Vente publique de livres anciens et modernes, autographes, gravures

Recherche:  Voir les artistes Affichage en liste Affichage par photos

Lot 0001

Académie universelle des jeux,

contenant les règles des jeux de quadrille, et quintille, de l'hombre à trois, du piquet, du réversis, des échecs, du trictrac ; et de tous les autres jeux. Avec des instructions faciles pour apprendre à les bien jouer. Nouvelle édition. Paris, Théodore Le Gras, 1739, in-12, [24]-600 p., pleine basane brune mouchetée de l'époque, dos à nerfs orné (coiffes arasées, coins usés). Grand classique publié sous un titre similaire dès 1668, et souvent réédité avec augmentations jusqu'au 19e s. Les « autres jeux » cités dans le titre sont en particulier « le jeu de la manille autrement appelé la comette », le jeu de la tontine, le jeu de la mouche, le jeu de l'homme d'Auvergne, le jeu de la guinguette, le jeu du culbas, le jeu du coucou, le jeu du billard ordinaire ordinaire, le jeu du billard appelé le jeu de la guerre, le jeu de la paulme, le jeu de la longue paulme, le jeu du hoc, le jeu du poque (ancêtre du poker), etc.

Estimation : 75/100€
Adjugé: 120€


Lot 0002

AISSE.

Lettres de Mademoiselle Aïssé à Madame C..... Qui contiennent plusieurs anecdotes de l'histoire du tems, depuis l'année 1726 jusqu'en 1733. Précédées d'un narré très-court de l'histoire de Mademoiselle Aïssé, pour servir à l'intelligence de ses lettres. Avec des notes, dont quelques-unes de Mr. De Voltaire. Paris, La Grange, 1787, in-12, f. de titre, 242 p. (sans le portrait ?), demi-veau brun de l'époque à petits coins, dos à nerfs orné de filets dorés. Charlotte-Élisabeth Aïcha (dite Mlle Aïssé), née en 1693 en Circassie, morte à Paris en 1733, est une épistolière française. Fille d'un chef circassien dont le palais avait été attaqué et pillé par les Turcs, Mademoiselle Aïssé fut achetée à un marchand d'esclaves, à l'âge de quatre ans et demi, par le comte de Ferriol, beau-frère de Claudine de Tencin et ambassadeur de France à Constantinople. Homme corrompu, il l'amena très jeune à Paris, lui fit donner une brillante éducation, puis abusa, dit-on, de l'ascendant que lui donnaient sur elle ses bienfaits. Introduite dans le monde, sa position dans la société, ses aventures romanesques et ses vives passions lui ont donné la célébrité. Elle y eut de grands succès de beauté et excita des passions qui firent du bruit. Sa résistance à celle du Régent, ses amours avec le chevalier d'Aydie, ses alternatives d'aspirations vertueuses et d'entraînements, ses relations avec divers personnages et les femmes les plus distinguées de son temps, donnent le plus vif intérêt au recueil de ses Lettres à Madame Calandrini, publiées d'abord avec des notes de Voltaire, puis réunies aux Lettres de Mesdames de Villars, de La Fayette et de Tencin (1805). Une nouvelle édition annotée en a été donnée par J. Ravenel (1846). Outre de précieux renseignements sur les contemporains, ses Lettres plaisent par la grâce touchante et l'abandon passionné du style. Peu commun.

Estimation : 30/60€
Adjugé: 200€


Lot 0003

English Song-Birds.- ALBIN (Eleazar).

A Natural History of English Song-Birds, including such Foreign Birds as are usually brought over and esteemed for their Singing : Their proper Management, Diseases, and Cures. To which are added, figures of the Cock, Hen, and Egg of each Species, exactly copied from Nature by Mr. Eleazar Albin, and curiously engraven on copper. A New Edition corrected, with several improvements, under the article of Canary-Birds. London, T. Lowndes, 1779, 8°, [4]-107-[5] p., frontispice et 23 planches comprenant chacune deux oiseaux, pleine basane brune de l'époque, dos lisse (rel. usée, plat avant détaché, signature au titre, lég. bruniss.). A new edition, expanded and corrected (first, 1737), charmingly illustrated with clearly-impressed engraved plates depicting the cock, hen and eggs of each species, with invaluable pointers on breeding, providing nest materials, and nutrition. Alongside the more usual inhabitants of hedgerow and hillside is a lengthy section on canaries, here newly expanded, which includes advice on choosing a canary. This later edition, featuring the same plates as in the 2nd edition but in mirror image, with revised text, was available in both a luxury coloured edition and the present black-and-white. It also claims to be the first such work to contain depictions of the birds' eggs (preface).

Estimation : 40/80€
Adjugé: 40€


Lot 0004

Première édition illustrée.- L'Alcoran des Cordeliers.

Tant en latin qu'en François. C'est-à-dire, Recueil des plus notables bourdes et blasphemes de ceux qui ont osé comparer Sainct François à Iesus Christ : tiré du grand livre des Conformitez, jadis composé par frère Barthelemi de Pise, Cordelier en son vivant. Nouvelle édition ornée de figures dessinées par B. Picart. Amsterdam, Aux dépens de la Compagnie, 1734, 2 vol. in-12, [18]-396 p., 14 figures h. t. et frontispice, 419 p., 6 figures h. t., pleine basane brune de l'époque, dos à nerfs décorés (traces d'usure, manque à une coiffe. Première édition illustrée de ce célèbre ouvrage polémique. D'abord publié à Wittemberg en 1542, cet ouvrage souligne les similarités entre les vies de saint François et de Jésus-Christ. Le texte est précédé de la traduction de la préface de Conrad Badius et de celle de Luther, particulièrement violent contre les moines cordeliers « idolâtre vermine, monstres masquez, source d'erreur immonde, hérétiques excécrables, pernicieuse secte de diables gris », ainsi que les « papistes et cagots ». Belle édition illustrée de deux frontispices et de 20 gravures de Bernard Picart : elles représentent des miracles et des scènes extraordinaires de la vie de Saint François ; l'une d'entre elles, dépliante, présente un arbre mystique de correspondance entre les principaux évènements des vies de saint François et de Jésus (Cohen, 5 : qui donne erronément, outre les 2 frontispices, le nombre de 21 gravures, alors qu'il n'y en a que 20 conformément à la « Table pour placer les figures » qui se trouve au début du 1er vol.).

Estimation : 75/100€
Adjugé: 75€


Lot 0005

Maroquin à dentelles.- Almanach royal.

Année 1751 [...]. Paris, Le Breton, 1751, 8°, 456 p., plein maroquin rouge, dos à 5 nerfs orné de caissons dorés avec fleur de lys dorées au centre des caissons, roulette dorée sur les nerfs, pièce de titre brune, plats encadrés d'une large dentelle dorée avec fleurons aux angles, roulette dorée sur les coupes, contreplats lég. brunis, sous chemise et double emboîtage moderne en toile bleue. Bel ex.

Estimation : 300/500€
Adjugé: 450€


Lot 0006

"L'un des livres les plus élégamment illustrés du XVIIIe s."-

ANACRÉON.- Anacréon, Sapho, Bion et Moschus, Traduction nouvelle en prose, suivie De la Veillée des fêtes de Vénus, et d'un choix de pièces, de différens auteurs. Par M. M*** C** [Moutonnet de Clairfonds]. A Paphos, et se trouve à Paris, Le Boucher, 1773, 8°, [4]-280 p., 1 frontispice, 12 vignettes et 13 culs-de-lampe gravés par Massard d'après Eisen. Relié avec : Héro et Léoandre, poëme de musée. On y a joint la traduction de plusieurs Idylles de Théocrite. Par M. M***. C**. A Sestos, et se trouve à Paris, le Boucher, 1774, 8°, XVI-104 p., frontispice par Duclos d'après Eisen. Ensemble un volume en plein veau brun granité de l'époque, dos à nerfs richement décoré, pièce de titre maroquinée vert, plats encadrés d'un triple filet doré, filet doré sur les coupes, tranches marbrées. Les deux livres sont imprimés sur Hollande. Bel exemplaire. « L'un des livres les plus élégamment illustrés du XVIIIe siècle » (Cohen, col. 79). Beaucoup d'exemplaires contiennent le second opuscule.

Estimation : 250/300€
Adjugé: Invendu


Lot 0007

L'Art de faire des tapis de pié façon de Turquie,

2 p. et 8 pl. dont 2 dépliantes. Avec : Tapissier, 2 p., 14 pl. dont 4 dépliantes. Avec : Tapisserie de haut-lisse des Gobelins, 2 p., 13 pl. dont 2 dépliantes. Avec : Tapisserie de basse-lisse des Gobelins, 3-[1 blanche] p., 18 pl. dont 5 dépliantes. Extraits de L'Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers dirigée par Diderot et d'Alembert (1751-1772). Ensemble un vol. in-folio relié en demi-veau brun du 19e s. (rel. frottée, mors fendus en leur début, qq. bruniss.).

Estimation : 100/150€
Adjugé: Invendu


Lot 0008

Reliure en maroquin de Capé.- AUGUSTIN (Saint).

