Vente publique de livres anciens et modernes, dessins, gravures, tableaux

Recherche:  Voir les artistes Affichage en liste Affichage par photos

Lot 0001

Almanach de la Cour, avec plusieurs augmentations et corrections, pour l'année mil sept cent soixante dix-sept. La Haye, Pierre Frédéric Gosse, [1776], in-32, [24]-10-152-[1]-1 blanche p., plein veau brun de l'époque, dos lisse (mors lég. fendus).

Estimation : 20/40€
Adjugé: 20€


Lot 0002

En coloris.- Atlas.- Compleete zak-atlas, van de zeventien Nederlandsche Provinciën, begreepen in XXXI, zeer naauwkeurig en zindelyk in 't koper gebragte kaarten, op nieuw vervaardigd, naar de laatste verbeteringen van de heeren Fraex, Bachine, en andere voornaame aardryks-kundigen [...]. Amsterdam, Elwe en Langeveld, 1785, 8°, 292 p., 31 doubles planches dont le titre + 1 carte en double (« Kaartje van 't graafschap Vlaanderen »), toutes en coloris, demi-veau brun de l'époque, dos à nerfs orné (qq. traces d'usure, coiffe supér. arasée, marques d'appartenance). Bel ex. Small-sized atlas of the Netherlands. With a description of the Netherlands and general notes on its geography. Illustrated with 32 folding engr. plates, all coloured by hand : double-page architectural title, 2 double-page tables e.g. « Nieuwe steedewyzer over de 17 Nederlandsche Provincien » and 29 double-page maps : 5 maps (world map, maps of Europe, Asia, Africa, America, all updated in accordance with the latest discoveries of Captain Cook), and 24 maps of individual provinces of the Dutch Republic and the Southern Netherlands, e.g. « Kaartje van Noord Holland ent grootste gedeelte van de Zuider Zee getekent naar de Peil kaart der pilotagie », « Kaartje van 't graafschap Vlaanderen », etc.

Estimation : 500/1000€
Adjugé: 1300€


Lot 0003

"First advance in physical diagnosis since the age of Hippocrates".- AUENBRUGGER (Leopold). Inventum novum ex percussione thoracis humani ut signo abstrusos interni pectoris morbos detegendi. Vindobonae [à Vienne], Johann Thomas Trattner, 1761, 8°, 95-1 blanche p., demi-veau brun de l'époque, dos à nerfs, filets dorés, pièce de titre (traces d'usage, coiffe supér. arasée, mors lég. fendus en tête, papier lég. bruni). Cachet barré en double du début 19e s. dans la marge infér. blanche du titre : tête de Minerve et les lettres BG avec la mention ms. « Double / A.V. » Il s'agit d'un double provenant de la Bibliothèque de Gand (Bibliotheca Gandavensis) et la mention ms. est de la main de son bibliothécaire Auguste Voisin (1800-1843). Cachet à sec du 19e s. du docteur bruxellois Henri van Holsbeek, sans doute l'auteur du « Compendium d'électricité médicale » qui connut plusieurs éditions dans la seconde moitié du 19e s. Bon exemplaire. Édition originale. Rarissime exemplaire de la 1re émission, car la dernière p. est restée blanche, alors qu'après y seront imprimés les errata. Joseph Leopold Auenbrugger ou Joseph Leopold von Auenbrugg (1722-1809), médecin autrichien, est considéré comme l'inventeur de la technique médicale de l'examen par percussion. Son travail (« Nouvelle invention pour détecter les signes des maladies cachées de la poitrine par la percussion du thorax chez l'homme ») ne suscite d'abord que peu d'intérêt et tombe pratiquement dans l'oubli pendant presque quarante ans ; c'est Jean-Nicolas Corvisart, médecin personnel de Napoléon qui le redécouvre et le traduit en français. Auenbrugger écrit aussi le livret pour une oeuvre d'Antonio Salieri. On peut croire que ses connaissances musicales l'ont considérablement servi pour lui permettre de distinguer les sons dans la poitrine et les interpréter. Le mérite de Leopold Auenbrugger est d'être, grâce à sa découverte, un des pionniers du diagnostic physique avec René Laënnec, l'inventeur du stéthoscope. La percussion et l'auscultation sont les examens cliniques de base de la médecine et font partie du quotidien médical. A classic work of medical history, describing Auenbrugger's discovery of the diagnostic value of chest percussion, the « first advance in physical diagnosis since the age of Hippocrates » (Grolier Medicine). Auenbrugger was the son of an innkeeper, and legend has it that it was his experience thumping wine casks to determine their fullness that led him to attempt an analagous diagnostic technique on his patients. It is certain that he was aided in developing this diagnostic technique by his musical knowledge (he wrote the libretto for a comic opera by Antonio Salieri), which enabled him to perceive differences in tone when the chest was tapped. For seven years he had observed the changes in tone caused by the diseases of the lungs or the heart in patients at the Spanish Hospital, checking and controlling his findings by dissections of corpses and by experiments. In the « Inventum novum » he presented his findings... Auenbrugger's method permitted the determination of disease-caused changes in the lungs and heart of a live patient and thus gave a new, dependable foundation to the diagnosis of chest diseases (DSB). His discovery met with little enthusiasm among his peers, but shortly before his death Napoleon's physician Jean Nicolas Corvisart published a French translation of the book, substantially enlarged with his own observations, which finally led to its general acceptance by the medical community (Garrison-Morton, 2672 ; Grolier Medicine, 45 ; « Heirs of Hippocrates » 954 ; NLM/Blake, p. 23 ; Norman, 81 ; Osler, 1863 ; Waller, 519 ; Wellcome, II, p. 70). De toute rareté.

Estimation : 1000/1500€
Adjugé: 2800€


Lot 0004

Avec 280 gravures.- BAUDAERT (Guillaume).- Les Guerres de Nassau. Descriptes par Guillaume Baudart de Deinse en Flandre. [Au titre-frontispice : Pourtraits en taille douce, et Descriptions des sieges, batailles, rencontres et autres choses advenues durant les guerres des Pays bas, sous le commandement des hauts et puissants seignieurs les Estats generaux des Provinces Unies, et la conduite des tres illustres princes Guillaume Prince d'Orange et Maurice de Nassau son fils.] Amsterdam, Michel Colin, 1616, 2 vol. 4° oblong (18,5 x 23 cm), f. de titre, titre-frontispice, [4]-466 p., 154 gravures (1-158 : pas de n° 55, 97-99), et f. de titre, [2]-493-[14] p., 125 gravures numérotées de 160 à 285 (demi-veau brun à coins moderne, dos orné à nerfs, pièces de titre (feuillets lég. ondulés aux bords brunis, mouill. claires à tout le vol., bords de qq. feuillets effrangés, qq. décharges en regard des gravures, qq. tirages estompés). Bien complet et malgré les défauts signalés, dont les gravures ne sont guère touchées, bon exemplaire. Première édition française du « De Nassausche Oorloghen » paru chez Colin l'année précédente. Elle est dédiée au roi d'Angleterre, Jacques Ier Stuart. La guerre de quatre-vingts ans : ralliées au Saint-Empire romain sous le règne de Charles-Quint (1500-1558), les Provinces-Unies néerlandaises se révoltent contre le joug espagnol dès l'investiture de Philippe II d'Espagne. Des tensions, tant sur le plan économique que religieux et politique, évoluent en une véritable guerre. C'est au terme d'un conflit de 80 ans que les Provinces-Unies obtiennent leur indépendance avec la signature de la paix de Westphalie (1648). Guillaume Baudaert, Boudart ou Baudartius, est un historien, poète et théologien calviniste, né à Deynze en 1565 et mort à Zutphen, en Gueldre, en 1640. Belle illustration gravée sur cuivre : 1 titre-frontispice et 279 planches, la dernière à double page : portraits, vues, scènes de batailles, exécutions publiques, entrées, réceptions, cartes et plans, etc. (Bibl. Belgica, B 113).

