Vente publique de livres et de gravures

Recherche:  Voir les artistes Affichage en liste Affichage par photos

Lot 0000

DETAEYE (Camille) et VINCHE (Lionel).

Estimation : 0€
Adjugé:


Lot 0001

Toute première Bible imprimée au format in-octavo.- Nouveau Testament en latin, Bâle, Jean Froben, 27 juin 1491, 92 feuillets, extrait de la Biblia integra. Colophon au verso du dernier f. : « Explicita est biblia p[re]sens Basilee su[m]- / ma lucubratione: per Ioha[n]nem froben de Hammelburck. Anno nonagesimo- / primo supra Millesimu[m] quaterq[ue] cente- / simu[m] die vero vicesimaseptima Iunij. » Sans l'Ancien Testament et l'Index qui suit le Nouveau Testament (Interpretationes nominum hebraicorum, Translatores Biblie, Modi intelligendi Sacram Scripturam) ; 92 feuillets sur 496 (dont 2 blancs), soit les feuillets 363 à 456 : 10 cahiers de 8 feuillets chiffrés 1 à 10, un cahier de 4 feuillets chiffré 11 et un cahier de 8 feuillets chiffré également 11. Caractères gothiques, impression sur 2 colonnes, lettrines manuscrites alternées rouge et bleu, dont plusieurs filigranées. Reliure du 19e s. en cuir noir de Russie, dos lisse. Partie bien complète en soi de la « Poor Man's Bible », qui tient son nom de sa petite taille, imprimée par Johann Froben, à Bâle en 1491. Il s'agit ici de la toute première Bible à avoir été imprimée en format in-octavo, devenant ainsi plus accessible et maniable pour les fidèles. Auparavant, toutes les Bibles étaient imprimées dans de grands formats imposants et comprenaient de nombreuses gloses. The first Bible printed in octavo format, and the first book signed by Johann Froben, founder of a great printer's dynasty and friend of Erasmus. The size of Froben's Bible is that of a large number of thirteenth-century Bibles written in Paris and elsewhere, and Froben may be seen as reviving, in print, a handy, portable Vulgate that could be used as a personal copy. Froben's exhortatio emphasized the novelty, writing « that in view of its small size it would better be called a mini-Bible than a Bible » (aptius Bibliola quam Biblia dici poterit). To keep the number of leaves in single-volume compass, Froben printed the text with an unusually small but very clear gothic fount, in today's nomenclature of 7-point size. The octavo format clearly responded to a new market : Froben printed another edition in 1495 (Goff B-598), and there followed three Italian octavo Vulgate editions of 1492, 1496, and 1497, as well as Gershom Soncino's famous Hebrew Bible, Brescia, 1494 (Goff Heb-10). Première Bible imprimée de petit format, première Bible imprimée par Jean Froben, et sa première production sous son seul nom. Curieusement appelée « la Bible des pauvres », cette édition fit sensation à sa parution : Froben, l'un des plus érudits des éditeurs de textes anciens, avait fait preuve d'une hardiesse et d'un sens commercial hors du commun en faisant graver (sans doute par Amerbach) des caractères minuscules pour cette Bible qu'il voulait portative. Prouesse technique, elle fut aussi un modèle d'élégance et une Bible utilitaire, sans gloses ni commentaires. Très peu d'exemplaires complets et en bon état ont survécu. Très bonne condition (Hain-Copinger, 3107 ; Proctor, 7755 ; Pellechet, 2329 ; Polain, 664 ; BMC, III, 789 ; IGI, 1674 ; GW, 4269 ; IA, 37873 ; Oates, 2836 ; Goff, B-592 ; BSB-Ink, B-466 ; ISTC, ib00592000).

Estimation : 1500/2000€
Adjugé: Invendu


Lot 0002

ALBERT LE GRAND.- Les admirables secrets d?Albert le Grand, contenans plusieurs traités sur la conception des femmes, des vertus des herbes, des pierres précieuses, et des animaux. Augmentés d'un abrégé curieux de la physionomie, et d'un préservatif contre la peste, les fièvres malignes, les poisons, et l'infection de l'air : Tirés et traduits sur des anciens manuscrits de l?auteur, qui n'avoient pas encore paru ; ce qu'on verra plus amplement dans la table, et ce qui aura été ajouté dans cette dernière édition ; divisés en quatre livres. Lyon, Héritiers de Beringos, 1791, in-12, frontispice, XXXII-291-1 blanche p., 4 figures h. t., demi-veau brun de l'époque, dos lisse orné de fleurons à froid et de palettes dorées, titre doré (p. 56 salie, traits de crayon). Provenance : Théodore de Valenzi (1813-1856), bibliophile gantois issu d'une ancienne famille de Bohême, membre de la Société des Bibliophiles flamands (exlibris armorié). Bel exemplaire. Rare et belle édition ancienne de ce fameux traité apocryphe d'Albert de Grand, qui serait l'?uvre de Henri de Saxe, l'un de ses disciples.

Estimation : 75/100€
Adjugé: 110€


Lot 0003

Alchimie.- POTIER (Michael). Philosophia pura, qua non solum vera materia, verusque processus lapidis philosophici multò apertiùs, quàm hactenùs ab ullo philosophorum proponitur ; sed etiam viva totius mysterij revelatio filijs sapientiae offertur: quod typis nunquam visum, quamdiu stetit Mundus. Accessit sub calcem Judicium de Fratribus Roseae Crucis. Haec omnia hac secunda Éditione diligintissime recognita, ac plurimis in locis novis responsionibus locupletata, ab autore ipso. Francofurti, typis Pauli Jacobi, impensis Lucae Jennis, 1619, in-12, 214 p., demi-veau noir de la fin du XVIIIe s., dos lisse orné de filets dorés, titre doré (qqs traces d?usure, rousseurs, soulignures anciennes à l'encre). Ex-libris armorié : « Bibliothèque de Th. De Jonghe ». Rare ouvrage sur la pierre philosophale du médecin, alchimiste et philosophe allemand Michael Potier (1565-16..).

Estimation : 50/100€
Adjugé: 150€


Lot 0004

[ALLETZ (Pons-Augustin)]. L?Albert moderne, ou nouveaux secrets éprouvés et licites, recueillis d'après les découvertes les plus récentes [...]. Paris, Veuve Duchesne, 1768, in-12, XXIV-430-[2] p., plein veau brun flammé de l'époque, dos lisse décoré (coins émoussés, petits manques à la coupe infér.). Bon exemplaire de l'édition originale de cet ouvrage célèbre qui connaîtra de nombreuses éditions. La première partie concerne la médecine et la pharmacopée ; la seconde traite de divers sujets sur la vie à la campagne : volaille, vin, recettes de cuisine, bétail, étang, conserves, pêche, chasse, abeilles, etc. et la dernière des ratafias, secrets de peinture, fleurs, etc.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 70€


Lot 0005

[ANTONINI (Annibale)]. Mémorial de Paris et de ses environs. Nouvelle édition considérablement augmentée. Paris, Bauche, 1749, 2 vol. in-12, [12]-324-13-[1] et XXXVI-293-[3]-22 (Catalogue des livres de sortes et d'assortimens, qui se trouvent chez le même Libraire) p., un frontispice et un titre gravés identiques dans chacun des 2 vol. ; vol. 1 : un plan dépliant (plan général des vingt quartiers de la ville et faubourg de Paris), vol. 2 : un plan dépliant (Carte de France divisée par Généralitez), pleine basane brune mouchetée, dos à nerfs ornés (reliures frottées, coiffes arasées, coins émoussés). Florilège des sites touristiques de Paris, avec une liste historique et chronologique des peintres depuis le rétablissement de la peinture jusqu'à présent. La description des cabinets de curiosités et bibliothèques celle du comte d'Hoym par exemple y occupent une place importante. Annibal Antonini est probablement le premier à classer les monuments par catégories.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 100€