Le Livre de S. Augustin de la véritable religion. Avec des sommaires de la doctrine contenuë dans châque chapitre. Par M. Antoine Arnauld. Nouvelle édition. Bruxelles, Eugène Henry Fricx, 1675, in-32, [10]-217-[1 blanche] p. Relié avec : Traduction du livre de S. Augustin de la correction et de la grâce. Avec des sommaires de la doctrine contenuë en châque chapitre. Par Antoine Arnauld. Nouvelle édition. Même lieu, même édit., même date, in-32, 127-[1 blanche] p. Un vol. relié en plein maroquin bitume, plats encadrés d'un triple filet doré, dos à nerfs richement orné, double filet doré sur les coupes, dentelle dorée intérieure, tranches dorées (reliure signée Capé). Antoine Arnauld (Paris, 1612 - Bruxelles, 1694) surnommé le Grand Arnauld par ses contemporains pour le distinguer de son père, est un prêtre, théologien, philosophe et mathématicien français, l'un des principaux chefs de file des jansénistes et un opposant des jésuites au 17e s. Il est inhumé au cimetière d'Evere à Bruxelles. Exemplaire finement relié.

Estimation : 150/250€
Adjugé: Invendu


Lot 0009

BARTOLI (Daniello).

Dell'Historia della Compagnia di Giesu. Il Giappone seconda parte dell'Asia. Roma, Stamperia d'Ignatio de' Lazzeri, 1660, in-folio, [4]-839-[1 blanche] p., plein vélin de l'époque, dos à 4 nerfs (rel. usée, manques au dos, fortes mouill. et bruniss., coin supér. externe des 100 premières pages lég. rongés, ex. déboîté). Edit. orig. très rare. Daniello Bartoli's important history of the Jesuit missionaries in Japan, complete in itself though comprising the second part of his "Dell'historia della Compagnia di Giesu... dell' Asia," 1653-1660-1663. The first two parts treated of Asia in general, the third of China.

Estimation : 800/1000€
Adjugé: Invendu


Lot 0010

BARTOLI (Daniello).

Dell'Historia della Compagnia di Giesu. La Cina terza parte dell'Asia. Roma, Stamperia del Varese, 1663, in-folio, [8]-1152-[7]-[1 blanche] p., plein vélin de l'époque, dos à 4 nerfs (rel. usée, manques au dos et aux plats, fortes mouill. et bruniss., trous de vers marginaux sans perte de texte, tache d'encre aux 2 premiers f., marge restaurée p. 549/550). Edit. orig. très rare. Daniello Bartoli's important history of the Jesuit missionaries in China, complete in itself though comprising the third and final part of his "Dell'historia della Compagnia di Giesu... dell' Asia," 1653-1660-1663. The first two parts treated of Asia in general, the second of Japan. The present volume is concerned with the Jesuit presence in various Chinese provinces as well as in what is now Cambodia and Vietnam. Bartoli remarks on the journals of Ricci, Trigault and Rhodes. Storico e scrittore fecondissimo, dalla prosa immaginificamente barocca e sontuosa, lessicalmente copiosissima (ammirata da Giordani, Leopardi, Tommaseo) compose anche opere morali, apologetiche, scientifiche (coraggiosa la sua ammirazione per Galileo, anche dopo la condanna ecclesiastica), linguistiche, tutte di sterminata dottrina.

Estimation : 800/1000€
Adjugé: Invendu


Lot 0011

Gravures d'après Jan Luiken.- BASNAGE (Jakob).

Vervolg op Flavius Josephus ; of Algemene Historie der Joodsche Naatsie [...]. Alles van de Geboorte van Christus, of Josphus tydt af, door alle eeuwen, tot dezen tydt toe, Historie- en Staatkundig beschreven, en met echte bewyzen uit oude en hedendaagsche Schryvers gestaaft. Uit het Frans vertaalt, en met koperen platen versiert. Amsterdam, Gerard onder de Linden ; Delft, Reinier Boitet, 1726-1727, 2 tomes in-folio reliés en 1 vol., titre-front., titre imprimé en 2 tons rouge et noir, [42]-658-[8 : paginées 658] ; titre, [4], 659-1940 dont [4 : paginées 1288] p., plein veau brun de l'époque, dos à 7 nerfs orné de caissons dorés, roulette dorée sur les nerfs, pièce de titre rouge (manques aux coiffes, coins usés, papier bruni épisodiquement). Orné d'un magnifique titre-frontispice dessiné par L.F.D.B., un portrait h. t. d'Egidius van den Bempden dessiné par J. Wandelaar, 1 f. de dédicace à E. van den Bempden gravé sur cuivre, 1 portrait de Basnage dessiné et gravé par Isack Ledeboer, 3 planches dépliantes, 87 gravures in-texte de F. Ottens and H.F. Diamaer d'après Jan Luyken. Edit. orig. de la traduction, la seule à comprendre les ill. de Ottens et Diamaer.

Estimation : 100/150€
Adjugé: Invendu


Lot 0012

BAYLE (Pierre).

Dictionnaire historique et critique. Quatrième édition, revue, corrigée et augmentée. Avec la vie de l'auteur par Mr. Des Maizeaux. Amsterdam, P. Brunel, R. et J. Wetstein et G. Smith, H. Waesberge, P. Humbert, F. Honoré, Z. Chatelain et P. Mortier ; Leide, Samuel Luchtmans, 1730, 4 vol. in-folio, [14]-CXVI-719-[1 blanche], [4]-915-[1 blanche], [4]-831-[1 blanche] et [4]-804 p., vignettes aux titres, plein veau fauve de l'époque, dos à nerfs décorés, pièces de titre et de tomaison (rel. usées, coiffes en partie arrachées, mors frottés en partie fendus, manques à une pièce de titre, papier parfois bruni, qq. rares mouill. marg.). Bon exemplaire de la bonne édition de ce fameux dictionnaire publié pour la 1re fois en 1697 en 2 vol. et réédité en 1702, 1715 et 1720 (en 4 vol.). Dans cette édition, les articles complémentaires de l'édition de 1720 ont été insérés dans l'ordre alphabétique général. Contient une biographie fort étendue de l'auteur par Des Maizeaux et, en fin du 4e vol., les remarques de Bayle sur l'édition de 1704 du Dictionnaire historique de Moreri.

Estimation : 200/250€
Adjugé: 260€


Lot 0013

Supplément au dictionnaire de Bayle.- CHAUFEPIE (Jaques George

DE). Nouveau dictionnaire historique et critique pour servir de supplément ou de continuation au Dictionnaire historique et critique de Mr Pierre Bayle. Amsterdam, Z. Chatelain, H. Uytwerf, F. Changuion (...), et La Haye, Pierre de Hondt (et Leyde, E. Luzac le Jeune au 4e vol.), 1750, 1750, 1753 et 1756, 4 vol. in-folio, [4]-XVI-576-330 p. ; [4], pp. 331-510, 179-[1 blanche]-64-76-95-[1 blanche]-116 p., pp. 1-238 ; [6]-86-67-[1 blanche]-124-138-108-122-260 p., et [8]-870 p., plein veau brun de l'époque, dos à nerfs richement décorés, pièces de titre et de tomaison rouge et havane (plats frottés, manques aux premiers et derniers caissons des vol., qq. bruniss., petit trou de brûlure au f. 25/26 du 1er vol., travail de vers dans la marge externe blanche des pp. 153-200 du 3e vol. avec perte de qq. lettres dans les manchettes, idem pour les pp. 349-431 du 4e vol.). Malgré les défauts signalés, bon exemplaire. Ja[c]ques-George[s] de Chauf[f]epié (1702-1786) est un biographe et ministre calviniste, et prédicateur français. Le projet de faire un supplément au dictionnaire de Bayle avait été formé à la mort de ce philosophe, mais ne fut pas exécuté. Quelques gens de lettres anglais ayant donné une traduction anglaise de l'ouvrage de Bayle en 40 vol., avec des additions considérables, on proposa à Chauffepié de traduire en français les additions faites en Angleterre. Ces additions consistaient, soit en complément des articles de Bayle, soit en articles nouveaux, II consacra plusieurs années à ce travail, et fit lui-même de nouvelles additions et des articles nouveaux. Sur près de quatorze cents articles qu'on trouve dans son dictionnaire, plus de 600, presque tous anglais, sont traduits sans additions de la part de Chauffepié ; 280 environ sont retouchés par lui ; 500 articles environ sont entièrement de lui. Chauffepié n'a ni le piquant ni le cynisme de Bayle. II respecte le caractère de ministre dont il était revêtu. Il redresse quelquefois les auteurs anglais, et fait partout preuve d'une grande érudition. Ce n'est que dans un ouvrage de cette étendue qu'on peut se permettre des notes explicatives du texte, ou des dissertations, sur quelques points curieux d'histoire ou de littérature (Wikipédia).

Estimation : 500/750€
Adjugé: Invendu


Lot 0014

Reliure en maroquin de Meslant.- BEAUFORT (D'HAUTPOUL DE).