Estimation : 800/1200€
Adjugé: 2400€


Lot 0005

"Un temple de la culture européenne".- Bibliothèque raisonnée des ouvrages des savans de l'Europe. Amsterdam, J. Wetstein et G. Smith, d.d., 17 vol. in-12, reliures uniformes en plein veau de l'époque, dos à nerfs décorés, tranches dorées (reliures usées, coiffes arasées, mors en partiesfendus, vol. lég. défraîchis). La « Bibliothèque raisonnée » est un périodique trimestriel édité à Amsterdam de juillet 1728 à juin 1753. Un des principaux contributeurs est Pierre Massuet (cf. la thèse de Lagarrigue, « Un temple de la culture européenne (1728-1753) », sur le site vertalenfrans.com). Cette collection comprend 20 vol. : vol. 1 à 14, de juill.-août-sept. 1728 à juin 1735, et vol. 16 à 21, de janv. 1736 à déc. 1738.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 100€


Lot 0006

Edition de 1594.- CASAS (Bartolomé DE LAS).- Histoire admirable des horribles insolences, cruautez, et tyrannies exercees par les Espagnols és Indes Occidentales. Briefvement descrite en langue Castillane par Don F. Barthelemy de las Casas, Moine et Evesque Espagnol. Et nouvellement traduite et mise en langue Françoise, pour l'utilité des bons François et instruction des mauvais. Lyon [?], sans édit., M. D. XCIIII. [1594], in-12, [16]-222 p., plein vélin de l'époque à petits rabats (dos renouvelé, traces de pliures au coin supér. de qq. f.). Signature ms. ancienne dans la marge blanche supér. du titre. Bel exemplaire de cette rarissime édition du 16e s. La « Brevísima relación de la destrucción de las Indias » est un livre écrit par le dominicain Bartolomé de las Casas (1484-1566) et paru en 1552. Las Casas s'efforce de dénoncer les effets néfastes de la colonisation des Amériques par les Espagnols et de la mise en esclavage des peuples indigènes. L'oeuvre de Las Casas se veut polémique, ses récits contiennent de nombreuses exagérations et présentent les événements historiques sous un angle souvent manichéen. Elle est amplement commentée au cours des siècles et contribue ainsi à forger la légende noire espagnole. Las Casas ne subit pas de représailles pour sa publication. L'oeuvre n'est mentionnée dans les documents relatifs à la censure qu'au milieu d'autres oeuvres, pour la première fois dans une cédule royale du 21 sept. 1556. Certains s'appuient parfois sur ce fait pour prouver qu'il n'y a pas eu en Espagne de censure pour les livres relatifs aux Indes. Les statistiques et des documents montrent au contraire qu'il y eut une censure, très virulente. Si la « Brevísima » peut circuler, c'est uniquement parce qu'elle correspond à des idées que souhaite mettre en avant, à l'époque, la couronne pour défendre ses intérêts. La couronne pense en effet que l'évangélisation et la défense des droits des Indiens est un moyen de conserver un certain contrôle sur l'administration des territoires et sur des colons et conquistadores parfois amenés à commettre des abus par avidité personnelle, et privant par là-même la couronne de certains revenus potentiels. Se référant à eux, Las Casas termine l'oeuvre en dénonçant : « Et sous couvert de servir le Roi des Espagnols en Amérique, ils déshonorent Dieu, et volent et détruisent le Roi ». Elle est rapidement traduite en d'autres langues : français (Anvers, 1578), néerlandais (1578), anglais, latin, italien, etc. Certaines traductions sont remarquables par leurs propos et leurs révisions visant à faire adopter au texte un point de vue anti-espagnol, qui ne figure pas dans la version originale. C'est ainsi le cas de cette version française dans laquelle, par exemple, le terme « chrétiens » est systématiquement remplacé par « Espagnols » lorsqu'il est question de rendre compte d'une exaction. Il s'agit de la seconde émission de l'édition de 1582, avec un nouveau titre. De cette émission, nous n'avons repéré que qq. ex. Deux seulement en France (Rouen, BM, et Paris, Centre culturel irlandais).

Estimation : 1000/1500€
Adjugé: 2200€


Lot 0007

CERVANTES (Miguel de).

Histoire de l'admirable Don Quichotte de la Manche. Traduite de l'espagnol. Nouvelle édition, revue, corrigée et augmentée. Avec figures. Paris, Fr. Dufart, An VI (1798), 4 vol. 8°, [4]-XIV-456, [4]-478, [4]-535-1 blanche et 540 p., 25 figures h. t. dont portrait-frontispice, plein veau brun granité, dos lisses ornés, pièces de titre et de tomaison maroquinées bordeaux et vert bouteille, guirlande dorée encadrant les plats (traces d'usure, qq. rouss., mouill. et bruniss., signature cancellée aux titres). Édition française traduite par Filleau d'après Barbier. Elle est ornée de 25 planches avant la lettre, dont 1 frontispice, reliées dans le désordre à travers les volumes, mais toutes présentes. Seul le frontispice porte une mention de dessinateur (Quevedo) et de graveur (Gaucher) (Brunet, I, 1751 ; Cohen, 220, cite cette référence de Brunet en mettant en doute l'existence de l'édition !).

Estimation : 50/100€
Adjugé: 140€


Lot 0008

En maroquin rouge.- CHAPELLE et BACHAUMONT.- Voyage de Chapelle et de Bachaumont, suivi de quelques autres voyages dans le même genre. Genève, sans édit., 1782, in-12, [4]-254 p., plein maroquin rouge de l'époque, plats encadrés d'un triple filet doré, dos lisse orné, pièce de titre maroquinée noir, filet doré sur les coupes (qq. traces d'usure, mors fendus en leur base, dos fendu en sa base). Contient aussi : Voyage de Languedoc et de Provence par Le Franc de Pompignan, Voyage d'Éponne par Desmahis, Voyage du Chevalier de Parny et Tangu et Félime, poëme en 4 chants par La Harpe.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 30€


Lot 0009

Aux armes d'Élisabeth Farnèse, reine d'Espagne.- CICÉRON.- Les Lettres de Cicéron à Atticus. Paris, Claude Barbin, 1691, 2 vol. in-12, [42]-443-[13] et 560-[8] p., plein veau brun de l'époque, dos à nerfs ornés, pièces de titre et de tomaison, triple filet doré d'encadrement sur les plats, armes d'Élisabeth Farnèse frappées aux plats, tranches dorées (reliures usées, mors fendus, coiffes arasées). Texte latin avec la traduction française de César Vichard, abbé de Saint-Réal (1643-1692) en regard et commentaires. Élisabeth Farnèse (1692-1766), épouse du roi d'Espagne Philippe V, est reine consort d'Espagne de 1714 à 1746, influençant de manière importante la politique du royaume. Élisabeth est la fille d'Édouard Farnèse, duc héritier de Parme qui meurt peu après sa naissance et de Dorothée Sophie de Neubourg.