Lot 0006

ARGENSON (René Louis VOYER DE PAULMY Marquis d')]. Les Loisirs d?un ministre, ou Essais dans le goût de ceux de Montagne, composés en 1736. Liège, C. Plomteux, 1787, 2 vol. 8°, portrait par Dien (XIXe s.) ajouté en frontispice, VIII-230 et [4]-231-1 blanche p., plein veau brun moucheté de l'époque, dos lisses décorés, pièces de titre et de tomaison, tranches marbrées (qqs accrocs, 1 coiffe arasée, rousseurs). Bon exemplaire. Première édition sous ce titre, les Essais dans le goût de Montaigne ont paru initialement en 1785 à Amsterdam, mais l'édition ne fut tirée qu'à un petit nombre d'exemplaires destinés à la famille et aux amis. Le manuscrit a été revu, corrigé et arrangé pour la publication par le fils du Marquis d'Argenson, le Marquis de Paulmy. Ce recueil de réflexions et de pensées sur divers sujets est en fait une composition du Marquis de Paulmy, son fils, d'après les manuscrits des mémoires, qui ne seront publiés qu?en 1857. Il s'agit donc plus effectivement du premier livre des Mémoires du Marquis d?Argenson publié. On y trouve une galerie de portraits de personnages contemporains, mais également de nombreuses considérations historiques, notamment sur le Cardinal de Retz, des critiques littéraires, en bref, l'ouvrage donne l?impression d'être un salon d'autrefois, où la conversation, toujours fine, traîne sur différents sujets. Le Marquis d'Argenson fréquenta tôt les philosophes, et notamment Voltaire, il était préoccupé de pensées politiques, et on le tient pour un précurseur du libéralisme économique et des physiocrates ; bien qu'il fut ministre des affaires étrangères et très versé dans la diplomatie, son principal intérêt s'est toujours porté vers les belles-lettres.

Estimation : 100/150€
Adjugé: Invendu


Lot 0007

[ARNAY (Jean-Rodolphe d')]. De la vie privée des Romains. Lausanne, Marc-Michel Bousquet, 1757, in-12, [6]-207-1 blanche p., plein veau moucheté de l'époque, dos lisse orné (coiffe supér. arasée, traces d'usure, signature au titre). Bon exemplaire. Jean-Rodolphe d'Arnay fut professeur à l'Académie de Lausanne. Édité la 1re fois en 1752, cet ouvrage est son livre le plus important. Il connut un réel succès et fut plusieurs fois réédités. Tous les aspects de la vie quotidienne des Romains sont précisés : occupations diverses, luxe, m?urs, prières, visites, jeu de paume, promenades, galeries, bibliothèques, exercices, bains. Le chapitren 3 est consacré aux repas : dîners, soupers, salles à manger, lits et habits de table, places à tables, ablutions, buffets, libations, festins, mets et services, vaisselle, boissons et vins, spectacles, musique et jeux, cadeaux. Les autres chapitres concernent la toilette, les vêtements, les fards, bijoux, le célibat, le mariage, le repas de noces, les m?urs sexuelles, la famille.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 25€


Lot 0008

[AUBIN (Nicolas)]. Histoire des diables de Loudun, ou De la possession des religieuses ursulines, et de la condamnation et du supplice d?Urbain Grandier, curé de la même ville. Amsterdam, Abraham Wolfgang, 1693, in-32, f. de titre, 473-[1] p., plein vélin de l?époque. Provenance : Théodore de Valenzi (1813-1856), bibliophile gantois issu d'une ancienne famille de Bohême, membre de la Société des Bibliophiles flamands (ex-libris armorié). Bel exemplaire de cette première édition. En 1632, dans un couvent d'Ursulines à Loudun, les s?urs affirmèrent voir des fantômes et avoir été ensorcelées par le curé Urbain Grandier. Ce dernier avait publié un pamphlet violent contre Richelieu. En outre, il s'opposait fermement à la destruction des murailles de la ville. En effet, la ville abritait un grand nombre de protestants. Henri IV leur avait permis d'avoir des places fortifiées, mais les murailles de certaines de ces villes furent détruites. Richelieu à l'époque faisait construire sa ville, toute proche. La tolérance d'Urbain Grandier envers les protestants et ses critiques jouèrent en sa défaveur. C'est une s?ur du couvent se disant possédée par le démon d'Asfaroth, qui lâcha le nom d'Urbain Grandier. Un procès en sorcellerie fut instruit à la demande de Richelieu. On procéda à de nombreux exorcismes sur les soeurs. Ils durèrent plusieurs mois et parfois plusieurs années. On chercha également un pacte avec le Diable signé de la main d'Urbain Grandier ; on tenta même d'en trouver un sur le corps même des s?urs qui furent pour cela mises à nu et rasées. On tenta de trouver une zone insensible sur leurs corps, preuve du contact avec la griffe du démon. Le 18 août 1634, Urbain Grandier fut condamné à mort, torturé et brûlé. Il jura toujours être innocent.

Estimation : 150/200€
Adjugé: 320€


Lot 0009

[AUBIN (Nicolas)]. Histoire des diables de Loudun, ou De la Possession des religieuses ursulines. Et de la condamnation et du supplice d'Urbain Grandier, curé de la même ville. Cruels effets de la vengeance du Cardinal de Richelieu. Amsterdam, Aux dépens de la Compagnie, 1752, in-12, f. de titre, 378-[2] p. (erreurs de pagination au début), manque le frontispice (?), demi-veau brun moucheté à coins, dos lisse orné (reliure postérieure frottée). Remise en vente de l'édition de 1716 avec titre de relais à la date de 1752, de cette satire célèbre contre Richelieu, parue pour la première fois en 1693. L'ouvrage relate la surprenante histoire d'Urbain Grandier, ecclésiastique mondain et libertin, accusé d'envoûtement par les ursulines de Loudun atteintes d?une hystérie passionnelle à son égard et condamné à cause de Richelieu à être brûlé comme sorcier en 1634.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 130€


Lot 0010

BAILLOU (Guillaume de) et SETTALA (Luigi). Labyrinthi medici extricati, sive methodus vitandorum [...] additus est ejusdem Septalii Tractatus de Naevis. Genevae, Samuelis de Tournes, 1687, 4°, (28)-733-(44)-20-(3) p., plein veau de l'époque, dos à nerfs orné (petit accroc à la coiffe supér., manque la pièce de titre, coin supér. émoussé). Baillou est un épidémiologiste et un hygiéniste, il se situe dans la ligne d'Hippocrate. Cet ouvrage, composé avec l'italien Settala et augmenté des notes de l'érudit Th. Bonet, traite de toutes les matières : médecine générale, maladies des femmes, fièvres, pharmacie, diététique... Il s'agit de la réédition du « Pharos medicorum », avec des additions (Krivatsy, 591).

