Vente publique de livres anciens et modernes, dessins et gravures-

Recherche:  Voir les artistes Affichage en liste Affichage par photos

Lot 0001

[ANTHING (Johann Friedrich)].

Histoire des campagnes du comte Alexandre Suworow Ryminski, général-feld-maréchal au service de Sa Majesté l'Empereur de toutes les Russies. Traduit de l'allemand et du russe... A Paris, chez Guiguet, an VIII (1799), 2 vol. 8°, [4]-259, [2]-306 p. et [2] p. de catal. éditeur, portrait gravé en frontispice, reliure début 19e pleine basane fauve mouchetée, dos lisses, pièces de titre et de tomaison rose et vertes (coins et 2 plats très légèrement frottés ; intérieur frais et grand de marges). Première traduction en français. F. Anthing est plus connu pour avoir fréquenté les cours d'Europe comme dessinateur de silhouettes, puis la cour de Saint-Pétersbourg. Devenu secrétaire du maréchal Souvorov, il le suivra dans ses campagnes. Ces deux volumes les relatent jusqu'en 1795 inclus, la traduction d'un troisième vol. ne paraîtra qu'en 1802.

Estimation : 75/100€
Adjugé: 160€


Lot 0002

BAUHIN (Gaspard)].

Histoire des plantes de l'Europe, et des plus usitées qui viennent d'Asie, d'Afrique et d'Amérique. Où l'on voit leurs figures, leurs noms, en quel temps elles fleurissent, et le lieu où elles croissent. Avec un abrégé de leurs qualités et de leurs vertus spécifiques. A Lyon, chez les frères Duplain, 1753, 2 vol. in-12, [48]-442 p., p.[443]-866, [84] p., figures gravées sur bois dans le texte (presque une à chaque page, soit plus de 850 illustrations), plein veau havane moucheté de l'époque, dos ornés à 5 nerfs, pièces de titre en basane grenat, tomaisons sur fond noir, roulette dorée aux coupes, tranches rouges (plats supérieurs incurvés sinon rel. très correctes ; t. 1, travail de vers en marge des 10 premiers et des 15 derniers f., limités à une piqûre sur le reste du vol. ; papier un peu jauni mais presque sans rousseurs). Pourvu d'une ample table alphabétique des plantes, et d'un index des vertus.

Estimation : 150/200€
Adjugé: 600€


Lot 0003

[BIBLE ILLUSTREE. Ancien Testament. 1700].

Histoire du Vieux et du Nouveau Testament, enrichie de plus de quatre cents figures en taille douce, etc. Tome premier [seul]. A Anvers, chez Pierre Mortier, 1700, in-folio, [14]-282-[8] p., un frontispice, 2 vignettes (au titre et en tête de la préface), 141 planches offrant 282 figures gravées sur cuivre par J. Baptist, A. de Blois, Mulder, Reinhard, Laeter, d'après J. Goeree, O. Elgers ou Elliger, B. Picart, plein veau havane moucheté de l'époque, dos à 6 nerfs, caissons ornés aux petits fers, pièces de titre et de tomaison en maroquin brun, triple filet doré bordant les plats, roulettes aux conteplats, tranches rouges (coiffes arasées, mors sup. fendu, qq. lacunes de couvrures sur nerfs, coins usés, premiers cahiers déréglés ; déch. sans perte en marge de 4 pl. et 4 p., petit trou sur qq. lettres p. 75, pl. 58 anciennement déch. et réparée au dos ; hormis qq. salissures en pied de pages et rousseurs en marge, l'intérieur est plutôt frais). Premier volume seul, sur deux, complet pour l'Ancien Testament (le 2e vol. moins riche ne referme que 74 planches).

Estimation : 50/75€
Adjugé: 300€


Lot 0004

BOUREAU-DESLANDES (André-François).

Recueil de différens traités de physique et d'histoire naturelle, propres à perfectionner ces deux sciences. A Paris, chez J.F. Quillau fils, 1750-1753, 3 vol. in-12, XXIV-316-[4] p., XLVI-[2]-302-[1]-17-[1] p., XXXII-286-[5] p., 20 planches gravées sur cuivre, certaines dépliantes, plein veau havane moucheté de l'époque, dos lisses et ornés, pièces de titre et de tomaison en maroquin grenat et brun, tranches rouges (coiffes découvertes, petits travaux de vers sur 2 mors, coins émoussés, reliure correcte, papier un peu jauni mais très peu de rousseurs). Ex libris : 1. Ms. ancien Claude François Regnier, prêtre. 2. Etiq. 19e s. du Séminaire de St-Sulpice à Paris. Dernière édition, la plus complète. On y trouve des études telles que : Lettre sur la pêche des saumons. Eclaircissement sur les oiseaux de mer et sur les huitres, Eclaircissement sur les vers qui rongent les vaisseaux, Mémoire sur l'établissement des colonies françaises aux Indes orientales, avec diverses remarques sur les îles de Mascareing et de Madagascar, Mémoire sur quelques effets singuliers du tonnerre, Traité du jardinage, l'artillerie en général et particulièrement du recul des armes à feu, sur la pêche des baleines que font les Basques, sur la construction des vaisseaux... A la fin du tome 2 se trouve un court "Traité sur les différens degrez de la certitude morale", précédé d'une page de titre particulière. André François Boureau Deslandes (Pondichéry, 1690- Paris, 1757), philosophe et littérateur, était membre de l'Académie des Sciences de Berlin et Commissaire de la Marine à Brest.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 95€


Lot 0005

CESAR (Jules).

Commentarii di C. Jul. Cesare tradotti in volgare per Agostino Ortica della Porta genovese. [In fine] : Stampato in Venetia per Jacopo Penzio da Lecho nel. M. CCCCC. XVII adi. IIII. de Fevraro [1518 nouveau style], fort 8°, [8]-295 f., 4 figures gravées sur bois dans le texte, parchemin ivoire à rabats, reliure moderne dans le goût ancien, dos à 2 nerfs et muet (titre usé avec auréole et réparé, autres répar. en marge des f. liminaires, manque. 1 f. blanc après le colophon, gravures salies, auréoles claires et saliss. marg., nombr. notes soignées en marge et passages anciennement soulignés à l'encre, ex. peu rogné). Les 4 figures gravées sur bois (f.7 v° et 8 r°) représentent des machines de guerre et le pont sur le Rhin (Sander, 1509).

Estimation : 50/75€
Adjugé: 220€


Lot 0006

[CHRISTYN (J.-B.) et FOPPENS (J.-B.)].

Basilica Bruxellensis sive monumenta antiqua, inscriptiones et coenotaphia aedis D. D. Michaeli archangelo et Gudilae Virgini sacrae. Amstelodami, apud J. a Ravesteyn, 1677, 8°, [6]-132-[4] p., vignette armoriée gravée sur cuivre au titre, 2 autres gravures sur cuivre dans le texte (S. Michel et Ste Gudule), plein veau brun de l'époque, dos à 4 nerfs (dos frotté et dédoré, fentes aux mors, adhésif brun sur les coiffes, plats épidermés, un coin usé, les autres lég. émoussés, taches d'encre très claire en pied de 4 p., brunissures éparses très modérées, un faux titre pourrait manquer). Les 4 dernières pages renferment un index des noms propres.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 55€


Lot 0007

Coutumes et ordonnances du pays et comté de Namur,

décretées et authorisées par Sa Majeste, le 2 Mai 1682. Avec le stile et maniere de proceder au Conseil Provincial et es Cours subalternes. Augmentées des Edits politiques de la Ville de Namur, du renouvellement des Chartres, Franchises et Privilèges des Ferons du Pays et Comté de Namur [...]. Liège, J.P. Gramme et Namur, Etienne, 1732, 4°, [6]-570-8-61-[2] p., plein veau brun de l'époque, dos à 5 nerfs, pièce de titre (1 partie manquante), tranches rouges, rel. usée et tachée, manques aux coiffes, 1er plat détaché, ex-dono au 1er f. blanc, 1 coin découpé à une page de garde, bord sup. en début de vol. souillé ou jauni, petites taches claires, qq. rouss., petit défaut d'impression p. 42 et 187 (de Theux, 595).

Estimation : 50/75€
Adjugé: Invendu


Lot 0008

DESCARTES (René).

Les Passions de l'âme. Le monde, ou Traité de la lumière. Et la géométrie. Nouvelle édition, enrichie de figures en taille-douce. Augmentée d'un Discours sur le mouvement local, et sur la fièvre, suivant les principes du même auteur. A Paris, par la Compagnie des Libraires, 1736, 3 parties en un vol. in-12, [2]-148-413-163 p., 3 planches dépliantes gravées sur cuivre, fig. (pour la Géométrie) gravées sur bois dans le texte, plein veau havane glacé de l'époque, dos lisse et orné, pièces de titre et d'auteur en maroquin grenat, tranches rouges (petit accroc à la coiffe de tête, coins émoussés, qq. ff. brunis, travail de vers négligeable en marge de 6 ff., page de titre remontée, néanmoins agréable exemplaire). Etiquette ex-libris moderne Rickaert.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 50€


Lot 0009

DES ESSARTS (Nicolas Toussaint Le Moyne).