Estimation : 150/200€
Adjugé: 200€


Lot 0010

Reliures de Boutault.- CONDILLAC (abbé de). Cours d'étude pour l'instruction du prince de Parme, aujourd'hui S.A.R. l'Infant D. Ferdinand, duc de Parme, Plaisance, Guastalle, etc. etc. etc. Londres, Chez les Libraires françois, 1776, 16 vol. in-12 reliés en 15 (3 et 4 reliés ensemble), portr., XXXII-CII-330, XXXVII-2 blanches-372, XXXVI-300 et XX-214 + 9 planches h. t., XXXI-1 blanche-376, XLII-1 blanche-[1]-440, XXXVI-442, XXXVIII-2 blanche-532, XXXII-296, [4]-XXVIII-387 (dern. page chiffrée 825 par erreur)-1 blanche, XLVII-1 blanche-507-1 blanche, LIV-1 blanche-536, LXVIII-528, XLVII-1 blanche-486, XLVIII-400 et XII-436 p., plein veau fauve moucheté de l'époque, dos à nerfs décorés, pièces de titre et de tomaisons maroquinées brun (qq. accrocs et traces d'usure, une coiffe abîmée). En queue du dos de 3 vol. (2, 7 et 13), la mention dorée : « REL. A LYON PAR / BOUTAULT » ; bien que toutes les reliures sont strictement contemporaines et semblent identiques, un examen attentif permet de distinguer quelques différences aux reliures signées par rapport aux autres (petits fleurons lég. différents, caractères du titre et de la tomaisons lég. plus petits). Très rare témoignage du travail de ce relieur, prénommé, semble-t-il, Nicolas. Bel exemplaire. Étienne Bonnot de Condillac, abbé de Mureau (1714-1780), est un philosophe, écrivain, académicien et économiste français. Premier et seul vrai représentant du courant empiriste en France, Condillac y exerça à ce titre - ainsi qu'à l'étranger - une influence considérable. En 1757, il est envoyé à Parme pendant neuf ans pour éduquer l'infant don Ferdinand, alors âgé de 7 ans. En 1768, il quitte l'Italie, après avoir consciencieusement rempli sa tâche, revient se fixer en France, mais se retire de la vie mondaine, refusant d'éduquer les trois fils du Dauphin Louis-Ferdinand. Contrefaçon de l'édit. orig. imprimée à Parme par Bodoni en 1775, mais qui, interdite, n'est débitée que plus tard (Brunet, II, 216).

Estimation : 500/750€
Adjugé: Invendu


Lot 0011

CREBILLON Fils (DE). Les Heureux Orphelins, histoire imitée de l'anglois. Maestricht, Jean-Edme Dufour et Philippe Roux, 1779, in-12, VIII-471-1 blanche p., pleine basane brune flammée de l'époque, dos lisse orné, pièce de titre, petite guirlande dorée encadrant les plats, guilloché doré sur les coupes (qq. accrocs, dont petit manque à un mors). Bon exemplaire. Les romans et les contes de Claude-Prosper Jolyot de Crébillon (1707-1777), dit Crébillon Fils, écrivain, chansonnier et goguettier français, sont longtemps décriés pour leur immoralité et pour un style souvent jugé languissant et obscur. Pourtant, on pense qu'Alfred de Musset se serait inspiré, dans « Un Caprice », du « Hasard du coin du feu », et Henri Heine confiait : « Avant d'écrire, j'ai relu Rabelais et Crébillon fils ». L'oeuvre de Crébillon fils est considérablement réévaluée au 20e s. Kléber Haedens affirme que « si l'on estime que la littérature licencieuse est plus divertissante que beaucoup d'autres et si l'on constate que Crébillon écrit dans une très bonne langue, qu'il est spirituel et fin, on ne peut s'empêcher de ranger ses contes parmi les oeuvres les plus agréables du XVIIIe siècle. » Crébillon fils peint avec brio le relâchement des moeurs de son temps. Cynique, il ne croit ni à la vertu, ni à l'amour et leur préfère le plaisir.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 30€


Lot 0012

DANIEL (Père [Gabriel]).

Histoire de France, depuis l'établissement de la monarchie françoise dans les Gaules. Seconde édition, revuë, corrigée et augmentée par l'auteur, et enrichie de plusieurs médailles authentiques. Amsterdam, Aux dépens de la Compagnie, 1720-1725, 7 vol. 4°, CXXI-[1]-624, XXXVIII-770, f. de titre, XXXIV-956, f. de titre, XXXVI-861-1 blanche, f. de titre, XXXII-1039-1 blanche, f. de titre, XXXVI-892 et [4]-228 p., en tout : 1 front., 1 carte dépl., 2 plans dépliants, 5 planches h. t., figures dans le texte et vignettes. Suivi dans le t. 7 de Daniel LOMBARD. Comparaison des deux histoires, de M. de Mezeray et du père Daniel, en deux dissertations, avec une dissertation préliminaire sur l'utilité de l'histoire. Même lieu, même édit., 1723, 4°, [16]-154. Ensemble 7 vol. 4° en plein veau brun de l'époque, dos à nerfs richement décorés (qq. accrocs aux mors et aux coiffes, papier lég. bruni, petite tache dans la marge infér. blanche des premiers f. du vol. 6, cachets). Bel exemplaire. Gabriel Daniel (1649-1728) est un historiographe jésuite français. L'historien Augustin Thierry a dit de son travail : « sa prétention fut d'écrire d'après elles [les sources], de suivre les témoignages et de revêtir la couleur des historiens originaux. Le but principal de Daniel était l'exactitude historique, non pas cette exactitude vulgaire qui se borne à ne point déplacer les faits de leur vrai temps ou de leur vrai lieu, mais cette exactitude d'un ordre plus élevé, par laquelle l'aspect et le langage de chaque époque sont scrupuleusement reproduits. Il est le premier en France qui ait fait de ce talent de peindre la principale qualité de l'historien, et qui ait soupçonné les erreurs sans nombre où entraîne l'usage irréfléchi de la phraséologie des temps modernes. Les convenances historiques étaient aux yeux de Daniel les seules qu'il dût aveuglément respecter, aucune convenance sociale ne lui semblait digne de l'emporter sur elles. [...] Le P. Daniel a le premier enseigné la vraie méthode de l'histoire de France, bien qu'il ait manqué de force et de talent pour la mettre en pratique ; c'est une gloire qui lui appartient et que peu de personnes lui accordent. » Sainte-Beuve aussi reconnait la supériorité dont fait preuve le Père Daniel si on le compare à ses devanciers.

Estimation : 150/250€
Adjugé: 360€


Lot 0013

Impression de Maubeuge.- [DESCHAMPS (Nicolas)]. Mémoires des deux dernières campagnes de Monsieur de Turenne en Allemagne. Et de ce qui s'est passé depuis sa mort sous le commandement du Comte de Lorge. Nouvelle édition revûe et corrigée. Maubeuge, Nicolas Wilmet, 1756, in-12, [4]-VII-1 blanche-283-1 blanche p., plein veau brun moucheté de l'époque, dos à nerfs orné (coiffe supér. arasée, coin infér. avant rongé, qq. mouill. claires). L'auteur, Nicolas Deschamps, sert sous Turenne, avant de devenir le précepteur du duc de Bourbon. Son récit, composé immédiatement après les événements, est fiable et abonde en détails ; aussi est-il repris par les écrivains postérieurs, comme Grimoard et Zanthier (Bourgeois et André, 3935).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 25€


Lot 0014

Dictionnaire universel, historique, critique et bibliographique [...]. D'après la huitième édition publiée par MM. Chaudon et Delandine. Neuvième édition, revue, corrigée et augmentée de 16,000 articles environ, par une Société de savans français et étrangers. Suivie d'une Table chronologique, pour réduire en corps d'histoire les articles répandus dans ce Dictionnaire. Ornée de 1,200 portraits en médaillons. Paris, Imprimerie de Mame Frères, 1810-1812, 20 vol. 8°, plein veau brun glacé flammé de l'époque, dos lisses richement décorés, pièces de titre et de tomaison maroquinées rouge et noir, plats encadrés d'une roulette dorée, filet doré sur les coupes (qq. traces d'usure, qq. bruniss., cachets). Bel ensemble décoratif.

