Vente publique de livres anciens et modernes du 16e au 20e siècle, autographes et manuscrits.

Recherche:  Voir les artistes Affichage en liste Affichage par photos

Lot 0106

PLUTARQUE.-

Les Hommes illustres grecs et romains. Comparez l'un à l'autre par Plutarque de Chéronnée. De la version de grec en françois, par Iacques Amyot (...). Avec addition en cette édition derniere, d'amples sommaires sur chaque vie, d'annotations en marge, et de tables des matieres. De figures en taille-douce des hommes illustres, tirées des médailles antiques, et d'une chronologie marquant le temps de leurs vies. Paris, Frédéric Léonard, 1655 (en fin, p. 1007 du 1er vol. : De l'Imprimerie de Ieremie Bouillerot, 1645 ; en fin du 2e vol. : Paris, Imprimerie de Michel Brunet, sans date), 2 vol. in-folio, f. de titre, [60]-1007-[1 blanche-24] et 1016 (dont f. de titre)-[17-1 blanche], 57 portraits dans le texte par Boulanger et Ladame, bandeaux, lettrines et vignettes (qq. p. lég. brunies, mouill. claires en fin du 2e vol.)./ IDEM. Les Oeuvres morales et meslées de Plutarque traduites du grec en françois, reveues, corrigées, et enrichies en cette dernière édition, de préfaces générales, de sommaires au commencement de chacun des traités, et d'annotations en marge, qui montrent l'artifice et la suite des discours de l'autheur. Paris, Frédéric Léonard, 1655 (en fin, p. 926 du 1er vol. : Paris, Imprimerie d'Arnould Cotinet, 1645 ; idem en fin du 2e vol.), 2 vol. in-folio, f. de titre, 926-[58] et f. de titre, [6]-792-[32] p., bandeaux et lettrines (mouill. claires en fin du 1er vol., qq. p. lég. brunies)./ Ensemble 4 vol. reliés de même en basane brune ancienne, dos à nerfs décorés, titres et tomaisons dorés (traces d'usure, manques aux coiffes, mors frottés, parfois avec manques). Bon exemplaire. Impressionnant monument typographique dont nous n'avons pu déterminer de quelle édition de 1645 il s'agissait, remise en vente en 1655 sous le nom de Frédéric Léonard, imprimeur du roi, libraire-imprimeur français, né à Bruxelles vers 1624, mort à Paris en 1711. Ancien apprenti des Plantin Moretus, il est reçu libraire-imprimeur en 1653. Il a poussé le commerce de la librairie plus qu'aucun autre de son temps. Nous n'avons repéré qu'un seul ex. conservé à Troyes sommairement décrit dans le CCFr.

Estimation : 300/400€
Adjugé:


Lot 0107

Reliures aux armes.- PLUTARQUE.-

Les Vies des hommes illustres de Plutarque, reveues sur les mss. Et traduites en françois, avec des remarques historiques et critiques, et le Supplément des comparaisons qui ont estés perduës. On y a joint les testes que l'on a pu trouver, et une Table generale des matieres. Par M. Dacier. Paris, Michel Clousier, Nicolas Gosselin et Antoine Urbain Coustelier, 1721, 8 vol. 4°, [6]-XLIX-[1]-568, [2]-674, [2]-624, [2]-600, [2]-704, [2]-602, [2]-656 et [2]-563-[3] p., 49 médaillons gravés en tête de chaque chapitre, contenant chacun le portrait d'un "homme illustre", exceptés 18 médaillons qui sont restés vierges, faute de source, plein veau brun de l'époque, dos à nerfs richement décorés, pièces de titre et de tomaison, armes dorées frappées aux plats avant (armes non identifiées) (rel. maladroitement restaurées, nombreuses coiffes arasées avec manques, plusieurs mors fendus en leurs début et fin, coins émoussés, ça et là papier fortement bruni, qq. rouss. éparses ; au vol. 3, le f. 441/442 est détaché, plié et fortement bruni, travail de vers dans la marge blanche des 26 derniers feuillets du même vol. ; au vol. 4, page de t. restaurée). Exemplaire sur grand papier. Traduction estimée du philologue André Dacier (1651-1722), souvent rééditée jusqu'au début du 19e s. Elle est "beaucoup plus fidèle mais moins élégante que celle d'Amyot" écrit Graesse (V, 368). Dacier avait commencé à rédiger cinq vies dès 1699, mais il ne publia l'intégralité de sa traduction de l'oeuvre de Plutarque qu'en 1721. Un 9e vol. paraît en 1734, contenant neuf "vies" supplémentaires traduites de Thomas Rowe par l'abbé Bellanger. Il manque ici.

Estimation : 150/200€
Adjugé:


Lot 0108

PONTANUS (Johannes Jovianus).

Ioannis Ioviani Pontani amorum libri II. De amore coniugali III. Tumulorum II, qui in superiore aliorum poematon editione desyderabantur. Libri I. Eridanorum II. Eclogae duae Coryle... Calpurni siculi Eclogae VII. Aurelii Nemesiani eclogae IIII. Explicatio locorum omnium abstru-sorum Pontani authore Petro Summontio viro doctissimo. Index rerum, quae in his Pontali lusibus contineantur. Venetiis, aedibus Aldi et Andreae soceri, mense februario M. D. XVIII [1518], 8°, 172 f., plein vélin ivoire, dos lisse (reliure moderne de Lavaux) (erreurs de numérotation sans manque au cahier m, mouill., restauration aux 2 derniers ff.). Première impression de la 2e partie des poésies de Pontanus, la 1e partie ayant déjà été imprimée par les Alde en 1505 et 1513. « Cette seconde partie des poésies de Pontanus est plus rare que la 1e partie parce que les Alde n?en ont donné qu?une seule édition » (Brunet, IV, 807).

Estimation : 500/600€
Adjugé:


Lot 0109

Prosa cleri Parisiensis

ad ducem de Mena, post caedem regis Henrici III. [Suivi de :] Prose du clergé de Paris, adressée au duc de Mayne après le meurtre du roi Henri III. Traduite en françois par M. Pierre Pighenat, curé de S. Nicolas des Champs. Lutetiae, Apud Sebastianum Nivellium, Typographum Unionis, 1589 [en réalité, d'après la BnF : Didot l'Aîné, 1786 ?], 8°, 25-[1 blanche] p., demi-chagrin vert bronze avec coins, dos à nerfs orné de fleurons dorés, titre doré (reliure de Trautz-Bauzonnet). Les libelles imprimés sous des noms connus n'étaient pas tous sérieusement avoués. Il en existe beaucoup dont les prétendus auteurs ou éditeurs ne sont que des pseudonymes, et l'imposture n'est pas toujours facile à reconnaître. Par exemple, la Prose du clergé de Paris est assurément la satire la plus licencieuse, la plus violente, et, il faut bien en convenir, la plus horriblement belle, comme poésie, qu'aient inspirée la détestation de l'assassinat de Henri III et les déportements de la duchesse de Montpensier, soeur des Guise. Le texte latin parut sous le nom de l'imprimeur-libraire Sébastien Nivelle, avec la traduction en vers français portant le nom de Pigenat, curé de Saint-Nicolas-des-Champs, auquel on l'attribue encore sans réflexion. Or, il y a ici double mensonge : Pigenat, ligueur renforcé, n'a pas du traduire la Prose contre les meurtriers pas plus que Nivelle, imprimeur de l'Union, ne l'a imprimée. Rare curiosité.