Procès fameux extraits de l'Essai sur l'histoire générale des tribunaux des peuples tant anciens que modernes, contenant les anecdotes piquantes et les jugemens fameux des tribunaux de tous les temps et de toutes les nations. A Paris, chez l'Auteur (De l'Imprimerie de N.H. Nyon), 1786, 8 vol. in-12 (sur 10), plein veau moucheté de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de caissons dorés, pièces de titre et de tomaison rouges et vertes, tranches marbrées bleues (rel. lég. frottées, coiffes et coins usés, petits manques à 2 mors, petites mouill. marginales, les tomes 9 et 10 manquent). Intéressant ouvrage que l'on trouve rarement complet.

Estimation : 75/100€
Adjugé: 75€


Lot 0010

DIDEROT ET D'ALEMBERT.

Encyclopédie ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers, par une société de gens de lettres. Edition exactement conforme à celle de Pellet, in-4°. Lausanne et Berne, 1779-1782, 58 vol. 8° sur 72 (chaque t. est publié en 2 vol.), pl. dépl., cart. édit. (rel. usées), dos lisses (frottés et abîmés, dos manquant au t. 29/2), étiquettes de titre (qq.- unes manquantes ou abîmées), mouill. aux t. 11/2, 12/1, 15/2, 23/1, 29/2, travail de vers au t. 28/1, manque angulaire à la page de titre du t. 30/2, tache d'encre à qq. pages (t. 15/2). Il manque les t. 2/1, 3/2, 9/2, 13/1, 14/2, 16/2, 18/1, 19/1, 22/2, 24/2, 25/2, 28/2, 32/1 34/1. Sans les 3 volumes de planches.

Estimation : 200/300€
Adjugé: 180€


Lot 0011

DOHM (Christian Wilhelm von).

Exposé de la révolution de Liege en 1789, et de la conduite qu'a tenue à ce sujet, Sa Majesté le Roi de Prusse. Traduit de l'allemand par M. Reynier... A Liege, de l'Impr. de la Société typographique, 1790, 8°, VII-[1]-176-LXXII p. (pièces justificatives), une planche avec le portrait de Frédéric de Prusse, dans un cartouche surmontant une vue de camp militaire (planche fatiguée, sans doute ajoutée), gravée sur cuivre par Will, reliure neuve demi-basane brune, dos à 5 nerfs, titre et date dorés (papier jauni, qq. rouss. éparses modérées, ex. soigneusement relié, à toutes marges). Etiquette ex-libris moderne Rickaert.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 60€


Lot 0012

[DULAURE (Jacques-Antoine)].

Liste des noms des ci-devant nobles, nobles de race, robins, financiers, intrigans, et de tous les aspirans à la noblesse, ou escrocs d'icelle ; avec des notes sur leurs familles. Première [troisième-] partie. A Paris, chez Garnéry, l'an second de la Liberté [1791], 3 parties en un vol. 8°, pagination multiple (env. 350 p.), demi-vélin à coins du XIXe s., dos lisse, pièce de titre rouge (rousseurs au dos mais bonne reliure, qq. feuillets brunis, à toutes marges). Première partie : livraisons 1 à 16 (cette dernière renfermant la Table, est reliée par erreur à la fin du volume). Deuxième partie : 120-7 p., offrant les livraisons 17 à 32, dont la dernière est aussi une table. - Troisième partie de 94 p., que Saffroy (7343) a omis de signaler. Etiq. ex-libris armorié du vicomte Vilain XIIII.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 120€


Lot 0013

DU PIN (Louis Ellies).

Bibliothèque universelle des historiens, contenant leurs vies, l'abrégé, la chronologie, la géographie et la critique de leurs histoires. Un jugement sur leur style, et leur caractère ; et le dénombrement des différentes éditions de leurs oeuvres. Avec des tables chronologiques et géographiques. A Amsterdam, chez Francçois L'Honoré, 1708, 4°, [14]-376-[8] p., frontispice et 6 cartes par Sanson, gravées sur cuivre et dépliantes, vignette aux armes de Frédéric de Wartenberg gravée sur cuivre en tête de la dédicace, plein veau brun de l'époque, dos orné à 5 nerfs, tranches mouchetées (dos dédoré et sans pièce de titre, coupes et coins frottés modérément ; un peu court de marges, intérieur frais). Etiquette ex-libris moderne Rickaert.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 80€


Lot 0014

Edits de la Republique de Geneve.

Geneve, Les Frères de Tournes, 1735, 8°, [6]-91-[1 blanche] p.- suivi de : Edits civils de la Republique de Geneve. Même édit. et date, [4]-135-[1 blanche] p.- suivi de : Ordonnances ecclesiastiques de l'Eglise de Geneve. Même édit. et date, [2]-60-[2 tables].- Suivi de : Reglement de l'illustre mediation pour la pacification des troubles de la Republique de Geneve. Même édit., 1738, 29-[3 blanches] p.- Suivi de : Ratification de Sa Majesté tres Chretienne et des louables Cantons de Zurich et de Berne. S.l.n.d. [1738], 13-[3 blanches] p. (texte bilingue allemand-français), plein veau brun de l'époque, dos à 5 nerfs orné de caissons dorés, coiffes et coins usés, mouill. aux marges inf. et sup. et traces rose dans la marge inf., rel. frottées, armes de la ville de Genève gravées sur bois aux titres.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 80€


Lot 0015

Ephémérides du 17e siècle.-

Ephemeris anni a Christo nato 1599 [-1615]. S.l., s.n., [17e siècle], 16 parties en un vol. 4°, non paginé [sign. Aaaa-Zzzz 4; Aaaaa-Zzzzz 4 ; Aaaaaa-Yyyyyy 4] (chaque partie réunissant 32 p. dont un faux titre particulier), sous forme de tableaux incluant de petits symboles planétaires, des figures sur bois dans le texte décrivent l'ampleur des éclipses, plein vélin à rabats de l'époque, dos lisse et muet (mors sup. fendu, plats salis, 2 petites lacunes au plat sup., charnière intérieure fendue ; papier bruni, mouillures claires en début et fin de vol. ; annot. anciennes à l'encre, dans les marges d'une dizaine de p. et sur le f.Vvvv4 v° blanc). Etiquette ex-libris moderne Rickaert.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 80€


Lot 0016

FAUCHARD (Pierre).

Le Chirurgien dentiste, ou traité des dents, où l'on enseigne les moyens de les entretenir, de les embellir, d'en réparer la perte et de remédier à leurs maladies, à celles des gencives et aux accidens qui peuvent survenir aux autres parties voisines des dents [...]. 2e édit. revue, corrigée et considérablement augmentée. Paris, Pierre-Jean Mariette (fac-similé : P., Julien Prélat, 1961), 2 vol. in-12, 494, 425 p., ill. hors texte, rel. édit. dans le style des reliures anciennes (rel. usées). Très beau fac-similé du premier ouvrage spécifiquement consacré à l'art dentaire. Fauchard y expose l'ensemble des connaissances théoriques et pratiques de son temps. Il utilise pour la première fois le terme "dentiste" pour qualifier cette spécialité de la chirurgie (Garrison-Morton, 3671 ; 100 Books Famous in Medicine, n° 40 ; PMM, 186 ; David, p. 113 ; Poletti, p.72 ; Weinberger, p.48 ; Norman, 768 : toutes ces références pour l'édition originale).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 40€


Lot 0017

FAVART (Charles-Simon).

L'Amitié à l'épreuve, comédie en deux actes et en vers, meslée d'ariettes... La musique est de M. Gretry. A Paris, de l'Impr. de la Vve Simon et fils, 1770, 8°, 48 p., vignette gravée sur bois au titre, un bandeau gravé en tête du texte, broché sans couv., à toutes marges, tel que paru (papier jauni, les grandes marges froissées). Edition originale de cette comédie qui fut représentée devant le roi à Fontainebleau le 13 novembre 1770.

Estimation : 20/40€
Adjugé: 20€


Lot 0018

GAFFAREL (Jacques).