Estimation : 50/100€
Adjugé: 290€


Lot 0015

[DU VAIR (Guillaume)]. Traictez philosophiques. Par le Sr D. V. Pr. Pr. au Parl. de Pr. Paris, Abel L'Angelier, 1606, 8°, [4]-144-196 p., ravissant encadrement de titre, gravé au burin, figurant fleurs, animaux et insectes sur fond criblé, à la manière des manuscrits, plein veau brun du début du 19e s., dos à nerfs orné, triple filet doré d'encadrement aux plats, filet doré sur les coupes, petite dentelle intér. dorée (traces d'usure, mors frottés, papier lég. bruni., 2e f. restauré). Comprend : La Philosophie morale des stoïques, Le Manuel d'Epictète, Les Responses d'Epictète, Constance et consolation des calamités publiques. Les autres parties annoncées en début de vol. comme dans les exemplaires que nous avons repérés, ne se trouvent pas dans le vol. Guillaume du Vair (1556-1621) est un prélat, homme politique et écrivain moraliste français. Garde des sceaux sous Louis XIII, il dit de son père, le savant jurisconsulte Jean du Vair, qu'il a toujours gardé l'accent du village de Tournemire dont ils sont originaires. Traducteur d'Épictète, Du Vair prône l'acceptation stoïque de « la condition humaine ». « Inspirés du stoïcisme antique et orientés vers une sagesse concrète, mise en oeuvre dans La Vie civile, ces traités occupent l'une des premières places - avec Charron et dans une certaine mesure avec Montaigne - dans ce courant néo-stoïcien qui conduira à définir, quelques temps plus tard, la morale aristocratique du Grande siècle » (Beaumarchais, Dict. des Littératures). Très rare.

Estimation : 150/200€
Adjugé: 220€


Lot 0016

Par le dernier grand théoricien du gallicanisme.- DURAND DE MAILLANE. Dictionnaire de droit canonique et de pratique bénéficiale, conféré avec les maximes et la jurisprudence de France, c'est-à-dire, avec les usages et libertés de l'Église Gallicane, les Pragmatiques et Concordats, les Ordonnances, Édits et Déclarations de nos Rois, les Arrêts des Parlements et du Grand Conseil, les saines Opinions des Auteurs François, et la Pratique des Officialités. [...]. Seconde édition, revue, corrigée et augmentée par l'auteur. Lyon, Benoît Duplain, 1770, 4 vol. 4°, [14]-805-1 blanche, [4]-716, [4]-671-1 blanche et [4]-798 p., plein veau fauve glacé de l'époque, dos à nerfs décorés, pièces de titre et de tomaison maroquinées bordeaux et vert bouteille (inversion de la pièce de tomaison des 2 premiers vol.) (qq. coins infér. émoussés, papier parfois très lég. bruni). Très bel ex. Élu aux États Généraux par la sénéchaussée d'Arles, Pierre-Toussaint Durand de Maillane (1729-1814), jurisconsulte provençal, se signala par ses interventions en faveur d'un mariage séparé de tout aspect religieux et fut un des rédacteurs de la Constitution civile du clergé. Son auteur, janséniste, avocat au Parlement d'Aix, était l'un des juristes gallicans les plus soucieux de limiter les pouvoirs et « entreprises » de la Cour de Rome, toujours jugés excessifs ou infondés. C'est le dernier grand théoricien du gallicanisme, le futur inspirateur de la Constitution civile du clergé comme du mariage civil, et sa doctrine est très bien exprimée dans les divers articles-clés de ce dictionnaire, qui connut plusieurs rééditions avant 1789 et offre l'immense avantage de présenter le dernier état du « droit public ecclésiastique » de l'Ancien Régime avant les bouleversements de la fin du siècle.

Estimation : 180/250€
Adjugé: 180€


Lot 0017

ERASME.-

Du mépris du monde, et de la pureté de l'Église chrétienne ; avec un Discours sur l'Enfant Jésus ; et une Lettre aux Religieuses de Cantbrige de l'Ordre de saint François, qui contient un excellent éloge de la solitude. Traduction d'Érasme. Paris, François Babuty, 1713, in-12, [4]-XVII-[1]-286-[2] p., plein maroquin brun de l'époque, dos à nerfs décoré, pointillé doré d'encadrement sur les plats, petits fleurons dorés aux angles, tranches dorées (reliure lég. assombrie, intérieur lég. empoussiéré). Traduction française de ces textes d'Érasme par C. Bosc.

Estimation : 50/100€
Adjugé: 140€


Lot 0018

Étrennes Mignonnes, pour l'année 1794. Calculées à l'usage des dix-sept Provinces : contenant le départ et l'arrivée des voitures publiques : les naissances des rois, reines, et des principaux princes et princesses de l'Europe : les noms des seigneurs qui composent les États de Brabant : les noms et demeures des notaires : ainsi que les réductions de l'argent. Bruxelles, J.B. Jorez, [1793], in-32 étroit, 108 p. (le calendrier qui ouvre le vol. est interfolioté de f. blancs compris dans la pagination), plein veau brun de l'époque, dos à nerfs orné, plats encadrés d'une petite guirlande dorée, tranches dorées (traces d'usage ; au titre, le « M » de « Mignonnes » est ajouté au crayon).

Estimation : 20/40€
Adjugé: 25€


Lot 0019

GENLIS (S.-F. Du Crest, comtesse de).

Les Chevaliers du cygne, ou La Cour de Charlemagne. Conte historique et moral pour servir de suite aux Veillées du château, et dont tous les traits qui peuvent faire allusion à la Révolution françoise, sont tirés de l'Histoire. Dublin, Graisberry et Campbell, 1796, 2 vol. in-12, XII-348 et [4]-347-1 blanche p., plein veau brun moucheté de l'époque, dos lisses ornés, pièces de titre et de tomaison (coiffes arasées, mors fendus en leur début, déchirures au f. 37/38 du 1er vol. et 75/76 du 2e vol. sans manques). Ex-libris armorié, signature d'appartenance aux titres. Stéphanie Félicité du Crest de Saint-Aubin, par son mariage comtesse de Genlis, marquise de Sillery (1746-1830), est une femme de lettres française. Elle se fit connaître par ses principes sur l'éducation des jeunes gens et par de nombreux ouvrages littéraires. Elle rencontre Rousseau et Voltaire, fut l'amie de Charles-Pierre Claret de Fleurieu, de Bernardin de Saint-Pierre, de Talleyrand, de Juliette Récamier, et compose une oeuvre riche de quelque 140 vol. Son premier essai, « Théâtre à l'usage des jeunes personnes », reçoit les éloges de Marmontel, d'Alembert et Fréron.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 80€