Estimation : 50/100€
Adjugé:


Lot 0110

PUTEANUS (Erycius).-

Eryci Puteani Musarum ferculum : carmina eius selecta. Lovanii, Typis Henrici Hastenii, 1622, in-16, 104 p., plein vélin ancien, dos lisse, titre à l'encre ajouté (papier lég. bruni). Bel exemplaire. Né en 1574 à Venlo ; mort en 1646 à Louvain, Ericius Puteanus étudie à Dordrecht et à Cologne, au "Coronatum", où il obtient son magister ès arts le 25 février 1595. Entre 1600 et 1606, il enseigne la rhétorique à Milan. Il enseigne l'histoire, le droit romain, la littérature à l'Université de Louvain, et le latin en succession à Juste Lipse, au "Collège des Trois Langues". Il laisse près d'une centaine de traités : théologie, philosophie, histoire. Les 4 fils de l'auteur ont réuni quelques poèmes et se sont chargés de les publier. "Recueil de pièces de vers latins et d'une petite pièce de vers flamands ; plusieurs de ces morceaux ont déjà vu le jour et ont été insérés, soit dans les oeuvres de Puteanus, soit dans les liminaires des ouvrages de ses amis" (Bibliotheca Belgica, P231). Célèbre marque typographique de l'imprimeur van Haesten : la tortue aîlée.

Estimation : 200/250€
Adjugé:


Lot 0111

[RACINE (abbé Bonaventure)].

Abrégé de l'histoire ecclesiastique, contenant les événemens considérables de chaque siècle. Avec des réflexions. Nouvelle édition augmentée de quelques notes et supplémens. Cologne, Aux dépens de la Compagnie, 1762-1767, 13 vol 4°, plein veau brun moucheté de l'époque, dos à nerfs décorés, pièces de titre et de tomaison (manques au bas de 2 dos, qq. coiffes usées, manque à 1 pièce de tomaison, traces d'usage, qq. mouill.). L'abbé Bonaventure Racine (1708-1755) né à Chauny et mort à Paris fut un ecclésiastique et historien français. Parent du dramaturge Jean Racine et de son fils Louis Racine, il était principal du collège de Rabastens, mais il se vit forcé de quitter ses fonctions à cause de son attachement aux doctrines du jansénisme. La persécution le chassa également du collège de Lunel, puis de celui d'Harcourt (1734). Il vivait dans la retraite, lorsque l'évêque d'Auxerre, Caylus, le recueillit et lui donna un canonicat et lui conféra les ordres sacrés dans sa cathédrale.

Estimation : 150/200€
Adjugé:


Lot 0112

RAPIN THOIRAS.

Abrégé de l'histoire d'Angleterre. La Haye, C. de Rogissart et soeurs ; Pierre de Hondt, 1730, 3 vol. 4°, [8]-470 p., 3 cartes dépliantes h. t. ; [4]-446 p., et [4]-484-146 p., pleine basane brune de l'époque, dos à nerfs décorés, pièces de titre et de tomaison (reliures frottées, coins émoussés, coiffes usées, manques aux pièces de titre et de tomaison, travail de vers dans le bas des pp. 25 à 125 du 1er vol. avec perte de qq. lettres). Historien français de confession protestante, Paul de Rapin-Thoyras (Castres, 1661 - Wesel, 1723) gagna l'Angleterre puis la Hollande après la révocation de l'Édit de Nantes. En 1688 il suivit le stathouder en Angleterre et devint aide de camp du général Douglas, qui commandait en Irlande. Blessé au siège de Limerick, il revint en Angleterre et fut nommé gouverneur du jeune Duc de Portland. Son éducation terminée, il s'installa à Wesel, en Hollande.

Estimation : 150/180€
Adjugé:


Lot 0113

REMOND DE SAINT MARD (Toussaint).

Oeuvres. Amsterdam, P. Mortier, 1749, 5 vol. in-12, plein veau blond de l'époque, dos à nerfs ornés, pièces de titre et de tomaison rouges et noires, filet doré sur les coupes, tranches dorées sur marbrure, ex-libris armorié. Orné de 5 titres illustrés d'après Clavareau gravés par Fessard encadrant un fleuron d'après Hallé, gravé par Fessard, 5 frontispices non signés, 5 vignettes gravées à mi-page (Cohen, 869). Rémond de Saint Mard (1682-1757) composa des poésies dans le genre de Lucien, pleines de délicatesse. Il fait preuve d'un bon talent de critique littéraire dans ses "Réflexions sur la poésie". Le présent recueil comprend : Les Dialogues et les Nouveaux dialogues des dieux, l'Histoire de Mademoiselle de ***, les Lettres galantes et philosophiques, des Réflexions sur les divers genres de poésies. Bel ex.

Estimation : 75/100€
Adjugé:


Lot 0114

[RESTIF DE LA BRETONNE (Nicolas-Edme)].

La Fille naturelle. A La Haye et se trouve à Lausanne, Franç. Grasset, 1776, 2 tomes en 1 vol. in-12, VIII-155 p., 1 f. ; 2 ff.-181 p., 1 f., pleine basane fauve marbrée de l'époque, dos lisse orné, pièce de titre en maroquin rouge, filet doré sur les coupes, tranches rouges (coins et coiffes habilement restaurés). Rare contrefaçon d'un des premiers ouvrages de Restif. Le texte est identique à celui de l'édit. originale de 1769, les fautes ne sont pas corrigées (Rives Child, n° 8, p. 290). Ex. en reliure d'époque.

Estimation : 300/400€
Adjugé:


Lot 0115

[RESTIF DE LA BRETONNE (Nicolas-Edme)].

Les Françaises, ou XXXIV exemples choisis dans les moeurs actuelles, propres à diriger les Filles, les Femmes, les Epouses et les Mères. A Neufchâtel, et se trouve à Paris, 1786, 4 tomes reliés en 2 vol. in-12, 272, 312, 312, 324 p., orné de 34 figures hors texte gravées sur cuivre d'après Binet, demi-veau fauve de l'époque à petits coins, dos lisses ornés de filets dorés, pièces de titre et de tomaison en veau rouge et vert olive, tranches vertes (dos du t. 1 lég. fendillé, qq. rouss. et décharges des gravures). Edition originale (Cohen, 878-879 ; Rives Child, pp. 296-298). Lacroix précise que le portrait de Grimod de la Reynière se retrouve dans l'un des 3 convives de la planche de l'Epouse d'ivrogne (t. 3, p. 84).

