Vente publique de livres et de peintures

Recherche:  Voir les artistes Affichage en liste Affichage par photos

Lot 0681

Votez Che ou ne votez pas. Au verso : Brux., Philippe Brachet, éditeur responsable, s.d. [1964], dim. : 28,4 x 21 cm. Impression rouge sur papier blanc. Edit. orig. de ce tract réalisé par Philippe Brachet, proche de Tom Gutt, mais prétendument émis par le Parti communiste de Belgique. Il fait écho au « Votez Sade » émis par le Parti surréaliste de Belgique réalisé par Tom Gutt à la même époque.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 70€


Lot 0682

WARHOL (Andy). 25 cats name Sam and one Blue Pussy. London, Chatto ans Windus, 1987, 2 vol. 8°, ill. en couleurs, cart. édit., étui commun. Fac-similé de l'édit. orig. de 1954 tirée à 190 ex. Cats Name[d] Sam and One Blue Pussy is an ephemeral work created in the early years of Warhol's career as a graphic artist in New York City. The work lists Charles Lisanby as its author although there is no text, and the cat theme may be credited to Warhol's mother Julia, who had moved to New York to be near Andy and provided the calligraphy. Julia and Andy were known to have many cats, all but one named Sam, and Julia was known for her whimsical cat drawings.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 200€


Lot 0683

WARHOL.-

Laureaci II Miedzynarodowego Biennale Plakatu. Yusaku Kamekura. Julian Palka. Andy Warhol. Warszawa, Muzeum Plakatu w Wilanowie, 1970, 8° carré, br., reproductions hors texte en noir, couv. argentée imprimée en 4 couleurs. Edit. orig. tirée à 1000 ex.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 130€


Lot 0684

WEINER (Lawrence).

Specific and General Works. Villeurbanne, Le Nouveau Musée / Institut d'Art contemporain, 1993, fort 8°, non paginé, br. Edit. orig./ Lawrence Weiner. Works. Hamburg, Anatol Av und Filmproduktion, 1977, 8°, 450 p., br./ Ens. 2 vol.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 60€


Lot 0685

Lawrence Weiner. Tentoonstelling. A'dam, Stedelijk Museum, 1988-1989, 4°, 71 p., br. (dos décoloré). Edit. orig.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 40€


Lot 0686

WEINER.- BUCHLOH (B.H.D.). Lawrence Weiner. Posters November 1965 - April 1986. Toronto, Art Metropole, 1986, 4°, 177 p., br. Edit. orig. Catalogue raisonné des affiches de Lawrence Weiner.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 90€


Lot 0687

Lawrence Weiner. Sculpture. Exposition. P., ARC - Musée d'Art moderne, 1985, plaquette 4°, 32 p. (non paginé), agrafé, couv. rose imprimée. Texte en français et en anglais. Edit. orig.

Estimation : 30/60€
Adjugé: 60€


Lot 0688

Tom Wesselmann. Exposition. P., Galerie Ileana Sonnabend, (1966), plaquette 8°, agrafé (1 petite notation au feutre noir).

Estimation : 25/50€
Adjugé: 20€


Lot 0689

WYCKAERT.- "Ariel 7".

Exposition des peintures récentes de Wyckaert. P., Galerie Ariel, 1967, 4°, en feuilles, couv. illustrée à pleine page (lég. tachée). Tirage limité à 500 ex. num. Bien complet de la lithographie originale en couleurs sur double page tirée par Clot, Bramsen et Georges à Paris.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 25€


Lot 0690

[Xerox Book].- Carl Andre, Robert Barry, Douglas Huebler, Joseph Kosuth, Sol Lewitt, Robert Morris, Lawrence Weiner. N.Y., Siegelaub / Wendler, 1968, 4°, non paginé, br., couv. muette, dos imprimé en noir (couv. lég. défraîchie). Edition originale tirée à 1000 ex. Rare livre d'artiste connu sous le nom de "Xerox Book".