Curiositez inouyes, hoc est : Curiositates inauditae de figuris persarum talismanicis, horoscopo patriarcharum et characteribus coelestibus [...] latinè cum notis quibusdam ac figuris edita, opera M. Gregorii Michaelis. Hamburgi, apud Gothofredum Schultzen ; Amsterodami, apud Jansonio-Waesbergios, 1676, 2 tomes en un fort vol. 8°, [108]-290-[2]-498-[2] p., titre-frontispice dépliant gravé sur cuivre par Wichman, 5 planches dépliantes offrant plusieurs figures gravées sur bois, plein vélin à rabats de l'époque, dos lisse, titre à l'encre, tranches rouges (tache en pied du plat sup, charnière intérieure fendue, solide ; intérieur uniformément bruni, mouillure en pied de pages sur l'ensemble du vol., 1 pl. déch. aux plis sans manque). Paru pour la première fois en 1629 cet ouvrage de J. Gaffarel (1601-1681) fut condamné par la Sorbonne. Cette édition latine, rare, est la seule enrichie des notes de G. Michaelis, formant le 2e tome précédé d'une page de titre particulière. (Dorbon 1811, manque à Caillet). Malgré sa condamnation, l'ouvrage fut très largement diffusé tout au long du XVIIe siècle, tout d'abord à Lyon et Rouen au début des années 1630, puis, de nouveau, à Paris, à partir de 1650. Jacques Gaffarel, ecclésiastique, orientaliste et hébraïsant, acquit une culture singulière par la lecture de textes judaïques et orientaux. Il la mit à profit dans ses "Curiositez", publiées alors qu'il n'avait que 28 ans. En effet, dans le présent ouvrage, il tente, en suivant la méthode de Guillaume Postel, d'appliquer l'interprétation kabbalistique à l'astronomie.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 260€


Lot 0019

[GAND]. Beschrijving van het zeven honderdjaerig jubilé

van den Heyligen Macarius, bezonderen patroon tegen de peste, het welk geviert zal worden binnen de stad van Gend hoofstad van Vlaenderen, te beginnen met den 30. Mey tot den 15. Juny 1767... Tot Gend, by Jan Meyer, [1767], 4°, [8]-XII-84 pp., 15 planches gravées sur cuivre, la plupart par Heÿlbrouck ou Wauters (4 pl. simples, 10 doubles dépliantes et une très grande dépliante), broché, couv. muette ancienne (dos découvert ; à toutes marges, auréoles et salissures, qq. déchirures sans manque, ex-libris ms. au titre, ex. manié et fatigué mais correct). Description des festivités et du défilé qui eurent lieu à Gand en 1767 en hommage à Saint Macaire, patron de la ville. Les planches représentent les chars, le texte en explique la symbolique. La fin de l'ouvrage renferme une liste des noms des personnes qui y ont pris part.

Estimation : 50/75€
Adjugé: Invendu


Lot 0020

GAND. Decreta et statuta synodi dioecesanae Gandavensis.

Die decima septembris anni millesimi sexcentesimi decimi-tertii inchoatae... praesidente... D. Henrico Francisco vander Burch episcopo Gandavensi. Gandavi, ex officina Gualteri Manilii, 1614, 8°, [8]-119 p., marque de l'éditeur gravée sur bois au titre, plein vélin ivoire de l'époque, dos lisse, titre à l'encre, filet à froid aux plats, tranches rouges (dos grisé, liens de fermeture manquent, taches brunes et un coin usé au plat inf., gardes remplacées, mouillure angulaire en marge sur l'ensemble du vol., avec lacune marg. de papier de la p. 90 à la fin, sans perte de lettres, cachet moderne au v° du titre). L'évêché de Gand fut instauré en 1559, Henri François van der Burch fut à sa tête de 1613 à 1616, avant d'être nommé archevêque de Cambrai, charge qu'il conserva jusqu'à sa mort en 1644.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 90€


Lot 0021

GRIFFET (Henri).

Traité des différentes sortes de preuves qui servent à établir la vérité de l'histoire. A Liege, chez J.F. Bassompierre, 1769, in-12, [8]-455-[1] p., pleine basane havane mouchetée de l'époque, dos lisse et orné, pièce de titre en basane vert bronze, roulette dorée aux coupes, tranches rouges (un coin très lég. usé, discrète piqûre de ver au mors sup., un coin manque en marge p. 141 mais intérieur frais, agréable exemplaire). Ex-libris ms. ancien de Joseph de Salm-Dick (le botaniste Salm-Dyck ?). Etiquette ex-libris moderne Rickaert.

Estimation : 25/50€
Adjugé: Invendu


Lot 0022

GUISE (Henri II de Lorraine, duc de).

Mémoires de feu Monsieur le duc de Guise. A Cologne, chez Pierre Marteau, 1669, 2 tomes en un fort vol. in-12, 328-203 p., marque "à la sphère" gravée sur bois aux 2 titres, reliure 19e siècle demi-veau fauve, dos à 4 faux nerfs, caissons richement ornés aux petits fers, pièce de titre en basane grenat, tranches rouges (fente sur 2 cm en pied du mors sup., coins lég. émoussés, déch. marg. sans perte p. 39 du t. 1, manque de papier sans perte de texte p. 149 du t. 2). Edition faite à Amsterdam par A. Wolfgang et Daniel Elzevier, d'après Willems (1790). Parue un an après l'originale, Brunet la disait déjà "fort recherchée". Ces mémoires apocryphes, dont on attribue la rédaction à Philippe Goibaud Du Bois, relatent principalement l'expédition de Naples, où le duc de Guise échoua à faire reconnaître les prétentions de la Maison de Lorraine sur le royaume des Deux-Siciles.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 50€


Lot 0023

GUYOT.

Nouvelles récréations physiques et mathématiques, contenant ce qui a été imaginé de plus curieux dans ce genre et qui se découvre journellement... Nouvelle édition. A Paris, à la Librairie, rue S. André-des-Arcs n° 46, 1799, 2 [sur 3] volumes 8°, VI-553, [4]-II-[1]-380 p., 32 + 48 (soit 80) planches gravées sur cuivre par Sellier, pleine basane havane racinée de l'époque, dos lisses, fleurons et roulettes dorés, pièces de titre et de tomaison en basane noire (accrocs à une coiffe de tête, coins émoussés ; très rares rousseurs, globalement frais ; t. 1 : les marges de qq. ff. froissées, déch. sans perte p. XIII, défaut d'impression de qq. lettres p. 27 et 68 ; t.2 : trou affectant qq. lettres p. 103-104. Sans le tome 3). Ce recueil porte sur des problèmes et expériences sur l'air, l'eau, l'électricité, les phénomènes optiques. Attribué par la Bnf à Edme-Gille Guyot (1706-1786) suivant Hoefer et Quérard, mais il est noté que Michaud souligne la confusion d'attribution avec Guillaume-Germain Guyot. Etiq. ex-libris moderne Rickaert.

Estimation : 30/60€
Adjugé: 50€


Lot 0024

HAMILTON (Anthony, comte).

Mémoires du comte de Grammont. Sans lieu, in fine : [De l'Imprimerie de Charles J.B. Delespine], 1749, 2 vol. in-12, [4]-XXXII-[4]-315, [6]-340 p., plein maroquin rouge de l'époque, dos lisses ornés de doubles filets dorés, fleurons et petites fleurettes dorés, triple filet doré d'encadrement sur les plats avec fleurons aux angles, roulette dorée sur les coupes et les contreplats, tranches dorées, coiffes et coins très légèrement usées. Bel exemplaire de ce chef-d'oeuvre de finesse, de légèreté, de grâce et d'esprit dans la narration dont la frivolité est extrême et où la décence n'est guère respectée, sinon dans les mots. Poète et conteur né en Irlande vers 1646, mort à St Germain en Laye en 1720, Hamilton est célèbre pour avoir poursuivi le chevalier de Grammont qui avait "oublié", malgré ses promesses, d'épouser sa soeur.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 230€


Lot 0025

HECQUET (Philippe).

Le Brigandage de la chirurgie, ou la médecine opprimée par le brigandage de la chirurgie. Première partie. Ouvrage posthume. Utrecht, Chez les Soeurs de Corneille-Guillaume Le Fevre, 1738, in-12, VIII-[2]-214.- Suivi de : [IDEM]. Lettre d'un médecin de la Faculté de Paris, sur ce que c'est que le Brigandage de la médecine. 22 p. sans page de titre.- Suivi de : [IDEM]. Le Brigandage de la chirurgie. 1738, -32.- Suivi de : HECQUET (Philippe). Le Brigandage de la pharmacie. Seconde partie. Utrecht, même édit., 1738, [2]-110 p., pleine basane fauve marbrée de l'époque, dos à 5 nerfs orné de caissons dorés, roulette dorée sur les coupes, tranches rouges (lég. rouss., coins usés, 1 ou 2 caractères manquent aux pp. 69, 71, 79, 81, 83, 87 à cause de défauts dans le papier)./ IDEM. Le Brigandage de la médecine. Dans la manière de traiter les petites véroles et les plus grandes maladies par l'Emétique, la Saignée du pié et le Kermès minéral. Avec un traité de la meilleure manière de guérir les petites véroles par des remèdes et des observations tirées de l'usage. A Utrecht, Chez Corneille Guillaume Lefebvre, 1749, in-12, [2]-261-[1 blanc], demi-basane brune de l'époque, dos à 5 nerfs, double filet doré en carré entre les nerfs, fleuron central, pièces de titre et de tomaison rouge et noire, tranches marbrées bleues, cachet ex-libris ancien de Pignot, Med. sur le plat sup. et le contreplat. L'auteur était doyen de la faculté de médecine, également médecin des familles de Condé, puis de celle de Vendôme. Virulente critique contre les charlatans de la médecine, de la chirurgie et de la pharmacie de l'époque (Barbier, II, 462 ; Bayle et Tillaye, II, 112. Pas dans Waller). Ens. 2 vol.