Estimation : 600/800€
Adjugé:


Lot 0116

Le maître-livre occidental sur la Chine.- RICCI (Mattheo)

et TRIGAULT (Nicolas).- De Christiana expeditione apud Sinas suscepta ab Societate Jesu. Ex P. Matthaei Riccii eiusdem Societatis commentariis Libri V : Ad S.D.N. Paulum V. In Quibus Sinensis Regni mores, leges, atque instituta, et novae illius Ecclesiae difficillima primordia accurate et summa fide describuntur. Auctore P. Nicolao Trigautio Belga ex eadem Societate. Augustae Vin[delicorum] [à Augsbourg], apud Christoph[orum] Mangium, 1615, 4°, titre-frontispice, [12]-646-[10], 1 planche dépliante h. t. (plan du palais de Pékin), plein vélin de l'époque à petits rabats, dos lisse, traces de cordonnets (reliure détachée à l'avant, titre-frontispice remonté, dont il manque environ un tiers). Ex-libris ms. au haut du f. de renfort du titre-frontispice: « Collegij Soc[ieta]tis Jesu Dionanti 1616 » (Dinant, prov. de Namur en Belgique). Rare édition originale d'un livre capital. Matteo Ricci (1552-1610), Jésuite italien, arriva dans l'enclave portugaise de Macao en 1582. Il fut d'abord autorisé à s'installer à Chao-Ch'ing, puis à Nankin, où il demeura sept ans. Il put enfin s'installer à Pékin en janvier 1601 où il vécut jusqu'à sa mort en 1610. Son journal, rédigé dans les deux dernières années de sa vie, a été remanié et traduit par Nicolas Trigault (1577-1628), et augmenté d'une foule de renseignements extraits des comptes rendus inédits d'autres missions. C'est l'une des premières descriptions approfondies de la Chine dont toute la première partie est consacrée à la géographie, l'organisation politique, l'éducation, au commerce, etc. Les quatre autres parties sont dévolues, chacune, aux différentes villes dans lesquelles Ricci a vécu. L'édition originale latine parut au format in-quarto en 1615 à Augsbourg, traduite et remaniée d'après le manuscrit italien, et publiée par Nicolas Trigault. Cet ouvrage connut un succès remarquable, suscitant rééditions et traductions : il donna une impulsion décisive aux études sinologiques (Louis J. Gallagher, préface à China in the Sixteenth Century : The Journal of Matthew Ricci, New-York, 1953).

Estimation : 200/250€
Adjugé:


Lot 0117

[RICHARD (Jean)].

Universalis concionandi scientia, seu Dictionarium morale, ubi alphabetico ordine invenire est, quidquid graeci, latinique Patres, Sacrorum Bibliorum interpretes, theologi et concionatores tum Galli, cum Itali, aliarumque gentium solidius, atque curiosus in variis morum disciplinae argumentis dixere (...). Venetiis, Ex Typographia Balleoniana, 1747, 2 tomes reliés en 1 vol. in-folio, XII-400 et VI-378 p., impression sur 2 col., plein veau fauve de l'époque, dos à nerfs décorés (rel. lég. frottée, coiffe infér. arasée, bruniss.). Bon exemplaire. Jean Richard, né à Verdun en 1639 et mort à Paris en 1719, est un homme de lettres français. Reçu avocat à Orléans, il quitta le barreau et, sans être entré dans les ordres, se mit à composer des sermons et des prônes destinés à être prêchés par d'autres ou à édifier ses lecteurs.

Estimation : 40/80€
Adjugé:


Lot 0118

RICHELET (P.).

Dictionnaire de rimes où se trouvent I. Les mots et le genre des mots. II. Un traité complet de la versification, et les règles des différens ouvrages en vers. Nouvelle édition, revûe, corrigée et mise en nouvel ordre par M. Berthelin... Paris, Guillaume Desprez. 1760, 8°, LXXX-749-[2-1 blanche] p., plein veau fauve marbré de l'époque, dos à nerfs orné (rel. lég. frottée, coins infér. émoussés). L'auteur donne une brève traduction latine des mots dans le but de favoriser l'apprentissage de cette langue. Texte sur deux colonnes. Cette édition est augmentée et refondue par l'abbé Berthelin, Avocat au Parlement, de l'Académie d'Angers, et Professeur de l'Ecole Royale Militaire. C'est cet ouvrage classique qui fonda la réputation du grammairien français Pierre Richelet (1631-1698). Certains prétendent, cependant, que le véritable auteur serait Frémont d'Ablancourt, et que Richelet n'a fait qu'éditer et annoter cet ouvrage.

Estimation : 30/60€
Adjugé:


Lot 0119

ROUSSEAU (Jean-Jacques).

Discours sur l'origine et les fondemens de l'inégalité parmi les hommes. Amsterdam, Marc Michel Rey, 1759, frontispice, XXXIV-[2]-178 p., vignette au titre, demi-veau brun à coins moderne, dos à nerfs décoré, pièce de titre (dos lég. passé). Deuxième édition originale identique à la première parue en 1755. Dufour, I, n° 61.

Estimation : 100/150€
Adjugé:


Lot 0120

ROUSSEAU (Jean-Jacques).

Oeuvres diverses. Nouvelle édition, augmentée de sa Lettre contre le projet d'établissement des spectacles à Genève, de la Réponse de M. d'Alembert, de celle de M. P.A. Laval, de la Profession de Foi des Ministres de Genève, etc. Amsterdam, Aux dépens de la Compagnie, 1760, 2 vol. in-12, [6]-496 et [6]-459-[1 blanche] p., vignettes au titre, plein veau fauve moucheté de l'époque, dos à nerfs décorés, pièces de titre et de tomaison (une coiffe arasée, un mors fendu, étiquettes de tomaison frottée). Edition collective publiée du vivant de Rousseau. Dufour, II, n° 368 (qui signale que la dern. p. blanche du 2e vol. porte une réclame inutile ; elle ne se trouve pas dans notre ex.).

Estimation : 50/100€
Adjugé:


Lot 0121

SACCARDI (Giuseppe).

Raccoltà dell'esercizio, ed evoluzioni militari nuovamente pratticate per l'infanteria, con altre istruzioni necessarie per gl'ufficiali, che pretendono d'imparare l'arte della guerra (...) dedicata all' Altezza Sereniss. di Francesco I. Farnese (...). Piacenza, Stampa Ducale del Bazachi, sans date [1723], 4°, 230-[1-1 blanche] p., une grande planche dépliante h. t., plein vélin de l'époque, dos à nerfs muet (traces d'usage, coupes usées, déchir. f. 21/22 avec perte de qq. lettres, qq. mouill. claires marg., qq. taches brunes). Ouvrage très rare, rédigé par l'adjudant-genéral des troupes du duché de Plaisance, Parme et Castro, à l'usage de l'armée de ce petit état italien, encore gouverné par un Farnèse (l'avant-dernier, qui régna de 1694 à 1727). Une seule notice au CCF (celle de la BnF).

Estimation : 60/90€
Adjugé:


Lot 0122

SAINT-FOIX (DE).