Lot 0020

GUILLET [DE SAINT-GEORGES (Georges)]. Les Arts de l'homme d'épée, ou le Dictionnaire du gentilhomme. Divisé en trois parties, dont la première contient l'art de monter à cheval. La seconde l'art militaire. Et la troisième l'art de la navigation. Cinquième édition. Suivant la copie de Paris, La Haye, Adrian Moettjens, 1686, in-16, [12]-527-1 blanche p., 3 planches dépliantes, reliure moderne en demi-basane brune, dos à nerfs, pièce de titre. Complet des 3 planches dépliantes illustrant les différentes parties de ce manuel dédié à l'art de monter à cheval, à l'art militaire (plan d'une forteresse) et à l'art de la navigation (« Vaisseau qui a pris Vent devant lors que le Vent a sauté Oüest ») qui prend ici des airs de noblesse puisque la commande de bateaux, plus particulièrement ceux de la marine royale, était réservée aux nobles. Pour la rédaction de cet ouvrage, l'auteur a utilisé une méthode originale pour l'époque consistant à interroger des spécialistes des arts qu'il compte traiter. Parmi ceux-ci, Jacques de Solleysel et les maîtres de cavalerie du Dauphin, à qui l'ouvrage est dédié, et un grand nombre d'officiers qui ont servi sur les vaisseaux du roi. L'originale parut à Paris en 1678 et fut souvent rééditée.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 180€


Lot 0021

Impression grecque du 16e s.- HERODIEN.- Herodianu historion biblia 8 [en grec]. Herodiani à Commodo Marci Julio ad Maximum usque et Albinum Imperatores Historiarum libri VIII. Basileae [à Bâle], sans édit. ni date [Johann Walder, 1535], in-32, 443-1 blanche p., pleine peau de truie estampée de l'époque (reliure usée, manques au dos, qq. f. écornés). Annotations anciennes. Au titre, mention ms. : « Ex libris Joannis Bartholomei Bindari Tigutini. Anno 1572 ». 2e édit. bâloise (la 1re date de 1534) (Adams, H-379). Hérodien (175-249) est un historien romain d'expression grecque. L'histoire d'Hérodien renferme dans un espace de soixante années dix-sept empereurs, à savoir : Commode, Pertinax, Didius Julianus, Pescennius Niger, Albinus, Septime Sévère, Geta, Caracalla, Macrin, Héliogabale, Sévère Alexandre, Maximin, Gordien Ier, Gordien II, Maxime, Balbin, Gordien III. Très attaché à la culture grecque, Hérodien semble écrire essentiellement pour un public appartenant aux provinces hellénophones de l'empire. Son style et sa méthode s'inspirent de la tradition historique grecque issue de Thucydide.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 110€


Lot 0022

[HUET (Pierre-Daniel)]. Mémoires sur le commerce des Hollandois, dans tous les états et empires du monde. Où l'on montre quelle est leur maniere de le faire, son origine, leur grand progrès, leurs possessions et gouvernement dans les Indes. Comment ils se sont rendus maîtres de tout le commerce de l'Europe. Quelles sont les marchandises convenables au trafic maritime. D'où ils les tirent, et les gains qu'ils y font. Ouvrage aussi curieux que nécessaire à tous les négocians. Amsterdam, Emanuel Du Villard, 1717, in-12, XX-[4]-283-[12 (catalogue du libraire)]-1 blanche p., pleine basane brune de l'époque, dos à nerfs décoré (reliure usée, coiffes arasées, coins écrasés, mors en partie fendus, traces de manipulation). Sabin 47557.

Estimation : 30/60€
Adjugé: 85€


Lot 0023

IOANNES VANDEN CRUYCE. Den donckeren nacht der zielen. Antwerpen, Geeraerdt van Wolschaten, 1637, in-32, [16 (dont titre-frontispice et titre)]-316 (1-312, 113-116)-[3]-1 blanche, 1 tableau dépl. Relié avec : IDEM. Den verholen minne-sangh tusschen de zielz en Christum haeren bruydegeom. Même lieu, même édit., même date (le faux titre annonce : « By-voechsel des donckeren nachts, genaemt den verholen minnesangh »), in-12, 437-[9] p. Ensemble un vol. en veau tête de nègre granité de l'époque sur ais de bois, fermoirs de cuivre, tranches dorées (usures, mors frottés, dos fendillé). Bon ex. de ces livres de piété.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 100€


Lot 0024

LA BRUYERE (Jean de).

Les Caractères de Théophraste, avec les caractères ou les moeurs de ce siècle. Nouvelle édition augmentée de quelques notes sur ces deux ouvrages, et de la défense, de La Bruyère, et de ses caractères. Par M. [Pierre] Coste. Dublin, Guillaume Whitestone, 1778, 2 vol. in-12, [4]-311-1 blanche et [2]-[6 (présentation de livres de l'éditeur)]-378 (1-362, 365-378 sans manque), pleine basane flammée de l'époque, dos lisses ornés, pièces de titre et de tomaison (reliures lég. frottées, un mors fendu en son début, coins écrasés, déchirure de papier aux f. de garde blancs avant, signature ms. au titre du 1er vol.).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 80€


Lot 0025

[LA ROCHEFOUCAULD (François DE)].

Réflexions ou sentences et maximes morales. Augmentée de plus de deux cens nouvelles maximes. Et maximes et pensées diverses. Suivant les copies imprimées, Paris, Claude Barbin et Mabre Cramoisy, 1692, in-32, frontispice, [30]-168-[16]-49-[7] p., pleine basane brune de l'époque, dos à nerfs (qq. traces d'usage, un coin écrasé, un coin manquant, essai de plume à la p. 9 de la 2e partie). Jolie petite édition de Hollande. Les « Pensées diverses » d'un anonyme commencent à la p. 24 de la seconde partie (Catalogue La Rochebilière, édit. Claudin, n° 472).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 25€


Lot 0026

LE MAITRE DE CLAVILLE (Ch.-Fr.-N.).

Traité du vrai mérite de l'homme considéré dans tous les âges et dans toutes les conditions : avec des principes d'éducation propre à former les jeunes gens à la Vertu. Quatrième édition. Paris, Saugrain Fils, 1740, 2 vol. in-12, [6]-359-1 blanche et [8]-380-[3]-1 blanche p., pleine basane brune de l'époque, dos à nerfs décoré, pièces de titre et de tomaison (très lég. traces d'usage). Ex-libris armorié. Bel exemplaire. L'ouvrage de Le Maître de Claville propose un nouveau système d'éducation, avec les principes de conduite pour tous les âges, et pour tous les états de la vie. Il traite de sujets variés : moyens de réparer le défaut d'érudition, le mariage, le caractère, des réflexions sur la nécessité de bien choisir ses plaisirs : le jeu, la chasse, la table... (Quérard, V, 131).

Estimation : 30/60€
Adjugé: 25€


Lot 0027

LESAGE (Alain-René).

Histoire de Gil blas de Santillane. Édition ornée de figures en taille douce, gravées par les meilleurs artistes de Paris. De l'Imprimerie de Didot Jeune, Paris, Janet et Hubert, An troisième [1795], 4 vol. 8°, 398, 333-1 blanche, 382 et 368 p., 100 (25 par vol.) figures h. t., plein veau brun granité, dos lisses décorés, pièces de titre et de tomaison maroquinées noir (qq. traces d'usage, rousseurs éparses). Bel exemplaire. « 100 figures charmantes par Bornet, Charpentier et Duplessis-Bertaux, gravées sous la direction de Hubert » (Cohen, 633). L'« Histoire de Gil Blas de Santillane » est un roman picaresque publié par Alain-René Lesage (1668-1747) de 1715 à 1735. Il est considéré comme le dernier chef-d'oeuvre du genre picaresque.