Estimation : 60/90€
Adjugé: 80€


Lot 0026

[HELVETIUS (Claude-Adrien)].

De L'Esprit. A Paris, chez Durand, [1759 ?], 8°, XX-481-[2] p., pleine basane havane mouchetée de l'époque, dos à 6 nerfs, pièce de titre, étui récent pleine toile (rel. très frottée et épidermée, mors sup. fendu, couture du dos toujours solide ; taches et fenêtre comblée au titre, qq. salissures éparses sinon intérieur très correct). L'édition originale est parue chez le même éditeur en 1758, ici la date au titre est manuscrite (1763 qui semble erronnée), mais la pagination correspond à l'édition de 1759 ou 1769. Etiq. ex-libris ancienne Maystre, et moderne de Rickaert. Célèbre ouvrage qui exerça une profonde influence sur la formation des esprits au matérialisme philosophique de la période pré-révolutionnaire. Condamné dès sa parution en 1758 par la Sorbonne et mis à l'Index, "cet ouvrage fit beaucoup de bruit lorsqu'il parut et causa du désagrément et des persécutions à son auteur... Plus les Philosophes le prônèrent, plus les théologiens firent d'effort pour proscrire le livre et l'auteur..." (Peignot, I, 176).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 70€


Lot 0027

HUGO (Hermannus).

Le Siege de la ville de Breda conquise par les armes du Roy Philippe IV. Par la direction de l'Infante Isabelle Cl. Eug. Par la valeur du marquis Amb. Spinola. Traduict du latin par Philippe Chifflet. Antverpiæ, ex Officina Plantiniana, 1631, in-folio, titre gravé par C. Galle, [10]-163-[15 : index]-[2 : colophon et marque de Plantin] p., orné de 15 gravures : 7 plans ou cartes dépliants et 8 gravures in-texte dont 6 à pleine page, plein veau brun de l'époque, dos à 5 nerfs, pièce de titre en maroquin rouge, coiffes usées avec manque, plats épidermés, coupes usées, mouill. pâle dans la marge sup., 2 salissures, 1 note ms. à l'encre en haut d'une page et au bas du titre, ex-libris ancien "Monsieur Descartes, Conseiller au Parlement" et ex-libris moderne. Il s'agit de la traduction française faite sur l'originale latine de Hugo ('' Obsidio Bredana ''). Voir Maurice Cockle (110) pour l'édition anglaise et 817 pour plusieurs autres éditions. Cockle reconnaît que c'est la meilleure contribution faite au 17e siècle sur le siège de Bréda tant au point de vue militaire que politique. Le siège de Bréda dura 11 mois et coûta la vie à 5000 habitants de la ville. La capitulation de la ville le 2 juin 1625 fut immortalisée par le tableau de Velasquez ''Las Lanzas o La rendicion de Breda''. L'ex-libris n'étant pas explicite, il pourrait s'agir soit de Joachim Descartes, père de René Descartes ou de Pierre Descartes, frère aîné du même, tous deux conseillers au Parlement de Bretagne.

Estimation : 500/750€
Adjugé: Invendu


Lot 0028

Jansénisme.- [DELCOURT (Adrien)].

Le Faux Arnauld ou recueil de tous les écrits publiez contre la fourberie de Douay, avec le libelle diffamatoire du Faux-Arnauld, réimprimé en deux colonnes selon les deux éditions fort différentes. Et tout ce que l'on a pu recouvrer de ses lettres. S.l., s.n., 1693, 19 parties en un fort vol. 4°, pagination multiple, plein veau brun de l'époque, dos à 4 nerfs, muet et orné, triple filet à froid bordant les plats (dos frotté, taches aux plats, accrocs aux coupes, qq. ff. brunis, auréole angulaire claire en milieu de vol. mais bon ensemble). Recueil composé à la suite de l'"Affaire" de l'Université de Douai qui consista à démettre de leurs fonction des professeurs jansénistes, avec la complicité des jésuites et probablement à la demande de l'Etat. Une liste des pièces (21) figurant à la fin de l'avertissement offre quelques différences avec la composition du volume. Certaines pièces possèdent une page de titre particulière.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 160€


Lot 0029

LAVATER (Johann Heinrich).

Elémens anatomiques d'ostéologie et de myologie à l'usage des peintres et sculpteurs. Traduits de l'allemand par Gauthier de la Peyronie, et enrichis de notes et observations... A Paris, chez la Vve Tilliard ; Zurich, Ziegler ; Basle, Thourneisen, [vers 1797], 8°, 157-[2] p., 27 planches gravées sur cuivre (dont 9 en deux tons), rel. post. demi-toile brune, dos lisse, titre doré (2 coins lég. émoussés, papier du texte un peu jauni mais ex. à bonnes marges). Etiquette ex-libris moderne Rickaert.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 110€


Lot 0030

LECLERC (Sébastien).

Traité d'architecture avec des remarques et des observations très-utiles pour les jeunes gens qui veulent s'appliquer à ce bel art. A Paris, chez Pierre Giffart, 1714, fort 4°, [8]-194-[2] p., [2]-182 planches gravées sur cuivre (titre et 1er faux titre sans n°, un 2e faux titre forme la pl. 79, le n° 61 est employé pour 2 pl. différentes), plein veau havane glacé de l'époque, dos à 5 nerfs orné de caissons dorés, pièce de titre en basane grenat, roulette dorée aux coupes, tranches mouchetées (2 coins émoussés, frottements légers aux plats et mors ; auréoles sur les gardes sup., puis dans l'angle inf. sur la première moitié du vol., limitées aux marges ; pl. 57 brunie ; pl. 69 déch. en marge). Ex-libris ms. de 1856 au titre.

Estimation : 150/200€
Adjugé: 280€


Lot 0031

MARILLIER.- La Sainte Bible,

contenant l'Ancien et le Nouveau Testament, traduite en françois sur la Vulgate par M. Le Maistre de Saci. Nouvelle édition ornée de 300 figures gravées d'après les dessins de M. Marillier. A Paris, chez Defer de Maisonneuve, De l'Imprimerie de Monsieur, 1789-1804, 12 vol. 8°, bradel plein papier dominoté de l'époque, étiquettes blanches imprimées, non rognés. Premier tirage des 300 planches hors texte d'après Marillier et Monsiau, gravées par Dambrun, de Launay jeune, Delignon, Dupréel, de Ghendt, Giraud jeune, Halbou, Hubert, Lebeau, Patas, Petit, Ponce, Trière, Varin et Viguet et une carte repliée de la Terre Sainte par P.G. Chanlaire. Intérieur de grande fraîcheur (malgré qq. piqûres) comme les reliures (Cohen, 935-936).

Estimation : 300/500€
Adjugé: 270€


Lot 0032

MAROLOIS (Samuel).

La Perspective contenant tant la théorie que la practique et instruction fondamentale d'icelle, remise en volume plus commode qu'auparavant, avec un grand nombre de figures en taille douce... [Titre de départ en néerlandais] : De Perspective ofte de doorlichtighe. Amsterdam, chez Jan Jansson, 1629, fort in-folio, [1] titre-frontispice gravé sur cuivre par J. Aelst, [1] f. blanc, 92 p., 150 planches doubles gravées sur cuivre (1ère série num. 1-80, sauf 53 à 55, 57 et 58 ; et une pl. suppl. ajoutée entre les pl. 1 et 2, manque un coin de la pl. 35 ; 2e série num. 1-49, plus 3 bis et 12 bis, 33-34 sur une même feuille, manque la moitié de la pl. 39 ; 3e série num. 1-24, sauf 14), plein vélin ivoire de l'époque, dos muet à 5 nerfs, médaillon central doré aux deux plats, encadré d'un double filet avec fleurons angulaires, le tout doré et encadré d'un autre filet à froid, restes de liens (plats tachés, un coin usé, papier manquant au contreplat supérieur ; auréole angulaire au titre, puis en marge des p. de texte ; qq. planches manquantes et 2 incomplètes (cf. description) ; 3 planches ont été pliées et présentent des trous de punaises aux angles, 2 d'entre elles sont brunies ; salissures ou taches brunes sur 5 autres pl. ; 2 coupées le long du pli sans manque ; mouillures assez soutenues en pied des 5 dernières ; sinon, la plupart des planches sont fraîches ou ne présentent que des défauts marginaux). Page de titre en français, le texte est en néerlandais seulement. La première planche porte l'excudit de Henri Hondius, et les pl. 52, 56 et 59 portent sa signature de graveur. Sur certaines pl. de la 2e série figurent le nom du dessinateur, Vriese, et les dates de 1604 et 1605. Et on relève le monogramme BC (?) sur qq-unes de la dernière série.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 700€


Lot 0033

[MILIZIA (Francesco)].