Estimation : 75/100€
Adjugé: 50€


Lot 0011

BAILLOU (Guillaume de). Opera omnia. Venise, Ange Jérémie, 1734, 3 tomes 4° reliés en 1 vol., (13)-392, XII-469, XVI-522 p., pleine peau de truie de l'époque, estampée à froid, tranches marbrées. Un quatrième tome sera publié en 1736. 1. Epidemiorum et Ephemeridum libri duo.- 2. Consiliorum medicinalium libri II.- 3. Consiliorum medicinalium, tomes II et III, suivi des Paradigmatum. Les ?uvres de Baillou (1538-1616) Doyen de la Faculté de médecine de Paris sont commentées et annotées par Jacques Thévart. Chaque tome est suivi d'un index des termes grecs employés dans l'ouvrage (Morton, 5047, pour le premier ouvrage (E.O. 1640) : « A pupil of Fernel, de Baillou was a brillant writer and speaker. The above work includes a description of the epidemic of diphteria in Paris » ; Morton, 1673 : « Crookshank regards him as the first modern epidemiologist » ; Wellcome, II, 87). On trouve dans ses ouvrages des notions intéressantes sur les maladies épidémiques. Celui qui intéresse le plus les historiens est Epidemorium et Ephemeridum Libri duo. C'est un recueil d'observations épidémiques à Paris de 1570 à 1579. ll est le premier à effectuer une description clinique authentique de la coqueluche en 1578, sous l'appellation Tussis quintina. Il en parle comme d'une maladie ayant déjà plusieurs noms populaires, mais non encore médicalement reconnue. Il paraît aussi avoir bien identifié le croup. Il est aussi le premier à avoir utilisé le mot rhumatisme, au sens où nous l'entendons actuellement, notamment dans son ouvrage Liber de Rheumatismo et Pleuritide dorsalis (Paris, 1642).

Estimation : 50/75€
Adjugé: 65€


Lot 0012

[BARBERI (Giovanni)]. Procès de Joseph Balsamo, surnommé le Comte de Cagliostro, commencé devant le Tribunal de la Ste Inquisition en Décembre 1790 et jugé définitivement par le Pape le 7 Avril 1791, avec des éclaircissements sur la vie de Cagliostro et sur les différentes sectes de Francs-Maçons. Liège, J.J. Tutot, 1791, in-12, IV-[1] p., p. 4-295, 1 p. blanche, demi-veau brun de l'époque, dos lisse orné, titre doré. Provenance : Théodore de Valenzi (1813-1856), bibliophile gantois issu d'une ancienne famille de Bohême, membre de la Société des Bibliophiles flamands (ex-libris armorié). Bel exemplaire. Rare (Caillet, 1894 ; Dorbon, 5121 ; Wolfstieg 14376 ; de Theux, 759).

Estimation : 50/100€
Adjugé: 220€


Lot 0013

BARNABAS (Père). Description de six especes de pets, ou Six raisons pour se conserver la santé, préchées le Mardi gras, par le Pere Barnabas, Peteur en chef au village des Vesses, Province des Étrons, goûtez qu'ils sont bons. Avec le Testament de Roger-Bon-Tems, la Chanson du Rendez-vous, que Madame fit à son Époux, les petites Nouvelles que vous direz tre vieilles. Nouvelle édition, revue, corrigée, augmentée et mise dans un nouvel ordre, par M. Chicourt, Docteur d'Archicour et Médecin ordinaire de l'Homme-de-fer. Troyes, Garnier, sans date (fin XVIIIe s. ?), in-12, 16 p., demi-veau violine du XIXe s., dos lisse (reliure frottée, coiffes abîmées). Rare.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 100€


Lot 0014

[BARRAL (Pierre)]. Maximes sur le devoir des rois, et le bon usage de leur autorité. Tirées de differens auteurs. En France, 1754, 2 parties in-12 en 1 vol., [8]-112 et 123-[4] p. Relié avec : [BARRAL (Pierre)]. Manuel des souverains. Sans lieu ni édit. 1754, in-12, VII-1 blanche-208 p. Un volume en plein veau fauve moucheté de l'époque, dos à nerfs orné (coiffes arasées, mors arrière lég. fendu en son début, coins lég. émoussés). Bon ex. L?abbé Pierre Barral, né à Grenoble vers 1700 et mort en 1772 à Paris, fut docteur en Sorbonne et vicaire général de Montpellier. Sa réputation était celle d'un ardent polémiste et zélé janséniste. Il a compilé des recueils de citations ainsi que plusieurs dictionnaires, parmi lesquels notamment le « Dictionnaire des hommes illustres », dont le « Dictionnaire Bouillet » (1842) rapporte qu?on l'avait appelé « le martyrologe des Jansénistes fait par un convulsionnaire » et dont Voltaire disait qu'il appartenait à « une nouvelle espèce de dictionnaires historiques qui renferment des mensonges et des satires par ordre alphabétique ».

Estimation : 25/50€
Adjugé: 25€


Lot 0015

BERGMAN (T.). Traité des Affinités chymiques ou attractions électives. Traduit du latin sur la dernière édition de Bergman. Augmenté d?un supplément et de Notes. Paris, Buisson, 1788, 8°, (8)-444-(2) p., 3 tables, 4 planches, cartonnage en papier marbré du XIXe siècle. Première édition française (édition originale en latin en 1782) de ce traité des affinités chimiques des corps. « Dans cet ouvrage, je tacherai de déterminer l'ordre des attractions, suivant leurs forces respectives ; mais une mesure exacte de chacune en particulier, qui puisse s'exprimer par des nombres, est encore à désirer » (page 4). Cette théorie des affinités sera reprise en Allemagne par Wenzel et adoptée par la philosophie Kantienne. C'est une des vues importantes de la chimie au XVIIIe siècle. « La science des affinités est d'ailleurs à la chimie ordinaire ce que la géométrie transcendante est à la géométrie ordinaire » (Ferguson, I, 98 ; Duveen, 67). Provenance : Bibliothèque d'Ernest-Auguste de Hanovre (cachet rouge au verso du titre).

Estimation : 150/200€
Adjugé: 200€


Lot 0016

[BERNARD (Jean-Frédéric)]. Éloge de l?enfer. Ouvrage critique, historique, et moral. Seconde édition, soigneusement revue et corrigée. Londres, La Société typographique, 1776, in-12, XII-VIII-387-1 blanche p., frontispice et 15 figures h. t., vignettes, plein veau brun marbré, plats encadrés d?une roulette dorée, dos lisse orné (dos craquelé, mors frottés et fendus en tête). Bernard (1690-1752) a rédigé ce livre curieux sur le modèle de l?« Éloge de la folie » d'Érasme. L'ouvrage est une histoire de l'enfer, souvent très documentée et contenant de nombreuses notes. Tous les hommes avec leurs vices défilent dans cet ouvrage qui fait parfois figure d'une violente satire contre le clergé, « gros abbés », « évêques de la cour », « jeunes prestolets », à peine sortis du collège ou du séminaire. À leur suite viennent les damoiseaux, les petits-maîtres et les hommes femmes, les coquettes, les militaires, etc. La pitié et la repentance règnent dans les enfers et les damnés y tiennent des discours édifiants, après avoir souillé la terre de leurs débordements.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 120€


Lot 0017

BERNER (Gottlieb-Ephraïm). Exercitatio physico-medica de efficacia et usu aeris mechanico in corpore humano cui annectuntur observationes medico-practicae. I. De fungo Mammarum cancroso curato. II. De conquassatione vesicae urinariae, cum abscessu scroti. De usu pinguedinis vipe. Amstelaedami, Janssonio Waesbergios, 1738, in-12, (16)-677-(21) p., plein veau de l'époque, dos à nerfs orné (petites épidermures sur le plat supérieur, manque sur les coupes). Dissertations sur les épidémies, l'influence du climat sur la santé, le traitement des maladies du sein, des reins, de la cataracte... L'auteur était professeur de médecine à l?Université de Duisburg (Hirsh, I, 421).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 50€