Essais historiques sur Paris. Cinquième édition. Paris, Vve Duchesne, 1776, 6 vol. in-12 (sur 7), portrait, [2]-370, 336, 374 (les 10 premières p. en chiffres romains), 235-[1 blanche], 239 (1 blanche], 139-[1] et [2]-487-[1] p. (le 6e vol. imprimé en partie sur papier azuré), plein veau fauve moucheté de l'époque, dos lisses richement décorés, pièces de titre et de tomaison maroquinées havane, sauf pour le vol. 6, dont la reliure est très lég. différente et les pièces de titre et de tomaison maroquinées rouge (coiffes du 1er vol. arasées). Bel exemplaire. Cinquième édition pour les 5 premiers volumes. Les 2 premiers mêlent remarques sur des monuments parisiens, l'histoire et les moeurs. Le 3e est consacré à la guerre de Cent ans, les 4e et 5e volumes rassemblent diverses anecdotes et réflexions sur l'histoire. Le 5e comprend en outre une Table des matières. Le 6e contient la suite des réflexions sur les moeurs et coutumes françaises ainsi que les Lettres turques et enfin la Réponse au P. Griffet et Recueil de tout ce qu'on a écrit sur le Prisonnier masqué. (Pour Saint-Foix, le Masque de fer serait le duc de Montmouth, fils de Charles II d'Angleterre). Le septième et dernier volume, posthume, qui, comme souvent, manque, contient différentes remarques historiques sur Paris retrouvées dans les papiers de l'auteur. Après une carrière militaire, Germain-François Poullain de Saint-Foix (1698-1776) se consacra aux lettres. Auteur dramatique en vogue, il écrivit plusieurs comédies, avant de s'intéresser essentiellement à l'histoire ; il fut notamment l'historiographe de l'Ordre du Saint-Esprit.

Estimation : 100/150€
Adjugé:


Lot 0123

SAINT-GENOIS DE GRAND-BREUCQ (François-Joseph de).

Prolégomènes ou Notes du comte Joseph de Saint-Genois, baron du St-Empire, pair de Mortagne, ci-devant député de la Noblesse des Etats du Hainaut... au sujet de son emprisonnement, arrivé le 21 juin 1790 ; adressés au peuple des provinces belgiques. A Lille, de l'Impr. de L. Danel, [vers 1790], 4°, 149-[3] p., un grand tableau typogr. de la généalogie de l'auteur, h. t. dépliant (57 x 77 cm.), un plan dépliant des jardins de Grandbreucq, gravé sur cuivre par Adam, 5 plans de cours d'eau dépliants h. t., gravés sur cuivre, un tableau dépl. h. t. typogr. des Houillières des environs de Mons, cartonnage ancien bleu pâle (lacunes de papier en queue du dos, mors supér. fendillé, étiq. de titre usée au dos, plats salis, garde supér. manquante, cahier C dérelié, à toutes marges, intérieur tel que paru, traces de poussière dans qq. marges latérales conservées). Prospectus de 2 p. joint. Curieux ouvrage destiné à faire valoir son auteur, semble-t-il, et qui contient entre autres des Réflexions et études sur la navigation fluviale en Flandre, et particulièrement sur la rivière de la Dendre, accompagnées de plans, et un Catalogue des manuscrits de l'histoire profane qui se trouvent à la Bibliothèque de Vienne, dressé par l'auteur lors d'un séjour sur place. Les planches et le premier tableau sont imprimés sur papier fort et azuré.

Estimation : 75/100€
Adjugé:


Lot 0124

SAINT-REAL (abbé de).

Oeuvres de Mr. l'abbé de Saint-Réal. Nouvelle édition, revue, corrigée, et augmentée d'un volume. Enrichie de figures en taille-douce, et de vignettes. Amsterdam, François l'Honoré et Fils, 1740, 6 vol. in-12, [2]-XII-[2]-359-[1 blanche], [4]-358, [4]-328, [6]-360, [8]-XIV-352 et [4]-248-[104] p., 6 frontispices, 8 figures h. t. et nombreuses vignettes, plein veau blond de l'époque, dos à nerfs ornés, pièces de titre et de tomaison maroquinées citron, roulette dorée sur les coupes (plus. coins et coiffes usés, bas d'un mors fendu, bruniss., mouill. claires marginales au dernier vol., nom de propriéraire maculé aux p. de titre). Agréable exemplaire. César Vichard de Saint-Réal, homme de lettres savoyard du 17e s., s'intéressa à toutes les formes d'écriture historique de son époque. Il pratiquait l'histoire en s'intéressant plus au comportement des gens qu'aux faits et aux dates. Il écrit également quelques ouvrages religieux essentiellement destinés à la haute société. Sa Vie de Jésus Christ, propose ainsi une version condensée des quatre évangiles pour les lecteurs qui n'auraient pas envie de lire 4 fois la même histoire. 1 : De l'usage de l'histoire, 2 : Réflexions sur divers Romains illustres, savoir, Sur le meurtre de César. Sur Lépide. Sur Marc-Antoine. Sur Auguste. Sur Livie. Sur Julie. Sur l'infidélite des femmes chez les Romains. Sur les spectacles Romains, 3 : Éclaircissement du discours de Zachée à Jésus Christ, 4 : Traités de théologie et de piété, 5 : Lettres de Cicéron à Atticus. Avec des remarques traduites en françois par l'abbé de Saint-Réal, 6 : Discours de Xénophon sur la manière d'augmenter les revenus d'Athènes. Traduit du grec. Avec des remarques. Cohen, 934.

Estimation : 100/150€
Adjugé:


Lot 0125

SANTOS (Manuel DOS).

Historia sebastica, contem a vida do augusto principe o senhor D. Sebastiao, rey de Portugal, e os successos memoraveis do reyno, e conquistas no seu tempo (...). Lisboa Occidental, Na Officina de Antonio Pedrozo Galram, 1735, petit in-folio, [32]-504 p., bandeaux, lettrines et culs-de-lampe gravés sur bois, titre en rouge et noir, basane havane mouchetée postérieure dans le goût ancien, dos lisse, filets et date dorés, pièce de titre vert bronze (2 coins lég. émoussés, griffures superficielles aux plats, qq. salissures légères en marge, réparation en marge p. 433). Mention manuscrite ancienne au faux titre, avec le nom Coelho Da Sylva, de Santarem. Biographie de Sébastien Ier, roi de Portugal de 1557 à 1578, par le cistercien Manuel Dos Santos (1672-1760). Il naquit à Lisbonne en 1554 et décéda à Ksar el-Kébir au Maroc le 4 août 1578. Il fut l'avant-dernier roi de la dynastie des Aviz.