Childéric, roi des Francs. Paris, F. Cocheris fils, 1806, 2 vol. 8° reliés en un, [6]-221-[1 blanche] et [4]-265-[1 blanche] p., plein maroquin rouge à grains longs, dos lisse entièrement décoré aux petits fers, roulette dorée encadrant les plats, filet doré sur les coupes, petite dentelle dorée intérieure, tranches dorées (reliure signée en queue du dos R. Meslant) (dos très lég. éclairci, qq. minimes petits accrocs, coins supér. lég. écrasés). Anne-Marie de Montgeroult, comtesse de Beaufort d'Hautpoul (1763-1837) est une femme de lettres française. Bel exemplaire de toute fraîcheur et grand de marges, finement relié.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 220€


Lot 0015

132 cartes des côtes de France.- [BELLIN (Jacques-Nicolas)].

Le Petit Atlas maritime. Recueil de cartes et plans des quatre parties du monde. Cinquième volume contenant les costes de France et les places maritimes sur l'océan et sur la Méditerranée. Sans lieu, sans éditeur, 1764, grand 4°, [8] p. et 132 cartes gravées, pleine basane brune de l'époque, dos à nerfs orné, armes royales au centre des plats (rel. usée, coiffes arasées, mors frottés, plats en partie épidermés). Cinquième volume consacré aux côtes françaises de l'un des atlas les plus intéressants du 18e s., composé d'après les documents du Dépôt des Cartes de la Marine. Il fut publié grâce à la contribution du duc de Choiseul qui prit en charge une grande partie des dépenses. Ingénieur hydrographe français, Bellin (1703-1772) entra en 1721 au Dépôt des cartes, plans et journaux de la Marine créé en 1720 par le Régent. C'est grâce à lui que le Dépôt de la Marine, constitué à partir des archives de la Marine, devint l'une des plus belles collections d'Europe. Il publia de nombreux ouvrages et atlas.

Estimation : 2000/2500€
Adjugé: Invendu


Lot 0016

En maroquin rouge.- BERNARDIN DE SAINT-PIERRE (J.-H.).

Paul et Virginie. Paris, sans éditeur, 1798, 2 vol. petit in-12, 180, 160 p., plein maroquin rouge de l'époque, dos lisses ornés de roulettes et fleurons dorés, pièces de titre et de tomaison en maroquin vert, roulette dorée d'encadrement sur les plats, roulette dorée sur les coupes et les contreplats, tranches dorées (dos passés, 2 coins usés, rel. lég. frot.). Orné de 2 frontispices gravés sur cuivre par Blanchard.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 70€


Lot 0017

Bible parisienne du 16e s.- Biblia sacra

Veteris et Novi Testamenti iuxta vulgatam editionem : ab aliquot theologis Parisiensibus accuratè recognita et emendata, annorúmque à mundo condito ad Christum usque natum supputatione illustrata : adiectis ad singula quaeque capita brevibus argumentis : et ad finem voluminis, Hebraicarum, Graecarum, caeterarúmque peregrinarum vocum interpretationibus : tribus item indicibus [...]. Parisiis [à Paris], apud Sebastianum Nivellium. M.D.LXXIII (au colophon : « Ex calcographia Nicolai Bruslé, impensis Sebastiani Nivellii, 1573 »), fort in-folio, [20]-508-400-235-[1 blanche-206] p., illustrations dans le texte (pp. 63, 64, 65, 67, 68, 70, 71, 73, 283, 285, 288, 289, 290 de la 1re partie, p. 228 da la 2e partie), reliure d'époque sur ais de bois recouverte au 18e s. de veau brun, dos à nerfs décoré (reliure usée, dos en partie détaché avec manque, premiers feuillets effrangés, travaux de vers dans les marges internes des 300 premiers feuillets). Marque d'appartenance ms. d'un évêque dans la marge supér. du titre. Vulgate revue et annotée par Jean Benoit, éd. par Jacques Le Fèvre qui signe l'avis au lecteur. Sans les variantes textuelles en marge. Suivi des 4 index de Jean Benoit : « Interpretationes Hebraicorum nominum », « Index rerum et sententiarum », « Index selectarum annotationum », et « Insignium locorum... descriptio », et de l'« Index rerum et sententiarum » de Robert I Estienne. Marque de Sébastien Nivelle au titre (Bibles Paris, 934 ; Darlow et Moule, 6158).

Estimation : 300/500€
Adjugé: 330€


Lot 0018

BOILEAU.

Oeuvres de Nicolas Boileau Despréaux. Avec des éclaircissemens historiques, donnez par lui-même. Nouvelle édition revuë, corrigée et augmentée d'un grand nombre de remarques historiques et critiques. Enrichie de figures gravées par Bernard Picart, le Romain. Amsterdam, François Changuion, 1719, 4 vol. in-12, frontispice, [6]-XLVIII-443-[1 blanche] p., VIII-408 p., 6 figures, [4]-407-[1 blanche] p. et [2]-II-347-[1 blanche] p., pleine basane brune de l'époque, dos à nerfs ornés (rel. lég. frottée, 1 petit accroc à une coiffe supér., pages lég. brunies, qq. rares mouill. pâles marg.). Bon exemplaire de cette édition avec les 6 figures de Bernard Picart illustrant le « Lutrin ».

Estimation : 50/80€
Adjugé: 45€


Lot 0019

L'édition ancienne la plus complète.- BRANTOME.

Oeuvres. Nouvelle édition, considérablement augmentée, et accompagnée de Remarques Historiques et Critiques. Complet des 16 gravures. Bandeaux, lettrines, vignettes de titre gravés. T. 1. Contenant Les Vies des Dames Illustres Françaises et Étrangères. T. 2, 3. Contenant Les Vies des Dames Galantes. T. 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10. Contenant Les Vies des Hommes Illustres et Grands Capitaines Étrangers. T. 11. Contenant le Discours sur les Duels. T. 12. Contenant Les Rodomontades et les Jurements des Espagnols, et le Discours sur les Belles Retraites. T. 13. Contenant ses Opuscules, et les Maximes de la Guerre, par André de Bourdeille son Frère ainé. T. 14. Contenant Les Lettres d'André de Bourdeille aux Roys Charles IX, Henry III, et Catherine leur Mère ; Avec leurs Réponses. T. 15. Contenant La Généalogie des Bourdeille, et la Vie de Brantome. La Haye, Aux Dépens du Libraire, 1740, 15 vol. in-16, front., [14]-532-[4] p. ; front., [10]-448 p. ; front., [2]-453-[2-1 blanche] p. ; front., [10]-360-[4] p. ; front., [2]-331-[5] p. ; front., [6]-497-[7] p. ; front., [2]-458-[4] p. ; front., [2]-340-[2] p. ; front., [2]-474-[4] p. ; front. [2]-369-[3] p. ; front., [2]-383-[1 blanche] p. ; front., [1]-368-[2] p. ; front., [2]-280-[6] p. ; front., [2]-364 p. ; portr., [2]-364 (saut de 68 à 87 sans manque)-[2] p., 7 tableaux généalogiques dépl. (sur 8 : le 1er manque), plein veau blond moucheté de l'époque, dos à nerfs richement ornés, pièces de titre et de tomaison maroquinées rouge, filet doré sur les coupes (qq. traces d'usure et minimes manques au plats). Bel exemplaire. « En tout 1 fleuron qui sert à tous les titres, 14 frontispices dessinés et gravés par J.V. Schley, mais dont il n'y a que sept différents, et 1 beau portrait de Brantôme dans le dernier volume » (Cohen, col. 185). Cachet répété aux titres : « Prittwitz » (serait-ce Max Wilhelm Gustav Moritz von Prittwitz und Gaffron, 1848-1917, membre du Conseil supérieur de la guerre du royaume de Prusse et finalement commandant en chef de la 8e armée ?). « Cette édition, assez belle, est la plus complète. Elle contient les remarques de Le Duchat, Lancelot et R. marchand » (Tchemerzine-Scheler, II, 117-123). Pierre de Bourdeille, abbé de Brantôme (ca 1540-1614), est connu pour ses écrits « légers » relatant sa vie de courtisan et de soldat, particulièrement pour son recueil Les Vies des dames galantes. Il est aussi l'auteur de chroniques, de récits de voyages, de récits de guerre ou encore de biographies. Un trait commun à ses écrits est son amour des femmes et notamment de celles qu'il a bien connues : La reine Margot ou Catherine de Médicis, par exemple. Il appréciait la cour de Catherine de Médicis avec toutes les femmes qui la composaient. Il se fera l'historiographe de ces dames de la Renaissance.

Estimation : 300/500€
Adjugé: 430€


Lot 0020

BUNYAN (Johan).

