Vente publique de livres anciens et modernes, dessins et gravures-

Recherche:  Voir les artistes Affichage en liste Affichage par photos

Lot 0025

HECQUET (Philippe).

Le Brigandage de la chirurgie, ou la médecine opprimée par le brigandage de la chirurgie. Première partie. Ouvrage posthume. Utrecht, Chez les Soeurs de Corneille-Guillaume Le Fevre, 1738, in-12, VIII-[2]-214.- Suivi de : [IDEM]. Lettre d'un médecin de la Faculté de Paris, sur ce que c'est que le Brigandage de la médecine. 22 p. sans page de titre.- Suivi de : [IDEM]. Le Brigandage de la chirurgie. 1738, -32.- Suivi de : HECQUET (Philippe). Le Brigandage de la pharmacie. Seconde partie. Utrecht, même édit., 1738, [2]-110 p., pleine basane fauve marbrée de l'époque, dos à 5 nerfs orné de caissons dorés, roulette dorée sur les coupes, tranches rouges (lég. rouss., coins usés, 1 ou 2 caractères manquent aux pp. 69, 71, 79, 81, 83, 87 à cause de défauts dans le papier)./ IDEM. Le Brigandage de la médecine. Dans la manière de traiter les petites véroles et les plus grandes maladies par l'Emétique, la Saignée du pié et le Kermès minéral. Avec un traité de la meilleure manière de guérir les petites véroles par des remèdes et des observations tirées de l'usage. A Utrecht, Chez Corneille Guillaume Lefebvre, 1749, in-12, [2]-261-[1 blanc], demi-basane brune de l'époque, dos à 5 nerfs, double filet doré en carré entre les nerfs, fleuron central, pièces de titre et de tomaison rouge et noire, tranches marbrées bleues, cachet ex-libris ancien de Pignot, Med. sur le plat sup. et le contreplat. L'auteur était doyen de la faculté de médecine, également médecin des familles de Condé, puis de celle de Vendôme. Virulente critique contre les charlatans de la médecine, de la chirurgie et de la pharmacie de l'époque (Barbier, II, 462 ; Bayle et Tillaye, II, 112. Pas dans Waller). Ens. 2 vol.

Estimation : 60/90€
Adjugé: 80€