Estimation : 50/75€
Adjugé:


Lot 0126

Imprimé au château de Lugny.- SAULX-TAVANNES (Gaspard DE).-

Mémoires de très-noble et très-illustre Gaspard de Saulx, seigneur de Tavanes, mareschal de France, admiral des mers de Levant, gouverneur de Provence, conseiller du roy et capitaine de cent hommes d'armes. Sans lieu ni date [château de Lugny, près d'Autun, vers 1621], petit in-folio, [6]-39-[1] (advis)-476-[10 (table)]-[2 blanches]-88-[8 (table)] p., portrait, plein veau brun moucheté de l'époque, dos à nerfs, filets dorés, filet doré en encadrement sur les plats (rel. frottée, coiffes arasées, 1er f. en partie détaché, qq. mouill. claires, bruniss.). Édition originale. Rares mémoires sur les campagnes du 16e s., de François Ier à Henri IV. Il s'agit d'une composition de Jean de Tavannes, troisième fils de Gaspard, qui écrivit dans sa retraite (entre 1616 et 1621) pour venger la mémoire de son père des accusations portées contre lui par les Protestants, en raison notamment de son rôle pendant la Saint-Barthélémy. Écrits uniquement pour la famille à partir de papiers du maréchal, ils furent édités par le neveu de l'auteur, Charles de Neuchaize. Ils se présentent sans adresse, sans privilège, et ils ne furent pas diffusés dans le commerce. Certains exemplaires comme le nôtre donnent aussi les mémoires de Guillaume, fils ainé de Gaspard. Le texte est précédé de cinq « Advis au Roy » d'ordre politique (« Premier advis, pour regner en piete, iustice, soulagement, et tranquillité du Public », « Second advis pour revenir toute l'Europe en une mesme Religion », « Troisieme advis pour faire la guerre contre le Roy d'Espagne », « Quatrieme advis, pour faire la guerre contre les Turcs » et « Cinquieme advis, pour reduire l'Europe en l'obeyssance des Roys de France et d'Espagne »).

Estimation : 300/500€
Adjugé:


Lot 0127

[SAVORNIN de].

Sentimens d'un homme de guerre sur le nouveau systême du Chevalier de Folard ; par rapport à la Colonne et au Mêlange des differentes Armes d'une Armée. Avec une dissertation sur l'ordre de Bataille de César et de Pompée à la Journée de Pharsale. Par Monsieur D***. A Paris, Chez Briasson, 1733, 4°, [14]-167-[1] p., 6 planches dépliantes hors texte, plein veau brun de l'époque, dos à 5 nerfs orné de caissons dorés, pièce de titre en maroquin rouge, tranches rouges, coiffes élimées, coins usés, mors lég. fendus sur 3 cm, ex-libris armorié ancien de Gallas gravé par Pollak. "L'écrivain militaire le plus discuté de la 1e moitié du 18e siècle fut sans aucun doute le chevalier Jean-Charles de Folard (1669-1752). Sa notoriété fut véritablement européenne. Pour Folard, la colonne est formée d'un à six bataillons à la queue les uns des autres. Le front doit osciller entre 24 et 30 files en terrain ouvert. La colonne doit compter sur le choc plus que sur le feu. Elle doit aborder l'ennemi à l'arme blanche, ce qui convient mieux à la nation française qu'à nulle autre, estime Follard » (L'Art de la guerre de Machiavel à Clausewitz). Cette opinion rencontra alors de nombreux contradicteurs. Le plus judicieux de ses critiques était M. de Savornin, général suisse au service de la Hollande, qui publia sous le voile de l'anonymat "Les sentiments d'un homme de guerre...". Cet auteur est celui de ses adversaires que le chevalier traite avec le plus d'égards..." (Michaud, Biogr. Universelle) (Barbier, IV, 468).

Estimation : 75/100€
Adjugé:


Lot 0128

SAXE (Maréchal Maurice, comte de).

Lettres et mémoires choisis parmi les papiers originaux du Maréchal de Saxe, et relatifs aux événements auxquels il a eu part, ou qui se sont passés depuis 1733 jusqu'en 1750, notamment aux campagnes de Flandre de 1744 à 1748. Paris, J.J. Smits et Compagnie, 1794, 5 vol. 8°, [IV]-XLVIII-311 (+ p. 294bis et 295bis), 1 blanche ; VIII (f. inversés), 381-[1 blanche] ; XII (f. inversés), 303-[1 blanche] ; [4]-VIII-328, et [4]-VIII-314 p., demi-basane brune de l'époque, dos lisses ornés de filets et fleurons dorés, pièces de titre et de tomaison maroquinées rouge (rel. usées, qq. coiffes frottées, dos du dernier vol. pelé, lég. bruniss., f. 147/148 du dernier vol. restauré). Au contreplat de chaque vol. l'étiquette d'époque « Ridan, libraire, rue de l'Université, N° 5 ». Bon exemplaire. Maurice de Saxe (1696, Goslar, Saxe - 1750, Chambord), condottiere, maréchal général de France, naquit à Goslar, dans le Harz, fils adultérin de Marie-Aurore, comtesse de Königsmark, et de l'électeur de Saxe, Frédéric-Auguste Ier. Il est alors baptisé Hermann Moritz et immédiatement appelé « comte de Saxe », ou « comte de la Raute » (ce titre disparaît dès 1710).

Estimation : 50/75€
Adjugé:


Lot 0129

SILVA (Marquis DE).

Pensées sur la tactique, et la stratégique ou vrais principes de la science militaire. Turin, Imprimerie royale, 1778, 4°, [12]-359-[2]-55-[1-1 (fautes à corriger pour les 2 ouvrages)] p., 30 planches dépliantes h. t., plein veau moucheté de l'époque, dos à nerfs (rel. usée, dos épidermé, qq. rouss. et bruniss.). Nous ne connaissons rien du marquis de Silva sinon qu'il fut officier dans l'État major de l'Armée du roi de Sardaigne. Dans ce traité dédié à Victor Amédée Duc de Savoie, l'auteur expose la plupart des théories générales de l'époque sur l'art de la guerre (principes et objets de la tactique, recrutement des armées, formations et équipement) ; se voulant pragmatique, de Silva s'attache à décrire les connaissances alors mises en vogue lors de la Guerre de Sept-ans, sur l'utilisation des armes (de l'impulsion du choc, du choc entre infanterie et cavalerie, des feux et de l'artillerie) et en donnant une bonne analyse des manoeuvres de l'armée (déployements, marches d'armée de front et de flanc, ordre de bataille, des passages de rivières, sur la défense et l'attaque des retranchements, etc.). Il semble enfin que le marquis soit d'une part, un fervent admirateur du grand Frédéric de Prusse, appuyant toute sa démonstration, sur le récit des batailles et victoires prussiennes, modèles du genre (Hochkirch 1758, Leuthen 1767, Torgau 1760), d'autre part, un homme ancré dans le siècle des Lumières par ses considérations de toutes sortes sur le rôle de l'État (notamment au chap. 48, du plan de guerre) ou encore en consacrant un chap. sur une éducation nationale militaire (pp. 342 et suiv.). Les « Considérations sur la guerre de 1769 entre les Russes et les Turcs » qui occupent les 55 dern. pages, est un exposé des forces et causes de la guerre turco-russe ainsi que des prévisions sur l'issue stratégique de cette guerre, publié avant la fin du traité de Kutchuk de 1774, qui confirmera la domination des russes sur les Balkans.