Lot 0018

BERTHIER ou BÉRAUD. Physique des corps animés. Paris, Guérin, Delatour, Lottin, 1755, in-12, XXXVI-416-(2) p., plein veau à nerfs de l'époque, triple filet sur les plats (manque une coiffe et la pièce de titre). Édition originale. Berthier applique dans cet ouvrage les lois de la physique au corps humain. Il étudie la respiration, la digestion, les mouvements des muscles et le système nerveux (Barbier, III, 884).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 40€


Lot 0019

BERTHOLLET (C.L et A.B). Éléments de l?Art de la Teinture [...] avec une description du blanchiment par l'acide muriatique oxigéné. Seconde édition, revue, corrigée et augmentée, avec deux planches. Paris, Firmin Didot, An XIII-1804, 2 vol. 8°, VIII-478 p., 2 planches ; (2)-358 p., demi-veau vert de l'époque, dos lisses ornés. Berthollet (1748-1822) chimiste, membre de l'Académie, fait partie du cercle de Fourcroy, Guyton de Morveau, Monge et Lavoisier. Il succède à Macquer dans la direction des teintures de la Manufacture des Gobelins. Durant l'exercice de cette fonction, il découvre l'art du blanchiment des toiles par le chlore, « blanchiment berthollien ». Ces expériences sont consignées dans « L'art de la teinture » dont l'édition originale paraît en 1791 ; la seconde, celle-ci, est complétée par le fils de Berthollet, en 1804.

Estimation : 150/200€
Adjugé: 220€


Lot 0020

BEVERWYCK.- BEVEROVICIUS. Idea Medicinae veterum. Lugd. Bat. [Leiden], Ex officina Elseviriorum, 1637, 8°, (8)-380-(10) p., plein vélin à recouvrement de l'époque (reliure tachée, auréoles claires anciennes en marge). Bon exemplaire de l'édition originale. « Abrégé de médecine qui s'étend principalement sur la pratique » (Wellcome, I, 835 ; Hirsch, I, 441 ; Bayle et Tillaye, I, 485). Avec de nombreuses références aux auteurs anciens. Édition elzevirienne à la marque du solitaire.

Estimation : 30/60€
Adjugé: 110€


Lot 0021

BOERHAAVE (Hermann). Institutiones medicae in usus annuae exercitationis domesticos. Parisiis, Cavelier, 1747, in-12, (16)-584 p., plein veau, dos à nerfs orné (les coiffes manquent, épidermures au dos). Ce recueil, compilation de tous les grands travaux de médecine de Boerhaave, était destiné à ses étudiants. Il forme une importante synthèse de toutes les connaissances du premier tiers du XVIIIe siècle en physiologie et pathologie. « One of Boerhaave's best work » Gar. Morton pour l'édition originale de 1708. Outre ses travaux plus connus en médecine, Boerhaave apporta d'importantes contributions à la chimie, notamment expérimentale, en introduisant de nouvelles méthodes quantitatives pour mesurer la température ou encore du fait de l'utilisation d'une balance particulière performante due à Fahrenheit. En outre, il peut être considéré comme un des fondateurs de la chimie physique, et un contributeur important à la chimie pneumatique et à la biochimie.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 60€


Lot 0022

BOERHAAVE (Hermann). Tractatus de viribus medicamentorum. Editio tertia [...]. Additamentis locupletiorem fecit benedictus Boudon. Venitiis, Bettinelli, 1774, in-12, XLVIII-443 p., plein vélin souple de l?époque. « The success of this spurious Edition, followed by many reprints, shows clearly how much Boerhaave?s teaching on the medical treatment of diseases was valued » (Lindeboom, Bibliogr. Boerhaaviana, 315).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 70€


Lot 0023

BOSSUET (Jacques Bénigne).

BOSSUET (Jacques Bénigne). Histoire des Variations des églises protestantes. Paris, Guillaume Deprez et Jean Desessartz, 1734, 4 vol. in-12, XXXIII-[8]-509-[27], [8]-510-[34], [16]-364 et [22]-328 p., plein veau brun de l'époque, dos à nerfs décorés, pièces de titre maroquinées rouge (usures, bas du 3e vol. lég. abîmé, qqs taches brunes, traces de mouillures). Ex-libris manuscrit du XVIIIe s. répété aux titres. Une des oeuvres majeures de Bossuet, dans laquelle l'auteur résume les controverses contre l'Eglise protestante par un concept clé : la variation. Les destinées multiples et les variations autour d'une même doctrine doivent nous démontrer que l'église protestante ne saurait être l'église du Christ et le dépositaire de la foi. Les « avertissemens » sont une réponse aux attaques de Pierre Jurieu pour la défense des protestants contre le livre de Bossuet. Bon exemplaire.

Estimation : 50/100€
Adjugé: Invendu


Lot 0024

[BOUREAU-DESLANDES (André-François)]. Réflexions sur les grands hommes qui sont morts en plaisantant. Nouvelle édition augmentée d'épitaphes et autres pieces curieuses qui n'ont point encore paru. Amsterdam, Frères Wegstein, 1732, in-16, XXIII-1 blanche-290-[8] p., plein-veau brun glacé de l?époque, dos à nerfs décoré, pièce de titre (coiffe supér. arasée, mors en partie fendus). Provenance : Théodore de Valenzi (1813-1856), bibliophile gantois issu d'une ancienne famille de Bohême, membre de la Société des Bibliophiles flamands (ex-libris armorié). Bel exemplaire.Oeuvre de jeunesse du célèbre économiste André-François Boureau-Deslandes (né à Pondichéry en 1690, mort en 1757). Outre les plaisanteries proférées par les hommes (et quelques femmes) alors que résonnent déjà les premières notes de l'Office des Ténèbres, ce badinage contient aussi des réflexions impies qui annoncent les idées de celui que Voltaire nommera « le citoyen et le philosophe ».

Estimation : 50/100€
Adjugé: 95€


Lot 0025

[BOYER D'ARGENS, Marquis J.-B. de].

Lettres cabalistiques, ou Correspondance philosophique, historique et critique entre deux cabalistes, divers esprits élémentaires et le seigneur Astaroth. Nouvelle édition, augmentée [...]. La Haye, Pierre Paupie, 1741, 6 vol. in-12, [36]-374, [18]-392, [12]-394, [18]-344, [4]-350 et [4]-244-[90] p., portrait et frontispice au 1er vol., plein veau brun moucheté de l'époque, dos à nerfs richement décorés, pièces de titre et de tomaison, roulette dorée sur les coupes (qqs accrocs et défauts, 2 coiffes arasées, deux mors fendus en queue). Bel exemplaire décoratif. Seconde édition en partie originale et augmentée de 80 lettres, soit 2 vol. de plus que l'édition originale de 1738 parue en 4 vol. Les lettres cabalistiques sont l'un des fleurons de l'activité journalistique de d'Argens ; son écriture variée excelle dans ce climat à la frontière de la philosophie, du pamphlet et de la critique journalistique ; comme pour les autres recueils de lettres, ils paraîtront en périodiques dans le Gazetier Universel. L'ouvrage fut mis à l'index en 1742. L'auteur approfondit certains thèmes des Lettres juives notamment en ce qui concerne les religions, la superstition et les diverses formes de croyance ; on y trouve de nombreuses considérations critiques sur les jésuites, la franc-maçonnerie, la Kabbale, les Templiers, les Alchimistes, etc. (Caillet, 1605 ; Bibliotheca esoterica, 985).