Christens reize na de eeuwigheit, met ophelderende aanmerkingen van Lambertus de Beveren, predikant te Hoorn. Tweede druk. Met veel aanmerkingen vermeerdert. Groningen, Pieter Bandsma, 1738, 8°, frontispice, [24]-651-[45] p., 8 figures h. t., plein vélin estampé à froid de l'époque. Gegraveerde titelpagina en 8 kopieën naar prenten van Jan Luyken uit 17e-eeuwse drukken van dit werk. Lit.: John Bunyan's Christenreis (1679-1978). Tentoonstellingscatalogus Bibliotheek Vrije Universiteit ; zie over De Beveren : NNBW IV, 143. Vertaling van het beroemde « Pilgrim's progress from this world, to that which is to come » (Londen, 1678), een boek dat een ongekende verspreiding heeft gekend over de hele wereld, dat vertaald is in 200 talen en dat in Nederland in populariteit het werk van Jacob Cats naar de kroon stak. Het is een allegorie van het leven van de christen op weg naar het « werkelijke leven » na de dood. De schrijver, John Bunyan (1626-1688), was een eenvoudig handwerksman, die later voorganger werd van een baptistengemeente in Bedford. Hij heeft zo'n 60 boeken geschreven, maar « The Pilgrim's Progress » steekt door zijn literaire kwaliteit boven zijn andere werk uit. De eerste Nederlandse uitgaven ervan verschenen vanaf 1682 bij Johannes Boekholt in Amsterdam ; diens vierde druk van 1684 is de eerste geïllustreerde, met etsen van Jan Luyken. De titelpagina en de 8 prenten in deze uitgave van Pieter Bandsma zijn kopieën van die etsen ; in 1762, zou bij Bandsma nog een vierde druk verschijnen, weer met dezelfde prenten. De overvloedige « aanmerkingen » zijn van de predikant Lambertus de Beveren (Heusden 1673 - Hoorn 1728). Hij was de kleinzoon van schrijver en Don Quichot-vertaler Lambertus van den Bos. In zijn voorwoord draagt hij het werk op aan zijn moeder, Maria van den Bosch, wed. W.D. Wilh. de Beveren. Het boek bevat voorts drempelverzen van C. de Feyfer en van de zoon van de vertaler, T.F. de Beveren. Mooi exemplaar.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 65€


Lot 0021

Gravures de Eisen.- CAMOËNS (Louis).

La Lusiade. Poëme héroïque, en dix chants, nouvellement traduit du portugais, avec des notes et la vie de l'auteur. Enrichi de figures à chaque chant. Paris, Nyon aîné, 1776, 2 vol. in-12, [4]-XXIX-[3]-320 p. et [4]-291-[4-1 p. blanche] p., 10 figures non signées attribuées à Eisen, plein veau brun marbré, dos ornés, plats encadrés d'un triple filet doré, tranches marbrées (un mors fendillé sur 3 cm, qq. bruniss.). Bel exemplaire (Cohen, col. 200).

Estimation : 100/150€
Adjugé: 140€


Lot 0022

Censure de la Faculté de théologie de Paris,

contre un livre qui a pour titre : Histoire philosophique et politique des établissements des Européens dans les deux Indes, par Guillaume-Thomas-Raynal, à Genève, chez Jean-Léonard Pellet, Imprimeur de la ville et de l'Académie, 1780. Paris, Clousier et à Liege, Lemarié, 1781, 8°, 171 (les 16 premières en chiffres romains)-[3] p., br., couv. papier, ex. à toutes marges (petits manques à la couv., ex. lég. défr.). Dans son livre Raynal dénonçait notamment l'esclavage et l'exploitation des colonies. La censure concerne la troisième édition, la dernière révisée par Raynal qui donne une version encore plus virulente que les précédentes, ce qui valut à l'ouvrage d'être condamné par le Parlement de Paris et brûlé en place publique.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 25€


Lot 0023

[CHODERLOS DE LACLOS (Pierre)].

Les Liaisons dangereuses, ou lettres recueillies dans une Société et publiées pour l'instruction de quelques autres. Par M. C..... de L. [le nom a été écrit à l'encre anciennement]. Amsterdam et Paris, Durand Neveu, 1783, 4 parties en 2 vol. in-12, 160, 155-[1 blanche], 148, 159-[1 blanche] p.; demi-basane fauve à coins, dos à 5 nerfs ornés de filets dorés, pièces de titre et de tomaison en basane blonde et verte, monogramme F.W.V.S. doré en pied de dos, tranches jaspées (contreplats et gardes brunies, 2 coins usés, petit manque en pied de dos du t. 2, petit trou marginal sans manque p. 77 du t. 1 et p. 85 du tome 3 avec perte d'un caractère). Bel ex. de cette édition publiée un an après l'originale. Ce roman n'est pas seulement un chef-d'oeuvre d'observation et d'analyse à l'influence considérable sur toute une école de romanciers, mais on peut aussi le considérer comme un roman satirique dirigé contre les moeurs de la haute noblesse ; il permet alors de mieux comprendre le rôle, que certains disent essentiel, joué par Laclos, notamment auprès du duc d'Orléans, dans les premières années de la Révolution.

Estimation : 100/150€
Adjugé: Invendu


Lot 0024

[CHODERLOS DE LACLOS (Pierre)].

Les Liaisons dangereuses. Lettres recueillies dans une société, et publiées pour l'instruction de quelques autres. Par C*** de L***. Londres, 1796 [Paris, vers 1812], 2 vol. 8°, front., 415-[1 blanche] p., 7 fig., et front., [4]-398 p., 6 pl., plein veau brun de l'époque, dos lisses ornés, petite roulette dorée encadrant les plats (traces d'usure et de frottements, qq. rares rouss.). « Ex libris D. Ducret ». Edition publiée vers 1812 de l'un des monuments de la littérature française ; il s'agit d'une contrefaçon ou d'une réimpression des plus réussies de l'édition de 1796, s'identifiant, entre autres, par le filet ondulé situé au-dessus de la date. Contrefaçon de la seconde édition illustrée, rare et recherchée pour la beauté de ses gravures en taille-douce, dont Ray pense qu'« il est peu probable qu'elles soient surpassées, aussi souvent que soit illustré ce célèbre roman ». L'illustration se compose de deux frontispices et 13 planches, gravés sur cuivre d'après Monnet, Mlle Gérard et Fragonard fils. Les figures ont été habilement retouchées par Delvaux, d'où la signature R. p. D. figurant sur certaines d'entre elles (Cohen, 235-236).

Estimation : 300/400€
Adjugé: Invendu


Lot 0025

CHOQUET (F. Hyacinthus).

Sancti Belgi ordinis Praedicatorum. Collegit et recessit eiusdem ord. F. Hyacinthus Choquetius. Duaci [à Douai], Typis B. Belleri, 1618, in-12, titre-frontispice, [13-1 blanche]-277-[1 blanche] p., 15 gravures sur cuivre à pleine page (portraits), demi-chagrin vert bouteille du 19e s., dos à nerfs décoré (rel. lég. frottée). Deux ex-libris imprimés et un ex-libris à l'encre au verso du titre-frontispice. Frontispice et planches gravés par Bass. Histoire des saints dominicains belges et hollandais.

Estimation : 150/200€
Adjugé: Invendu


Lot 0026

[CHRYSTYN (J.B.), FOPPENS (F. et P.)].

Les Délices des Pays-Bas, ou Description géographique et historique des XVII provinces belgiques. 6e édition revue, corrigée et considérablement augmentée de remarques curieuses... [Par le P. Henri Griffet.]. Liege, J.F. Bassompierre, 1769, 5 vol. in-12, illustré de 5 frontispices et de 137 planches hors texte gravées sur cuivre (sur 139), la plupart dépliantes (plans de villes et vues de monuments, y compris la grande planche dépliante du parc d'Enghien). plein veau moucheté de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de caissons dorés, pièces de titre et de tomaison rouges et vertes (qq. coiffes élimées, coins émoussés, manque un petit coin à la p. 225 du t. 1). Bel ex. Au cours du 18e s., cet ouvrage connaît un grand succès dont témoignent ses nombreuses éditions. Il se propose de dresser un tableau historique et géographique des Dix-sept provinces, présentées comme un ensemble qui perdure au-delà des changements de souveraineté et des annexions.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 320€


Lot 0027

[COURCHETET D'ESNANS (Luc)].

Histoire des Négociations et du Traité de Paix des Pyrénées. Amsterdam, Guy, et se trouve à Paris, Briasson, 1750, 2 vol. in-12, [4]-IV-369-[1] p. et [4], pp. 369-664, plein veau blond moucheté de l'époque, dos à nerfs ornés (petites traces d'usage, taches à un plat, qq. rares rouss. et bruniss.) (étiquette « Relié par De Rome. Rue des Chiens près Ste Geneviève. Paris » au titre du 1er vol. [ajoutée ?]). Édition originale de cet ouvrage entièrement consacré au Traité des Pyrénées, signé sur l'ile de Faisans le 7 nov. 1659 entre la France et l'Espagne. Par ce traité la France annexait le comté de Roussillon, les pays de Vallespir, de Conflent et de Capcir et les bourgs et villages de l'est du comté de Cerdagne. Les Pyrénées devenaient la frontière naturelle entre les deux Etats. L'auteur en donne le texte complet, les circonstances de sa signature et une analyse historique et politique approfondie pour permettre d'en comprendre les enjeux et la portée. L'analyse du traité est précédée du rappel des divers conflits qui, depuis le 16e s., avaient alimenté les tensions entre les deux nations dont le traité de 1659 marqua la fin. Luc d'Esnans de Courchetet, né à Besançon en 1795, mort à Paris en 1776, était censeur royal. Bel exemplaire.

Estimation : 150/200€
Adjugé: 300€


Lot 0028

Illustrations de Marillier.- CREBILLON.

Oeuvres complettes. Nouvelle édition, augmentée et ornée de belles gravures. Paris, Chez les Libraires Associés, 1785, 3 vol. 8°, portrait, [6]-LXXVI-285-[1 blanche] p., 3 fig. ; [4]-375-[1 blanche] p., 4 fig., et [4]-333-[1 blanche] p., 2 fig., plein veau marbré de l'époque, dos lisses richement décorés, plats encadrés d'un triple filet doré, roulette dorée sur les coupes et intérieure (rel. finement restaurées, qq. traces d'usure, qq. bruniss., mouill. claire marg. à qq. f. du 2e vol. et petit travail de vers dans la marge blanche d'une fig. et de 2 f. au même vol.). Bel exemplaire. Portrait et 9 figures de Marillier (Cohen, 263-264).

Estimation : 100/150€
Adjugé: Invendu


Lot 0029

[CREBILLON].

Les Amours de Zeokinizul roi des Kofirans. Ouvrage traduit de l'Arabe du voyageur Krinebol. Amsterdam, Aux dépens de Michel, 1746, [6]-106-[3-1 blanche] p., pleine basane brune de l'époque, dos à nerfs décoré, encadrement doré aux plats, filet doré sur les coupes (qq. rares traces d'usage). Bel exemplaire de cette rare première édition de ce récit à clef des amours de Louis XV, roi des Kofirans, français, dont l'auteur semble être Crébillon fils. Sorte de chronique scandaleuse de l'éducation sentimentale du jeune roi, et dénonciation de l'emprise du cardinal de Fleury sur le prince. L'auteur attaque les Jésuites ainsi que le glissement de la monarchie vers le « despotisme éclairé » de Louis XV. Avec les clefs des noms ajoutées.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 185€


Lot 0030

Avec 96 figures gravées par David.- DAVID (Fr.-A.).

Histoire d'Angleterre, représentée par figures, accompagnées d'un précis historique. Les figures gravées par F.A. David, d'après les dessins des plus célèbres artistes de différentes académies de l'Europe. Paris, David, 1784, 2 vol. 4°, titre gravé, f. de titre, [2]-187 p., 48 fig., et titre gravé, 207-[1 blanche] p., 48 fig. (prospectus de 4 pages relié entre les p. 204 et 205) (sans le f. de titre du 2d vol.), soit 2 titres gravés et 96 figures par Binet, Gois, Lejeune, Monnet, Mortimer, et d'après Van Dyck, gravés par David, plein veau marbré de l'époque, dos à nerfs ornés, plats encadrés d'un triple filet doré, fleuron doré aux angles, double filet doré sur les coupes, roulette dorée intérieure, tranches dorées (qq. traces d'usage, qq. rares bruniss.). Bel exemplaire finement relié (Cohen, col. 274). Un 3e vol. non signalé par Cohen est paru en 1800.

Estimation : 200/250€
Adjugé: 180€


Lot 0031

Impression namuroise.- Decreta et statuta

Decreta et statuta omnium synodorum dioecesanarum Namurcensium, cum actis congregationum episcopi moderni selectis usque ad hunc annum M. DCC XX [...]. Namurci, Ex typographia Caroli Gerardi Albert, 1720, 4°, [8]-421-[3] et [8]-CXXXIX-[1], avec deux pages de titre dans l'ouvrage : Decreta et statuta synodi dioecedanae Namurcensis, die quarta maij, anno M. DC. LIX (Namur, même édit., 1701) et Concilium provincia Cameracense in oppido Montis Hannoniae habitum anno Domini M.D.LXXXVI (Iuxta exemplar impressum Montibus Hannoniae, excudebat Carolus Michael, 1587), pleine basane brune, dos à nerfs (rel. usée et frottée, petite déchir. sans perte au f. 111/112). Quelques annotations anciennes, ex-libris mss aux faux titre et titre. Ce recueil contient les décrets des évêques Havet, Buisseret, Dauvin, Desbois. Egalement des détails historiques intéressants sur l'état religieux et moral d'alors (Doyen, 629).

Estimation : 75/100€
Adjugé: Invendu


Lot 0032

DEFOE (Daniel).

La Vie et les Avantures de Robinson Crusoë ; ancienne traduction revue et corrigée sur la belle édition donnée par Stockdale en 1790, augmentée de la vie de l'auteur, qui n'avoit pas encore paru. Edition ornée de 19 gravures d'après les dessins originaux entreprise par Charles Panckouke, éditeur de l'Encyclopédie méthodique, et publiée par sa veuve. Paris, Veuve Panckoucke, An 8 [1799-1800], 3 vol. 8°, portrait, [4]-VIII-CVIII-276 p., 4 fig., mappemonde dépl. ; [4]-526 p., 11 fig., et [4]-340 p., plein veau vert de l'époque, dos lisses ornés, petite guirlande dorée encadrant les plats, filet doré sur les coupes, tranches dorées (qq. traces d'usure aux reliures, dont une griffe avec un peu de cuir arraché au plat du 1er vol., coins émoussés, qq. rouss. et bruniss., déchir. marginale sans perte de papier avec petit renfort au portrait). Bien que le titre annonce 19 figures, les exemplaires rencontrés n'en possèdent que 15 comme ici, numérotés de 1 à 15. Vie de l'auteur par A.-G. Labaume. Traduction de Themiseuil de Saint-Hyacinthe et J. Van Effen « L'édition est fort belle » (Cohen, 406, qui donne 18 figures). « Edit. la plus belle que nous ayons de cette traduction du Robinson (Brunet, II, 566, qui donne 16 figures). Malgré les défauts signalés, bel ex.

Estimation : 200/250€
Adjugé: 190€


Lot 0033

Ex. en maroquin rouge.- DIODATI (Jean).

Les Epistres des saints apostres, interpretées par Jean Diodati. Amsterdam, Pierre Le Grand, 1667, in-12, f. de titre, 427-[1 blanche] p., plein maroquin rouge de l'époque à la Du Seuil, plats encadrés d'un double filet doré et puis d'un double filet doré et d'une petite roulette dorée avec aux angles un fleuron doré, dos très richement décoré, roulette dorée sur les coupes, tranches dorées (qq. traces d'usage). Bel exemplaire. Giovanni Diodati ou Deodati (Genève, 1576-1649) est un théologien protestant italien. Il a été le premier à traduire la Bible en italien à partir des sources en hébreu et en grec.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 120€


Lot 0034

Le Chef d'oeuvre du 18e s. en maroquin rouge à dentelle.-

[DORAT]. Les Baisers, précédés du Mois de Mai, Poëme. La Haye, et se trouve à Paris, Lambert et Delalain, 1770, 8° (23 x 13,5 cm), 119-[1 blanche] (les p. 29 à 36 sont numérotées 5, 6, 31, 32, 31, 34, 11, 12) p., 1 frontispice par Eisen gravé par Ponce, 1 figure par Eisen gravée par de Longueil, 22 vignettes, 1 fleuron sur le titre et 22 culs-de-lampe par Eisen (20) et Marillier (2), plein maroquin rouge, dos à nerfs finement décorés, titre et date dorés, plats encadrés d'un filet, d'un pointillé et d'un double filet dorés et d'une large dentelle dorée aux motifs floraux avec de petits oiseaux et dans les angles des torches avec arc et flèche croisés, double filet doré sur les coupes, dentelle dorée intérieure, tranches dorées sur marbrures (reliure signée Chambolle-Duru) (petite tache d'encre noire dans la marge blanche des p. 112 et 113). Ce livre est considéré comme le chef-d'oeuvre du 18e s. Exemplaire du premier tirage sur grand papier avec les titres en rouge et noir (le premier tirage se reconnaît par les erreurs de pagination dans les premiers feuillets du « Mois de Mai ») (Cohen, col. 308-311). Superbe reliure.

Estimation : 600/800€
Adjugé: 950€


Lot 0035

DU BOCAGE (Mme).

Recueil des oeuvres de Madame du Bocage des Académies de Padoue, de Bologne, de Rome et de Lyon. Lyon, Les Frères Perisse, 1762, 3 vol. in-12, frontispice, portrait, titre gravé, 1 vignette en tête, VIII-324 p., titre gravé, VIII-328 p. et titre gravé, 408-[4] p., fleuron par Cochin sur les titres, plein veau brun moucheté de l'époque, dos lisse richement décorés (deux coiffes lég. arasées, qq. rares mouill. et bruniss.). Anne-Marie Fiquet du Bocage, née Le Page à Rouen en 1710 et morte à Paris en 1802, est une écrivaine, poétesse et dramaturge française. En février 1748, elle fait paraître une traduction en six chants du « Paradis perdu » de Milton dédié à l'Académie de Rouen. Voltaire et Fontenelle font son éloge et l'abbé de Bernis publie des vers en son honneur. Ce poème lui vaut l'intérêt du public et une gloire immédiate. De la fin des années 1740 jusqu'aux années 1760, on ne compte plus les poèmes publiés à sa gloire dans le Mercure de France. Anne-Marie du Boccage a également su accumuler les honneurs littéraires comme aucune autre femme de lettres de son temps. Après l'Académie de Rouen en 1756, celle de Lyon lui ouvre ses portes en 1758. Entre-temps, elle fit un voyage triomphal en Italie avec son mari. Non seulement elle fut reçue par le pape, mais elle a été la deuxième Française, après Émilie du Châtelet, à être admise aux deux prestigieuses Académies des Arcades de Rome et de Bologne. Son ami Algarotti l'a également fait recevoir à l'Académie de Padoue, de Florence et de Cortone. Elle est fêtée de ville en ville par toutes les personnalités de premier plan comme une femme hors du commun. Elle fut également l'amie intime de Charles-Albert Demoustier. Anne-Marie du Boccage a affiché un certain féminisme, n'hésitant pas à prendre la plume pour soutenir d'autres femmes, auteures ou peintres, mais elle s'est attaquée aux grands genres réservés en principe aux hommes tels que la tragédie et l'épopée.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 110€


Lot 0036

DUBOS.

Histoire critique de l'établissement de la monarchie françoise dans les Gaules. Nouvelle édition, revûë, corrigée et augmentée. Paris, Pierre-François Giffart, 1742, 4 vol. in-12, [8]-75-[1 blanche]-472-[4], [8]-540, [8]-544 et [8]-512 p., 1 carte dépliante au 1er vol., plein veau brun moucheté, dos à nerfs richement ornés (manque à une coiffe, accroc à une autre, lég. bruniss. et rouss.). Bel exemplaire décoratif. Jean-Baptiste Dubos (1670-1742) était un diplomate même si ses succès dans le service du Roi et dans les Lettres notamment ses « Réflexions critiques sur la poésie et la peinture » (1719) le conduisirent à l'Académie française en 1720 dont il fut secrétaire perpétuel en 1722. Historien de la diplomatie, ses ouvrages témoignent de son érudition et son « Histoire critique de l'établissement de la monarchie française dans les Gaules » est son ouvrage le plus important. L'étude exhaustive que lui a consacré Alfred Lombard en 1913 en a éclairé la genèse, le contenu, la forme. Dans cette oeuvre, pour laquelle il commença à accumuler de la documentation dès 1718, parue en 1734 et profondément remaniée en 1742, l'abbé Dubos ne parcourt que les deux premiers siècles de cette monarchie dont il montre les commencements. Avec de savantes recherches, des réflexions profondes et des raisonnements judicieux, il souhaite mettre en évidence le fait que, dès le commencement, les rois de France ont été absolus et que le royaume a toujours été héréditaire. Dans cet ouvrage plein de principes de droits publics et d'excellents raisonnements politiques au style diffus, l'abbé Dubos a traité en maître la question de la loi salique d'où il s'ensuivrait que cette loi était non une loi écrite mais une coutume aussi ancienne que la monarchie. Il n'y a pas de préjugé de classe dans l'oeuvre de Dubos, il y a une vision diplomatique et historique de l'état de l'Europe autour du problème de la continuité étatique ; la question de l'origine de la noblesse n'est abordée que ponctuellement chez lui, de même qu'elle n'est évoquée que brièvement, comme en passant, par Boulainvilliers : elle ne prendra de l'importance qu'à la veille de la révolution car elle mettait en cause l'unité de la nation.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 120€


Lot 0037

DUPUY LA CHAPELLE.

Instruction d'un père à sa fille tirée de l'Ecriture sainte, sur les plus importants sujets concernant la religion, les moeurs, et la manière de se conduire dans le monde. Nouvelle édition. Paris, Frères Estienne, 1763, in-12, XIII-[3]-452-[3-1 blanche] p., plein veau brun moucheté de l'époque, dos lisse richement décoré (petit travail de vers au bas du dos de la rel.). Bel exemplaire. Dupuy La Chapelle n'est connu que par ses ouvrages ; il signe Dupuy, M. Dupuy, M.D.P., ou, comme au titre de ce livre : « Dupuy, ci-devant secrétaire au Traité de la Paix de Riswick». Ecrivain essentiellement moraliste. Tous ses ouvrages concernent les moeurs et l'éducation. Il a été en relation avec les héritiers de Bayle et avec ses amis, ses correspondants, ses éditeurs, notamment avec P. Desmaizeaux à l'occasion de l'édition des « Lettres » du philosophe (http://dictionnaire-journalistes.gazettes18e.fr/journaliste/281-dupuy-la-chapelle).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 25€


Lot 0038

Rare prospectus. Encyclopédie méthodique,

ou par ordre de matières, par une société de gens de lettres, de savans et d'artistes ; précédée d'un vocabulaire universel, servant de table pour tout l'ouvrage, orné de portraits de MM. Diderot et d'Alembert, premiers éditeurs de l'Encyclopédie ; publiée en deux formats [...]. On souscrit à Paris, Hôtel de Thou ; à Liege, chez Plomteux, et chez tous les libraires et directeurs de postes en Europe, 1782, 8°, 80 p., br., couv. d'époque, ex. à toutes marges, à l'exception du dernier cahier, non coupé (manque de papier au dos, ex. lég. défr. et plié). Sans le feuillet 4° specimen. Très rare prospectus de l'« Encyclopédie méthodique », dite « Encyclopédie Panckoucke ». Cette oeuvre monumentale s'était fondée sur l'« Encyclopédie ou Dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers » de Diderot et d'Alembert avec l'objectif de l'améliorer et de la compléter. À la différence de cette dernière, elle est divisée en matières qui comportent entre un et une dizaine de volumes. On visait ainsi à remédier au fractionnement jugé excessif de l'ouvrage de Diderot, qui obligeait « à lire cent articles pour avoir une idée suffisante d'un sujet. On voulut essayer si, en procédant différemment, l'analyse et la synthèse n'aboutiraient pas à une meilleure conciliation ». Elle fut lancée en souscription en 1782 par le libraire-philosophe Charles-Joseph Panckoucke, établi à Paris, où il avait réussi à créer le premier empire journalistique de l'époque. Le libraire-éditeur Clément Plomteux, établi à Liège, le seconda entre 1782 et 1789. La publication s'échelonna sur un demi-siècle, et prit fin en 1832. Après la mort de Charles-Joseph Panckoucke survenue en 1798, la publication fut assurée par son gendre et associé Henri Agasse (1752-1813) puis par sa fille Antoinette-Pauline Agasse, veuve de ce dernier. Cette entreprise, à laquelle participèrent plus d'un millier d'auteurs, aboutit à un ensemble de 210 vol. (157 de texte sur 2 col. et 53 de planches), soit quinze mètres linéaires.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 60€


Lot 0039

En maroquin rouge.- EPICTETE.

Nouveau manuel extrait des Commentaires d'Arrien, et nouvellement traduit du Grec en François [par Jean-François Debure de Saint-Fauxbin]. Paris, Imprimerie de Monsieur [Frère de Louis XVI], 1784, 2 vol. petit in-12, XL-161, [2]-212 p., plein maroquin rouge de l'époque, dos lisses, titre, tomaisons roulettes et fleurons dorés, 2 filets et 1 roulette dorés d'encadrement sur les plats, roulette dorée sur les coupes et les contreplats, contreplats et gardes en papier marbré, tranches dorées (traces de petit cachet au dos des titres). Bel ex. de cette agréable compilation par l'historien Arrien de notes et d'entretiens pris dans la conversation du fameux philosophe stoïcien.

Estimation : 75/100€
Adjugé: 350€


Lot 0040

FLEURIMONT (G.R.).

Médailles du règne de Louis XV. S.l. [Paris], s.d. [1745 ?], in-folio, 1 frontispice gravé par Cars d'après F. Le Moine, un cartouche pour le titre, non signé, 1 feuillet de dédicace, portant le nom de Fleurimont et 64 planches (toutes numérotées à l'exception de la dernière), pleine basane brune mouchetée de l'époque, dos à nerfs décoré (un mors fendu, coiffes arasées, coins émoussés, qq. traces de manipulation et qq. mouill. claires). Le recueil de Fleurimont est une « continuation non officielle des Médailles sur les principaux événements du règne de Louis XIV » (Sarmant, Bibliothèque de l'École des Chartes, 2000, p. 88) paru en 1702. « Nicolas Godonnesche a édité un recueil, Médailles du règne de Louis XV, 1727. Ce recueil, interdit, eut une nouvelle édition sous le nom de Fleurimont, en 1736 » (Dieudonné, Manuel de numismatique française, vol. 3, 1930, p. 72). (Cohen, 397 et 441). Marc Belissa résume ainsi cette affaire embrouillée : « En 1723, l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres venait de réimprimer les Médailles sur les principaux événements du règne de Louis le Grand. Nicolas Godonnesche, d'abord employé en qualité d'écrivain puis de dessinateur au Cabinet des médailles du roi, aurait alors décidé d'éditer les Médailles du règne de Louis XV, et, en 1728, il demanda un privilège pour la vente publique de cet ouvrage. Mais Gros de Boze, secrétaire de l'Académie des Inscriptions, soulignant au passage les nombreuses fautes dont était émaillé ce recueil pirate, rappela le privilège éditorial exclusif dont disposait l'Académie. Godonnesche dut alors signer une lettre d'excuse et livrer toutes les planches et les exemplaires tirés. Mais malgré ce désaveu officiel, la diffusion des Médailles de Louis XV ne cessa pas pour autant, connaissant même de nouvelles éditions - dont des contrefaçons sous le nom de G. R. Fleurimont -, et on retrouve ce recueil mentionné dans la plupart des bibliothèques du XVIIIe siècle. Cependant, cet incontestable succès invite à reconsidérer le rôle exact de Godonnesche : comment un simple employé du Cabinet des médailles put-il, de son propre chef, concevoir et mener à bien une entreprise éditoriale et commerciale d'une telle ampleur ? fut-il un maître d'oeuvre ? un prête-nom ? comment a-t-il obtenu pour son ouvrage un frontispice signé par le premier peintre du roi Lemoyne ? Autant de points qui jusqu'à présent n'ont pas suffisamment attiré l'attention des historiens et des historiens de l'art » (Belissa, Identités, appartenances, revendications identitaires, XVIe-XVIIIe siècles, 2005, p. 168).

Estimation : 300/400€
Adjugé: Invendu


Lot 0041

Gravures.-

Portraits anciens gravés sur cuivre dans les Pays-Bas septentrionaux et méridionaux (17e et 18e siècles). Ensemble 77 pièces.

Estimation : 50/75€
Adjugé: Invendu


Lot 0042

Avec une carte des Pays-Bas.- HARRISON (Conyers).

An Impartial History of the Life and Reign of her Late Majesty Quenne Anne of Immortal Memory : Wherein all the Transcations of that Memorable Period are faithfully compiled from the Best Authorities. London, R. Walker, 1744, in-12, 456 p. (les 8 premières en chiffres romains), portrait-frontispice, une grande carte dépliante des Pays-Bas (33,5 x 42,5 cm), une carte dépliante de l'Italie, 5 portraits et 13 planches dépliantes (scènes de batailles), pleine basane brune de l'époque, dos lisse orné de filets dorés (traces de manipulation, déchirure avec manque de papier dans la marge externe blanche des 2 derniers f., petite déchir. sans conséquence à la grande carte, 1 pl. renforcée).

Estimation : 50/75€
Adjugé: 110€


Lot 0043

The founder of scientific surgery in Germany.- HEISTERS.

Heelkundige onderwyzingen, waar in alles wat ter heling en genezing der uiterlyke gebreken behoort, benevens de maniere van verbinden, gevonden word, zynde te gelyk met een goed getal werktuigen, tot de heelkonst dienende, voorzien, door Hendrik Ulhoorn. Na de laatste. Hoogduitsche druk om dezelfs goede ordre in het Nederduitsch gebragt, met de allernoodsakelyktse en nieuwste stoffen ter Heelkonst dienende, grootelyks vermeerderd, als mede met de nutste, nodigste en nieuwste werktuigen en konststukken tot d'ontleed- en heelkonst behorende, eigenhandig getekent, in 't koper gebragt, en met een brede uitlegging wegens haar making en gebruik vercierd. Tweede druk. t'Amsterdam, by Gerrits de Groot en Jan Morterre, 1755, 2 vol. 4°, faux titre, frontispice dessiné et gravé de J. van Waesberge, titre, [40]-pp. 1-442-[2]- pp. 443-456, pp. 449-462 (cartons)- pp. 463-646 ; [2]- pp. 647-1278-[56 index], plein veau brun de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de caissons dorés, pièces de titre et de tomaison en maroquin brun foncé, tranches rouges, coiffes et coins usés, rousseurs dans les marges, petites taches brunes. Orné de 2 planches hors texte et 41 planches dépliantes représentant principalement des instruments de chirurgie et aussi quelques types d'opérations (pour l'édition allemande : Blake, 203 ; Wellcome, II, 236 ; Garrison and Morton, 5576 : "Heister is the founder of scientific surgery in Germany"). Rare.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 310€


Lot 0044

HOOGHE (Romain de). - Les cent nouvelles nouvelles.

Cologne [Amsterdam], Pierre Gaillard, 1701. 2 vol. in-12, [30]-397-[1 blanche] et [24]-389-[1 blanche] p., plein maroquin bleu nuit à grains longs du 19e s., plats encadrés d'un double filet et d'une petite roulette dorés, petit écureuil doré au centre des plats avant, dos lisses richement décorés, filet doré sur les coupes, filet doré intérieur, tranches dorées. Ex-libris en cuir et cachet à froid répété Durdans (sans doute de la bibliothèque d'Archibald, 5e comte de Rosebery, 1er ministre anglais, 1847-1929). Frontispice signé par R. de Hooghe et G. Van der Gouwen et 100 figures à mi-page d'après Romain de Hooghe, gravées par lui-même, Scherm et van Vianen, un bandeau et un cul-de-lampe (qq. rares traces d'usage, titres lég. souillés, qq. fig. rognées court). Très bel exemplaire. Une des 2 éditions parues en 1701, celle avec les gravures dans le texte dont le tirage est plus beau que l'autre où les gravures sont tirées à part. Premier recueil de nouvelles rédigées en français, dans le goût du Decameron, sont parfois dites de Louis IX, parce que rédigées à la cour de Bourgogne entre 1455 et 1460, où le futur roi, en lutte contre son père Charles VII, avait trouvé refuge. On les attribue aussi parfois au duc de Bourgogne lui-même, ou encore à l'écrivain Antoine de La Salle, tous deux étant nommés dans le texte comme narrateurs de certains contes. L'illustration de Romain de Hooghe est unanimement célébrée (Cohen, col. 658-659).

Estimation : 300/500€
Adjugé: 420€


Lot 0045

IMBERT.

Le Jugement de Pâris. Poëme en IV. Chants. Amsterdam [Paris], 1772, 8°, VIII-200 p., titre gravé par Moreau, 4 figures par Moreau et 4 vignettes en-tête par Choffard. Relié avec : MERCIER. L'Indigent, drame en quatre actes, en prose. Paris, Lejay, 1772, 8°, [4]-112, 1 figure par Marillier. Ensemble un vol. en plein veau brun moucheté de l'époque, dos à nerfs décoré (petit manque à la coiffe supér., trou dans le f. blanc de garde avant, manque de papier à l'angle infér. externe de la p. de titre de la 2e oeuvre sans perte de texte, qq. p. souillées au 2e vol. avec un petit trou au f. 71/72 avec perte d'une lettre). Barthélemy Imbert (1747-1790) est un auteur dramatique, poète et romancier français. Après avoir fait ses études dans sa ville natale, Imbert vint à Paris où il se fit une réputation par « Le Jugement de Pâris », petit poème en quatre chants, en vers de dix syllabes. Un plan ingénieux, une agréable facilité, une gracieuse élégance, firent un succès rapide à cet ouvrage. L'auteur fit ensuite des comédies, des tragédies, des romans, des fables, des contes en vers et en prose, qui tombèrent dans l'oubli. Louis-Sébastien Mercier (1740-1814) est un écrivain prolifique, l'un des hommes dont la vie littéraire a été la plus active. Il s'appelait lui-même « le plus grand livrier de France », et est surtout connu pour son « Tableau de Paris » et l'« An 2440 », publiés avant la Révolution.

Estimation : 50/100€
Adjugé: Invendu


Lot 0046

JACQUIN (Nicolas Joseph).

Observationum botanicarum. Iconibus ab auctore delineatis illustratarum. Vindobonae [à Vienne], Ex Officina Krausiana, 1764-1767, grand 4°, 2 parties, [12]-48 p., 25 planches, et [8]-32 p., 25 planches, bradel demi-percaline brune du 19e s., tranches vertes (la planche 39 est rognée court, il manque la légende, qq. f. uniformément roussis). Belle vignette répétée aux titres et 50 planches montées sur onglets. Édition originale des deux premières parties de ce bel ouvrage de botanique, présentant près de 80 espèces de fleurs, plantes, fougères jusqu'alors peu ou mal décrites... Jacquin fit ses études à Anvers et à Leyde où il obtient son titre de docteur en médecine puis étudie la botanique à Paris auprès de Jussieu. A l'invitation de l'impératrice Marie-Thérèse, il se rend à Vienne en 1752 et devient botaniste de l'empereur François Ier d'Autriche qui le charge de dresser un catalogue des Plantes du jardin de Schönbrunn et diverses autres missions aux Caraïbes, aux Antilles et en Amérique du Sud d'où il collectera de nouvelles espèces qu'il acclimatera dans les jardins du palais de Schönbrunn. La botanique lui doit la découverte de cinquante nouveaux genres de plantes et un grand nombre de bons ouvrages. En 1768 et 1771, l'auteur publiera les parties III et IV, illustrées de 50 planches (Hunt, 586 : Parties I-II ; Nissen, 976 ; Plesch, 278 ; Stafleu-Cohen 3244).

Estimation : 600/700€
Adjugé: Invendu


Lot 0047

JEAURAT (Edme-Sebastien).

Traité de perspective à l'usage des artistes. Où l'on démontre géométriquement toutes les pratiques de cette science et où l'on enseigne, selon la Méthode de M. Le Clerc, à mettre toutes sortes d'objets en perspective, leur reverbération dans l'eau, et leurs ombres tant au soleil qu'au flambeau. Paris, Charles-Antoine Jombert, 1750, 4°, VI (dont titre)-[2]-240-[2] p., 129 pl. à pleine page (9 hors texte) numérotées de 1 à 110 (les 1, 2, 6, 9, 14, 15, 20, 21, 23, 26, 35, 44, 45, 69, 76, 97, 98, 99, 100 étant répétées) illustrant respectivement les leçons de perspective, et de 56 culs-de-lampe allégoriques à mi-page de Pierre Soubeyran et P.E. Babel, plein veau brun de l'époque, dos à 5 nerfs (rel. usée avec manques aux mors et aux coins, sans le 1er f. de garde, bruniss., petite déchirure marg. p. 55/56). Edit. orig. Jeaurat (1724-1803) fut ingénieur géographe et astronome français, puis professeur de mathématique à l'école militaire , son traité eut un grand succès par ses qualités pratiques et précises (Berlin Cat. 4735 ; Guilmard p. 174 ; Fowler 157).

Estimation : 200/300€
Adjugé: Invendu


Lot 0048

De la bibliothèque de l'abbaye bénédictine d'Affligem.-

JOHANNES A LEYDIS. Chronicon Egmundanum seu Annales regalium abbatum egmundensium [...]. Lugduni Batavorum [à Leyde], Apud Fredericum Haaring, 1692, petit 4°, [16]-267-[1 blanche] p. (1 f. non chiffré entre les pp. 156 et 157), plein veau brun de l'époque, dos à nerfs orné (rel. lég. frottée, bruniss. et rouss.). Ex-libris ms. daté au titre : « Bibliothecae Hafflighemensis. 1784. » (de la bibliothèque d'Affligem). Johannes a Leydis ou Jan Gerbrandszoon van Leiden est un chroniqueur hollandais mort en 1504. L'Abbaye d'Egmond ou Abbaye Saint-Adalbert (en néerlandais: Abdij van Egmond ou Sint-Adelbertabdij) est un monastère bénédictin entre Egmond aan den Hoef et Bakkum sur Egmond-Binnen dans la municipalité de Bergen dans la province néerlandaise de Hollande-Méridionale. Fondée en 975 et détruite pendant la Réforme par les Gueux de mer, elle a été rétablie comme abbaye bénédictine en 1935 sous le nom de Sint-Adelbertabdij, au sein du diocèse de Haarlem.

Estimation : 100/150€
Adjugé: Invendu


Lot 0049

JUAN (Don George) et ULLOA (Antonio de).

Historische reisbeschryving van geheel Zuid-America ; gedaan op bevel des konings van Spanje. Goes [Goes est une ville de Zélande, sur la presqu'île de Zuid-Beveland] (imprimé à La Haye par Jacobus van Karnebeek pour) Jacobus Huysman, 1771 et 1772 (1773 au colophon), 2 vol. 4°, frontispice, [8]-XXV-428 et VIII-IV-405-[1-1 blanche] p., vignette au titre, vignette en tête du 1er vol., 25 planches dont plusieurs dépliantes, 1 hors texte avant la p. 171 du 2e vol., pleine basane brune flammée de l'époque, dos à nerfs ornés, pièces de titre bleu nuit, tranches marbrées bleu (mors avant fendus, rel. lég. frottées, coins émoussés, mouill. angulaire au faux titre du 1er vol.). Bel exemplaire de cette impression sur papier fort. Both titles printed in red and black with engraved vignettes by H. Vinkeles, engraved allegorical frontispiece by H. Vinkeles, one head-piece above the dedication by J. Huysman after S. Fokke, 15 folding maps and plans (one of which is a large map of the Pacific by J. van Jagen, dated 1771, and 2 by J. van Schley), 2 folding engraved plates, 8 full page engraved plates and many head- and tail pieces. First and only edition of the Dutch translation of this description of South America by the Spanish naval officer and mathematician Antonio de Ulloa (1716-1795), dedicated to the Governor-General of the Dutch East Indies, Petrus Albertus de la Parra. The translation is after the French edition, published at Amsterdam in 1751, which was translated from the original Spanish edition of 1748 : Relacion historica del viage a la America meridional. For the present edition all plates were newly engraved. Antonio de Ulloa was, together with Jorge Juan y Santacilla, sent to Cadiz in 1735 to join the French expedition to Southern America. The Spanish authorities had stipulated that Charles-Marie de la Condamine's expedition to South America, organized by the French Académie des Sciences, should be accompanied by two Spanish officers. The two Spaniards stayed with Condamine until 1740. In 1741 Ulloa, commanding the Rosa, accompanied Jorge Juan to the Juan Fernandez Islands, where a detailed survey was undertaken. In February 1743 they sailed to Conception and after a long delay at Valparaiso, Juan and Ulloa sailed to Callao, where they joined Louis Godin in the observation of a comet before sailing from Equador for the last time. Made prisoner of war by the English, however, Ulloa was conveyed to London, where he, because of his obvious scientific ability, gained the friendship of men of science and was made a fellow of the Royal Society. Allowed to return to Spain, he arrived back in Madrid in July 1746 and his reception at court was flattering. The task of publishing the scientific observations made during their voyages, devolved upon Jorge Juan, while compilation of the history of the expedition was entrusted to Ulloa. Fine uncut copy on large paper (Tiele, 1120 (listed under Ulloa) ; Howgego U3 (pp. 1042-1043) ; Sabin, 36804 ; Muller, America, 826 ; Borba de Moraes, pp. 430-431 (Spanish edit., mentions a French translation, does not know a Dutch edit.).

Estimation : 800/1200€
Adjugé: 800€


Lot 0050

LA BRUYERE.

Les caractères de Théophraste. Avec les caractères ou les moeurs de ce siècle. Nouvelle édition augmentée de la défense de M. de La Bruyère et de ses caractères, par M. Coste. Amsterdam, F. Changuion, 1731, 2 vol. in-12, front., [6]-43-[1 blanche]-487-[1 blanche] p., portrait, et [8]-580 p., pleine basane brune de l'époque, dos à nerfs ornés (rel. restaurées, pièces de titre et de tomaison refaites, dorures refaites, mors frottés et usés, bruniss.).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 25€


Lot 0051

Édition bruxelloise publiée à la date de l'originale.

[LA BRUYÈRE]. Caractères de Théophraste traduits du grec. Avec les Caractères et les Moeurs de ce siècle. Paris, Estienne Michallet, se vend à Bruxelles, chez Jean Léonard, 1688, in-12, [58]-226-[1-1 blanche], plein vélin à petits rabats de l'époque (petite mouill. claire au bas de qq. f., dessins au crayon sur les gardes et contreplats). Très rare édition imprimée à Bruxelles, sur un exemplaire de la 1re édition originale de Paris (Estienne Michallet, 1688) non entièrement cartonné, car elle porte p. 191 la version « d'en attendre tout », au lieu de « n'en attendre rien ». Les fautes indiquées par l'errata de Paris sont reproduites dans le texte. Léonard a imprimé en manchettes les noms que La Bruyère avait indiqués par des initiales ou des étoiles, soit défigurés (La Rochebilière, n° 607 ; Tchemerzine-Scheler, III, 794).

Estimation : 200/300€
Adjugé: 340€


Lot 0052

Edition des Fermiers Généraux en maroquin d'époque.- LA FONTAINE

(de). Contes et nouvelles en vers. Amsterdam [Paris, Jean Barbou], 1762, 2 vol. 8°, XIV-268-[2] p., pp. 1-8 (avis au relieur) et VIII-306-[3-1 blanche] p., pp. 9-16 (suite de l'avis au relieur), plein maroquin rouge de l'époque, dos lisses ornés de filets et de fleurons dorés, pièces de titre et de tomaison maroquinées vert, plats encadrés d'un double filet doré, filet doré sur les coupes, petite dentelle dorée intérieure, au centre des plats armes dorées ajoutées du bibliophile anglais Ralph Sneyd (1793-1870), frère du révérend Walter Sneyd (1809-1888), bibliophile fameux dont la bibliothèque fut dispersée à Londres (dos du 2e vol. très lég; éclairci). Ex-libris armorié de l'époque aux contreplats (qq. minimes traces d'usage et de manipulation, qq. décharges de gravures). Bel exemplaire. L'une des plus célèbres illustrations du 17e s. Elle s'inscrit dans le courant initié par Watteau, l'art galant, genre dans lequel les Contes trouvèrent leur juste équivalent. Commandée par les Fermiers généraux, puissants financiers, cette édition apparaît comme l'une des plus parfaites productions d'imprimerie du 17e s. Ils sollicitèrent Eisen (1720-1778), alors professeur de dessin de la marquise de Pompadour, pour l'illustrer. Ce dernier s'acquitta de cette tâche avec talent, et devint le dessinateur qui sut « adapter au mieux les Contes de La Fontaine à l'esprit de son époque ». Il fut précédé dans cet exercice par Larmessin (ca. 1740) et Charles-Nicolas Cochin (1742) et devança Fragonard (1795) qui sut s'en souvenir quelques années plus tard. Un portrait de La Fontaine interprété par Ficquet d'après Rigaud, un portrait de l'illustrateur gravé par le même d'après Vispré, et 80 figures d'Eisen interprétées par Aliamet, Baquoy, Choffard, de Longueil. 4 vignettes et 53 culs-de-lampe par Choffard. Un second état de la figure de la p. 143 du 2e vol. est ajouté (épreuve découverte). (Cohen, col. 558 et suiv.).

Estimation : 6000/10000€
Adjugé: Invendu