Estimation : 200/300€
Adjugé:


Lot 0130

SPECKLE ou SPECKLIN (Daniel).-

Architectura von Vestungen Wie die zu unsern zeiten an Stätten, Schloessern und Claussen, zu Wasser, Land, Berg und Thal mit ihren Bollwercken, Cavaliren, Streichen, Gräben und Laeuffen moegen erbawet Auch wie solche zur Gegenwehr wider den Feindt samt dem hiezu gehoerigen Geschuetz ordentlich und nuetzlich sollen gebraucht werden, Alles auss den Fundamenten samt den Grund Rissen, Visierungen und Auffzuegen für Augen gestellt, durch Daniel Speckle der Statt Strassburg Bawmeistern seligen Jetzt aber auffs new ubersehen mit fleiss verbessert auch vielen anderen Visierungen vermehret. Strasbourg, Lazarus Zessner, 1599, in-folio, [8]-111-[2] f., titre-frontispice gravé par Alatheus Greuter f. [1]r°, armoiries f. [2]r°, portrait de l'auteur f.[3]v°, 25 planches gravées h. t., dont 24 sur double page, comprenant plusieurs figures, 20 bois dans le texte, pleine toile verte du 19e s., dos lisse, titre doré (reliure frottée, titre un peu court en tête, cachets à la p. de titre). Ex-libris armorié collé au verso du titre (« Ex Bibliotheca Joannis Ludovici De Tiell »). Ex-libris moderne de Jean-Léon Fuchs au contreplat. Seconde édition dont les figures sont identiques à la première (1589). Exemplaire très frais intérieurement. Daniel Specklin est un architecte alsacien né en 1536 et mort en 1589. Né à Strasbourg, il apprend le métier de brodeur sur soie à travers l'Europe. Grâce à ses talents de dessinateur, il entre à Vienne au service d'un ingénieur de l'empereur Maximilien II, qui lui enseigne l'art de bâtir des forteresses. De retour à Strasbourg en 1564, il y travaille comme brodeur, mais participe aussi à la réalisation de plans de forteresses et de fortifications. Il est nommé architecte de la ville en 1577. Il s'occupera notamment du remaniement de la fortification médiévale de Belfort en 1579. Il réalise les plans des nouvelles fortifications de Strasbourg et fortifie de nombreuses cités (Ulm, Bâle, Colmar, Sélestat, Haguenau, Lichtenberg et Gibraltar). Ce traité est l'ouvrage de référence pour l'hisoire de la fortification allemande au 16e s., développant les suggestions faites par Dürer plus tôt dans le siècle. Beaucoup voient en lui un lointain précurseur de Vauban. Cf. « Le Maître de Vauban Daniel Specklin » par André-Paul Weber. Cockle, n° 789.

Estimation : 1000/1500€
Adjugé:


Lot 0131

SPON (Jacob) et WHELER (George).

Voyage d'Italie, de Dalmatie, de Grèce et du Levant fait aux années 1675 et 1676. Tome 1er seul sur 2. Amsterdam, Henry et Theodore Boom, 1679, in-12, 12 f. y compris le frontispice (fendu au niveau de la gouttière externe), le titre et le portrait de Jacob Spon, 456 p., 19 planches hors texte dont certaines dépliantes, pleine basane havane de l'époque, dos à nerfs orné, titre et tomaison dorés, tranches mouchetées (manque à la coiffe supér., coins usés, petites mouill. marginales). Seconde édition de l'un des plus importants voyages dans le Levant. L'édition originale a paru à Lyon, en trois volumes, en 1678. "As Laborde says, 'la publication du voyage de Spon fut un événement littéraire'. Chateaubriand appréciait l'ouvrage : 'tout le monde connaît le mérite de cet ouvrage, où l'art et l'antiquité sont traités avec une critique jusqu'alors ignorée'. Spon and Wheler met in Italy in 1675 ; they travelled together with Francis Vernon to Zakynthos, where the two groups separated. Spon and Wheler continued by sea to Constantinople, and Vernon travelled overland. Le tome 1er seul présent ici, concerne l'Italie, Constantinople et l'Asie mineure et est complet pour cette partie du voyage. Le tome 2 est entièrement consacré à la Grèce.

Estimation : 100/200€
Adjugé:


Lot 0132

[STROOBANT (Jacques)].

Brusselsche eer-triumphen, dat is eene waerachtighe beschrijvinge van alle de Hertoghlijcke Huldinghen, der Keyseren, Koninghen, Koninghinnen, Hertoghen en Princen Inne-komsten, Vreugde-feesten en Tournoy-spelen (...). Met de waerachtighe beschrijvinghe van de groote feeste van het dry hondert jarigh Jubilé van het hoogh-weerdigh H. Sacrament van Mirakelen (...). Brussel, Peeter de Dobbeleer, [1670], in-folio, frontispice, [12]-127-[4-1 blanche] p., pleine basane brune granitée de l'époque, dos à nerfs décoré (rel. usée, manques au dos, qq. taches et mouill., 2 planches déchirées et recollées). Frontispice gravé par Jan van Troyen, 10 planches gravées par Casper Bouttats. Eerste uitgave van deze zeldzame compilatie met beschrijvingen van alle Brusselse feestelijke plechtigheden. Niet in Landwehr, Splendid Ceremonies, noch in Funck.

Estimation : 100/150€
Adjugé:


Lot 0133

TEIXEIRA (P. Domingos).

Vida de D. Nuno Alvares Pereira, segundo condestavel de Portugal... Lisboa, na off. de Fr. L. Ameno, 1749, 4°, [8]-742-[2] p., portrait en frontispice gravé sur cuivre par G.F.L. De Brie, pleine basane brune de l'époque, dos à 4 nerfs soulignés de filets dorés, fleurons dorés, pièce de titre grenat (dos frotté avec petites piqûres de vers, mors supér. fendu en queue sur 5 cm, coins émoussés, plats frottés et griffés, papier uniformément et fortement bruni, sauf le frontispice qui est collé sur papier postérieur, manque de papier au coin du titre et en marge de 7 f., p. 151 réparée, déchirure sans perte p. 443). Nuno Álvares Pereira, également connu sous le nom de Saint Connétable, né en 1360, est un général portugais qui joue un rôle fondamental dans le conflit avec la Castille entre 1383 et 1385 dont l'enjeu est l'indépendance du Portugal. Son importance se mesure également à sa présence dans les Lusiades de Camões, où il est cité pas moins de 14 fois, littéralement ou de manière allégorique (le « fort Nuno »). Il est même cité dès le premier chant (12° strophe) comme saint Nuno. Béatifié en 1918 par Benoît XV, il est canonisé en 2009 par Benoît XVI. L'édition originale de cette biographie est parue en 1723.

Estimation : 30/60€
Adjugé:


Lot 0134

[TIRION (Isaak)].

Tegenwoordige staat der Vereenigde Nederlanden. Eerste deel, vervattende eene algemeene beschryving des lands, der zeden en godsdienst van de inwooners, een kort begrip van 's lands historie, eene beschryving der hooge en mindere generaliteits-kollegien, der maatschappyen van Oosten en Westen, en der handwerken, visscheryen, zeevaart en koophandel, enz. Met eene naauwkeurige landkaart en printverbeeldingen versierd. [Tweede deel. Vervattende eene beschryving der generaliteits landen, staats Brabant, staats Land van Overmaaze, staats Vlaanderen en staats Opper-Gelderland met den staat der bezetting in de barriere plaatsen enz. Met naauwkeurige land kaarten en printverbeeldingen versierd.] Amsterdam, 1739 et 1740, 2 vol. 8°, f. de faux titre ("Hedendaagche historie, of tegenwoordige staat der Vereenigde Nederlanden", front., f. de titre, [22]-638-[42] p. (saut de la p. 192 à 195 sans manque semble-t-il), 8 planches h. t., et front., f. de titre, [8]-608-[20] p. et 12 planches h. t., soit 2 frontispices et 20 planches, dont cartes, vues, portraits, pleine basane brune de l'époque, dos à nerfs (un mors fendu, un mors faible, manque à une pièce de titre, coiffes arasées...). Isaak Tirion (Utrecht, 1705 - Amsterdam, 1765) est un libraire et éditeur hollandais. Il a publié un grand nombre de livres, particulièrement de topographie. Nous proposons ici les deux premiers vol. de "Tegenwoordige staat der Vereenigde Nederlanden", paru en 12 vol. (Les vol. se trouvent le plus souvent séparément.).