Estimation : 100/150€
Adjugé: 100€


Lot 0026

BROUSSAIS (F.J.V.).

Commentaires des propositions de pathologie. Brux., Librairie médicale et scientifique, 1829, 2 vol. 8°, VI-436, (2)-437 à 784 p., demi-veau vert de l'époque, dos ornés (qqs rares rousseurs). Première édition sous forme de livre. Broussais (1772-1838) saw disease as « real entities, independent of the organism » He declared that fevers are only reactions to certain inflammations. He « lived at a time when a monistic system of pathology was still possible. His was a kind of « Brownism » in reverse, in which the phenomena of illness are different from those of health, only in intensity » (DSB).

Estimation : 25/50€
Adjugé: Invendu


Lot 0027

[BRUSLÉ DE MONTPLEINCHAMP (Jean-Chrysostôme)]. L'Histoire des ducs de Bourgogne par Monsieur de Fabert. Cologne, Pierre Marteau, 1687, in-12, f. de titre, 550 p., pleine basane brune de l'époque, dos à nerfs orné (traces d'usage). Première publication de Bruslé de Montpleinchamp ; il cacha son nom sous celui de sa mère, qu'il prétendait être de la famille du maréchal Fabert. Jean-Chrysostôme Bruslé de Montpleinchamp, polygraphe, est né à Namur en 1641 et mort à Bruxelles en 1724. Il a été établi que le nom de Montpleinchamp appartient à sa famille, et que celui, de Bruslé n'était qu'un nom d'emprunt adopté par son père, fourbisseur de son état. Il reçut une bonne et solide instruction qu'il compléta par de longs voyages ; à son retour, il entra dans la Société de Jésus, mais ne sut y rester : sa morgue, sa vanité étaient telles qu'on dut l'inviter à s'en retirer. Ayant par sa conduite provoqué les mêmes répulsions dans une autre maison de l'ordre, il finit par s'établir à Bruxelles comme prêtre séculier. Doué d'une facile élocution et suivant en ses discours une judicieuse méthode d'exposition, il brilla bientôt par l'éloquence de la chaire, et l'empereur Charles VI ne tarda pas à le nommer son prédicateur. Après avoir été chapelain de l'électeur de Bavière et musicien de sa chapelle, il devint aumônier de l'électrice Thérèse-Cunégonde de Sobieski. Cette position lui laissait des loisirs qu'il consacra à l'histoire du pays, et lui fit concevoir le projet d'en publier les annales par époques, depuis le règne des ducs de Bourgogne jusqu'au XVIIIe s., projet qu'il réalisa en partie. Première publication de Bruslé de Montpleinchamp.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 120€


Lot 0028

BUFFON (Georges-Louis Leclerc de).

Dictionnaire des sciences naturelles [...]. Paris, Amsterdam, Michel Rey, 1781, 2 vol. 8°, (3)-588, (1)-496 p., plein veau marbré de l'époque (accroc aux coiffes, coins émoussés, néanmoins, bon ex.).

Estimation : 75/100€
Adjugé: Invendu


Lot 0029

CABANIS (P.J.G). Observations sur les affections catarrhales en général, et particulièrement sur celles connues sous les noms de Rhumes de cerveau et de Rhumes de poitrine. Seconde édition. Paris, Caille et Ravier, 1813, 8°, (2)-106 p., broché d'époque, partiellement non coupé (une petite auréole claire en coin de la première page). Monographie physiologique et médicale résultant de « 25 ans de pratique » (préface). Seconde édition, la première en 1807.

Estimation : 25/50€
Adjugé: Invendu


Lot 0030

CAGNOLI (Antonio). Traité de Trigonométrie rectiligne et sphérique contenant des Méthodes et Formules nouvelles avec des applications à la plupart des problèmes d'astronomie. Paris, Didot, 1786, 4°, XV-478 p., plein veau de l'époque, dos à nerfs (mors frottés, 2 coins émoussés, 1 coiffe manquante). Première édition française. Ouvrage orné de 6 planches et douze tableaux dépliants. Cagnoli (1748-1816), astronome et mathématicien, enseigne les mathématiques à Modène et est membre de nombreuses Académies européennes. C'est une visite de l'Observatoire de Paris qui révéla à Antoine Cagnoli (1743-1816) sa passion pour l'astronomie. Ses travaux mathématiques et d'astronomie sont remarquables de clarté et de méthode (Quérard, II, p. 13 ; Sotheran, 6664).

Estimation : 100/150€
Adjugé: 100€


Lot 0031

CAMBRESIER (M.R.H.J.). Dictionnaire walon-françois ou Recueil de mots et de proverbes françois extraits des meilleurs dictionnaires. Liege, J.F. Bassompierre, 1787, 8°, 197-1 blanche p., demi-veau brun à coins, dos lisse, pièce de titre (petit manque à la coiffe supér., les 6 premiers feuillets rongés au coin infér. sans conséquence, marge infér. blanche du f. 51-52 découpée, rousseurs, cachets). Prêtre du diocèse de Liége, que l'on croit originaire de Chênée, Cambresier jouissait d'un bénéfice de la Collégiale de Saint-Jean à Liége, lorsqu'en 1774 il se fit recevoir avocat près le tribunal de l'Official, position qu'il occupa jusqu'à l'époque de la réunion de la principauté à la France. On doit à Cambresier le premier travail philologique publié sur l'idiome liégeois : « Dictionnaire walon-françois » (1787). Ce recueil est encore aujourd'hui l'un des meilleurs que l'on possède, déclare U. Capitaine en 1872. L'auteur adopte généralement l'orthographe phonétique. Évitant l'écueil dans lequel sont tombés la plupart de ses successeurs, il élague avec soin les hors-d??uvre et montre une sage réserve dans l'admission des mots, sans faire dominer aucun des dialectes du pays. Frédéric Rouveroy, dans une note de son « Dictionnaire wallon-français », resté inachevé, prétend que Cambresier n'est point l'auteur du livre qui porte son nom et en réclame la paternité pour l'abbé Neuray, curé de Stembert, mort vers 1776. Nous n'avons rien trouvé qui justifiât cette allégation et de Villenfagne et de Chênedollé, dans les articles qu'ils consacrent à Neuray, ne disent mot de ses travaux philologiques (d'après la notice de U. Capitaine, dans le t. 3, 1872, de la « Biographie nationale de Belgique »).

Estimation : 40/80€
Adjugé: 50€


Lot 0032

CAPIVACCEUS (Hieronymus) ou CAPIVACCIO (Girolamo). Medicina practica, sive methodus cognoscendorum et curandorum [...]. Opera omnia [...] de f?tus formatione, [...] de pulsibus, [...] ac Labore Boncii Leonii [...]. Venitiis, Apud haeredes Melchioris Sessae, 1601, in-folio, 29 ff., 1 f. blanc, 175-301 (pour 310) ; (2)-12-175 p., plein vélin souple de l'époque (manques sur les coupes et sur le plat arrière, très faibles auréoles claires passim en coin). L'auteur, né dans le premier quart du XVIe siècle, enseigne la médecine à Padoue avec Mercuriale. Édition originale en 1594 sous le titre « Practica medicina ». Il s'agit ici de la troisième. Les deux premières parties concernent la médecine générale (medicinae practicae-de febribus de urinis-de methodo anatomico) ; elles sont la reprise intégrale de l'édition de 1597. La troisième partie traite du f?tus, du pouls, des aphorismes d'Hippocrate... (Krivatsy, 2120 ; Wellcome, I, 66 pour deux éditions vénitiennes postérieures : 1603 et 1606.