Estimation : 50/100€
Adjugé: 45€


Lot 0028

MABLY ([Gabriel BONNOT], abbé de).

Des principes des négociations, pour servir d'introduction au droit public de l'Europe, fondé sur les traités. Amsterdam, Jean Schreuder et Pierre Mortier, 1767, in-12, VIII-278 p., plein veau brun de l'époque, dos à nerfs décoré, pièce de titre maroquinée rouge (léger frottement au plat arrière). Très bel exemplaire de cette édit. orig. (une autre, avec la même collation porte seulement l'adresse de La Haye, il s'agit peut-être d'une contrefaçon parisienne). L'abbé Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785) est un philosophe français. Issu d'une famille de noblesse parlementaire, il est le frère de Condillac, lui aussi philosophe. Mably dénonce le « despotisme légal » et critique également le système politique anglais, qui selon lui, subordonne le pouvoir législatif au pouvoir exécutif.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 450€


Lot 0029

MAC CARTHY (J[acques]). Choix de voyages dans les quatre parties du monde, ou précis des voyages les plus intéressans par terre et par mer, entrepris depuis l'année 1806 jusqu'à ce jour. Paris, Librairie nationale et étrangère et Locard et Davi, 1821-1822, 10 vol. 8°, VIII-426, [4]-428, [4]-432, [4]-425-1 blanche (manque le cahier 2 : pp. 17-32), [4]-428, [4]-426, [4]-432, [4]-445-1 blanche-[1 (errata)]-1 blanche, [4]-414 et [4]-407-1 blanche, 5 cartes dépliantes et 20 gravures h. t., plein veau brun de l'époque, dos lisses ornés, pièces de titre et de tomaison, guirlande dorée encadrant les plats, tranches bleuies (usures et frottements, qq. petits manques, accroc à 1 coiffe, plusieurs coins écrasés, qq. lég. bruniss.). Complet en 10 vol. T. 1 et 2 : Afrique. T. 3 et 4 : Asie. T. 5 et 6 : Amérique. T. 7 et 8 : Europe. T. 9 et 10 : Océanie. (À remarquer au verso du dernier f. du 4e vol. quatre étiquettes de titre prêtes à être découpées et collées au dos lors d'un brochage). Ex. en bonne condition.

Estimation : 150/200€
Adjugé: 250€


Lot 0030

Manuscrit de la fin du 14e s. (?) Fragment : 1 feuillet sur vélin provenant d'une reliure, recto ayant été collé au plat fort effacé, verso en bon état, deux colonnes, une grande majuscule rouge. Format : 25 x 18,5 cm ; justification : 18,5 x 14 cm (2 col. de 38 lignes). Fragment du « De ludo saccharum » (Du jeu des échecs) de Jacques de Cessoles, dominicain italien né dans la seconde moitié du 13e s. et mort après 1322. Il est connu comme l'auteur de cette oeuvre, un des premiers livres de moralités sur les échecs.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 330€


Lot 0031

Manuscrit du 17e s.- Antiphonaire, vraisemblablement des membres du Couvent des soeurs grises de Lo (Lo est actuellement une section de la ville belge de Lo-Reninge située en Région flamande dans la province de Flandre occidentale) copié pour Ioannes Van Houcke, daté de 1665 et 1668 par chronogrammes (pp. [2], 93 et f. 16r°), les 10 dern. pages non chiffrées étant datées de 1727, gd in-folio (40 x 28,5 cm), [2]-94 p., 16 f. et [10] p., plein veau de l'époque (reliure fortement usée, restes de fermoirs, fortes traces de manipulation).

Estimation : 100/150€
Adjugé: 300€


Lot 0033

Numismatique.- CHANLER (Georgius). Nieuwe Keysers Chronica Ofte Gheschicht-boeck van alle de Roomsche soo Oostersche als Westersche keyseren : Oock mede van de Tyrannen ende Rebellen die soo hier en daer tot keysers verkozen zijn gheworden ; oock eensdeels henselven daer voor opgheworpen hebben. Van Cajus Iulius Caesar, den eersten Roomschen keyser af tot den tegenwoordigen keyser Mathias toe. Amsterdam, Nicolaes Biestkens, 1617, in-folio, [12]-317-[4] p., nombreuses gravures de monnaies dans le texte dont plusieurs rehaussées de jaune, plein veau brun de l'époque, dos à nerfs orné (reliure usée, mouill. en fin de vol., sans f. de garde avant). First and only edition of a history work dealing with Roman and European history from Julius Caesar until 1613, but mainly of interest for history of numismatics. Rare.

Estimation : 400/500€
Adjugé: Invendu


Lot 0034

[PASCAL (Blaise)].

Les Provinciales, ou Lettres écrites par Louis de Montalte à un Provincial de ses amis, et aux RR. PP. Jésuites sur la Morale et la Politique de ces Pères. Avec les notes de Guillaume Wendrock [P. Nicole]. Traduites en françois sur la Ve édition de 1660 [sic pour 1679] [par Mlle de Joncoux, avec la collaboration de Jean Louail]. Sans lieu ni édit., 1699, 3 vol. in-12, [18]-CXXIV-443-1 blanche, [10]-508 et [10]-571-1 blanche p., plein veau brun de l'époque, dos à nerfs (qq. défauts, coiffes arasées). On trouve en tête du 1er tome une traduction française de la « Préface de Wendrock sur la 5e édition de la version latine des « Provinciales », c'est-à-dire l'« Histoire des Provinciales » de Nicole et remplaçant l'« Avertissement sur les XVIII Lettres ».

Estimation : 50/100€
Adjugé: 140€


Lot 0035

ROUSSEAU (Jean-Jacques).

Censure de la Faculté de Théologie de Paris, contre le livre qui a pour titre, Émile ou de l'Éducation. Paris, Le Prieur, 1763, 8°, 351-1 blanche p., plein veau de l'époque, dos lisse (reliure fortement usée, grand manque au plat arrière, papier lég. bruni). Étiquette d'époque du libraire et relieur montois Poissonniez au contreplat avant (petit manque au coin supér. gauche). Même édit. et même collation que l'édit. orig. parue un an plus tôt, c'est-à-dire en novembre de l'année de parution de l'Émile, condamné par le parlement de Paris, le 9 juin 1762, à être lacéré et brûlé. Le 1er juillet l'assemblée générale de la Faculté de Théologie de Paris décide de faire rédiger la censure du livre le plus tôt qu'il serait possible. La Censure a été rédigée par les théologiens Bonhomme, Denans, Hoock et Legrand (cf. I. Vörös, « La Censure de la Faculté de Théologie contre l'Émile », dans « Revue d'études françaises", 1996).

Estimation : 30/60€
Adjugé: 25€


Lot 0036

VAUBAN.