Vies des architectes anciens et modernes... Traduites de l'italien, et enrichies de notes historiques et critiques. Par M. Pingeron. A Paris, chez C.-A. Jombert, 1771, 2 vol. in-12, [4]-IV-LXXXIV-420 + [4]-545-[3] p., vignette gravée sur cuivre en tête de la dédicace, par A. de Saint-Aubin d'après G. de Saint-Aubin, pleine basane havane mouchetée de l'époque, dos ornés à 5 nerfs, pièces de titre en veau havane, tomaisons sur fond noir, tranches rouges (accrocs aux coiffes de tête, coins et une coupe usés, reliure solide, bon état intérieur). A la fin, Table chronologique des architectes, et index des matières. Etiquettes ex-libris modernes Rickaert. Edition originale de la traduction française par Jean-Claude Pingeron (1735-1795), de l'ouvrage de Francesco Milizia (1725-1798). Par rapport aux écrits de ses prédécesseurs immédiats (Cordemoy, Lodoli, Algarotti), ceux de Milizia ont un caractère systématique et polémique qui n'échappe pas à ses contemporains impliqués dans le mouvement néo-classique : certains critiques anciens lui donnent le surnom de don Quichotte du beau idéal. Imbu des idées issues de la philosophie des Lumières et de l'empirisme anglais, Milizia rédigea quelques ouvrages théoriques : Principes d'architecture civile (Principi di architettura civile, 1781) ; De l'art de voir les beaux-arts du dessin selon les principes de Sulzer et de Mengs (Dell'arte di vedere, 1781) ; Du théâtre (Del teatro, 1772). Il a aussi écrit des ouvrages historiographiques, tel que ce titre : Vies des plus célèbres architectes (Le Vite de' più celebri architetti, 1768) qui, augmentées plus tard d'un Essai sur l'architecture, deviendra les Mémoires des architectes anciens et modernes.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 160€


Lot 0034

LE PLUS BEAU LIVRE FLAMAND DE LA FIN DU 16e SIECLE.- NATALIS

(Jérôme). Adnotationes et Meditationes in Evangelia quae in sacro lissae sacrificio toto anno leguntur. Cum evangeliorum concordantia historiae integritati sufficienti. Antverpiae, ex officina typographica Martini Nutii [Martin II Nuyts dit Nutius], 1594 [au titre] et 1595 [au colophon], in-folio, titre-frontispice gravé (remonté sur 1 f. blanc, manque le 1/4 inférieur droit avec perte de l'encadrement et de l'adresse de l'imprimeur)-[8]-636-[6, la dernière blanche] p., 154 planches hors texte gravées sur cuivre (suite complète d'estampes éditées sous le titre : "Evangelicae Historiae Imagines". Antverpiae, 1596), reliure de l'époque pleine peau de truie montée sur ais de bois, dos à 5 nerfs, titre ms. à l'encre, plats estampés à froid, fermoirs en laiton (1 attache manque), tranches rouges, coupes et coins lég. usés, rel. noircie par endroits, taches brunes dans la marge interne et sur qq. pages, très lég. mouill. claire sur les bords des marges, mouill. brunes dans la marge interne des premiers ff., qq. pp. lég. souillées, déchirure marg. sans perte p. 347, 1 trou de vers en fin de vol. avec perte d'un caractère. Exemplaire en bonne condition malgré les défauts décrits. "Les archives plantiniennes permettent de retracer l'historique de l'illustration de deux ouvrages couramment appelés la "Bible de Natalis". Ce titre concerne le recueil de planches intitulé 'Evangelicae historiae imagines' ainsi que les 'Adnotationes et meditationes in evangelia' du Père Geronimo Nadal (H. Natalis), gros volume dont le texte touffu est farci de vignettes ou n'en contient guère, selon les exemplaires, et auquel sont jointes les planches du premier recueil. Les 'Evangelicae' et les 'Adnotationes' sont souvent reliées ensemble" (c'est le cas pour cet exemplaire). Le projet de ce livre revient au père jésuite Jérôme Natalis qui souhaitait produire un évangile à l'usage des missionnaires et pour l'édification des fidèles. "Composed by Hieronymus Natalis at the behest of Ignatius of Loyola, the Adnotationes et meditationes in Evangelia is a key Jesuit propaedeutic that instructs novices in the rhetoric of prayer, teaching them how to convert Gospel liturgy into the matter of contemplative devotion. Using a system of annotations and meditations based on the rhetorical principle of definitio per descriptionem, Natalis expounds a series of 153 engravings that depict Christ's life, death, and resurrection. These prints set Gospel places and events within landscape panoramas that map a series of peregrinationes, sacred journeys, whose meaning and scope the votary is invited to consider and retrace. By negotiating between panoramic prints and richly embellished texts, the novice learns to trope his own journey, which becomes a figure of the kinds and degrees of prayer he has traversed (W.S. Melion, Artifice, Memory, and Reformatio in Hieronymus natalis's Adnotationes et meditationes in Evangelia in "Renaissance and Reformation", 1998, vol. 22, n° 3, pp. 5-34). C'est à partir de 1580, après la mort de Natalis, que le père jésuite Jacobo Ximenez "s'efforça de trouver aux Pays-Bas, des graveurs pour les planches des deux ouvrages. Dans une certaine mesure, c'est Plantin qui s'en chargea, bien qu'il semble n'avoir jamais envisagé d'imprimer lui-même les 'Adnotationes' [...]. Tour à tour, Henri Goltzius, Philippe Galle, les frères Wierix et Jean Sadeler furent pressentis et même contactés à nouveau, mais en vain [...]. Finalement Jérôme Wierix, avec ses frères, accepta l'entreprise. Aidés de Jean et d'Adrien Collaert ainsi que de Charles de Mallery (pour les pl. 20 à 24, 26 à 29, 66 à 71 et 91 à 96), les très frères Wierix assumèrent l'exécution de la majeure partie des gravures [d'après les dessins du peintre romain Bernardo Passari, certains retouchés par Martin de Vos]. La publication coûta environ 1000 écus et toute l'entreprise ne fut menée à bien que grâce aux libéralités du pape Clément VIII". L'illustration du livre comprend les 154 planches gravées sur cuivre des 'Evangeliae' y compris le titre gravé daté de 1596 (1 pl. est remontée, 1 est restaurée et 2 petites déchirures marginales), 63 vignettes gravées sur cuivre dans le texte dont 6 à pleine page et 23 culs-de-lampe non signés, gravés sur bois. Les vignettes, qui varient de format (jusqu'à des gravures à pleine page) varient en nombre et en présentation dans chaque exemplaire. Cet exemplaire comprend les vignettes reprises par M. Mauquoy-Hendrickx, avec des variantes dans les encadrements, sous les n° suivants : 2124 (5), 2129 (8), 2131 (8), 2132 (11), 2133 (7), 2134 (7), 2135 (2), 2136 (1), 2137 (5), 2138 (4), 2139 (1), 2140 (1) et 2141 (1). Les estampes des Wierix constituent une inestimable source iconographique et ont inspiré de nombreux artistes, notamment Philippe de Champaigne et plusieurs peintres espagnols. D'un point de vue technique, elles furent aussi parmi les premières à utiliser systématiquement toutes les possibilités qu'offre la technique de la perspective, en vue de donner une image en trois dimensions beaucoup plus réaliste (M. Mauquoy-Hendrickx, Les Estampes des Wierix. Catalogue raisonné, III, n° 1989-2141 (avec reproductions) et pp. 491-496 où nous avons emprunté le texte mis entre les guillemets ; Funck, Le Livre belge à gravures, pp. 196 et 366).

Estimation : 1000/1500€
Adjugé: 3000€


Lot 0035

Ordonnances du 18e siècle.

Ensemble d'ordonnances imprimées en français ou en néerlandais concernant les Pays-Bas, formats divers (plusieurs en mauvais état).