Estimation : 200/300€
Adjugé: 200€


Lot 0033

CAPURON. Nova medicinae elementa, ad nosographiae philosophicae normam exarata tyronumque usui accomodata. Editio secunda. Parisiis, Croullebois, 1813, 8°, [6]-XV-423 p., demi-basane de l?époque (qqs rousseurs). Cet ouvrage de nosographie connut deux éditions : 1804 et 1812. Capuron (1767-1849) fut professeur à la faculté de Montpellier et agrégé à la faculté de Paris.

Estimation : 25/50€
Adjugé: Invendu


Lot 0034

[CARACCIOLI (Louis-Antoine de)]. L'Agriculture simplifiée selon les règles des Anciens. Avec un Projet propre à la faire revivre, comme étant la plus profitable et la plus facile. Paris, Bailly, 1769, in-12, XXXV-[1]-340-[3]-1 blanche p., plein veau brun moucheté de l'époque, dos lisse orné, pièce de titre (traces d'usure, plat avant en grande partie détaché, coiffe supér. arasée. Édit. orig. (Quérard, II, 47). Le titre prête à confusion, il s'agit surtout de réflexions pragmatiques sur l'agriculture des années 1760, la dépopulation des campagnes, l'inutile concurrence entre un trop grand nombre de manufactures, la nécessité d'établir un cadastre équitable, etc., le tout frappé au coin du bon sens. « Que ceux qui peuvent se procurer des charrues et des semoirs d'une nouvelle invention, se les procurent..., mais ce qu'un Propriétaire pourra faire, sera-t-il praticable parmi les Paysans ? La difficulté de construire de nouvelles charrues, de les réparer, d'en payer les frais, tout cela forme un chaos qui ne se débrouille facilement que sur le papier » (pp. XVII-XVIII). Nombreuses références à des pratiques usitées dans d'autres pays, notamment l'Italie, à, des productions qui mériteraient d?être introduites en France, etc.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 55€


Lot 0035

Of great rarity and importance for the early history of Canada.- [CAYET (Pierre Victor Palma)]. Chronologie septenaire de l'histoire de la paix entre les roys de France et d'Espagne. Contenant les choses plus memorables advenues en France, Espagne, Allemagne, Italie, Angleterre, Escosse, Flandres, Hongrie, Pologne, Suede, Transsilvanie, et autres endroits de l'Europe : avec le succez de plusieurs navigations faictes aux Indes Orientales, Occidentales et Septentrionales, depuis le commencement de l'an 1598, iusques à la fin de l'an 1604. Divisé en sept livres. Seconde Edition. Paris, Iean Richer, 1605, 8°, [4]-506 f. (petite brûlure au dernier f. avec perte de qq. lettres), plein veau flammé et glacé du début du 19e s., plats encadré d'une guirlande dorée, armoiries dorées frappées au centre des plats (non indentifiées), dos lisse très richement décoré, pièce de titre maroquinée rouge, roulette dorée sur les coupes, roulette dorée intérieure. Provenance : Théodore de Valenzi (1813-1856), bibliophile gantois issu d'une ancienne famille de Bohême, membre de la Société des Bibliophiles flamands (ex-libris armorié). Pierre Victor Palma Cayet est un historien, traducteur et controversiste français, né en 1525 à Montrichard en Touraine, mort le 10 mars 1610. Date de l'originale. Recueil d'une grande importance pour le Canada. On y trouve à la date de 1603 : Navigation des François à la Nouvelle-France, dite Canada. - François bien reçeus des sauvages. - Harangue d'un sauvage. - Malice des sauvages. - Québec. - Trois-Rivières. À la date de 1604 : Des François habituez en Canada. Notons que la « Chronologie Septenaire » et la « Chronologie Novenaire », imprimées chez les libraires parisiens Jean et Étienne Richer, peuvent être considérées comme les ancêtres les plus lointains de la presse. En effet, aux événements historiques comme le siège de Bude et de Belgrade par les armées chrétiennes en 1600, la prise de la Bresse et d'une partie de la Savoie par l'armée d'Henri IV... sont ajoutés de nombreux faits-divers dont le public est encore si friand de nos jours. Le contenu de l'Édit de Nantes donné aux Protestants en 1598 et vérifié par le Parlement en 1599 est détaillé dans l'ouvrage : « Premièrement, abolition générale de toutes choses passées, avec défense d'attaquer, injurier et contester les uns contre les autres... La Religion Catholique sera rétablie partout et les Églises et biens appartenant aux Ecclésiastiques leur seront rendus... Au surplus, il est permis auxdits de la Religion prétendue réformée de demeurer par toute la France... Il est permis à tout Seigneur de faire exercice public de ladite Religion prétendue réformée... En somme tous ceux de la Religion prétendue réformée sont remis et réintégrés en la jouissance de leurs biens, renommée et actions... ». On trouve ainsi des articles sur « La lubricité d'une dame de Naples, sur le cas de démonologie de Marthe Brossier, sur l'exécution de Nicole Mignon qui a voulu empoisonner Henri IV, sur plusieurs meurtres à cause d'adultère en 1602... ». Of great rarity and importance for the early history of Canada. This is one of the first reports on Champlain's first voyage to America. Accompanying the governor of Dieppe, Amyar de Chastres, on a fur trading expedition, the work includes a narrative of his exploration of the St Lawrence, as well as observations on native customs and the fur trade. Covering the years 1598-1604, there is also much information on Jesuit activity in the New World beyond Canada such as China, Japan and Peru. Très rare, surtout en parfaite condition comme c'est le cas.

Estimation : 400/600€
Adjugé: 400€


Lot 0036

CHAPTAL (J.A.). Essai sur le Perfectionnement des Arts chimiques en France. Paris, Crapelet, 1800, 8-VII-88-9 (catalogue) p., broché d'époque, non rogné (dos abîmé, couverture poussiéreuse, intérieur frais). Dans cet ouvrage, Chaptal étudie les raisons de l'infériorité de l'industrie française par rapport aux autres nations et propose des réformes. Edition originale.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 70€


Lot 0037

CHARDIN (Chevalier de). Voyages en Perse et autres lieux de l'Orient. Amsterdam, Jean-Louis de Lorme, 1711, 10 vol. in-12, pleine veau marbré de l'époque, dos lisses ornés de motifs dorés, pièces de titre et de tomaison, roulette dorée d'encadrement sur les plats, tranches dorées (rel. frottées, coiffes arasées, sans l'atlas de gravures).