Véritable manière de fortifier de Mr. de Vauban. Où l'on voit de quelle méthode on se sert aujourd'hui en France, pour la fortification des places. Le tout mis en ordre par Mr. L'abbé Du Fay, et le chevalier de Cambray. Nouvelle édition corrigée et augmentée de la moitié. Amsterdam, Janssons-à-Waesberge, 1726, 2 vol. 8° en un, frontispice, 88-[6]-1 blanche p., 1 planche dépl. h. t., nombr. figures dans le texte, et 167-[5] p., 31 planches dépliantes (saut de pagination de 64 à 67 dans la 2e partie, sans manque de texte), plein veau brun granité de l'époque, dos à nerfs orné (pièce de titre renouvelée, traces d'usure, papier parfois lég. bruni, bords du frontispice brunis, mors intérieur avant fendu). Bon ex. Outre le frontispice et les fleurons de titre, cette édition comporte 8 planches pour le traité de géométrie, 22 planches de modèles détaillés de fortifications et une planche non renseignée dans les tables.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 220€


Lot 0037

VERTOT (Abbé de).

The History of the Revolutions that happened in the Government of the Roman Republic. The Third Edition. English'd by Mr. Ozell [...]. To which is prefixed a Translation of a Memorial sent from London by the late Earl Stanhope to the Abbot de Vertot at Paris ; containing divers Questions relating to the Constitution of the Roman Senate. With the Abbot's Answer. Dublin, George Grierson and George Ewing, 1724, 2 vol. 8°, frontispice, [16]-XXIII-1 blanche-389-1 blanche-[6] p., 2 cartes dépliantes, et frontispice, 454 p. (interversion dans le cahier Cc), plein veau brun granité, dos à nerfs décorés, armes dorées du collège de la Trinité de Dublin frappées au centre des plats (traces d'usage, coins lég. écrasés, qq. bruniss.). Livre de prix : étiquette sans doute du collège de Dublin au contreplat datée de 1735 sur laquelle a été collé l'ex-libris armorié de Hugh Crafton dont signature autographe au titre. René Aubert de Vertot, dit l'« abbé Vertot » (1655-1735), est un homme d'Église et historien français. C'est surtout le talent du récit qu'il faut chercher dans son livre. Encore ne doit-on pas espérer d'y retrouver la couleur du temps et des lieux. Les sentiments, les moeurs, les relations sociales, tout prend un aspect moderne, ainsi que dans une tragédie du théâtre français. C'était de la sorte qu'on représentait, à cette époque, soit l'antiquité, soit les contrées étrangères. De nos jours, l'imagination se plaît aux tableaux qui ont toutes les nuances locales, le costume original, la naïveté des sentiments et du langage. Plus les objets sont représentés différents de ce qui nous entoure, plus le peintre réussit à nous charmer. Du temps où vit Vertot, il en est tout autrement. Alors il semble aux auteurs qu'ils ne pourraient se faire comprendre qu'en cherchant les analogies qui rapprochent les moeurs antiques ou étrangères des moeurs de leur temps et de leur pays. Ils traduisent en français, non pas seulement les mots, mais les pensées et les sentiments. Ils cherchent à transporter sur la scène moderne les personnages antiques, tandis qu'à présent le spectateur moderne demande à être conduit sur la scène antique. Ces remarques ne sont donc pas une critique des histoires de l'abbé de Vertot. Il est conforme à son temps. Encore aujourd'hui, la vérité de ses impressions, le naturel et la chaleur de son langage, l'honorable indépendance de ses jugements nous font concevoir les grands succès de l'abbé Vertot et nous portent à les ratifier. Les « Révolutions romaines » lorsqu'elles paraissent, en 1719, obtiennent un applaudissement général. Il n'est pas moindre en Angleterre qu'en France. Lord Stanhope, ministre du roi George Ier d'Angleterre, écrit à l'abbé de Vertot de la manière la plus flatteuse et s'adresse à lui comme à l'écrivain qui peut le mieux éclaircir les doutes qu'il a sur la formation du sénat de Rome.

Estimation : 30/60€
Adjugé: 90€


Lot 0038

DORE.- ABOUT (Edmond).

Le Roi des montagnes. Cinquième édition illustrée par Gustave Doré. Paris, Librairie de L. Hachette et Cie, 1861, gd 8°, 369 p., 158 vignettes dont 12 compositions à pleine page, demi-veau brun à coins, dos lisse orné (reliure usée et frottée, mors fendus en tête, qq. rares rouss.). Premier tirage partiel. Première édit. illustrée. « La collaboration de Doré avec Edmond About fut des plus réussies dans cet ouvrage où le drame tourne sans cesse à la farce et la farce au drame » (Leblanc, 16).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 35€


Lot 0039

Cartonnage éditeur.- DORE.- ARIOSTE. Roland furieux. Poème épique traduit par A.-J. Du Fays et illustré par Gustave Doré. Paris, Librairie Hachette et Cie, 1879, gd in-folio, VIII-658 p., 81 h. t. et 550 gravures sur bois in-texte, reliure édit. en toile rouge entièrement décorée (reliure avec traces d'usage, coiffe infér. abîmée, mors avant fendu à sa base). Bon exemplaire, très frais entièrement, du tirage courant en cartonnage éditeur (Leblanc, 32-33).

Estimation : 150/200€
Adjugé: 300€


Lot 0040

1/15 Japon relié par Devauchelle.- DORE.- ARIOSTE. Roland furieux. Poème épique traduit par A.-J. Du Fays et illustré par Gustave Doré. Paris, Librairie Hachette et Cie, 1879, gd in-folio, VIII-658 p., 81 h. t. et 550 gravures sur bois in-texte, demi-maroquin orange à coins, dos lisse orné en long d'un décor doré dans le style romantique, tranches dorées, étui bordé de même (étui lég. frotté et une arête fendue, traces de pli à quelques pages en début de volume) (reliure signée Devauchelle). 1/15 Japon [mince] num., premier tirage (format plus grand : 48 x 32,5 cm). « En traduisant par le crayon cette oeuvre si difficile à interpréter, Doré a fait preuve d'une imagination extraordinairement fertile et souple » (Leblanc, 32-33). Somptueux exemplaire.

Estimation : 1000/1500€
Adjugé: 1500€


Lot 0041

DORE.- Aventures du baron de Münchhausen.

Traduction nouvelle par Théophile Gautier fils. Illustrées par Gustave Doré. Nouvelle édition. Paris, Librairie Furne, Jouvet et Cie, s.d. (1866), 4°, VII-230 p., cart. édit. orné, tranches dorées (traces d'usage, frontispice collé au contreplat avant). « Dans la préface de cet ouvrage, Théophile Gautier apprécie l'illustration de Gustave Doré : 'Personne mieux que cet artiste ne sait faire vivre d'une vie mystérieuse et profonde les chimères, les rêves, les cauchemars, les formes insaisissables noyées de lumière et d'ombre ; les silhouettes drôlement caricaturales, et tous les monstres de la fantaisie' » (Leblanc, 38).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 80€


Lot 0042

DORE.- BALZAC (Honoré de).- Les Contes drolatiques colligez ez abbayes de Touraine et mis en lumière par le sieur de Balzac pour l'ebattement des pantagruelistes et non aultres. Nouvelle édition illustrée de 425 dessins par Gustave Doré. Paris, Librairie Garnier Frères, 1926, 8°, XXXII-614 p., demi-vélin à coins, dos lisse décoré d'une tête grotesque « d'après Dubout », couvertures et dos conservés (dos frotté en queue) (reliure signée H. Snoeck).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 30€


Lot 0043

Reliure de Dubois d'Enghien-Dooms.- DORE.- BALZAC (Honoré de).- Les Contes drolatiques colligez ez abbayes de Toutraine et mis en lumière par le sieur Balzac [...]. Cinquiesme édition, illustrée de 425 dessins par Gustave Doré. Paris, Ez Bureaux de la Société générale de la Librairie, 1855, 8°, XXXI-614 p., demi maroquin à longs grains bordeaux avec coins, dos lisse orné d'un décor romantique, couvertures conservées (couv. défraîchie), étui bordé de chagrin bordeaux (reliure signée Dubois d'Enghien-Dooms). Ex. lavé et encollé, très rare avec la couv. conservée. Beau pastiche de reliure romantique. Il ne s'agit pas du tout premier tirage comme on l'affirme souvent. D'après Leblanc (39-42), avec d'autres caractéristiques, celui-ci porte à la couverture « 424 » dessins au lieu de « 425 ». Mais Leblanc recommande aux amateurs « d'arrêter leur choix sur un exemplaire dont le tirage des dessins soit particulièrement réussi ». C'est le cas pour ce bel exemplaire.