Estimation : 75/100€
Adjugé: 70€


Lot 0036

ORSCHALL (Johann Christian).

Oeuvres métallurgiques de M. Jean-Christian Orschall... contenant I. L'art de la fonderie ; II. Un Traité de la liquation ; III. Un Traité de la macération des mines ; IV. Le Traité des trois merveilles. (Traduit de l'allemand par le baron d'Holbach). A Paris, chez J.-Th. Hérissant, 1761, in-12, XXXII-394-[1] p., 1 planche dépliante gravée sur cuivre, plein veau havane moucheté et glacé de l'époque, dos orné à 5 nerfs, pièce de titre en maroquin grenat, tranches rouges (rel. en bel état, taches en marge p. 10-16 et 29, piqûres de rouilles ordinaires éparses, agréable exemplaire). Etiquette ex-libris moderne Rickaert. L'édition originale de la traduction date de 1760. L'auteur a été pour un temps inspecteur des Mines du Landgrave de Hesse-Cassel, mais il fut vite remercié. Il traite des opérations qu'exigent les mines de cuivre et de plomb, la façon de traiter les mines d'or et d'argent et la manière de tirer le soufre, mais aussi de nombreuses expérimentations et procédés particuliers. Orschall s'intéressait en effet à l'alchimie, et il reste connu pour sa description d'un procédé pour obtenir de faux rubis par teinture du verre. "He made attempts to extract a purple color out of gold without the gold itself" (Ferguson, II. 156 ; Duveen, p.441).

Estimation : 75/100€
Adjugé: 200€


Lot 0037

OVIDE.- Publius Ovidius Naso.

Metamorphoseon, sive transformationum libri quindecim, aeneis formis ab Antonio Tempesta incisi, et in pictorum, antiquitatisque studiosorum gratiam nunc primum exquisitissimis sumptibus a Petro de Iode in Lucem editi. Amsterdam, Wilhelmus Ianssonius [= Willem Jansz. Blaeu], s.d. [vers 1610), petit 4° oblong, 1 f. de titre gravé dans un encadrement de figures allégoriques et surmonté du portrait d'Ovide et 149 planches gravées par Pieter de Jode d'après Antonio Tempesta, chaque gravure comprend une ligne de texte gravée en dessous de la figure, toutes les planches sont numérotées de 1 à 150, 1 f. blanc relié en tête de l'ouvrage reprend la liste manuscrite des planches, demi-vélin blanc à coins du 19e siècle, grande pièce de titre rouge, rel. lég. salie, qq. salissures, planches 142 et 143 réparées. Beau tirage à grandes marges (19,2 x 28,5 cm). Rare Blaeu edition, published at Amsterdam, of a beautiful engraved print series illustrating Ovid's Metamorphoses, first published at Antwerp by Pieter de Jode in 1606. It was intended as a model book for artists, as expressly is stated on the title. The engraved print series by the Italian painter and engraver, Antonio Tempesta (1555-1630), were very popular at the time and found all over Europe. The present series was based on the Lyonese woodcut series illustrating Ovid by Bernard Salomon, but the scenes were completely changed and the style was 'translated' from the concepts of the French Renaissance into those of the early Italian Baroque. Tempesta was in his turn copied and adpated by later Ovid illustrators, especially in France, and in the Netherlands they inspired the Ovid series of F. Brun and A. Bloteling. The present Blaeu edition is of extreme rarety, and no copy is present in Dutch institutional libraries. (Bartsch, 638 ; cf. Ovidius Herschapen, Cat. Meermanno-Westreenianum (1980) 6 (Antwerp ed. by De Jode of 1606) ; Simoni O 55 (idem) ; Henkel, pp. 100-104 (idem)).

Estimation : 1000/1500€
Adjugé: 1000€


Lot 0038

PATIN (Guy).

Lettres choisies de feu M. Guy Patin, docteur en médecine de la Faculté de Paris et Professeur au Collège Royal, dans lesquelles sont contenues plusieurs particularités historiques, sur la vie et la mort des sçavans de ce siècle, sur leurs écrits et plusieurs autres choses curieuses depui l'an 1645 jusqu'en 1672. Augmentées de plus de 300 lettres dans cette dernière édition, et divisées en 3 volumes. Roterdam, Chez Reinier Leers, 1725, 3 vol. in-12, [16]-430, [2]-432, [2]-444 p., plein veau brun de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de compartiments dorés, pièces de titre et de tomaison rouges et brunes, tranches rouges (coiffes et coins usés, mors frottés, rouss., notes mss et traits à l'encre en marge, mouill. marginales au t. 3, 3 petits manques marginaux, petit trou réparé avec manque de qq. caractères au t. 1, p. 387/388 et au t. 2, p. 391, 1 note ms. collée dans la marge de la p. 240 au t. 3 et notes mss. recouverte de papier blanc à la page suivante, 4 ff. mss signés et datés 1860 au début du t. 1 et 4 ff. de table mss in fine). Cette correspondance, intéressante à plus d'un titre, embrasse tant la médecine et la littérature que la connaissance des moeurs du 17e siècle. On y trouve d'intéressants renseignements sur la Fronde, les démêlés des jésuites et des jansénistes. Il y a des bons mots assez plaisants, des saillies qui réjouissent. "Ces lettres, pleines de sel gaulois, de médisances, d'invectives cocasses et d'injures bilingues, ou les doctes propos alternent avec les cancans de la Cour et de la ville, sont une source précieuse pour l'étude de la mentalité de l'époque, et des médecins au temps de Molière" (Dict. des Lettres). "C'est l'un des documents les plus importants sur la vie parisienne dans cette époque centrale du XVIIe siècle" (Dict. du Grand Siècle. p. 1163).

Estimation : 75/100€
Adjugé: 75€


Lot 0039

[PAULMY (Marquis de)].

Choix de petits romans de différens genres. Revus, corrigés et augmentés par l'auteur. Londres ; Paris, Gattey, 1789, 2 vol. in-16, [4]-299, [4]-254-[2] p., plein veau blond, dos lisses richement ornés, pièces de titre brunes, triple filet doré sur les plats, filet doré sur les coupes, tranches dorées, ex-libris ms., rel. frottées, décharge de colle aux premières et dern. pp. Fils unique de René-Louis de Voyer de Paulmy, marquis d'Argenson (1694-1757), il devient directeur général des haras de Louis XV en 1750. Il est ensuite gouverneur du château de Vincennes (1754) et Grand maître de l'artillerie de France (1755). Il est ambassadeur en Suisse, en Pologne, à Venise, à Rome, et succède à son oncle comme secrétaire d'État à la Guerre (1757-1758). Collectionneur d'art et de livres, il fait bâtir le château d'Asnières en 1750, pour y présenter sa collection de maîtres flamands. Il doit s'en séparer en 1769 à la suite de difficultés financières. Sa bibliothèque fut l'une des plus belles jamais réunies par un particulier. Elle comprenait environ cent mille volumes choisis avec soin, essentiellement des auteurs français et particulièrement de la poésie. Il en dressa lui-même le catalogue et plaça en tête d'un grand nombre de volumes des notices manuscrites, dictées ou écrites par lui, qui fournissent souvent des indications intéressantes et témoignent d'un goût littéraire très sûr. En 1785, le comte d'Artois acheta cette bibliothèque en en laissant la jouissance au marquis de Paulmy jusqu'à la fin de sa vie. Ce fut la base de la bibliothèque de Monsieur, qui a ensuite formé le fonds de la Bibliothèque de l'Arsenal. En effet, le marquis de Paulmy, comme Grand maître de l'artillerie, logea à l'Arsenal à partir de 1755 et fit transformer le bâtiment en bibliothèque pour y loger ses livres. Le marquis de Paulmy a conçu le plan de la Bibliothèque universelle des romans (1775-1778, 40 vol. in-8°). Il a publié dans ce recueil plusieurs nouvelles de sa composition, réunies ultérieurement en volume séparé sous le titre "Choix de petits romans de différents genres" (Barbier, I, 588).

Estimation : 60/90€
Adjugé: 45€


Lot 0040

[PECQUET (Antoine)].