Estimation : 30/60€
Adjugé: 120€


Lot 0038

CHOISEUL (Duc de). Histoire et procès des Naufragés de Calais (extraits de ses mémoires inédits). Paris, Bossange, 1824, 8°, [6]-497-1 blanche p., plein veau brun flammé de l'époque, plats encadrés d'une torsade dorée, dos lisse décorés de motifs et de fleurons historiés dorés, pièce de titre (qq. traces d'usure, accroc à la coiffe supér., rousseurs). Provenance : Théodore de Valenzi (1813-1856), bibliophile gantois issu d'une ancienne famille de Bohême, membre de la Société des Bibliophiles flamands (ex-libris armorié). Édition originale (4e livraison des Mémoires des contemporains pour servir à l'histoire de France et principalement à celle de la République et de l'Empire). Il n'est pas certain que le duc de Choiseul (1762-1838) ait jamais écrit d'autres parties de ses Mémoires que sa « Relation du départ de Louis XVI, le 20 juin 1791 » et son « Histoire et procès des naufragés de Calais ». Ce dernier « extrait » évoque le naufrage du navire sur lequel il se trouvait sur la côte de Calais, le 14 novembre 1795, et qui l'amenait d'Angleterre avec ses hussards d'émigration. Il fut traduit devant une commission militaire qui l'acquitta. Le jugement fut cassé et les Cinq Cents le condamnèrent à mort. Malgré les lois ordonnant la mise en liberté des « naufragés de Calais », il traîna de prison en prison jusqu'à sa libération sur ordre du Premier consul (Fierro, 321).

Estimation : 30/60€
Adjugé: Invendu


Lot 0039

Saints Michel et Gudule.- [CHRISTYN (J.-B.) et FOPPENS (J.F.)]. Basilica Bruxellensis sive monumenta antiqua inscriptiones, et Coenotaphia insignis ecclesiae collegiatae, SS. Michaeli Archangelo et Gudilae Virgini sacrae. Editio altera. Mechliniae, Apud Laurentium Vander Elst, 1743, 2 parties reliées en un vol. in-12, [2]-150-[10] et [2]-158-[7]-1 blanche p., plein veau fauve de l'époque, dos à nerfs décoré, pièce de titre (accrocs, mors avant restauré, traces d'usage). Deux portraits dans le texte représentant Saint Michel et Sainte Gudule.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 20€


Lot 0040

[CLÉMENCET (Charles)]. Lettres d'Eusèbe Philalethe à M. François Morénas sur son prétendu Abrégé de l'Histoire ecclésiastique [...]. Liege, Philippe Gramme, 1755, in-12, LIV-2 blanches-606-[2] p., pleine basane brune de l'époque, dos à nerfs décoré (reliure usée, coiffes arasées, mors fendus en leur début). Charles Clémencet (1703-1778) est un bénédictin et historien français. Dans son ouvrage Lettres d'Eusebe Philalethe à M. François Morénas, on trouve vingt et une lettres écrites avec « pureté et remplies de choses bien discutées » (Michaud, VIII, p. 380). Dans ces lettres, « on réfute les fables ridicules, les erreurs grossières, les monstrueux principes, et les horribles calomnies avancées par cet auteur, en faveur des Jésuites, contre les disciples de Saint Augustin ; en particulier contre le savant abbé de Saint Cyran, le grand Arnauld, les religieuses de Port Royal, les saints solitaires qui ont habité ce désert, les filles de l'enfance, les quatre évêques, le Père Quesnel et généralement tous ceux qui ont marqué du zèle pour la grâce de Jésus-Christ et la pureté de la morale chrétienne, pour servir de supplément à l'Abrégé de l'Histoire ecclésiastique ».

Estimation : 25/50€
Adjugé: Invendu


Lot 0041

COLLIN de PLANCY (J.-A.-S.). Histoire des Fantômes et des démons qui se sont montrés parmi les hommes, ou Choix d'anecdotes et de contes, de faits merveilleux, de traits bizarres, d'aventures extraordinaires sur les revenans, les fantômes, les lutins, les démons, les spectres, les vampires, et les apparitions diverses, etc. Par Mme Gabrielle de P*****. Paris, Locard et Davi, Mongie aîné, Delaunay, 1819, in-12, frontispice, VIII-241-1 blanche p., br. (traces d'usage, qq. rousseurs). Ex. à toutes marges. Rare édit. orig. Si l'Histoire des fantômes et des démons est publiée sous le nom de Gabrielle de P***** (de Paban), une large majorité de biographes et de bibliophiles attribuent la paternité de cette oeuvre à son beau-frère, Jacques-Albin-Simon Collin de Plancy, auteur du célèbre « Dictionnaire infernal ». L'auteur ose l'impensable : rapprocher raison et irrationnel et réconcilier l'inconciliable. À la façon d'un écrivain naturaliste, il collectionne des récits anecdotiques et charmants, mettant en scène revenants, démons, incubes, succubes, vampires et autres « broucolaques ». Une telle anthologie constitue un voyage pittoresque, au coeur des légendes populaires et des folklores européens, loin de ce 19e s. et de la froide rationalité de sa « révolution industrielle ». Mais il ne s'agit pas pour autant de contes pour enfants, Collin de Plancy est un homme cultivé. Certes, en 1819, il est encore très jeune mais il a déjà l'expérience des aventures éditoriales sur les continents du merveilleux. Ce n'est ni un débutant ni un chercheur aguerri mais un jeune auteur passionné de fantastique et pétri de littérature. C'est une évidence dès le premier instant de lecture. Collin cite, pêle-mêle, sans souci de chronologie d'ailleurs, Tacite, Suétone, Pline, Grégoire le Grand, Froissard, Torquemada, le cardinal de Retz, Dom Augustin Calmet...

Estimation : 50/100€
Adjugé: 390€


Lot 0042

COLLIN de PLANCY (J.-A.-S.). Le Diable peint par lui-même, ou galerie de petits romans, de contes bizarres, d'anecdotes prodigieuses, sur les aventures des démons, les traits qui les caractérisent, leurs bonnes qualités et leurs infortunes ; les bons mots et les réponses singulières qu'on leur attribue ; leurs amours, et les services qu'ils ont pu rendre aux mortels, etc., etc., etc. Paris, P. Mongie aîné, 1819, 8°, frontispice, XL-318 p., plein veau brun flammé de l'époque, dos lisse orné, guirlande dorée entourant les plats (dos abîmé en tête et frotté, coins émoussés, rousseurs). Rare édition originale d'un des plus curieux ouvrages de Collin de Plancy (Caillet, I, 2455).

Estimation : 50/100€
Adjugé: 160€


Lot 0043

COQUILLART (Guillaume). Les Poésies. Paris, Antoine-Urbain Coustelier, 1723, 8°, [6]-184-[3]-1 blanche p., plein veau brun moucheté de l'époque, dos à nerfs décoré, pièce de titre (coiffes légèrement arasées, mors en partie fendillé). Bon exemplaire. Provenance : Théodore de Valenzi (1813-1856), bibliophile gantois issu d'une ancienne famille de Bohême, membre de la Société des Bibliophiles flamands (ex-libris armorié). Guillaume Coquillart, né à Reims en 1452 et mort en 1510, est un poète français. La majeure partie de sa poésie était destinée à des clercs et étudiants lors de représentations de la fameuse Basoche de Paris ; ses vers étaient alors déclamés lors de spectacles car relevant d'un indéniable talent comique et satirique et d'une licence qu'on ne pouvait permettre dans tous les milieux. Clément Marot le cite avec Villon (Bibliothèque Viollet Le Duc, p. 88 : « Édition la plus correcte de toutes celles qui aient été faites des oeuvres de Coquillart »).