Estimation : 150/250€
Adjugé: 350€


Lot 0044

DORE.- CERVANTES (Miguel SAAVEDRA de). Don Quichotte de la Manche. Édition abrégée. Illustrations de Gustave Doré. Nouvelle édition. P., Librairie Hachette, 1924, 4°, 296 p., ill. in- et h. t., cart. édit. (cart. défraîchi, mors avant fendu à sa base).

Estimation : 20/40€
Adjugé: 40€


Lot 0045

DORE.- CRUCHET (abbé Narcisse).

Histoire de la Sainte Bible. Ancien et Nouveau Testament. Tours, Alfred Mame et Fils, 1893, petit in-folio, 520 p., cart. ill. édit. (cart. lég. défraîchi et usé, rousseurs). « Ouvrage contenant, front. compris, 100 ill. de Doré, tirées de la 'Sainte Bible', 1re et 2e éd. (Mame, 1866). Elles sont rognées, soit en hauteur, soit en largeur » (Leblanc, 76).

Estimation : 30/60€
Adjugé: 45€


Lot 0046

DORE (Gustave) et JERROLD (Blanchard). London. A Pilgrimage. London, Grant and Co., 1872, in-folio, XII-191 p., demi-chagrin brun à coins moderne, dos à nerfs décoré (qq. frottements, qq. rouss. claires). Bel exemplaire. Impression sur beau papier vélin. Premier tirage. 180 ill. gravées sur bois dont 54 h. t., y compris le faux titre et le frontispice, et 126 vignettes dans le texte. Chaque h. t. est protégé par un papier de soie blanc avec légende imprimée. « "London" coûta à Gustave Doré une somme énorme de travail. Il se fit aider par M. Bourdelin pour la partie architecturale ; tous deux travaillèrent pendant tout l'été de 1871, ayant à leur disposition deux détectives, de sorte qu'ils purent pénétrer dans les plus horribles bouges. Malgré la complexité du sujet, Gustave Doré, par la magie de son crayon, par la clairvoyance de son regard, a réussi à rendre la vie londonienne sous ses aspects les plus divers et les plus saisissants. Ses effets de nuit sur la Tamise, les tableaux qu'il nous a laissés du peuple grouillant des Docks et certains types des rues, sont des plus impressionnants» (Leblanc, 154).

Estimation : 150/250€
Adjugé: 570€


Lot 0047

DORE.-

Versailles et Paris en 1871 d'après les dessins originaux de Gustave Doré. Préface de Gabriel Hanotaux. P., Plon-Nourrit et Cie, 1907, 4°, VI p. et 98 f. dont 95 croquis à pleine page soit en noir, soit en bleu, demi-veau brun à coins édit., couv. cons. (dos passé, traces de frottements). La plupart des croquis sont accompagnés d'une légende manuscrite. « En souvenir de l'hospitalité qu'il avait reçue, ainsi que sa mère, pendant la Commune, chez M. et Mme Bruyère, à Versailles, Gustave Doré leur laissa un album de croquis qui, jusqu'en 1907, restèrent inédits. Dans sa remarquable préface, M. Gabriel Hanotaux a décrit le caractère si puissamment tragique de ces dessins qui évoquent, avec tant de sincérité et de juste observation, les tristes événements dont l'artiste fut le témoin désolé » (Leblanc, 362).

Estimation : 60/80€
Adjugé: 80€


Lot 0048

DORRE.- FERRY (Gabriel). Les Aventuriers du val d'or. Ouvrage illustré de 12 planches, hors texte, tirées en couleurs d'après A. Paris et de 29 gravures en noir d'après G. Doré. Nouvelle édition. Paris, Librairie Hachette, 1907, 4°, 241 p., toile rouge, tranches dorées (toile très lég. usée) (édit. non signalée par Leblanc).

Estimation : 25/50€
Adjugé: Invendu


Lot 0049

DORE.- Fierabras. Légende nationale traduite par Mary Lafon et illustrée de douze belles gravures dessinées par G. Doré. Paris, Librairie nouvelle, 1857, gd 8°, XV-179 p., demi-chagrin vert à coins, dos à nerfs, tranches dorées (reliure frottée, toutes les feuilles sont détachées) (reliure signée J. Rowbotham à Oxford). Premier tirage. « Grouillements de batailles, assauts de hautes tours, chevauchées à travers des paysages moyenâgeux »... (Leblanc, 204).

Estimation : 20/40€
Adjugé: 2500€


Lot 0050

DORE.- GAUTIER (Théophile).

Le Capitaine Fracasse. Illustré de 60 dessins de Gustave Doré tirés en planches hors texte. Nouvelle édition. P., G. Charpentier et E. Fasquelle, 1892, 4°, 500 p., demi-chagrin rouge de l'époque, dos à nerfs décoré, tranches dorées (traces d'usure à la reliure, coins émoussés, rousseurs) (Leblanc, 118-120).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 25€


Lot 0051

DORE.- GERARD (Jules). La Chasse au lion ornée de gravures dessinées par Gustave Doré et d'un portrait de Jules Gérard. P., Librairie nouvelle, 1855, petit 4°, 246 p., demi-chagrin noir granité de l'époque, dos à nerfs décoré, tranches dorées (qq. traces d'usure, rousseurs). Premier tirage. Bel exemplaire. Portrait-frontispice de l'auteur tiré sur Chine et 11 pl. h. t. gravées sur bois de Doré (Leblanc, 122).

Estimation : 30/60€
Adjugé: 120€


Lot 0052

DORE.- GODARD (abbé Léon). L'Espagne. Moeurs et paysages, histoire et monuments. Orné de quatre gravures d'après Gustave Doré. Tours, Mame et Cie, 1862, 4°, 348 p., demi-chagrin vert bouteille de l'époque, dos lisse décoré (mors frottés, rousseurs). Premier tirage (Leblanc, 125).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 40€


Lot 0053

DORE.- JOUSSELIN (Henri). Nos petits rois. Fables et poésies enfantines. Avec illustrations de Gustave Doré, Bertall et Yan' Dargent. Paris, Garnier Frères, 1877, gd 8°, 307 p., cart. décoré édit., tranches dorées (qq. traces d'usage, rousseurs éparses). Bon exemplaire. Édit. orig. et 1er tirage. Trois dessins signés par Doré : pp. 216, 263 et 271. « Les croquis de Gustave Doré reproduits dans 'Nos Petits Rois', paraissent avoir été exécutés au cours d'un voyage qu'il fit en Espagne » (Leblanc, 192-193).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 50€