Mémoires secrets pour servir à l'histoire de Perse. A Berlin, Aux dépens de la Compagnie, 1759, petit in-12, XXIV-352 p., plein veau marbré de l'époque, dos à 4 nerfs orné de caissons dorés, roulette dorée sur les nerfs, pièce de titre en basane rouge, double filet doré d'encadrement sur les plats, filet doré sur les coupes, tranches rouges (coiffes frottées, coins usés, petit manque de peau au bas du 1er plat et plus important au 2e plat, trace d'ex-libris arraché au contreplat). 4e édition de ce petit livre fort piquant. Ce texte qui est une satire des intrigues politiques et galantes de la cour de Louis XIV, fut le plus souvent attribué à Antoine Pecquet, premier commis au bureau des Affaires étrangères, qui fut embastillé pour cet ouvrage. L'inspecteur de la librairie Hémery, l'attribua à Mme de Vieux-Maisons, "une des femmes les plus méchantes de son temps". D'après Gay, "il est peu d'ouvrages anonymes qui aient été donnés à un si grand nombre d'auteurs, Pecquet, Resseguier (mais il était aussi à la Bastille pour d'autres vers à l'encontre de la marquise de Pompadour), La Beaumelle, Voltaire lui-même". Une "Liste ou clef des noms propres de ces mémoires" suit l'Avertissement au lecteur "car tous les noms de villes et de personnes ont été persifiés" (Gay). Ces mémoires sont le premier ouvrage où l'on parle du Masque de fer. Pour avoir donné un soufflet au dauphin, "Giafer" (le duc de Vermandois), le fils naturel de "Cha-Abas" (Louis XIV) et d'une "Indienne" (Mlle de La Vallière), fut incarcéré et on prit "la précaution de lui faire mettre un masque" (Barbier, III, 244 ; Quérard, VII, 8 ; Gay, III, 185-86 ; G. Mongrédien, Le Masque de fer, 32 et 236).

Estimation : 100/150€
Adjugé: Invendu


Lot 0041

PERAU (Gabriel-Louis)].

L'Ordre des Francs-Maçons trahi, et le Secret des Mopses révélé. A Amsterdam, s.n., 1771, 8°, XXXII-195-[1]-31 p., 14 planches gravées sur cuivre (1 pl. "chiffre" num. A ; 5 pl. de musique num. B, C, D, E, F ; 8 planches de figures num. I-VIII, dont 5 dépliantes), la dernière partie est précédée d'un faux-titre particulier "Chansons de la très-vénérable confrairie des francs-maçons", reliure neuve demi-chagrin brun, dos à 4 faux nerfs, titre et année dorés (relié tel que paru, toutes marges conservées, la page de titre contrecollée sur papier moderne, avec cachet au dos ; un pl. dépl. déch. sans manque, pl. VI salie en angle, coins froissés, qq. lettres manquent en tête de la p. 29, la p. 30 contrecollée sur l'ancienne couv., bon ensemble toutefois). Selon Caillet, "ce livre n'a d'anti-maçonnique que le titre, mais est en réalité un écrit de propagande maçonnique du XVIIIe siècle". Prieur de Sorbonne, son auteur n'a jamais été ordonné prêtre. Le texte est précédé d'une dédicace au frère Procope qui ne figure pas dans toutes les éditions. (Caillet, 8506). Etiq. ex-libris moderne Rickaert.

Estimation : 30/60€
Adjugé: 230€


Lot 0042

[POELLNITZ (Charles-Louis, baron de)].

La Saxe galante [ou les amours d'Auguste Ier, roi de Pologne]. A Amsterdam, Aux dépens de la Compagnie, 1735, 2 tomes in-12 reliés en 1 vol., [2]-147, [2]-132 p., titres imprimés en rouge et noir, plein veau blond de l'époque, dos à 5 nerfs orné de caissons dorés, pièce de titre en maroquin rouge, armes dorées de la famille de Roujault au centre des plats, tranches rouges, mors fendillés sur 2 cm, coiffes lég. usées, coins usés, rouss. au bord des marges. Provenances : étiquette ancienne de la librairie Renard, rue de Caumartin, cachet ex-libris du prince de Braunschweig aux titres et cote de bibliothèque au contreplat, ex-libris ancien de Maryn de Farcheville. Le Président Roujault possédait une magnifique bibliothèque qui fut vendue en 1771. Cet ouvrage, qui connut plusieurs éditions, est un plagiat audacieux de la "Princesse de Clèves" de Mme de la Fayette. L'auteur a repris, pour la plus grande partie, mot à mot le célèbre roman, en changeant simplement les noms des personnages et les lieux de l'action (Barbier, IV, 435 ; Gay, III, 1078 ; Olivier, pl. 1147).

Estimation : 100/150€
Adjugé: 180€


Lot 0043

POOT (Hubert Korneliszoon).

Het groot natuur- en zedekundigh Werelttoneel of woordenboek van meer dan 1200 aeloude egiptische, grieksche en romeinsche zinnebeelden... Tweede deel [seul]. Te Delft, gedruckt by Reiner Boitet, 1743, in-folio, 678 p., [178] vignettes gravées sur cuivre dans le texte par J.C. Philips, culs-de-lampe gravés sur bois, titre en rouge et noir, plein veau brun de l'époque, dos à 7 nerfs, pièce de titre en maroquin grenat, roulette dorée bordant les coupes, tranches rouges (coiffe de tête arrachée, coins usés, mors inf. fendu en tête et en queue, mors sup. fendu avec lacunes et grossièrement recousu ; petite déch. en marge du titre et 1er f., salissures légères au titre et en pied des premiers et derniers f., tache d'encre en marge p. 136, taches dans le cadre de 3 gravures, rousseurs p. 529-32, auréoles claires p. 588-95, puis en marge p. 644-50, dans l'ensemble l'intérieur est frais, et très grand de marges). Tome 2 seul d'un ensemble dont la publication s'étendit de 1743 à 1750. Poète néerlandais autodidacte, l'auteur (1689-1733) puisa son inspiration dans la Bible et la mythologie grecque. L'iconographie étrange s'apparente à celle des livres d'emblèmes, dont certains auteurs sont cités au titre : C. Ripa, Z. Kastellini, P. Valerianus et H. Apollo. Sont jointes 4 planches de gravures anciennes, chacune composée de 31 ou 32 vignettes, une pour le saint de chaque jour, pour les mois de janvier, mars, mai et juin (rouss., bords usés).

Estimation : 50/75€
Adjugé: 60€


Lot 0044

PORNY (Mark Anthony).

The Elements of heraldry, containing a clear definition, and concise historical account of that ancient, useful, and entertaining science. The origine, antiquity and divers kinds of coats-of-arms... embellished with several fine cuts, and twenty-four copper-plates... To which is annexed a Dictionary of the technical terms made use of in heraldry. The second edition corrected. London, printed for T. Carnan, F. Newberry, 1771, 8°, p.[III]-XX, 254 p., [53] p. (Dictionnaire), frontispice et 24 planches offrant de nombr. figures, gravées sur cuivre, dont une coloriée, fig. gravées sur bois dans le texte, demi-chagrin poli grenat à coins, dos à 5 nerfs, titre doré (reliure neuve, répar. angulaire sur 2 f. liminaires, mouillures claires angulaires, rouss. surtout en début et fin de vol., salissures marginales, il doit manquer le faux-titre, exemplaire récemment établi avec soin).

Estimation : 75/100€
Adjugé: 100€


Lot 0045

QUINTI (Joseph).

Les Admirables secrets de la médecine chimique du Sr. Joseph Quinti, docteur vénitien... Traduction nouvelle de l'italien, enrichie de figures. A Venise, et se vend à Liege, chez J.F. Broncart, 1711, in-12 (138 x 80 mm), [10]-281-[7] p., 3 planches gravées sur cuivre (une en frontispice, sans marges et contrecollée, une en regard du livre 1er, une dernière en regard du livre 2nd, celle-ci montrant l'intérieur d'un atelier de magicien ou sorcier), demi-vélin, dos à nerfs, titre à l'encre (coupes et coins très usés, dos remplacé très correct ; mouillure angulaire marg. en début de vol., salissures éparses assez modérées, court de marges, qq. annot. à la sanguine, notes anciennes à l'encre en allemand au v° de la 3e planche, ex. manié mais correct). Rare, manque à Caillet et à la BNF (2 ex. seulement au CCFr.). Cachet ex-libris moderne au titre, "Coll. Dr. Bamps, Hasselt", et étiquette ex-libris moderne Rickaert.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 370€


Lot 0046

[RABAUT SAINT-ETIENNE (Jean Paul)].

A la nation française. Sur les vices de son gouvernement ; sur la nécessité d'établir une constitution ; et sur la composition des états-généraux. Edition revue et corrigée. S.l., s.n., novembre 1788, 8°, 91 p., broché, à toutes marges sous couv. muette de l'époque, tel que paru (salissure marg. p. 74, couv. usée au dos). Etiquette ex-libris moderne Rickaert.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 20€


Lot 0047

Relation de l'inauguration solemnelle

de sa sacrée majesté Léopold II, Empereur des romains, Roi d'Allemagne, de Hongrie et de Bohême, etc., comme Comte de Flandres, célébrée à Gand, ville capitale de la province, le VI juillet 1791. Gand, Adrien Colier, 1792, gd in-folio, 47 p., br., cart. 19e plein papier (sali, les 6 gravures et le frontispice manquent).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 35€


Lot 0048

RICHARDSON (Samuel).