Estimation : 75/100€
Adjugé: 70€


Lot 0044

COTTE (P.). Traité de météorologie, contenant : 1. L'Histoire des Observations Météorologiques. 2. Un traité des Météores. 3. L'Histoire et la description du Baromètre, du Thermomètre, et des autres Instrumens météorologiques. 4. Les Tables des Observations météorologiques et botanico-météorologiques. 5. Les Résultats des Tables et des Observations. 6. La Méthode pour faire les Observations météorologiques. Paris, de l'Imprimerie royale, 1774, 4°, XXVI-635 p., 14 planches hors texte, cartonnage marbré du 19e siècle, grandes marges (qq. pâles rousseurs). Edition originale de cet ouvrage donnant un inventaire des instruments concernant la météorologie. 5 planches représentent des thermomètres, 3 des baromètres, 1 hygromètre, 1 anémomètre, 1 boussole, 1 électromètre. "Includes an historical description of the barometer, thermometer and other meteorological instruments. Cotte believed agricultural utility to be the principal aim of meteorology with medical application an important secondary purpose" (Honeyman collection, II, 769).

Estimation : 150/200€
Adjugé: 180€


Lot 0045

COYER (abbé). Bagatelles morales et dissertations avec Le Testament littéraire de Mr. L'abbé Desfontaines. Nouvelle édition. À Londres et se vend à Francfort, Knoch et Eslinger, 1757, in-12, [4]-289-1 blanche p., pleine basane brune de l'époque, dos à nerfs décoré (qq. minimes usures, petit manque à la garde). Bel exemplaire. Gabriel-François Coyer, né le 18 novembre 1707 à Baume-les-Dames, mort le 18 juillet 1782 à Paris, est un auteur français. Il fut chargé de l'éducation du prince de Turenne. Les Bagatelles morales, sont constituées de dissertations satiriques pleines d'humour sur les moeurs du temps qui critiquent de manière très vive la société française de l'ancien régime. On y trouve des considérations sur le commerce, le luxe, le célibat, la magie, la population, l'allaitement maternel, etc. Très curieux.

Estimation : 25/50€
Adjugé: Invendu


Lot 0046

CRÉTIN (Guillaume). Les Poésies. Paris, Antoine-Urbain Coustelier, 1723, 8°, f. de titre, VI-[9]-1 blanche-271-[5] p., plein veau brun raciné de l'époque, dos lisse orné, pièce de titre (longue annotation du 19e s. au verso du f. de garde avant). Bel exemplaire. Provenance : Théodore de Valenzi (1813-1856), bibliophile gantois issu d'une ancienne famille de Bohême, membre de la Société des Bibliophiles flamands (ex-libris armorié). Édition originale collective, recelant deux pièces jusqu'alors inédites dont le célèbre « Débat entre deux dames sur le passe-temps des chiens et oyseaulx » (au sein duquel l'auteur fait montre d'une connaissance certaine de l'art cynégétique et qui remporta un franc succès sous François Ier). Guillaume Crétin (ca 1460-1525) appartient à la seconde génération des Grands Rhétoriqueurs, nom sous lequel le 19e s. a rassemblé des poètes officiant à la cour des ducs de Bourgogne, de Bretagne et de Bourbon, ainsi qu'auprès du roi de France, durant la seconde moitié du 15e et le premier tiers du 16e s. Guillaume Crétin fut chanoine et trésorier de la Sainte-Chapelle de Vincennes puis chantre de la Sainte-Chapelle du Palais, à Paris, et aumônier ordinaire du roi François Ier.

Estimation : 50/100€
Adjugé: 50€


Lot 0047

DAREAU (F.). Traité des injures dans l'ordre judiciaire. Ouvrage qui renferme particulièrement la jurisprudence du petit-criminel. Paris, Prault pere, 1776, in-12, XXIV-389-[3] p., plein veau brun de l'époque, dos lisse orné (la pièce de titre manque, traces d'usure, coiffe supér. arasée, bruniss.). Toujours d'actualité.

Estimation : 50/100€
Adjugé: 75€


Lot 0048

DAUBENTON. Instruction pour les bergers et pour les propriétaires de troupeaux ; avec d'autres ouvrages sur les Moutons et sur les Laines. Publiée par ordre du Gouvernement, avec des Notes par J.B. Huzard. Quatrième édition augmentée. Paris, Huzard, 1810, 8°, LXXI-480 p., 23 planches, br. non rogné. Notre édition est précédée d'une notice historique sur la vie et les oeuvres de Daubenton par le Comte de Lacépède et illustrée de 23 planches hors texte numérotées de I à XXII. Cette édition comporte plus de texte et une planche de plus que les éditions précédentes. Les planches représentent diverses étapes de l'élevage des moutons : tonte, accouchement, soins divers... Depuis 1766, Daubenton effectue des recherches sur le mouton et la laine ; à cette époque, la France est encore tributaire de la laine espagnole. Daubenton crée une race qui rivalise rapidement avec les mérinos. Ses études sur les moutons lui valurent un certificat de civisme. Brunet, 6415, pour la 5e édition. Bon exemplaire très frais et à grandes marges.

Estimation : 75/100€
Adjugé: 80€


Lot 0049

[DE BECKERS, Jean dit Didace de Saint-Antoine]. Description historique, chronologique et géographique du duché de Brabant [...]. Nouvelle édition révue et corrigée. Bruxelles, Jos. Ermens, 1791, in-12, [2]-X-460 p., cart. ancien (cart. défraîchi, manques au dos, papier lég. bruni, traces de papier collant aux premier et dernier feuillets). Étiquette au contreplat : « Ex Libris / Augustini Legillon / Brugensis 1809 ». Ex. à toutes marges. Mise à jour de l'édition de 1756, visant à compléter le « Grand théâtre sacré et profane de Brabant » selon l'auteur. Ouvrage divisé en six livres consacrés aux villes et villages des quatre chefs-villes du duché : Louvain (capitale), Bruxelles, Anvers (marquisat) et Bois-le-Duc ainsi qu'au Brabant wallon (Nivelles, Wavre, Gembloux, Jodogne, Hanut), et à la souveraineté de Malines.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 40€


Lot 0050

DEMOURS (A.P.). Précis théorique et pratique sur les maladies des yeux. Paris, Chez l'auteur, 1821, 8°, XVI-598 p., broché d'époque, non rogné (qq. pâles rousseurs, mors supér. légèrement fendu, dos fripé). Edition originale. Fils du chirurgien marseillais, Pierre Demours, l'auteur fut un praticien distingué, oculiste de Louis XVIII et de Charles X, il poussa au dernier degré l'habileté de son art en réalisant la première opération de la pupille artificielle, opération qui a rendu la vue à plusieurs aveugles de naissance.

Estimation : 75/100€
Adjugé: 80€


Lot 0051

DESCAMPS (Jean-Baptiste).

Voyage pittoresque de la Flandre et du Brabant, avec des réflexions relativement aux arts et quelques gravures. Paris, Desaint, Saillant, Pissot, Durand, 1769, 8°, XXII-[2]-328-[11]-1 blanche p., 5 planches h. t. et 1 carte dépliante, plein veau brun moucheté de l'époque, dos à nerfs décorés (mors fendu, plat avant frotté). Dans son « Voyage », qu'il a enrichi de quelques planches, publié en 1769, Jean-Baptiste Descamps (1714-1791), peintre et historien de l'art, dresse une nomenclature minutieuse des peintures, des sculptures et des objets d'art qu'il a observés au cours de ses pérégrinations ; il marque d'une étoile ceux qu'il pense le plus susceptibles d'intéresser ses lecteurs et ajoute à leur intention une carte dépliante et un horaire des voitures publiques. « L'Italie seule, écrit-il dans sa préface, peut l'emporter sur les richesses que l'on trouve dans les églises de la Flandre ».

Estimation : 75/100€
Adjugé: 130€