Estimation : 100/150€
Adjugé:


Lot 0135

VERNEY (Luis Antonio).

Grammatica latina tratada por hum methodo novo, claro, e facil para uso daquallas pessoas, que querem aprendella brevemente, e solidamente. Quinta impressao mais emendada. Lisboa, na Regia Off. Typografica, 1790, 4°, [4]-LXVIII-316 p., pleine basane havane mouchetée de l'époque, dos à 4 nerfs, fleurons et roulettes dorés, pièce de titre rouge, tranches rouges (bords des plats et dos un peu brunis, une éraflure au plat sup., titre un peu jauni, intérieur frais). Luís António Verney (Lisboa, 1713 - Roma, 1792) foi um filósofo, teólogo, padre, professor e escritor português. Foi um dos maiores representantes do Iluminismo no país e um dos mais famosos estrangeirados portugueses.

Estimation : 30/60€
Adjugé:


Lot 0136

VIGNOLE.

Regles des cinq ordres d'architecture. Paris, F. Jollain, 1694, in-12, f. de titre (lettré A), f. avec les cinq ordres (lettré B) et 50 planches (numérotées I à L), le tout gravé au recto, le verso restant blanc, plein vélin de l'époque (p. de titre lég. défr., tache au coin infér. des dernières planches). Signature d'appartenance ancienne à la p. de titre, longue note en néerlandais au verso des pl. B et I. Petit Vignole entièrement gravé.

Estimation : 50/100€
Adjugé:


Lot 0137

VILLE (Antoine de).

O Governador de praças. Por Antonio de Ville tolozano ; traduzido na lingoa portugueza por ordem de Sua Magestade. Obra muyto util, e necessaria nao so para os governadores das pracas, mas tambem para todos os officiaes de guerra, que quizerem aprender a doutrina militar, e as suas obrigacoes principalmente nos presidios. Lisboa, na officina de Antonio Pedrozo Galram, 1708, 8°, [8]-519 p., 8 planches dépliantes gravées sur cuivre, offrant 36 figures, pleine basane havane de l'époque, dos à 4 nerfs soulignés de filets dorés, fleurons dorés, pièce de titre absente (épidermures, travail de vers en queue du dos et au plat supér., un coin très usé, solide, gardes remplacées, piqûre de vers en marge depuis le début du vol., puis galerie en marge p. 110-132, 149-162, et sur une pl. sans atteinte à la figure, puis dans les marges infér. des p. 460 à la fin ; mouillure angulaire en fin de vol., et en pied des 10 derniers f., qq. salissures éparses sinon le papier est sans aucune rousseur). Rare traduction portugaise de l'ouvrage d'Antoine de Ville (maréchal de camp français et ingénieur militaire, 1596-1658), paru sous le titre "De la charge des gouverneurs des places", en 1639 à Paris. Exemplaire complet de ses planches selon la notice du Worldcat, qui indique cependant 10 p. liminaires (un faux-titre pourrait manquer). En revanche la bibliothèque nationale du Portugal ne signale que 6 p. liminaires, et pas les gravures.

Estimation : 50/75€
Adjugé:


Lot 0138

VOLTAIRE.

Pièces fugitives. Londres [Paris], sans édit. [Cazin], 1782, in-18, 2 ff., 326 p., plein maroquin rouge de l?époque, dos lisse entièrement orné de motifs dorés, pièce de titre verte, triple filet doré encadrant les plats, filet doré sur les coupes, roulette dorée intérieure, tranches dorées (minimes manque angulaire à 3 ff.). Recueil de très nombreuses pièces et lettres en vers et en prose et notamment : Epitre sur la philosophie de Newton à Madame la marquise du Châtelet, Le Temple du Goût? (Fontaine, Cazin, 2012, p. 206).

Estimation : 100/150€
Adjugé:


Lot 0139

Voyage du jeune Anacharsis.-

Recueil de cartes géographiques, plans, vues et médailles de l'ancienne Grèce, relatifs au Voyage du jeune Anacharsis ; précédé d'une analyse critique des cartes. Troisième édition. Paris, De Bure l'aîné, 1790, 4°, XLII p. (Analyse critique des cartes de l'ancienne Grèce dressées pour le Voyage du jeune Anacharsis, par Barbié du Bocage) et 31 grandes planches montées sur onglets (17 cartes, 1 gravure de Platon et ses disciples, 1 planche de monnaies, et 12 planches de plans), demi-basane brune de l'époque (dos en partie soulevé, plats frottés en partie décollés). Planches en parfait état de l'Atlas seul du célèbre Voyage du jeune Anacharsis.

Estimation : 100/150€
Adjugé:


Lot 0140

WATSON.

Histoire du règne de Philippe II, roi d'Espagne. Ouvrage traduit de l'anglois. Amsterdam, D.J. Changuion ; Rotterdam, Bennet et Hake, 1777, 4 vol. in-12, portrait, [2]-XLII-310 ; XII-422 ; XII-410 et XII-176-2238-45-[1 blanche-4 (Privilegie)] p., demi-basane verte du 19e, dos lisses décorés, pièces de titre et de tomaison maroquinées brun clair (rel. lég. usées et passées, p. 5 du 1er vol. détachée et recollée de travers, déchir. sans manque dans la marge du f. 15/16 du même vol., dernier f. du 2e vol. restauré). Robert Watson est un historien écossais né vers 1730 à Saint-André, mort en 1780. La traduction de cet ouvrage est dûe au comte de Mirabeau et à J.-B. Durival.

Estimation : 50/80€
Adjugé:


Lot 0141

WIMPFFEN (Baron de).

Voyage à Saint-Domingue, pendant les années 1788, 1789 et 1790. Tome second (seul). Paris, Cocheris, An V [1797], 8°, 2 f., 266 p., 8 p. du catalogue du libraire, plein veau blond glacé raciné de l'époque, dos lisse richement orné, pièces de titre et de tomaison en maroquin rouge et vert, tranches marbrées, coins usés. Tome 2 seul de ce rarissime ouvrage décrivant la colonie française de Saint-Domingue à la veille de la tragédie qui devait voir sa ruine. Dans ce tome, l'auteur donne des renseignements statistiques sur la population et les productions de cette très riche colonie ; il fait en outre des réflexions pertinentes sur les Etats-Unis et leur influence sur le commerce mondial et le rôle de l'Angleterre, ainsi que les malheurs qui allaient s'abattre sur la colonie suite à la révolution française. Cette relation fut utilisée pendant la Révolution lors des discussions sur l'abolition de l'esclavage (Sabin, 104711). Bel ex.