Lettres angloises ou Histoire de Miss Clarisse Harlow [traduites par l'abbé Prévost]. Nouvelle édition augmentée de l'eloge de richardson, des lettres posthumes et du testament de Clarisse. A Paris, chez les Libraires associés, 1777, 14 vol. in-12, demi-veau jaspé de l'époque, dos lisses ornés de filets dorés, pièces de titre et de tomaison maroquinées rouges, qq. coiffes et coins usés. Orné de 21 figures non signées d'après celles de Eisen et Pasquier, gravées par Duflos pour l'édition de 1751 ; les figures de Eisen, dit Cohen, sont meilleures que dans l'édition précédente.

Estimation : 75/100€
Adjugé: 70€


Lot 0049

RIPA (César).

Iconologie ou nouvelle explication de plusieurs images, emblemes et autres figures hyerogliphiques des vertus, des vices, des arts, des sciences, des causes naturelles, des humeurs différentes, des passions humaines, etc. Divisée en deux parties. Tirée des recherches et des figures de Cesar Ripa, moralisées par J. Baudouin. Nouvelle édition. Paris, Laurent d'Houry, 1681, 2 parties en 1 vol. 4°, titre-frontisice gravé sur cuivre, 1 f. blanc, [20]-257-[1 blanche] ; 1 titre-frontispice gravé, 259-[1 blanche] p., illustré de plusieurs centaines de gravures sur cuivre de Jacques de Bie, plein vélin de l'époque, dos (refait) à 5 nerfs, titre ms. au dos, décor à froid sur les plats (grand médaillon central entouré d'un double jeu de filets à froid d'encadrement, rel. tachée et frottée, gardes refaites, t. 1 : 2 déchirures sans perte réparées, 1 p. souillée, rouss., petite tache d'encre au bord d'un f. ; t. 2 : manque la marge externe des pp. 19-20 et 175-176, rouss. et mouill., 1 déchirure réparée p. 35-36, petit trou p. 255-256. "L'Iconologie de César Ripa paraît pour la première fois à Rome en 1593. Son succès immédiat lui valut très tôt une série de rééditions poursuivie sans interruption jusqu'au XVIIIe siècle, grâce auxquelles, comme l'ont montré les travaux d'Émile Mâle et les études iconologiques d'Erwin Panofsky, l'intelligence de la peinture européenne des XVIIe et XVIIIe siècles est inséparable du livre de Ripa... Parue initialement en 1636, puis rééditée plusieurs fois, la traduction française de Jean Baudoin, accompagnée de figures gravées sur cuivre par Jacques de Bie, exerça une influence capitale dans le développement de l'art en France au XVIIe siècle, élargissant encore l'audience déjà importante dont disposait l'ouvrage de Ripa auprès des artistes français...". (Chatelain, Livres d'emblèmes et de devises, 1993, n° 52, p. 129).

Estimation : 500/600€
Adjugé: Invendu


Lot 0050

[ROVEROY (Joannes Godefridus Josephus de)].

Chronyke van Antwerpen, vervattende, de Bekeeringe ende Voortgang in de waere Catholyke Religie, Naem, eerste Apostels van het Christen Geloof, haere Bestierders verkregen heeft. De Foundatien en Stigting van Parochien, Abdyen, Mans en Vrouwe Kloosters, Godts-Huyzen, als ook wanneer de zelve zyn in de Stad gekomen, als mede de Naemen der Roomsche Pausen, Bisschoppen, Abten, Primussen, Heere Allemoesseniers, Capel-Meesters etc. Als ook, de principaelste Bedieninge, het aenwyzen der Rarityten, de Naemen der zeeredele heeren Mark-Graeven, Amptmans, Borger-Meesters : mits-gaders de instellinge van de Gildens, Ambagten en Opkomste der Heeren Directeurs der Vaert van Oost en West Indien, de Gedagtenisse der Sneeuwe Konstenaeren, met den Eys-triump op het Scheld. Voorts, alle de Geschiedenisse, Beroerten, Oploopen, Aentogten Onderneminge, Belegeringe en Blyde-inkomste der Nederlandsche Hertogen en Gouverneurs, als mede den wonderen Water-loop der Riviere de Schelde. Eyndelyk, den Slag van Belgrado, alle de Beld-stormeryen, Heylig-schenderyen, plunderinge van Kerken, Abdyen en Kloosters, met de vreede Vervolginge der Catholyken, zoo Geestelyke als Weirelyke. Met alle het Gedenkweerdig tot den Jaere 1775. Vercierd met 54. Copere Plaeten. t'Antwerpen, By Joannes Godefridus Josephus de Roveroy, [1775], in-folio, [32]-368 p., chaque page imprimée dans un cadre composé de filets, volutes et couronnes, plein veau moucheté de l'époque, dos à 6 nerfs orné de caissons dorés, pièce de titre rouge, dentelle dorée d'encadrement sur les plats cernée d'une roulette et d'un double filet doré, fleuron doré au centre des plats, roulette dorée sur les coupes, tranches dorées, coiffe infér. restaurée, étui moderne doublé et bordé de veau brun. Orné de gravures de Bouttats, G. Donck et J. de Man, soit une cinquantaine de retirages d'images pieuses cernées de beaux encadrements typographiques, une suite de 18 figures emblématiques célébrant l'éloge de la victoire sur les Turcs et 2 gravures figurant l'extérieur de la cathédrale d'Anvers et l'incendie de l'église des Jésuites ; le titre est orné d'un fleuron gravé et la dédicace d'un bandeau armorié gravés par L. Fruytiers. L'exemplaire est enrichi de 96 ff. interfoliés comportant le même encadrement et le même titre courant que les feuillets imprimés et contenant 83 pages manuscrites offrant des renseignements complémentaires, plus quelques notes manuscrites en bas de plusieurs pp. imprimées (de le Court, 264). Bel exemplaire.

Estimation : 300/400€
Adjugé: 700€


Lot 0051

SABATIER DE CASTRES (Abbé Antoine).

Les Trois siècles de notre littérature, ou tableau de l'esprit de nos écrivains, depuis François I jusqu'en 1772 ; par ordre alphabétique. Amsterdam et se trouve à Paris, chez Gueffier [et] Dehansi, 1763, 3 vol. 8°, [4]-XVI-396, [4]-415-[1 blanc], [4]-394 p., pleine basane mouchetée brune de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de caissons dorés, tranches rouges, lég. épidermures, très lég. rouss. éparses. Bel exemplaire. Selon les Mémoires de Bachaumont (t. IX-1776, p. 291, le véritable auteur de cet ouvrage est l'abbé Martin, ancien vicaire de la paroise Saint-André-des-Arts et Sabatier n'aurait été qu'un prête-nom. Cette question de propriété littéraire a encore été soulevée dans les ouvrages suivants : "Lettre d"un théologien à l'auteur du Dictionnaire des trois siècles" par Condorcet, Berlin, 1774 ; Réponse à la lettre écrite par un théologien (Condorcet) à l'auteur du Dictionnaire des trois siècles (par C.-L. Richard ), Paris, 1775 ; "Problème littéraire : Quel est l'auteur de l'histoire des trois siècles"(par l'abbé Liger), Paris, 1779 (Longue note de M. Beuchot, reproduite dans "La France Littéraire", t. VIII, p, 294 ; Barbier, III, 851 ; Quérard, III, 486).

Estimation : 75/100€
Adjugé: 75€


Lot 0052

SAINCTES (Claude de).

Discours sur le saccagement des eglises catholiques, par les heretiques anciens, et nouveaux Calvinistes, en l'an mil cinq cens soixante deux. Plus de l'ancien naturel des François en la religion chrestienne [...]. A Paris, Chez Claude Fremy, 1567, in-12, [22]-69 p. (pour 68 : saut de page de 62 à 64 sans perte), bradel demi-vélin moderne, dos lisse, titre à l'encre en long, grand cachet ex-libris au 1er f. de garde. Cet ouvrage, publié au début de la première guerre de religion (1562-1563), prend clairement le parti des catholiques. Il est dédié au cardinal Charles de Lorraine (1524-1571), archevêque de Reims qui, avec son frère aîné Françaois duc de Guise, fut le chef du parti catholique. Claude de Sainctes (1525-1591) d'origine italienne devint évêque d'Evreux en 1575. Il fit partie de la Ligue contre Henri III puis fut arrêté par ordre d'Henri IV pour avoir approuvé le crime de Jacques Clément. Condamné à mort par le Parlement de Normandie, par commutation de peine, il finit ses jours au château de Crèvecoeur-en-Auge.

Estimation : 200/300€
Adjugé: 200€