois. [Et ensuite :] Apophtegme du Sr. Gaullard gentilhomme de la Franche-Comté Bourguignote. Sans page de titre, 43 f.-[1] p. [Et enfin :] Les Escraignes dijonnoises recueillies par le Sieur des Accords. Paris, mêmes éditeurs et date, [2] p.-60 f. Quatre ouvrages en 1 vol., plein veau brun glacé du XIXe siècle dans le goût de l'époque, dos à 5 faux nerfs, fleurons à froid, double encadrement des plats à froid, tranches rouges, rel. lég. frot. Un peu rogné court mais bel exemplaire. Étiquette ex-libris moderne Caietani Quergus. La première édition des "Bigarrures" parut à Paris en 1572 chez Jean Richer. Le 4e livre des "Bigarrures" (en réalité le second et dernier livre) parut pour la première fois en 1585. Ouvrage recherché pour ses contrepèteries, calembours, anagrammes, rébus Picard, vers rétrogrades... réunis dans la première partie. La seconde partie consacre un chapitre sur les faux sorciers et autres impostures et rapporte des récits populaires à la limite de la grivoiserie. Les escraignes dijonnaises sont un recueil curieux, dont l'auteur s'est plu à tempérer l'érudition par des plaisanteries souvent graveleuses (Gay, I, 397-400).

Estimation : 100/150€
Adjugé: 340€