Estimation : 75/100€
Adjugé:


Lot 0142

BEAULIEU (Sébastien Pontault de).

"Flandre espagnole". Gravure sur cuivre (1680). Planche comportant 8 petits plans des villes fortifiées de Gand, Alost, Bruges, Ostende, Tournai, Damme, Audenarde et Nieuport. Dim. support : 63 x 49 cm ; sujet : 50 x 34 cm.

Estimation : 150/200€
Adjugé:


Lot 0143

BEAULIEU (Sébastien Pontault de).

"Pour la carte de la Flandre françoise". Gravure sur cuivre (1680). Planche comportant 5 plans des villes de Bergues-St-Winoc, Gravelines, Bergues, Bourbourg et de Fort-Mardyck. Dim. support : 63,5 x 50 cm ; sujet : 44,5 x 34,5 cm.

Estimation : 100/150€
Adjugé:


Lot 0144

BEAULIEU (Sébastien Pontault de).

"Pour la carte de la Flandre". Gravure sur cuivre (1680). Planche comportant 8 petits plans des villes d'Axel, Aardenburg, Gand, du fort Philippine, du fort de Terneuse, Termonde et Courtrai. Dim. support : 63,5 x 50 cm ; sujet : 51 x 36 cm.

Estimation : 100/150€
Adjugé:


Lot 0145

BEAULIEU (Sébastien Pontault de).

"Pour la carte de la Flandre". Gravure sur cuivre (1680). Planche comportant 8 petits plans des villes fortifiées de Lille, Douai, Cassel, Ypres, Armentières, La Bassée et Menin. Dim. support : 64 x 49 cm ; sujet : 53 x 34,5 cm.

Estimation : 150/200€
Adjugé:


Lot 0146

BEAURAIN (Chevalier J. de).

"Carte des camps d'Hoves et de Bas Silly, les 1 et 11 aoust 1692". Gravure sur cuivre (ca 1730), rehaussée de couleurs à l'aquarelle. Dim. support : 37 x 51 cm ; sujet : 32 x 26 cm, marge sup. rognée.

Estimation : 50/75€
Adjugé:


Lot 0147

BEAURAIN (Chevalier J. de).

"Carte des camps de Hauterive et de Leuse les 16 et 19 juin 1690". Gravure sur cuivre (ca 1730), rehaussée de couleurs à l'aquarelle. Dim. support : 35,5 x 51,5 cm ; sujet : 31,5 x 39,5 cm, marge sup. rognée.

Estimation : 50/75€
Adjugé:


Lot 0148

BEAURAIN (Chevalier J. de).

"Carte des camps de Hensies et de Peruwelz, les 10 et 19 aoust 1690". Gravure sur cuivre (ca 1730), rehaussée de couleurs à l'aquarelle. Dim. support : 35 x 49,5 cm ; sujet : 29,5 x 45 cm, marge sup. rognée.

Estimation : 50/75€
Adjugé:


Lot 0149

BEAURAIN (Chevalier J. de).

"Carte des camps de Hons, ou de Taisnières et d'Hensies les 5 et 10 aoust 1690". Gravure sur cuivre (ca 1730), rehaussée de couleurs à l'aquarelle. Dim. support : 34,5 x 50 cm ; sujet : 28 x 29 cm, marge sup. rognée.

Estimation : 50/75€
Adjugé:


Lot 0150

BEAURAIN (Chevalier J. de).

"Carte des camps de Jeumont et de Boussu les 25 et 26 juin 1690". Gravure sur cuivre (ca 1730), rehaussée de couleurs à l'aquarelle. Dim. support : 35 x 51 cm ; sujet : 29,5 x 44,5 cm, marge sup. rognée.

Estimation : 50/75€
Adjugé:


Lot 0151

BEAURAIN (Chevalier J. de).

"Carte des camps de Lessines et d'Ansureuil, les 29 août et 9 septe[m]bre 1690". Gravure sur cuivre (ca 1730), rehaussée de couleurs à l'aquarelle. Dim. support : 35,5 x 50 cm ; sujet : 26 x 41,5 cm, marge sup. rognée.

Estimation : 50/75€
Adjugé:


Lot 0152

BEAURAIN (Chevalier J. de).

"Carte des camps de Lugny et de Strees les 10 et 21 aoust 1691". Gravure sur cuivre (ca 1730), rehaussée de couleurs à l'aquarelle. Dim. support : 35 x 24,5 cm ; sujet : 25 x 23 cm.

Estimation : 50/75€
Adjugé:


Lot 0153

BEAURAIN (Chevalier J. de).

"Carte des camps de Peruvelz et de Bliquy, les 19 et 23 d'aoust 1690". Gravure sur cuivre (ca 1730), rehaussée de couleurs à l'aquarelle. Dim. support : 35,5 x 49,5 cm ; sujet : 30 x 40,5 cm, marge sup. rognée.

Estimation : 50/75€
Adjugé:


Lot 0154

BEAURAIN (Chevalier J. de).

"Carte des camps, des troupes qui composoient le siège de Charleroy, situées à Gosseliers, à Tresignies, et à Fontaine l'Evêque, les 10, 26 et 29 septembre ; avec ceux de Carniere, de Perone, et de Quevy, les 12 et 13 octobre 1693". Gravure sur cuivre (ca 1730). Quelques contours rehaussés de couleurs à l'aquarelle. Dim. support : 38 x 54 cm ; sujet : 30 x 27 cm.

Estimation : 50/75€
Adjugé:


Lot 0155

BLAEU (J.).

"Slusa expugnata". Gravure sur cuivre (1650). Plan de ville fortifiée de Sluis et ses environs. Texte topographique en néerlandais (verso). Dim. support : 52 x 62 cm ; sujet : 39 x 50 cm, marges lég. effrangées, mouill. claire à la marge inf.

Estimation : 100/150€
Adjugé:


Lot 0156

BLAEU (J.).

"Fossa sanctae Mariae quae et Eugeniana Dicitur vulgo de Nieuwe Grift". Gravure sur cuivre (ca 1645) rehaussée de couleurs à l'aquarelle. Carte légendée ornée de blasons et de 2 cartouches décoratifs. Dim. support : 48 x 58 cm ; sujet : 39 x 51 cm, piqûres éparses, carte abîmée dans la partie sup. (blasons). La "Fossa Eugenia" fut entamée en 1626, sur la base d'un projet dont la gouvernante des Pays-Bas, Isabelle d'Autriche, fille de Philippe II, aurait été l'inspiratríce. Ce plan prévoyait une liaison Rhin-Meuse fortifiée se prolongeant jusqu'à l'Escaut et Anvers. Il existe encore actuellement des tronçons de cette liaison.

Estimation : 25/50€
Adjugé:


Lot 0157

CAPITAINE (Louis).

"Diest" [Carte d'après Ferraris]. Gravure sur cuivre (1795). Dim. support : 40,5 x 54,5 cm ; sujet : 31 x 49 cm.

Estimation : 50/75€
Adjugé: