Vente publique de livres anciens et modernes, photos, dessins et gravures

Recherche:  Voir les artistes Affichage en liste Affichage par photos

Lot 0001

ALKEMADE (Kornelis van).

Behandeling van 't Kamp-Regt ; d'aaloude en opperste regts-vorderinge voor den hove van Holland, onder de eerste graaven. Derde druck, meer dan de helft vermeerderd, met plaaten. Mitsgaders de oorsrpong, voortgang en 't einde van 't kampen et duëlleeren door P. Van der Schelling. Rotterdam, Philippus Losel, 1740, in-12, [64]-490-[38] p., orné d'un frontispice et de 7 gravures hors texte, plein veau brun de l'époque, dos à 5 nerfs orné de caissons dorés, pièce de titre, ex-libris Emile Dilis, Antwerpen (coiffes et coins usés, 1 mors fendillé).

Estimation : 50/75€
Adjugé: 75€


Lot 0002

ANQUETIL [(Louis-Pierre)].

L'Intrigue du Cabinet sous Henri IV et Louis XIII, terminée par la Fronde. P., Moutard, 1780, 4 vol. in-12, [8]-LXXXIV-358-[2], [2]-XII-456-[2], [2]-432-[2], [2]-IV-408 p., plein veau marbré de l'époque, dos lisses entièrement ornés de motifs dorés, pièces de titre et de tomaison (ces dernières frottées), tranches rouges (2 petites déchirures, piqûres éparses au t. 1, coins usés, sinon bel ex.). L'auteur était un des meilleurs connaisseurs de la période de la Ligue.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 75€


Lot 0003

AUGIER DU FOT.

Catéchisme sur l'art des accouchements pour les sages-femmes de la campagne, fait sur ordre du gouvernement. Montpellier, Jean Martel aîné, 1776, in-12, XXIV-90-[4] p. Relié avec : TISSOT. Essai sur les maladies des gens du monde. Troisième édition originale fort augmentée. Lyon, Jean-Marie Bruyset, 1771, in-12, XXIV-356-[4] p. Ensemble un vol. in-12 en plein veau brun de l'époque, dos lisse orné (rel. usée, mors fendus, coins émoussés, coin supér. avant rongé). Amusante réunion. Pour frapper les esprits, Anne-Amable Augier du Fot n'hésite pas à développer une rhétorique violente qui vise à stigmatiser la vieille matrone, ignorante et superstitieuse, et à l'opposer à la sage-femme, jeune si possible, adroite et instruite des bases de l'art obstétrical. Samuel-Auguste Tissot, médecin suisse (1728-1797) a fait ses études de médecine à Montpellier, où il est reçu docteur en médecine en 1749. Il revient ensuite à Lausanne et se fait connaître par des livres de vulgarisation médicale, dont le fameux traité sur l'onanisme.

Estimation : 30/60€
Adjugé: 30€


Lot 0004

Numismatique hébraïque.- BAYERIUS (François Perez).

De Numis Hebraeo-Samaritanis. Valentiae Edetanorum, 1781, 4°, [16]-245-[1 blanche]-XXI-[1 blanche]-12 p., 1 frontispice, 11 gravures de monnaies hors texte et petites gravures de monnaies in-texte, plein veau brun marbré de l'époque, dos lisse entièrement orné d'un semis de petites fleurs dorées, pièce de titre en maroquin rouge, roulette dorée d'encadrement sur les plats et les contreplats, tranches dorées (rel. frottée). Bon état. Probablement l'un des premiers ouvrages de numismatique hébraïque.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 530€


Lot 0005

BIENVILLE (D. T. DE).

La Nymphomanie, ou Traité de la fureur utérine. Dans lequel on explique avec autant de clarté que de méthode les commencemens et les progrès de cette cruelle maladie dont on développe les différentes causes. Ensuite on propose les moyens de conduite dans les divers périodes, et les spécifiques les plus éprouvés pour la curation. Amsterdam, Marc-Michel Rey, 1771, in-12, XX-168 p., demi-chagrin brun du 19e s., dos à nerfs (dos frotté). J.D.T. de Bienville (1726-1813), de son vrai nom Jean Baptiste Louis de Thesacq, est un médecin qui exerça en France et aux Provinces-Unies, notamment à La Haye et Rotterdam. Il est l'auteur de différents traités de médecine. « La Nymphomanie », publié en 1771 et qui se pose comme le pendant du célèbre traité sur l'onanisme de Samuel-Auguste Tissot, a rencontré un certain succès, comme en témoignent les nombreuses rééditions et traductions dont il a fait l'objet. Premier traité médical consacré à la nymphomanie, qui marque la naissance de la sexologie au 18e s. L'auteur définit la nymphomanie avec très peu d'égard : « La Nymphomanie ou Fureur Utérine, est une maladie honteuse et horrible, qui couvre d'opprobre et d'infamie non seulement la personne qui en est attaquée, mais aussi les parens qui ont eu le malheur de lui donner le jour ». Le traité est suivi d'un appendice des formules et d'un chapitre sur les Remèdes pour les « Fleurs-Blanches ».

Estimation : 100/150€
Adjugé: 260€


Lot 0006

[BOILEAU (Jacques)].

De l'abus des nuditez de gorge. Seconde édition. Reveuë, corrigée, et augmentée. Iouxte la copie imprimée à Bruxelles. Paris, J. de Laize-de-Bresche, 1677, in-16, [4]-116 p., plein veau brun granité de la fin du 18e s., dos lisse richement décoré, triple filet d'encadrement doré sur les plats, cachet du vicomte « Philippe de Saint-Albin » (1822-1879, bibliothécaire de l'impératrice Eugénie) au titre (marque d'appartenance effacée au titre, rogné court, qq. manchettes rognées). Bel ex. de cette rare édition de ce curieux opuscule attribué à Jacques Boileau, le frère de Nicolas Boileau. Ce traité paru en 1675 fut composé par un homme qui savait écrire, qui vivait au milieu du grand monde, et qui aborde en face, avec une délicatesse presque galante, le sujet épineux qu'il a choisi entre tous. L'ouvrage est divisé en deux parties, dont l'une traite de la nuisance et de la culpabilité de la nudité des épaules et de la gorge ; et l'autre, des vaines excuses des femmes pour autoriser cet abus. Bon ex. de ce traité consacré à l'impudeur des femmes.

Estimation : 80/100€
Adjugé: 180€


Lot 0007

BOISSIER DE SAUVAGES (Francisco).

Nosologia methodica sistens morborum classes justà Sydenhami mentem et Botanocorum ordinem. Editio ultima, auctior et emendatior. Amstelodami, Fratrum de Tournes, 1768, 2 vol. 4°, [6]-851, [2]-VIII-751-21 p., plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de caissons dorés, tranches rouges (coins usés, sinon bel ex.). L'oeuvre capitale de Sauvages, à laquelle il travailla toute sa vie. Cet ouvrage fut traduit en français en 1771. Boissier de Sauvages a voulu appliquer aux maladies une classification similaire à celle établie aux végétaux par Linné. Il avait déjà fait paraître, en 1731, un travail préliminaire intitulé "Nouvelles classes des maladies". Dans cet ouvrage monumental il décrit 2400 espèces de maladies, ordonnées en 10 classes et 295 genres. Boissier de Sauvages donne des descriptions cliniques parfois remarquables (comme la description du typhus exanthématique, de la maladie de Parkinson...). On le crédite de la première description de la méningite tuberculeuse. Il décrit aussi le syndrome des jambes sans repos ("inquiétude des pieds"). Il est l'un des premiers à distinguer les inflammations des séreuses de celles des muqueuses. La huitième classe, particulièrement digne d'intérêt, est consacrée aux maladies mentales. Boissier de Sauvages assigne un rôle aux passions de l'âme et préconise une relation médecin-malade, qui anticipe le traitement moral de Pinel. Il décrit sommairement, sous le nom de paraphronysie, ce que l'on appellera delirium tremens, en attirant l'attention sur ses circonstances de déclenchement. Cette nosologie, bien que purement descriptive, et malgré ses imperfections et sa complexité, constitua un réel progrès, le premier système satisfaisant de classification et la première étape vers la notion de spécificité. François Boissier de Sauvages de la Croix (1706-1767), né à Alès, étudia la médecine à Montpellier, où il fut l'élève d'Astruc et de Chicoyneau. Il devint professeur de médecine et de botanique. Garrison and Morton, 2203 : "Sauvages adopted the botanical system of Linnaeus for a classification of diseases ; his book exerted a wide influence on his contemporaries. He enumerated 2.400 different diseases". Heirs of Hippocrates, 873 (éd. française) : "It is a unique work that served simultaneously as a medical textbook, lexicon, and dictionary". M.D. Grmek, Histoire de la pensée médicale en Occident, t. 2, pp. 170-171 : «premier système nosologique qu'on peut considérer comme consistant du point de vue de la logique et satisfaisant pour la pratique médicale". G. Barroux (Philosophie, Maladie et Médecine au XVIIIe siècle, pp. 26-28, p.89) : "très important travail de classification des maladies qui n'a cessé d'être étudié par la suite" et "référence incontournable dans l'histoire de la philosophie médicale durant la 2e moitié du XVIIIe siècle". R. Rey, Naissance et développement du vitalisme en France, p. 199, 211-213, 255-258. P. Morel, Dictionnaire biographique de la psychiatrie, p. 40. J. Chazaud, Sauvages, Histoire des Sciences Médicales, 1999, XXXIII, pp. 53-59.

Estimation : 150/200€
Adjugé:


Lot 0008

[BORDES, Charles].

Parapilla, poëme, et autres oeuvres libres et galantes. Nouvelle et dernière édition. A Florence, chez Paperini, 1782, in-16, XV-[3]-[1 blanche]-124 p., front. et 4 gravures h. t., plein veau blond, dos lisse fleuronné, pièce de titre bordeaux, triple filet doré sur les plats, signe d'appartenance (rel. usée, qq. taches et mouill.). Parapilla est une imitation libre de la "Novella dell' angelo Gabriello", imprimée avec le "Libro del perche", et autres ouvrages licencieux, écrits en italien (Barbier III, 783).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 150€


Lot 0009

[BOUDIER DE VILLEMERT (Pierre)].

L'Ami des femmes. Hambourg, Chretien Hergld, 1759, in-12, 192 p., cart. du 19e, pièce de titre au dos (signatures au titre, titre et les 2 derniers f. brunis.). L'ouvrage le plus célèbre d'un journaliste très inspiré par Rousseau. Le volume porte sur les études convenables aux femmes (la physique oui, les mathématiques, non), leurs occupations, leurs parures, leurs humeurs, le mariage, etc. L'auteur déplore le peu de cas qu'elles font de leur intelligence mais redoute par-dessus tout les femmes savantes. Il conseille assez volontiers les travaux d'aiguille (Gay, I, 94).

Estimation : 60/80€
Adjugé:


Lot 0010

Les femmes, toujours les femmes.- BOUDIER DE VILLEMERT (Pierre).

L'Ami des femmes, ou La Philosophie du beau sexe. Nouvelle édition augmentée. Sans lieu ni édit., 1774, in-12, 202-[2] p. Relié avec : BOUSSANELLE (DE). Essai sur les femmes. Amsterdam et se trouve à Paris, Hochereau le jeune et Gogué, 1765, in-12, f. de titre, XXV-[1]-139-[1 blanche] p. Ensemble un vol. en pleine basane, dos à nerfs (rel. usée, dos cassé en 2 parties, bruniss. au 1er ouvrage). « L'Ami des femmes » est l'ouvrage le plus célèbre d'un journaliste très inspiré par Rousseau. Le volume porte sur les études convenables aux femmes (la physique oui, les mathématiques, non), leurs occupations, leurs parures, leurs humeurs, le mariage, etc. L'auteur déplore le peu de cas qu'elles font de leur intelligence mais redoute par-dessus tout les femmes savantes. Il conseille assez volontiers les travaux d'aiguille (Gay, I, 94). « Ah ! monsieur de Boussanelle, chevalier de l'ordre royal et militaire de S. Louis, mestre de camp de cavalerie [...]. Un Essai sur les Femmes ! que le ciel vous pardonne, car les femmes ne vous le pardonneront jamais ; elles vous diront qu'elles aiment cent fois mieux les injures de Jean-Jacques Rousseau que vos éloges tirés du Livre de la sagesse et des proverbes de Salomon. Ah ! monsieur de Boussanelle, qu'avez-vous fait ? » (Grimm).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 30€


Lot 0011

BURI (Richard de).

Histoire de la vie de Henri IV, Roi de France et de Navarre. 3e édit. revue, corrigée et augmentée. P., Nyon, 1779, 4 vol. in-12, 424 (les 18 premières paginées en chiffres romains), 408, 411-[1 blanche], 450-[6] p., 1 frontispice au t. 1 représentant Henri IV, gravé par Chenu et 9 gravures h. t., plein veau marbré de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de caissons dorés, pièces de titre et de tomaison en maroquin rouge et vert, tranches rouges (1 mors et 1 coupe abîmés, épidermure à 1 plat, coins usés, piqûres éparses). Historien et jurisconsulte français, Richard de Buri (1730-1794) s'est surtout illustré dans la rédaction de biographies consacrées à certains rois de France, comme Louis XIII et Henri IV. Cette édition contient la fameuse préface assez critique envers les historiens qui lui attira les critiques de La Beaumelle. Les gravures représentent des personnages importants du Royaume de France à cette époque : Armand de Gontaut, le Duc de Joyeuse, Crillon, Gabrielle d'Estrées, Sully, la Marquise de Verneuil...

Estimation : 50/75€
Adjugé: 80€


Lot 0012

[CANGIAMILA (Francesco)].

Abrégé de l'Embryologie sacrée, ou Traité des devoirs des Prêtres, des Médecins, des Chirurgiens et des Sages-Femmes envers les Enfans qui sont dans le sein de leurs meres. Par l'abbé Dinouart. Seconde édition considérablement augmentée, approuvée par l'Académie Royale de chirurgie, et avec des Figures en taille douce. Paris, Nyon, 1766, in-12, XXVII (I-VI, III-XXVII)-[1]-596 p., 3 planches h. t. dont 2 dépliantes, pleine basane brune de l'époque, dos à nerfs décoré (rel. usée et frottée, coiffes arasées, mors émoussés, bruniss. et mouill. claires). Ouvrage curieux, augmenté de l'abrégé donné en français par Dinouart d'après le traité de l'inquisiteur Cangiamila intitulé Embriologia sacra, Palerme 1745. Recherches sur l'opération césarienne par M. Simon. Du baptême des monstres. Moyens de salut aux enfants renfermés dans le sein de leurs mères. Possibilité de conférer le baptême à l'enfant retenu dans la matrice. Bénédiction des femmes encientes. Des Sages-femmes. Description de la chaise d'Heister, etc.

Estimation : 30/60€
Adjugé: 70€


Lot 0013

[CARACCIOLI (Marquis Louis-Antoine de)].

Le Tableau de la mort, par l'auteur de la jouissance de soi-même. Nouvelle édition, revue, augmentée et corrigée. Francfort en Foire, chez Bassompierre, Libraire à Liége, 1761, in-12, XVIII-360-[2] p., plein veau brun de l'époque, dos à nerfs décoré (rel. frottée, manques aux coiffes). Ex-libris ms. au f. de garde avant : « Ce livre appartient à Mlle la Comtesse Antoinette de Waldstein 1786 ». De Theux, 585.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 40€


Lot 0014

Reliure au chiffre du duc de Chartres.- CATULLE, TIBULLE,

PROPERCE. [Opera]. Accedunt Fragmenta Cornelio Gallo inscripta. P., Ant. Urb. Coustelier, 1743, 3 tomes en 1 vol. in-12, [4 blanches]-XVI-344-[4] p., 3 frontispices gravés, plein maroquin vert du 19e s., dos à 5 nerfs, double cadre doré avec fleuron central entre les nerfs, pointillés dorés sur les nerfs, auteur et date dorés, triple filet doré d'encadrement sur les plats, chiffre couronné doré au centre des plats, filet doré sur les coupes et les coiffes, dentelle dorée intér., tranches dorées (mors lég. fendillés en tête, petite usure à la coiffe supér., qq. rouss.) (reliure signée de Chatelain). Bel ex. élégamment relié au chiffre du duc de Chartres, fils aîné du roi Louis-Philippe (n° 61 du Catalogue de sa bibliothèque établi par Pierre Bérès).

Estimation : 100/150€
Adjugé: 380€


Lot 0015

Chasse.- SOMERVILLE (William).

The Chace. A Poem. The Sixth Edition. London, W. Bowyer, W. Strahan and R. Baldwin, 1783, 8°, XVI-122-[4] p., orné d'un frontispice dessiné par Gravelot et 6 gravures hors texte dessinées et gravées par A. Walker représentant des scènes de chasse.- Suivi de : IDEM. Hobbinol, or the Rural Games. A Burlesque Poem in Blank Verse. The Sixth Edition. Mêmes édit., 1783, 8°, [4]-82 p., pleine basane brune de l'époque, dos muet à 5 nerfs (rel. frottée, ex-libris ms., petite déchirure marginale à 1 pl.). Somerville (1675-1742) was a country squire whose considerable landholding enabled him to pursue his two favorite pastimes of hunting and writing poetry while serving occasionally as a magistrate. His "major poem was The Chace, published in 1735 and dedicated to Frederick, prince of Wales. In four books of blank verse he conveyed the excitement and dangers of the chase as well as its place in history" (ODNB).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 20€


Lot 0016

Costumen der stede ende casselrye van Coctrycke.

Gendt, Petrus de Goesin, 1700, 8°, [12]-356-XVI p., pleine basane brune de l'époque, dos à 5 nerfs orné de caissons dorés, pièce de titre, signature ex-libris au titre (rel. frottée, coins usés, mouill. marginales). On a relié à la suite : Costumen van de Leen-Hove van het Casteel van Cortrycke. Gendt, Petrus de Goesin, 1772, 8°, [2]-34 p.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 80€


Lot 0017

Costumen vande twee steden ende lande van Aelst.

Gendt, Ian vanden Steene, s.d. (vers 1618), 8°, [2]-178-[16] p., beau titre gravé sur bois et grande marque de l'imprimeur in fine, plein vélin muet de l'époque, ex-libris ms. au titre, essais de plume au dernier f. (mouill. foncées en marge de qq. f.).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 120€


Lot 0018

[DEMACHY (Jacques-François)].

Nouveaux dialogues des morts. Sans lieu, 1755, in-12, [2 blanches]-272-[2 blanches] p., plein veau brun clair de l'époque, dos à 4 nerfs orné de caissons dorés, pièce de titre, filet à froid d'encadrement sur les plats, tranches rouges (1 mors fendu, coins usés, rouss., note ms. au 1er f. blanc et ex-libris ms. de 1759). Né en 1728, Jacques-François Demachy fit des études scientifiques et devint pharmacien. Il enseigna au Collège de pharmacie pendant 25 ans et fut nommé pharmacien chef de l'Hôtel Dieu puis directeur de la pharmacie centrale des hospices civils. Il est l'auteur de quelques ouvrages sur la pharmacie et de pièces littéraires qui attestent de sa misanthropie (Barbier, III, 528).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 40€


Lot 0019

[DORAT (Claude, Joseph)].

La Déclamation théâtrale. Poème didactique en trois chants, précédé d'un discours. Paris, Imprimerie de Sébastien Jorry, 1766, 8°, 128 p., plein veau marbré de l'époque, dos lisse, roulettes dorées, pièce de titre en veau bleu, triple filet doré d'encadrement sur les plats, filet doré sur les coupes, dentelle dorée intér., tranches dorées (qq. épidermures aux plats, coins usés, rouss. éparses, intervertion d'un feuillet). Orné d'un titre-frontispice et de 3 gravures hors texte gravés par E. De Ghendt d'après les dessins de Eisen. L'ouvrage est divisé en trois parties : la comédie, la tragédie, l'opéra.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 25€


Lot 0020

Droit.- BARTHEL (Joannes Caspar).

Opuscula juridica varii argumenti antea seorsim, jam vero ob raritatem et doctissimorum virorum desiderium collectim edita. Bambergae, Sumptibus Martini Göbhardt, 1756, 2 vol. 4° reliés en un, [8]-640 p. et f. de titre, 856-[32] p., plein vélin de l'époque (très lég. bruniss.). Un 3e vol. est paru en 1765. Johann Kaspar Barthel (1697-1771) est un théologien et canoniste allemand. « Die Wirksamkeit B.s als Lehrer war allgemein anerkannt. Seine gediegenen kanonistischen Abhandlungen zeichnen sich zum Unterschied zur älteren scholastischen Betrachtungsweise durch ihre historisch-pragmatische Methode aus. Er gilt mit Recht als Begründer einer neuen Schule unter den katholischen deutschen Kanonisten. In gewisser Hinsicht stand er dem Febronianismus nahe » (Merzbacher, dans Neue Deutche Biographie).

Estimation : 30/60€
Adjugé: 80€


Lot 0021

Droit.- BECK (Johann Jodocus).

Tractatus de jure detractiones emigrationis et laudemii, von Abschoss Nachsteur und Handlohn. [...] Nurnberg und Franckfurth, Johann Geog Lochners, 1725, 4°, frontispice, [14]-208-216-[42] p., plein vélin de l'époque, titre doré au dos (petite fente au dos, bruniss.). Bon ex. de ce rare ouvrage du juriste Johann Beck (1684-1744), professeur de droit canon à Altdorf, Gräfl. Hohenloh-Neuensteinischer und Giechischer Rat.

Estimation : 40/80€
Adjugé: 150€


Lot 0022

Droit.- BENDER (Ioannes Ludovicus).

Conclusionum decisivarum practicarum de revisione actorum et sententiarum in Augustissimo Imperialis Camerae Iudicio pronuntiatarum. Liber singularis. Editio tertia [...]. Coloniae Agrippinae, Sumptibus Iodoci Kalcovi, 1659, in-12, [16]-582-[86] p., plein vélin à petits rabats de l'époque (papier fortement bruni). Johann Ludwig Bender (1587-1605) est un juriste allemand.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 30€


Lot 0023

Droit.- BOEHMER (Justus Henning).

Ius ecclesiasticum protestantium usum hodiernum iuris canonici iuxta seriem decretalium ostendens et ipsis rerum argumentis illustrans. Halae Magdeburgicae, Impensis Orphanotrophei, 1736-1734, 5 vol. 4° : vol. 1 (1738, 4e édit.) : portrait, [24]-1474 p. ; vol. 2 (1743, 4e édit.) : front., [10]-1088 p. ; vol. 3 (1736, 3e édit.) : front., [10]-1355-[133] p. ; vol. 4 (1740, 3e édit.) : front., [6]-1136 p., 1 planche h. t. : vol. 5 (1744, 2e édit.) : 48-982-[432] p., 1 tableau dépl., 1 fig. dans le texte, plein vélin de l?époque (rouss. et bruniss.)./ IDEM. Ius parochiale ad fundamenta genuina revocatum a spuriis principiis purgatum atque ita adornatum ut ius ecclesiasticum protestantium illustrare et usum modernum [...]. Même lieu, même édit., 1738, 4°, [24]-552-[56] p., plein vélin de l'époque (bruniss.). Justus Henning Boehmer (1674-1749) was an outstanding German jurist, ecclesiastical jurist, Professor of the University of Halle and also Geheimer Rat, count palatine and chancellor of the Duchy of Magdeburg. In his first great work, « Ius ecclesiasticum protestantiun » he still drew on the traditional Canon Law, but he reformed the law to that effect that it was exempted from rigid orthodoxy, principles, resistance and dogmatism. Affected by the ideas of the Age of Enlightenment he represented an increasing critical and scientific development instead of a religious fundamentalism. Boehmers conception was predominant in the common Protestantism church law of the 18th century and was basis for further reforms to date./ Ens. 6 vol.

Estimation : 150/200€
Adjugé: 150€


Lot 0024

Droit.- CANISIUS (Henri).

Praelectiones academicae, in duos tit. Singulares iuris canonici : I. De decimis, primitijs, et oblationibus. II. De usuris in quo et de antichresi et censibus sive reditibus annuis. Ingolstadii, Sumptibus Ioannis Bayr, 1629, in-12, [4]-137-[1 blanche-10]-291-[11] p. Relié avec : IDEM. Commentarius in librum III Decretalium [...0]. Ingolstadii, Typis Wilhelmi Ederi, 1643, in-12, [12]-312 p. (manque le dernier f.). Ensemble un vol. en plein vélin à petits rabats de l'époque (qq. taches, bruniss., mouill.). Annotations anciennes aux f. de garde./ IDEM. Opera quae de iure canonico reliquit : in libb. V Decretalium. In Tit. De regulis juris lib. VI. De differentiis J. U. Summa juris canonici. Editio secunda auctior. Coloniae Agrippinae, Typis ac sumptibus Joannis Busaei, 1662, 4°, [8]-771-[32] p., plein veau ancien sur ais de bois (rel. frottée, manques aux coiffes, fortes bruniss., déchir. au f. 5/6 non chiffré sans manque). Ex. offert comme livre de prix au 18e s. du Gymnase des Trois Couronnes à Cologne à « Johannes Fredericus De Gruben ». Henri Canisius (de son vrai nom Hendrik De Hondt, « hond » signifiant « chien », en latin « canis »), né à Nimègue en 1562 et mort à Ingolstadt en 1610, est un canoniste et historien hollandais de religion catholique, neveu du jésuite Pierre Canisius. Après avoir étudié à l'Université de Louvain, et y avoir donné des cours de droit civil et canonique, il passa en Italie, où il séjourna plusieurs années, bénéficiant des libéralités de Christophe Fugger, baron de Kirchperg et de Weissenhorn. En 1589, il se vit confier la première chaire de droit canon de l'Université d'Ingolstadt, en Bavière, qu'il occupa jusqu'à sa mort. Il fut vice-recteur de l'Université en 1603 (le recteur étant Jean-Ernest Fugger, fils aîné de Christophe), et recteur en 1604. Ens. 2 vol.

Estimation : 40/60€
Adjugé: 90€


Lot 0025

Rare édition lyonnaise du 16e s.- Droit.- DELLA VALLE (Rolando).

Consilia, sive, responsa. Lyon, 1573 et 1576, 4 vol. in-folio reliés en un, veau brun estampé sur ais de bois de l'époque, petites têtes de prophètes sur les plats, dos à nerfs, fermoirs (la patte du fermoir du haut manque, reliure usée, manque au premier caisson, coiffe infér. arasée, traces anciennes d'humidité aux tout premiers feuillets, multiples petits travaux de vers en début et fin de l'ouvrage, mouill. claires marginales). Malgré les défauts signalés, exemplaire attractif dans sa reliure d'époque et frais intérieurement. Les 3 premiers volumes sont imprimés par Claude Ravot en 1573 ([6-1 blanche]-433-[1 blanche], [4]-355-[1 blanche] et [6-2 blanches]-429-[3 blanches-222] p.) et le 4e par Philippe Tinghi en 1576 ([4]-347-[60-1 blanche] p.). Baudrier ne connaît pas ces éditions. Nous avons cependant repéré un ex. à Grenoble avec, semble-t-il, le même édit. et la même date pour les 4 vol. (Ravot, 1573). Adams (V 201) signale un exemplaire des trois premiers vol. édités par Ravot. Nous n'avons pas trouvé de traces de l'édition de Philippe Tinghi, éditeur lyonnais d'origine florentine. Les « Consilia » du juriste italien Rolando della Valle (16e s.), président du sénat de Casale, connut de nombreuses éditions. Sur Claude Ravot : « Peut-être en activité à Lyon dès 1552, puis à Paris en 1558. De confession calviniste. Reçu habitant de Genève en qualité de libraire en janv. 1560, il y exerce jusqu'en 1561 au moins puis y revient en 1567-1568 et de temps en temps jusqu'en 1570. Attesté en avril 1561 à Lyon où il a un oncle barbier. Crieur public de la ville de Lyon en 1563 au moins. Publie à Lyon en 1567 et 1568 L'Introduction au Traité de la conformité des merveilles anciennes avec les modernes... d'Henri Estienne sous le pseudonyme de Henrich Wandellin et la fausse adresse d'Anvers. Encore en activité à Lyon en 1588 » (data.bnf.fr).

Estimation : 300/400€
Adjugé: 480€


Lot 0026

Droit.- FARINACCI (Prosper).

Tractatus integer de testibus in tres libors distributus [...]. Cura Joannis Viereggii. Osnabrugi, Ex Officina Johannis Georgii Schwanderi, 1677, in-folio, [10]-660-318-[94] p., plein vélin de l'époque à petits rabats. Bel ex. Prosper Farinacci 1554-1618) est l'auteur, notamment, d'un traité sur la théorie et la pratique du droit criminel, considéré comme la première synthèse sur la notion de « doute raisonnable » qui doit profiter à l'accusé. L'ouvrage se termine par des textes de Martin Uranius, Amator Rodriguez, Nicolas de Lescut et Rutger Rulantd dont les noms ne sont pas livrés au titre.

Estimation : 50/100€
Adjugé: 90€


Lot 0027

Droit.- GHEWIET (George de).

Institutions du droit belgique par rapport tant aux XVII. provinces qu'au pays de Liège. Avec une méthode pour étudier la profession d'avocat. A Lille, de l'Impr. de C.-M. Cramé, 1736, 4°, [16]-597-[3] (Approb.)-59-[1] p., plein veau havane moucheté de l'époque, dos orné à 5 nerfs, tranches rouges (manques aux coiffes, mors partiellement fendillés, coins usés, petite mouillure claire dans la marge supér.). "Ceux qui voudront avoir une connoissance plus complète du droit belgique, peuvent consulter l'Institution faite par M. G. de Ghewiet, ancien avocat au Parlement de Flandre, imprimée à Lille en 1736 ", peut-on lire dans l'Encylopédie de Diderot (éd. 1782, t. 11, p. 382), qui ne cite que cet ouvrage sur le sujet. George Ghewiet était conseiller du Roi, Référendaire Honoraire en la Chancellerie, et ancien Avocat au Parlement de Flandres (Camus, 3378, qui indique l'édition 8° en 2 vol. à Bruxelles de 1758 ; Dekkers, 61).

Estimation : 50/75€
Adjugé: 40€


Lot 0028

Droit.- GLAFEY (Adam Frédéric).

Commentatio historica de vera quondam Ministerialum indole, qua Ministeriales Palatini, praesertim vero Milites Imperii, aut Statum Nobiles, qui nomine olim ministerialium potissiumum veniebant, pristino nitori, dignitati, juribus, generis intergritati, eminentiae singulari et immunitatibus, a quibus quorundam recentiorum perversae doctrinae eos deturbaverant, restituuntur, eorumquae nexus militaris a vasalitico et subdititio distinctissimus ex genuinis medii aevi historiarum monumentis et documentis publicis eruitur. Accessit Index Instructissimus. Francofurti et Lipsiae, Apud Christophorum Riegel, 1724, petit 4°, [32]-395-[1 blanche-48] p. Relié avec : DALWIGK (Wilh. Frider. Ludovicus). De pactis ganerbinatum, vulgò Burg-Friede dictis. Maburgi Cattorum, Typis Philippi Casimiri Mülleri, [thèse présentée en mars 1725], petit 4°, 48 p. Ensemble un vol. en demi-vélin à coins de l'époque (mouill. marg. bruniss., signatures au titre, annotations anciennes). Publiciste et historien allemand, Adam Glafey (1697-1753) fit pendant plusieurs années avec succès des leçons publiques sur le droit naturel à Leipzig, et fut nommé en 1726 archiviste privé de la cour de Dresde.

Estimation : 30/60€
Adjugé: 25€


Lot 0029

Droit.- HOEPFNER (Ludwig, Julius, Friedrich).

Theoretisch-practischer Commentar über die heineccischen Institutionen nach deren neuesten Ausgabe. Siebente Auflage [...] von Adolph Dieterich Weber. Francfurt am Main, Varrentrapp und Wenner, 1803, petit 4°, portrait, [6]-1227-[2-1 blanche] p. + 20 f. dépliantes (dont titre: « Tabellen »), demi-veau brun à petits coins de l'époque, dos lisse (rel. frottée et usée, accrocs aux coiffes, papier lég. bruni). Qq. annotations anciennes. Ludwig Julius Friedrich Höpfner (Giessen, 1743 - Darmstadt, 1797) war ein deutscher Jurist. Höpfner war ab 1767 Professor am Collegium Carolinum in Kassel und ab 1771 ordentlicher Professor für Naturrecht, Rechtsgeschichte und Rechtsaltertümer an der Universität Giessen. 1781 wurde er Oberappellationsgerichtsrat, später Geheimer Tribunalrat in Darmstadt.

Estimation : 30/60€
Adjugé:


Lot 0030

Droit.- KRESS (Johann Paul).

Commentatio succincta in constitutionem criminalem Caroli V imperatoris [...]. Hanoverae, Sumtibus heredum Foersterianorum, 1736, 4°, [36]-874-[48] p. Relié avec : GRUBE (Johannes Reinholdus). Dissertatio inauguralis juridica de occasione conceptione ac intentione constitutionis criminalis carolinae [...]. Recusa, Halae Magdeb., Typ. Christ. Henckelii, 1731, 4°, 64 p. Relié avec : SILBERRAD (Mart. Iac.). Dissertatio inauguralis iuridica de variis iurisdictionis criminalis in Germania generibus [...]. Recusa Helmaestadii, Litteris Pauli Dieterici Schnorrii, 1735, 4°, f. de titre, 86 p. Ensemble un vol. en plein vélin de l'époque, titre doré au dos (papier lég. bruni). La seconde thèse a été présentée sous la présidence de Johann Paul Kress (1677-1714), juriste allemand, professeur à l'Université d'Helmstedt.

Estimation : 40/80€
Adjugé: 45€


Lot 0031

Droit.- MANZIUS (Caspar).

Tractatus rationalis absolutissimus de testamento valido vel invalido, editio tertia [...]. Ulmae, Impensis Daniel. Bartholomaei, 1726, 4°, titre-frontispice, [6]-1246-[120] p., plein vélin de l'époque à petits rabats (papier bruni). Kaspar Manz (1606-1677) est un juriste allemand qui fut recteur de l'Université d'Ingolstadt.

Estimation : 40/80€
Adjugé: 60€


Lot 0032

Droit.- MENOCHIUS (Jacques).

De arbitrariis judicum, quaestionibus et causis, centuriae sex. Coloniae Allobrogum, 1690, in-folio, [12]-1004-[107-1 blanche] p., plein vélin de l'époque (bruniss.). Jacques Menochius (1532-1607) enseigne le droit à plusieurs endroits puis est nommé par le roi d'Espagne Philippe II conseiller et président du conseil de Milan. Il était si habile dans la pratique du droit qu'on le surnomma le Balde et le Bartole de son siècle.

Estimation : 40/80€
Adjugé: 90€


Lot 0033

Droit.- MEVIUS (David).

Decisiones super causis praecipuis ad praedictum tribunal regium delatis, locis parallelis et novis jctorum allegationibus auctae et illustratae. [...] Justus Henningius Boehmer, Proloquium de collectionibus usu et auctoritate Decisionum, praecipuae Rotae Romanae et Mevianarum [...]. Francofurti ad Moenum, Ex officina Zunnero-Jungiana, 1740, 2 vol. in-folio, [122 (dont f. de titre)]-658 (1-516, 520-658, sans manque) p., et f. de titre, 512-[338] p., plein vélin de l'époque à petits rabats (rel. lég. salie, rouss. et bruniss., f. de garde avant du 2e vol. découpé). David Mevius (1609-1670) war ein Rechtspraktiker und einer der bedeutendsten Juristen des usus modernus.

Estimation : 50/100€
Adjugé: 90€


Lot 0034

Droit.- PAILLIET (J.-B.).

Supplément au Manuel de droit français. P., Desoer, 1828, 8°, VIII-468 p., pleine basane flammée, dos lisse ornementé, pièce de titre verte, coupes perlées, tranches marbrées.

Estimation : 100/150€
Adjugé:


Lot 0035

Droit.- REIFFENSTUEL (Anaclet).

Jus canonicum universum clara methodo juxta titulos quinque librorum Decretalium in quaestiones distributum, solidisque responsionibus, et objectionum solutionibus dilucidatum. Venetiis, Apud Jo. Baptistam Recurti, 1717, 5 vol. in-folio reliés en deux, [20]-440-[44], [16]-527-[1 blanche] et [24]-[770], [12]-250, [16]-368 p., plein vélin à petits rabats (lég. bruniss., f. de titre du 3e vol. froissé, travail de vers aux 12 derniers f. du second tome avec pertes de qq. lettres). Marques d'appartenance anciennes aux titres. Cet ouvrage du théologien moraliste et canoniste réformé (ca 1642 - ca 1703) eut une renommée peu ordinaire jusqu'au milieu du 19e s.

Estimation : 50/100€
Adjugé: 65€


Lot 0036

Droit.- SCHUBHARD (Georg).

Tractatus methodicus de Austregis sacri romani imperii, sive instantiâ privilegiatâ, quâ status romani imperii fruuntur. Nunc post mortem autoris [...] editus ab ipsius cognato Josua Maio [...]. Coburgi, Excusa Typis Ducalibus per Johannem Forckelium, 1631, in-12, 22-[2 blanches]-478-97-[1 blanche] p., plein vélin de l'époque à petits rabats (papier bruni). Important ouvrage sur les arbitres en Allemagne devant lesquels les Électeurs, Princes, Comtes, Prélats et la Noblesse immédiate, ont droit de porter certaines causes pour être jugées en première instance. Rare impression de Cobourg d'où est originaire la famille royale de Belgique.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 35€


Lot 0037

Thèses présentées à l'Université de Leipzig.- Droit.- SCHÜTZ

(Johann Christian). Tractatus de jure pascendi publico et privato, ad Germaniae praxin accomodatus [...]. Francofurti ad Moenum, Apud Jo. Benj. Andreae et Henr. Hort, 1732, 4°, [10]-236-[29-1 blanche] p. (lég. bruniss., travail de vers au bas de plusieurs feuillets). Johann Jakob Schütz (Frankfurt, 1640-1690) was a German lawyer and hymnwriter. One of his hymns was reworked by Johann Sebastian Bach as a movement in BWV 117. Relié avec, sous un titre général « Selectae dissertationes » (Lipsiae, Literis et sumptibus Brandenburgerianis, 1705), 14 « disputes » académiques présentées à l'Université de Leipzig, présidées par Jacob Born et précédées de la leçon inaugurale de celui-ci (les 15 pièces ont chacune une p. de titre datée chez le même éditeur de 1704). Relié avec 17 thèses présentées à l'Université de Leipzig sous la présidence de Barthol. Leonhard Svendendörffer, en 1697, 1699, 1700 et 1701, sous l'adresse « Litteris Schedianis » et « Excudebat Christianus Scholvinus ». Ensemble 34 pièces reliées en un vol. en demi vélin ancien à coins (manque de papier au plat arrière).

Estimation : 80/120€
Adjugé:


Lot 0038

Droit.- SICHARD (Johannes).

Dictata et praelectiones.- Sichardus rediuiuus, Clarissimi Viri Ioannis Sichardi, Celeberrimi Ivreconsvlti Germani, Et In Alma Tvbingensi Academia quondam Ordinarii Iuris Ciuilis, Dictata et Praelectiones in Codicem Iustinianeum. Ex Collatione Operosa Manvscriptorvm codicum [...]. Francofurti, Ex Officina Hoffmanniana, Sumtibus Ionae Rhodij et Lazari Zetzneri Bibliopolarum, 1613, 2 vol. in-folio reliés en un, en pag. continue, [20]-617-[1-2 blanches] et 12-[8], pp. 641-1145, [1 blanche-52-1 blanche] p., pleine peau de truie de l'époque, dos à nerfs, décor à froid sur les plats, traces de cordonnets (rel. salie, coiffe supér abîmée, bruniss., qq. soulignures anciennes). Très important commentaire du Code de Justinien par Johannes Sichard (1499-1552), humaniste, professeur de rhétorique et professeur de droit à Bâle, puis professeur de droit romain à Tübingen. Peu commun.

Estimation : 150/200€
Adjugé: 240€


Lot 0039

Droit.- STRYK (Samuel).

Specimen usus moderni pandectarum [titres au 2 derniers vol. : Continuatio usus moderni pandectarum. Opus posthumum editum a beati autoris filio unico Jo. Samuele Strykio]. Halae Magdeburgicae (Halle), Sumtibus Orphanotropii (Im Verlag des Waisenhauses), 1716-1717, 5 vol. 4° reliés en 4 : vol. 1.1 (5e édit., 1717) : portrait, [6]-488 p. ; vol. 1.2 (4e édit., 1717) : [6]-512 p. ; vol. 2 (3e édit., 1716) : [6]-880 p. ; vol. 3 (3e édit., 1717) : [8]-1208 p., vol. 4 (3e édit., 1717) : [6]-1046-[248] p., plein vélin de l'époque, titres dorés au dos (petits manques au dos du 1er vol., très rares mouill. claires, papier lég. bruni., signatures aux titres). Bon ex. de cette oeuvre du célèbre juriste allemand Samuel Stryk (1640-1710, continuée par les soins de son fils unique Johann Samuel Stryk (1668-1715) qui a donné le nom pour toute époque de la science du droit, « Usus modernus pandectarum », la pratique et l'usage du droit romain dans son application en Europe continentale après sa réception. Legendärer Kommentar der Epoche, die ihren Namen von Stryk erhielt : Usus modernus pandectarum Mit dem epochalen Werk von Samuel Stryk, Professor der Rechte zunächst in Frankfurt an der Oder (1668 bis 1690) und dann an der neuen preussischen Universität der Aufklärung in Halle, beeinflusste Stryk nachhaltige über viele Dekaden hinweg die Entwicklung des Privatrechts. Das Werk entstand aus Disputationen unter der Führung von Stryk, die er zunächst in Frankfurt an der Oder, (liber I-V), später in Halle abhielt. Diese konzentrierte er an den rechtsdogmatischen Problemen seiner Zeit, reihte sie in der Ordnung der Pandekten aneinander und ließ somit einen umfassenden "Kettenkommentar" entstehen. Ziel war, aus dem Ius Romanum und seiner Rezeption im Rahmen der einheimischen Rechtsquellen das herauszuarbeiten, was im 19. Jahrhundert das « heute geltende römische Recht » genannt wurde, oder wie Stryk es ausdrücke, der zeitgemäße Gebrauch des Pandektenrechts. Stryk, der zuerst in Wittenberg, dann bei seinem späteren Schwiegervater Brunnemann in Frankfurt an der Oder studierte, wurde dort 1668 Professor für Institutionen, 1672 Nachfolger für Brunnemann. 1690 folgte er einem Ruf nach Wittenberg, schliesslich wechselte er 1692 an die neugeschaffene Universität Halle, wo er Direktor und Professor primarius wurde. Das Specimen usus moderni Pandectarum ist nach der Legalordnung der Justinianischen Digesten gearbeitet, also in der Ordnung der 50 Bücher der Digesten. Es galt die Rechtsdogmatik des Ius Romanum im damals geltenden Recht herauszuarbeiten. Die Rechtsquellendarstellung war im Prinzip rechtsvergleichende Arbeit.

Estimation : 100/200€
Adjugé: 160€


Lot 0040

Droit.- THEODORICUS (Petrus).

Judicium criminale practicum fere Novum, in quo non tantum universa materia criminalis exactissima traditur methodo, sed etiam subinde praejudiciis antea nunquam visis, dilucidatur [...] cum censurâ novissimâ inclutae facultatis juridicae in Academiâ Salanâ. Jenae, Impensis Christiani Kirchneri, Civis et Bibliopolae Lipsiensis. Typis Johannis Nisi, 1671, 4°, titre-frontispice, [56]-1584-[112] p. Relié avec (page de titre, mais l'oeuvre est annoncée au titre-frontispice : STRUVIUS (Georgius Adamus). Dissertationes criminales XVI. olim in Academia Salana publicae disquisitioni propositae. Même édit., même date, [4]-323-[17] p. Ensemble un vol. relié en plein vélin de l'époque (bruniss., un petit trou au f. 1281/1282). Als der Begründer der deutschen Strafrechtswissenschaft wird gemeinhin Benedikt Carpzov angesehen. Unter den Juristen, die das Werk und das Wirken Carpzovs vorbereiteten, ragen zwei Namen hervor: Matthias Berlich und Petrus Theodoricus. Peter Dietrich (1580-1640) war Ordinarius an der Universität zu Jena und kann als die bedeutendste Figur unter den deutschen kriminalistischen Rechtsgelehrten eingeordnet werden, die den Weg von Carpzov vorbereitet haben. Noch ganz unter dem Einfluss der italienischen Strafrechtsdoktrin stehend, bemühte sich Dietrich, die Methoden des Petrus Ramus in sein Werk einzuarbeiten. Besonders im Aufbau eines modernen Verbrechensbegriffs hat sich Peter Dietrich in die Annalen der Strafrechtsgeschichte eingeschrieben. Georg Adam Struve (1619-1692) war ein deutscher Jurist.

Estimation : 40/80€
Adjugé: 80€


Lot 0041

Les droits et les devoirs des femmes dans le sexe, l'amour et le

mariage.- KORNMANN (Heinrich). Sibylla Trig-Andriana seu de Virginitate, virginum statu et jure tractatus novus et iucundus [...]. Hagae-Comitum [à La Haye], Ex Typographia Adriani Vlacq, 1654, in-32, [24]-214-[2 blanches]-117-[3]-69-[3] p., plein veau brun moucheté du 18e s., dos lisse orné (coiffes arasées, mors en partie fendus, bas du f. de titre renforcé, très lég. bruniss.). Rare first complete Netherlands edition of three curious Latin works on women, love and marriage, by Heinrich Kornmann : « Sibylla trig-Andriana », « De linea amoris » and « De annulo usitato », published together, at least the first two first published at Frankfurt in 1610. The first treats the rights and duties of women and their conduct in matters of sex, the second is about the commonplace of the five stages of love (sight, conversation, physical contact, kissing and consummation) and the third is devoted to rings, including engagement rings. Kornmann refers to a wide variety of sources, including classical authors and church fathers. He defends women's rights to some degree, but also repeats superstitious beliefs such as that a tree is injured by a virgin's plucking its first fruit. He further discusses incubi and succubi, astrology and the colour of women's cloths (preferably blue, pink, green and white). Robert Burton refers to « De linea amoris » in his 1621 « Anatomy of melancholy », and all three works enjoyed widespread popularity far into the 18th century. The present edition appears to be the only one with a Netherlands imprint, though a 1631 edition in the STCN, perhaps containing the first work only and giving its place of publication as « Virginopoli » may be Dutch. Kornmann, a lawyer from Kirchhain (Germany), also published several works on miracles. Michaud apparently found Kornmann's discussion of sexual matters too frank, writing in 1818 that he had great erudition, but lacked taste and jugdement. The « De linea amoris » and « De annulo usitato » have their own title-pages and were probably issued separately as well, but the « Sibylla trig-Andriana » title-page explicitly mentions them (« Cui accedunt ejusdem authoris tractatus duo, de linea amoris, et de annulo usitato, sponsalito, et signoratoria ») making it clear that the three were designed to be issued together.

Estimation : 120/150€
Adjugé: 140€


Lot 0042

Elite de poésies fugitives.

Londres [Paris], 1764-1770, 5 vol. in-12, [2 blanches]-[4]-LXIV-265-[3 blanches], [2 blanches]-[4]-313-[3 blanches], [2 blanches]-[4]-313-[3 blanches], [2 blanches[4[4]-XXXIX-[1 blanche]-262-[2 blanches], [2 blanches]-[4]-210-[2 blanches] p., plein veau brun clair de l'époque, dos lisses entièrement ornés de motifs dorés, pièces de titre et de tomaison rouge et brune, triple filet doré d'encadrement sur les plats, filet doré sur les coupes, dentelle dorée intér., tranches dorées (qq. coiffes usées, coins usés, petite tache au dos du t. 4, traces d'ex-libris aux contreplats, qq. petites rouss., petit manque de papier à 3 f.). Anthologie des poètes de la fin du XVIIe et de la première moitié du XVIIIe siècle, établie par Blin de Saintmore. On y trouve des pièces inédites de Boileau, Fontenelle et Voltaire et de petites pièces de poètes inattendus comme Montesquieu, Diderot, d'Alembert, J.-J. Rousseau, La Condamine...

Estimation : 50/75€
Adjugé: 70€


Lot 0043

[FELLER (Abbé de)].

Historisch woordenboek oft korte beschryving van alle de Mannen, geboren in de XVII Nederlandsche Provincien, de welke door verstand, bekwaemheden, deugden, doling [...] Om tot byvoegzel te dienen aen het Schouwburg der Nederlanden. Tot Amsterdam, en men vin-ze te koop tot Antwerpen, C.M. Spanoghe, 1785, 2 tomes in-12, 264, 179-[3] p., reliés en 1 vol., demi-veau glacé du 19e s., dos lisse, pièces de titre et de tomaison, filets et roulettes dorés (dos frotté, rouss. et mouill. claires, manque de papier dans la marge de la p. 32). Barbier, I, 978.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 60€


Lot 0044

FEUARDENT (François).

Theomachia calvinistica, sedecim libris profligata, quibus mille et quadringenti huius sectae novissimae errores, quorum magna pars nunc primùm è suis latebris eruitur, diligenter excutiuntur et refelluntur. Parisiis, Apud Sebastianum Nivellium, 1604, in-folio, [16]-432-296-[58] p., plein veau brun du 18e s. (reliure usée, manque au 1er caisson, coiffe infér. arasée, f. de titre lég. souillé, traces de mouill. anciennes à l'angle interne supér. de près de la moitié du vol.). Ex. offert comme livre de prix au 18e s. du Gymnase des Trois Couronnes à Cologne à « Johannes Fridericus De Gruben ». François Feuardent (1539-1610) est un religieux de l'Ordre de Saint-François et docteur de l'Université de Paris, professeur et orateur de la Ligue. Feuardent fut, avec l'évêque de Senlis, Guillaume Rose et le théologien Jean Boucher, parmi les plus éminents prédicateurs dans la cause de la Ligue. Feuardent fut par ailleurs un écrivain actif, ajoutant à sa réputation par plusieurs travaux érudits, par une édition annotée de saint Irénée, par des commentaires sur l'Écriture et surtout par de fougueux ouvrages de controverse. On peut juger du ton de ces livres d'après les seuls titres. Ainsi dans la « Theomachia calvinistica », il tente de réfuter 1400 erreurs des Calvinistes. Peu commun.

Estimation : 80/100€
Adjugé: 70€


Lot 0045

[FOUGERET DE MONTBRON, Louis-Charles].

Margot la ravaudeuse. Hambourg, 1775, in-12, front., 128 p., imprimé en partie sur papier lég. azuré, demi-chagrin noir à coins, dos à nerfs richement décoré (traces d'usure, coins infér. lég. écrasés, petites rouss. claires éparses, petits manques de papier au plat arrière) (reliure signée Chipot, excellent relieur du milieu du 19e s. qui a échappé à Fléty). Fameux roman licencieux, orné dans cette édition d'un frontispice gravé représentant Margot dans son tonneau.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 130€


Lot 0046

[FOULLON (Jean Érard)].

Historiae Leodiensis Universae compendium in annos digestum. Pauciloqua veritas. Leodii [à Liège], Typis Joannis Mathiae Hovii, 1655, in-24, [20]-220-[13-1 blanche] p., pleine basane brune ancienne, dos à nerfs décoré (rel. frottée, mors fendus, bruniss., f. de garde avant renouvelés). Édit. orig. Un des meilleurs résumés de l'histoire de Liège, dû au prédicateur de la cathédrale de Liège et recteur de Tournay, mort de la peste pendant l'épidémie qui ravagea cette ville en 1668 (de Theux, 209 ; De Backer-Sommervogel, III, 901,8).

Estimation : 40/60€
Adjugé: 65€


Lot 0047

[GALIEN (Madame)].

Apologie des dames appuyée sur l'histoire. Paris, Didot, 1748, in-12, [23]-270-[4] p., plein veau brun de l'époque, dos à nerfs décoré (coiffe supér. et coins frottés). Bel ex. « Madame Galien avait composé à Chateau-Thierry une Apologie des dames [...] pour prouver que les femmes ont sur les hommes 'beaucoup d'avantages'. Elle rassemble d'innombrables preuves tirées de la Bible, du martyrologe, de l'histoire ecclesiastique. [...] L'ouvrage formule assez confusément certaines revendications féministes au sens strict » (Marc Angenot). Cf. K. Loysen, « 'Je suis auteur' : Mme Galien and the Status of Women's Autorship in Early Eighteenth Century France », dans The Romanic Review, vol. 103.

Estimation : 50/100€
Adjugé: 220€


Lot 0048

[GERVAISE DE LATOUCHE (Jean-Charles)].

Mémoires de Mademoiselle de Bonneval. Écrits par M***. À La Haye, Chez Jaques van den Kieboom, 1738, in-12, [8 (titre imprimé en rouge)]-174-[5 (« Catalogue de livres imprimez chez Jaques van den Kieboom, libraire à la Haye)-1 blanche] p., cart. à la Bradel du 19e s., pièce de titre (rel. frottée, très lég. bruniss., petites restaur., annotations au titre). On attribue à Jean-Charles Gervaise de Latouche (1715-1782), qui était avocat au Parlement de Paris, cet ouvrage licencieux. Édit. orig. (Gay, III, 138).

Estimation : 100/150€
Adjugé: 90€


Lot 0049

Le grand vocabulaire françois,

contenant l'explication de chaque mot considéré dans ses diverses acceptions grammaticales [...]. Les loix de l'orthographe [...]. La géographie ancienne et moderne, le blason, la mythologie, l'histoire naturelle des animaux [...]. Des détails raisonnés et philosophiques sur l'économie, le commerce, la marine, la politique [...], la médecine, la chirurgie, la chimie, la physique, la musique, la peinture [...]. Par une Société de gens de lettres. Paris, Panckoucke et Amsterdam, Veuve Chatelain et Marc-Michel Rey, 1767, 30 vol. 4°, plein veau brun marbré de l'époque, dos à 5 nerfsorné de caissons dorés, titre et tomaison dorés, tranches marbrées (qq. petits défauts aux coiffes, qq. épidermures et qq. coins usés). Un dictionnaire marquant dans l'histoire de la lexicographie française, qui fut malheureusement éclipsé par l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert. Bel ex. décoratif.

Estimation : 500/750€
Adjugé: 1100€


Lot 0050

[GUEULETTE (Thomas Simon)].

Les Mille et une heures, contes peruviens. Nouvelle édition, revue, corrigée et considérablement augmentée par l'Auteur. A Londres, et se vendent à Paris, Hochereau l'aîné, 1759, 2 vol. in-12, [2]-XII-407-[3], [2]-490-[2] p., plein veau brun de l'époque, dos lisses ornés de motifs dorés, pièce de titre en maroquin rouge, tranches rouges (coiffes et coins usés, tache brune dans la marge interne du t. 1). "Peruvian Tales, related, in One Thousand and One Hours, by one of the Select Virgins of Cusco, to the Yncka of Peru" (Palau, 110068 ; Sabin, 29143 pour les éditions en anglais).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 50€


Lot 0051

Hainaut.- Les Chartes nouvelles

du pays et comté de Haynau. Mons, Vefve [sic] Lucas Rivius, petit 4°, [4 dont titre-frontispice]-438-[26] p., plein veau brun (pastiche) (court de marges surtout en tête, traces de manipulation, titre-front. lég. souillé, les têtes d'Albert et Isabelle frottées avec petit manque). Annotations anciennes au f. de garde avant. Première édit. de ces chartes (Rousselle, 207).

Estimation : 50/100€
Adjugé: 60€


Lot 0052

HEMRICOURT (Jacques de).

Miroir des nobles de Hasbaye, composé en forme de chronicque [...]. Où il traite des Généalogies de l'Ancienne Noblesse de Liege et des environs, depuis l'an 1102 jusques en l'an 1398 [...]. Mis du vieux, en nouveau Langage, enrichy d'un grand nombre des Figures en Taille-douce [...], par le Sr. de Salbray. Bruxelles, E. Henry Fricx, 1673, in-folio, titre gravé-[14]-375-[1 blanche]-[11-1 blanche] p., 4 hors texte, pastiche de reliure ancienne en plein veau brun, dos à nerfs richement décoré, plats encadrés d'une roulette dorée, étui bordé de même (reliure signée La Feuille de Pélan, Michel Fassin) (qq. f. brunis en fin, déchir. marg. au f. 39/40 sans manque, ancienne trace de mouill. aux 2 derniers f.). Bel ex. de l'édit. orig., la plus recherchée, de ce recueil de généalogies de Hesbaye et Liège, avec le texte sur 2 col. (la 1re pour le « nouveau » langage, la 2e pour l'ancien), illustré d'1 titre gravé allégorique et de 5 gravures sur 4 hors texte : le comte de Marchin (dédicataire) entouré d'allégories, la pierre tombale de Jacques de Hemricourt avec un blason des couleurs et métaux des armoiries au verso, 2 planches de gisants. Également illustré de très jolis bandeaux et culs-de-lampe historiés (souvent répétés), de lettrines ornementées et de très nombreux blasons in texto. Ouvrage principal du généalogiste et historien liégeois Hemricourt (1333-1403) contenant le « Miroir » sur la noblesse liégeoise de 1102 à 1398 et l'« Abrégé des guerres d'Awans et de Waroux » qui avaient opposé des factions liégeoises entre 1290 et 1335 (Funck, 328 ; Saffroy, 24047 ; de Ghellinck, 1506 ; de Theux 1362-1363 ; pas dans BB.).

Estimation : 250/300€
Adjugé: 650€