Estimation : 200/300€
Adjugé: 1600€


Lot 0691

ZACK.- BECKERS (Alain). Esquisse du problème de l'art abstrait. Avec 6 eaux-fortes originales de Léon Zack, présentées par Paul Fierens. Anvers, De Nederlandsche Boekhandel, 1951, in-folio, en feuilles, couv. Edit. orig. tirée à 160 ex. num. 1/150 num. en chiffres arabes. Les 6 eaux-fortes de l'artiste russe Léon Zack sont justifiées et signées au crayon par l'artiste.

Estimation : 150/200€
Adjugé: 200€


Lot 0692

COCTEAU (Jean).

Lettre autographe signée, datée 25 avril 1954, St J[ean] Cap Ferrat, A[lpes] M[aritimes], 1 p. 8° de 7 lignes : "Comment s'est passé le / retour sans peur ? J'aimerais / avoir des nouvelles. Je pars / mercredi pour Séville / J'espère que mon horreur / de directives ne vous a pas trop / embrouillé l'âme / Jean Cocteau".

Estimation : 40/60€
Adjugé: 40€


Lot 0693

CROMMELYNCK (Fernand) (1886-1970), dramaturge, acteur, metteur en scène, scénariste, romancier et journaliste belge. Lettre autographe signée à Marcelle, le 27 décembre 1922, 2 pages 4° (pliures). Une note qui accompagne cette lettre précise qu'il s'agit « de la soeur de Pierre Bertin, Marcelle Bertin dont il était amoureux ». Des recherches rapides ne nous permettent pas d'infirmer cette identification. Il s'agit peut-être de Marcelle Meyer qui est ou deviendra l'épouse de Pierre Bertin (1891-1984), le comédien, metteur en scène et scénographe français. Belle et longue lettre d'écrivain difficile à résumer. Les mots qui viennent à l'esprit sont état d'âme, nostalgie, mélancolie... En tout cas une lettre d'écrivain. Est. 50/100

Estimation : 50/75€
Adjugé: 60€


Lot 0694

ENSOR (James) (1860-1949), peintre belge. Réunion de 11 photographies argentiques, tirages modernes à l'exception d'une en tirage ancien contrecollée sur carton (photo : 11,5 x 14,5 cm ; carton : 16 x 21,5 cm) représentant James Ensor entouré d'Ernest Rousseau, Mariette Rousseau, Théo Hannon... Elle est datée au crayon du 22 avril 1889. Les 10 autres en tirage moderne représentent d'après les inscriptions aux versos : 1. Mariette Rousseau ; 2. la même plus âgée ; 3. Ernest Rousseau, Mariette Rousseau et Marguerite Wodon ; 4. Ernest Rousseau et son fils Ernest ; 5. Les mêmes plus âgés ; 6. Le buste d'Ernest Rousseau par Jef Lambeaux ; 7-9 : trois, dont une en double représentant des personnes déguisées en personnages ensoriens ; 10 : tirage moderne de celle qui est en tirage ancien cadrée autrement. On joint un menu de 23,5 x 17 cm, daté du 18 juin 1887 avec deux angelots très ropsiens, le premier avec une casquette d'étudiant tient un plateau de bouteilles, l'autre tient une marotte ; sur un philactère on peut lire : « nous sommes la jeunesse / l'espoir de la cité ». Le nom de « M. E. Rousseau fils » est ajouté à l'encre. Ernest Rousseau fils est le fils d'Ernest Rousseau et de Mariette Hannon, les amis de James Ensor./ Ens. 12 pièces.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 650€


Lot 0695

à Mariette.- ENSOR (James) (1860-1949), peintre belge. Lettre autographe signée à Mariette Rousseau, née Marie-Sophie Hannon (1850-1926), soeur de Théon Hannon, épouse d'Ernest Rousseau (1831-1908), amie d'Ensor, Ostende, 2 janvier 1885, 2 pages 8° (pliures), enveloppe timbrée conservée. Ensor remercie pour les voeux, envoie les siens et parle de sa santé : « Je suis moins malade, mais ne peux sortir ou travailler. Le médecin a été inquiet, il a craint pour le poumon ; maintenant il est satisfait. Je suis encore extrèmement faible, l'estomac était complètement détraqué. » Ensor débarque à Bruxelles chez son demi-frère Théo Hannon pour y poursuivre ses études à l'académie. En compagnie de Théo, il est introduit dans les cercles bourgeois libéraux de gauche qui fleurissent en périphérie de l'Université. Chez Ernest Rousseau, professeur à l'Université libre de Bruxelles, dont il deviendra recteur, Ensor rencontre son épouse Mariette, qui est aussi la soeur aînée de Théo Hannon. Madame Rousseau est microbiologiste, passionnée d'insectes, de champignons et... d'art. Les Rousseau tiennent salon, rue Vautier à Bruxelles, près de l'atelier d'Antoine Wiertz et de l'Institut royal des Sciences naturelles de Belgique. Rendez-vous privilégié pour les artistes, les libres penseurs et autres esprits influents. Ensor y rencontre Félicien Rops et son beau-fils Eugène Demolder, mais aussi peut-être l'écrivain et critique d'art J.-K. Huysmans ainsi que l'anarchiste Élisée Reclus. La relation entre Mariette et James est-elle seulement platonique ? Une indication : lorsqu'en 1933 il lui est demandé dans le magazine Minotaure quelle avait été la plus importante rencontre de sa vie, il donne une réponse significative : « Lorsque j'avais 21 ans, j'ai appris à connaître une femme mariée. Elle était mère de famille et pas jolie. Mais jamais je n'oublierai les bas verts de mon élue ni le noble profil de son époux. » Comme cela va se révéler par la suite, il n'échappera pas à son destin : les femmes dans sa vie seront ou bien mariées ou bien inaccessibles. Ce qui est certain c'est que Mariette, de dix ans l'aînée d'Ensor, a fait forte impression sur le jeune peintre. Elle se charge de lui, lui offre une chambre dans la grande maison, porte ses eaux-fortes chez l'imprimeur et lui envoie des fleurs pour ses natures mortes. Sur un croquis dans un album de ses dessins conservé par les Rousseau, Ensor a gravé le nom de Mariette sur le tronc d'un arbre. Ailleurs, Mariette apparaît dans « Les Bains d'Ostende ». Il transpose une photo de Mariette avec lui, prise dans le jardin, en une eau-forte où la dame est devenue une libellule courtisée par un scarabée aux traits du peintre. (https://www.levif.be/actualite/belgique/la-vie-tres-secrete-de-james-ensor/article-normal-406293.html) Les lettres d?Ensor de cette époque sont rares. Celle-ci semble inédite.

Estimation : 400/500€
Adjugé: 2000€


Lot 0696

à Augusta : « je ne suis pas une poire molle, un kakebrouk ni un imbécile » ENSOR (James) (1860-1949), peintre belge. Lettre autographe paraphée à Augusta Boogaerts (1870-1951), amie de l'artiste, cachet de la poste : Ostende, 27 octobre [1888 ?] (le millésime n'apparaît pas sur le cachet de la poste), 4 pages in-12 (pliure), enveloppe timbrée conservée (Melle Augusta Boogaerts, 13, rue du Vivier à Ixelles), lettre envoyée par recommandé. « Sapristi ! Quelle longue lettre à poigne vous m'écrivez. Vous êtes toujours pour le mouvement et la violence. Vous m'abreuvez vraiment de qualificatifs violents. Mais peut-être croyez vous me rendre service en me secouant ainsi. Laissez moi vous dire cependant que je ne suis pas une poire molle, un kakebrouk ni un imbécile » etc. Ensor s'inquiète de la santé d'Augusta puis parle de la sienne. Enfin : « Pour l'instant je suis garde malade et ne puis bouger aussi je dois mettre ordre à mes affaires et cette besogne est fort sérieuse » etc. « Une petite vacance me fera le plus grand bien. [...] mes bonnes amitiés et une poignée de mains cordiale » + petit paraphe. La dernière phrase de cette lettre n'augure guère d'une relation intime. Augusta est la fille d'un hôtelier ostendais qui a travaillé un petit temps - vers 1887 - dans le magasin de souvenirs que tenait la mère de James Ensor. Elle a dix ans de moins que lui et une idylle s'amorce. On se promène, on se déclare ses désirs. Mais cela s'arrête là. La version officielle veut que la famille d'Ensor se soit opposée au mariage. Augusta devient gouvernante auprès d'une riche famille bruxelloise. Plus tard, quand Ensor se rend à Bruxelles et séjourne dans l'un de ses hôtels favoris près de la gare du Luxembourg, il a l'occasion de la rencontrer : elle loge tout près, rue de Theux. Ensor la baptise La Sirène, « son amie pour la vie ». Il lui envoie des petits mots empressés. Il lui écrit des notes en marge de ses lectures. Il se plaint aussi de son caractère difficile dans une lettre adressée à un ami : « Elle est l'être le plus tyrannique qui court sur terre ». Elle lui fait des scènes et ne supporte pas qu'il entretienne une conversation posée avec des amis. Est-ce pourtant elle qui a posé pour une série d'études de nus conservés au Musée des beaux-arts d'Anvers) ? (https://www.levif.be/actualite/belgique/la-vie-tres-secrete-de-james-ensor/article-normal-406293.html) Les lettres d'Ensor de cette époque sont rares. Celle-ci semble inédite.

Estimation : 400/500€
Adjugé: 1200€


Lot 0697

ENSOR (James) (1860-1949), peintre belge. Reçu signé, daté Ostende le 17 mai 1919. 1 feuillet de 8 x 14 cm à l'encre sépia sur papier commercial : "Reçu de Mlle A. De Winter la somme de mille francs en acompte sur le loyer de la maison 19 rue de Flandre à Ostende (...)".

Estimation : 75/100€
Adjugé: 300€


Lot 0698

HELLENS (Franz), nom de plume de Frédéric Van Ermengem (1881-1972), romancier, poète, essayiste et critique d'art belge. Il vit à Paris de 1947 à 1971. Lettre autographe signée à Léopold Survage (Léopold Frédéric Léopoldovitch Stürzwage, 1879-1968), peintre français d'origine russe, qui se consacre à la peinture monumentale dans les années 1950-1960 : fresque sur le thème de la Paix au Palais des Congrès de Liège qui l'amène à rester dix-huit mois en Belgique, lettre datée de Saint-Cloud, le 28 février 1954, 1 page 8° (pliure avec petite déchirure aux plis). Excuses de Franz Hellens pour ne s'être pas rendu « à la manifestation d'amitié qui eut lieu dans ton atelier. Seule l'absence, et l'ignorance, ont fait que je ne fus pas à cette fête à laquelle j'aurais voulu participer. » (...)./ HELLENS (Frans). Lettre autographe signée à Léopold Survage, le 11 avril 1966, 1 page 4° (pliure avec déchirure aux plis). Belle et longue lettre dans laquelle Hellens regrette de n'avoir pas visité l'exposition rétrospective qui se tient à Paris [au Palais Galliéra présentant 163 oeuvres de Survage de 1903 à 1965]. « Il y a bien longtemps que nous ne sommes vus, vieux et fidèles amis que nous sommes depuis Nice en 1916-17, te souviens-tu, sous ce beau soleil en un temps si dramatique, dont la rumeur même n'arrivait pas jusqu?à la Place Basséra ! » (...). Pour la petite histoire rappelons que les deux correspondants ont été portraiturés par Modigliani./ Ens. 2 pièces.

Estimation : 40/80€
Adjugé: 90€


Lot 0699

LINZE (Georges) (Liège 1900-1993), poète, écrivain, animateur de revue et essayiste liégeois dont l??uvre est proche du futurisme et marquée d'optimisme. Carte postale signée à Léopold Survage, envoyée de Liège, sans date (années 1950). Intéressant document sur la préparation du mur au Palais des Congrès de Liège. Linze demande à Survage de recevoir les architectes du Palais et celui de la ville. « Je crois que tout va se terminer et que vous pourrez travailler, en ayant votre tranquilité d'esprit. »/ LINZE (Georges). Carte postale avec le portrait de l'écrivain et le liste de ses romans, envoyée à Léopold Survage, Liège, le 4 septembre 1957. Toujours à propos de la date de rendez-vous avec l'architecte de la ville./ LINZE (Georges). Lettre autographe signée à Germaine Survage (née Meyer), Liège, le 8 novembre 1968 (l'artiste est décédé le 31 octobre). Belle lettre de condoléances. « On va comprendre le message émouvant, riche de poésie que constitue son ?uvre, une des plus significatives de tout le siècle ». On joint : 1. Portrait imprimé de Georges Linze avec une dédicace autographe signée à Léopold Survage et un mot de Fernande Linze (pliure et déchirure). 2.- Petite coupure de presse extraite du « Soir » du 14 novembre 1959 - mentions ajoutées à la main par l?écrivain - collé sur un petite feuille mentionnant une exposition de Léopold Survage à Paris. 3. Une coupure de presse non identifiée signée Sabine Marchand rendant compte d'une exposition Survage à la Galerie Verrière à Paris [en 1968 ?] : « l'autorité [de Survage] a su marquer le cubisme en introduisant un accent très personnel, une sorte de fraîcheur naturelle qui lui est propre ». 4. « Manifeste de l?an 2000 », signé Georges Linze, un feuillet de 21,5 x 27 cm, imprimé sur deux colonnes (pliure)./ Ens. 7 pièces.

Estimation : 100/150€
Adjugé: Invendu


Lot 0700

« En tous cas je ne transigerai jamais sur mon art. ».- MELLERY (Xavier) (1845-1921), peintre belge. Correspondance avec Arnold Goffin (1863-1934), historien de l'art et écrivain belge. Cinq lettres autographes signées du 18 décembre 1919 au 9 juillet 1920. Après la disparition de l'artiste, Goffin écrit un article de 22 p. dans « La Revue d'art », vol. 25, n° 5-6, mai-juin 1025. 1. Laeken, 18 décembre 1919, 3 pages in-12 : « Je serais très heureux que vous vouliez bien mettre à ma disposition votre belle valeur littéraire. Seulement je voudrais d'abord vous communiquer quelques réflexions, car vous me permettrez n'est ce pas d'être franc et je suis certain que vous me comprendrez. » Après avoir communiqué ces réflexions, Mellery ajoute : « En tous cas je ne transigerai jamais sur mon art. » 2. Laeken, 16 décembre 1919, 3 pages in-12 : tout est à citer comme : « Il me serait très agréable de vous revoir si vous aimiez venir fumer un cigare : vous inspirez une si réelle sympathie, comme tout homme de valeur, vous accordez à autrui l'attention et le temps de s'exprimer », etc. 3. Le 21 février 1920 : extrait : « Je n'ai pas encore, non plus, d'autres documents que ceux que vous connaissez, quand tous mes dessins seront à point, je ne pourrai qu'alors seulement les faire photographier et choisir les plus caractéristiques. » Etc. 4. Laeken, 12 mars 1920, 2 pages ½ in-12 : Mellery remercie Goffin pour sa communication. « Je n'arrive pas à fouiller dans tout ce que j'ai écrit sur l'art, je suis toujours tellement occupé, j'ai d'ailleurs mes pensées en art beaucoup plus fixées et plus complètes aujourd'hui qu'autrefois. » Mellery envoie 7 photos qu'il décrit en P.S. 5. Laeken, 9 juillet 1920, 1 page et 3 lignes in-12 : « Depuis notre dernière correspondance j'ai souffert le martyr ! physiquement et moralement ! J'ai à ce sujet écrit une étude que je voudrais bien vous lire. » Mellery invite Goffin à déjeuner ou à souper. « J'ai foi en votre jugement, je le recherche, c'est une charité que vous demande un frère aîné qui signe Xavier Mellery ». On joint une carte de visite de Mellery adressée à Constant Montald (1862-1944), peintre et sculpteur belge. On joint également : 1. et 2. Deux télégrammes de Mellery à Goffin, dont l'un daté du 20 juillet 1920 demandant de « différer visite », l'autre non daté réclamant le « réconfort visite samedi ». 3. Un mot manuscrit daté de Laeken 11 mai 1920 déclarant que « Xavier Mellery étant souffrant et alité depuis quatre semaines, s'est trouvé dans l'impossibilité de correspondre avec Monsieur Arnold Goffin », etc. 4. Le faire-part de décès de Xavier Mellery (4 février 1921) envoyé à Goffin. 5. La carte imprimée de remerciements pour « les marques de sympathie » à l'occasion du décès de l'artiste (pliure). 6. Une coupure de presse avec photo sur les funérailles de l'artiste. 7. Une petite coupure de presse sur « La Vente Xavier Mellery »./ Ens. 14 pièces.

Estimation : 250/300€
Adjugé: 700€


Lot 0701

ROUSSEAU (Victor) (1865-1954), sculpteur belge. Correspondance avec Arnold Goffin (1863-1934), historien de l'art et écrivain belge : quatre cartes postales (deux non datées) et 19 lettres (une seule non datée) s'étalant chronologiquement du 17 mars 1909 au 4 juillet 1933, soit environ 50 feuillets in-12, 8° et 4°. Il y est question d'oeuvres de l'artiste et de critiques de Goffin (par exemple le 6 juillet 1925 : « Au moment de quitter Forest pour le pays de Meuse et comme pour me rappeler que j'ai bien mérité les joies d'un repos prolongé, je reçois votre étude enthousiaste sur mes oeuvres. ») On joint 4 lettres de Victor Rousseau à la femme d'Arnold Goffin, deux du vivant du critique littéraire, les deux autres après sa mort. Dans la première il est question d'un médicament, dans la deuxième de remerciement à une invitation, les deux dernières concernent une cérémonie d'hommage à feu Arnold Goffin et à la disparition de Constant Montald. On joint également une lettre du 16 février 1942 à Constant Montald qui vient de perdre sa femme./ Ens. 28 pièces.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 900€


Lot 0702

STOCLET (Adolphe), (1871-1949), financier bruxellois, amateur d'art renommé, né au sein d?une famille de banquiers belges d'origine gembloutoise. Il est le commanditaire du palais Stoclet, situé sur l'avenue de Tervueren à Bruxelles. Lettre manuscrite, datée du 13 juillet 1917, adressée au docteur Georges Marlow, médecin et poète belge (1872-1947). 2 ff. recto/verso, sous enveloppe non timbrée (le papier et l'enveloppe sont imprimés du monogramme d'Adolphe Stoclet et de son adresse sise 303 avenue de Tervueren à Woluwé St. Pierre - Bruxelles) : "Cher Monsieur / Vous avez deviné et prévenu notre désir intense de / posséder le texte de votre inoubliable conférence sur / Maubel : soyez en remercié, et de tout coeur" (...) "Et quelle joie aussi de posséder ce manuscrit dans / l'émouvante calligraphie de son auteur ! telle / l'écriture chinoise, qui est à la base de tout l'art / extrême-oriental, l'a marqué pour toujours de / son caractère » (...).

Estimation : 50/100€
Adjugé: Invendu


Lot 0703

VERHAEREN (Émile) (1855-1916), écrivain belge. Ensemble de 26 photographies argentiques modernes (23,5 x 18 cm) de Verhaeren représentés par Georges Tribout, Théo Van Rijsselberghe, Constant Montald (mains et silhouette), etc., des photographies de la maison du Caillou qui bique, intérieur et extérieur (5), plusieurs portent la mention « Photo C.G.T. [Commissariat général au Tourisme de Belgique] ».

Estimation : 25/50€
Adjugé: 110€


Lot 0704

VERHAEREN (Marthe), née Massin (1860-1931), artiste peintre belge, épouse d'Émile Verhaeren (1855-1916). 8 cartes postales autographes adressées aux Montald, c'est-à-dire Constant (1862-1944), peintre et sculpteur belge, et Gabrielle Canivet (1867-1942) sa femme, cartes signées Marthe ou paraphées, dont au moins une rédigée du vivant d'Émile Verhaeren. Ces cartes montrent l'amitié solide qui lie Marthe aux Montald du vivant d'Émile Verhaeren et après sa disparition. 1. [Cachet de la poste : St-Cloud, 29 novembre 1911] : « C'est à vous seul que j'écris ; - pour vous confier que votre dame a été ici charmante, qu'elle a suscité de nombreuses affections, - mais - hélas ! - aussi une haine terrible entre deux cavaliers qui voulaient également la promener, pendant que Verh[aeren] était cloué sur son fauteuil ».- 2. [Cachet de la poste : St-Cloud, 20 octobre 1918 ?] : « [...] ne voudriez vous pas mettre à la poste recommandé, le livre Les Aubes que tu trouveras dans le petit meuble d'en haut. ».- 3. [Cachet de la poste : St-Cloud, 18 mars 1919], carte datée du « Mardi 9 mars ». Marthe Verhaeren se plaint de n'avoir de nouvelles de personne.- 4. [Cachet de la poste : St-Cloud, 11 mars 1919], carte datée du « Mercredi 7 » : « Personne ne m'écrit, vous pensez si cela m'agite. Pourvu que je ne sois pas plus mal ».- 5. [Cachet de la poste : St-Cloud, 21 octobre 1920] : « Avez-vous reçu la lettre dans laquelle je vous demande des renseignements sur le livre du Cloître ? ».- 6. [Cachet de la poste : Quiévrain, 26 juillet 1922, carte postale du Caillou-qui-bique] : « Voyez mes Chers amis, d'où je vous écris. [...] Ne viendriez vous pas me voir ? »...- 7. [Cachet de la poste : St-Cloud, décembre 23] : Marthe demande qu'on lui écrive « Parce que, si vous ne pouvez être ici pour Noël, j'inviterai les Fontainas à passer le réveillon ici » (?). [André Fontainas (1865-1948) est un poète et écrivain français ayant vécu en Belgique].- 8. Sans date ni cachet : « Rien à vous dire que vous ne sachiez. Les amis continuent à être fidèles » (..).

Estimation : 40/60€
Adjugé: 50€


Lot 0705

Exemplaire d?Edmone Adès truffé de lettres originales et autres documents.- ADÈS (Albert). Adès chez Bergson. Reliques inconnues d'une amitié. P., [Edmone Adès], 1949, in-12, en feuilles, couv. bleue rempl., couv. cristal imprimée, non coupé, chemise et étui en toile grise. Édit. orig. tirée à 600 ex. num., comprenant des fac-similés de lettres de Bergson et d'Adès dont 3 inédits ainsi qu'un portrait d'Henri Bergson par Albert Adès. Exemplaire d'Edmone Adès, fille d'Albert Adès, agrémenté d'un envoi d'Hélène Adès à sa fille. Ex. enrichi de divers documents : lettre de Jeanne Bergson, fille d'Henri Bergson, adressée à Edmone Adès (sous enveloppe timbrée) ainsi que toutes les lettres manuscrites originales en regard des fac-similés, dont 1 sous enveloppe. Adès (Le Caire, 1893 - Paris, 1921) travaillait à une étude comparée de Mirbeau, Maeterlinck et Bergson, quand la mort l?a surpris. Sa fille, Edmone, a publié en 1949 ses notes manuscrites, sous le titre "Adès chez Bergson".

Estimation : 150/200€
Adjugé: 300€


Lot 0706

ANTO-CARTE.- WOLFERS (Marcel).

Les Ecrits de novembre. 2e cahier du Marchand d'images. Ouvrage entièrement lithographié et calligraphié en noir par Anto-Carte. P., Edit. du Roseau vert, 1922, 4°, 55 p., br., couv. illustrée en noir, cuivre et argent. Edit. orig. tirée à 275 ex. num. et signés sur Ingres Canson et Montgolfier et parmi ceux-ci un des 250 exemplaires numérotés de 26 à 275. Dans ce second cahier du Marchand d'images au titre éloquent, Anto-Carte illustre les textes de son ami le sculpteur Marcel Wolfers, Fredons et doléances, encore tout imprégnés des souvenirs de la guerre. Cet ouvrage, associant parfaitement le texte et l'image, sort des presses de F. Dorel à Paris à l'enseigne de l'édition du roseau (Anto-Carte, Rétrospective, Musée des Beaux-Arts de Mons, 1995, p. 113). Bel exemplaire.

Estimation : 150/200€
Adjugé: 500€


Lot 0707

APOLLINAIRE (Guillaume).

L'Hérésiarque et Cie. P., Stock, 1910, in-12, demi-maroquin rouge sang à coins, dos à 5 fins nerfs, tête dorée, couv. et dos cons., ex-libris, étui (reliure non signée de Duhayon, étui non signé de Cheney). Edition originale sur papier du tirage courant dont il n'a été tiré à part que 21 exemplaires sur Hollande. Ex. enrichi d'un envoi à Pierre Veber, journaliste et dramaturge (1869-1942) : "A Monsieur Pierre Veber / Hommage de ma très haute / estime littéraire / Guillaume Apollinaire". Très bel exemplaire.

Estimation : 1200/1400€
Adjugé: 1200€


Lot 0708

APOLLINAIRE (Guillaume).

Le Poète assassiné. P., L'Edition, "Bibliothèque des Curieux", 1916, in-12, 316 p., demi-maroquin rouge sang à coins, dos à 5 nerfs orné de caissons de 2 filets dorés et de motifs dorés dont 6 étoiles et 4 doubles cercles autour de petites pastilles de maroquin corinthe, double filet de séparation doré sur les plats, tête dorée, couv. (illustrée par Cappiello) et dos cons., ex-libris, étui (reliure signée Semet et Plumelle, étui non signé de Cheney). Edition originale dont il n'a pas été tiré de grand papier. Portrait-frontispice par André Rouveyre. On a monté en tête du livre, une enveloppe autographe (recto avec 2 timbres de 5 centimes) adressée à "Madame la Comtesse de Coligny-Châtillon" / Villa Baratier / Saint Jean Cap Ferrat. Cachet de la poste "Nice 29-11-1914". C'est par la lettre envoyée à cette date qu'il annonce à Lou [Louise] son engagement au front. Louise était alors logée chez sa cousine Edmée et c'est là que Guillaume Apollinaire la rencontra pour la première fois. Elle fut de fin septembre 1914 à février 1915 l'objet de son amour fou et lui a inspiré "Poèmes à Lou". "Le Poète assassiné" est un recueil de seize contes paru durant la convalescence d'Apollinaire, à la suite de sa blessure à la tempe reçue dans une tranchée en mars 1916. Très bel exemplaire.

Estimation : 1100/1200€
Adjugé: 1100€


Lot 0709

ARTAUD (Antonin).

Oeuvres complètes. Tomes 1 à 26. P., NRF, 1961-1994, 29 vol. in-12 ou 8° (tomes 1 et 14 en 2 vol.), br. (qqs dos brunis, traces d'usage). Complet du supplément pour le 1er tome.

Estimation : 100/200€
Adjugé: 320€


Lot 0710

BALLIVET.- LOUYS (Pierre). Les Aventures du Roi Pausole, illustrées par Suzanne Ballivet. Monte-Carlo, Editions du Livre, 1945, 4°, en feuilles, couv. impr., double emboîtage édit. (défr.). Tirage limité à 963 ex. num. 1/925 grand vélin de Renage. Ex. enrichi d'une suite de 11 (sur 12) gravures à pleine page de Suzanne Ballivet. Très riche illustration de Suzanne Ballivet pour ce texte célèbre de P. Louys.

Estimation : 50/75€
Adjugé: Invendu


Lot 0711

BASTIDE (François-Régis).

La Troisième Personne. P., Bader-Dufour, 1948, fort in-12, br. Edit. orig. 1/50 ex. num. sur pur fil Johannot, seul grand papier.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 60€


Lot 0712

BAUDELAIRE (Charles).

Poèmes. Madrigal triste. Le Monstre (fragment). [Marseille], Aux dépens d'Alain Carles, 1979, 4°, en feuilles, couv. en papier d'Auvergne titrée en rouge, emboîtage en pleine toile grise. Tirage limité à 99 ex. num. sur papier d'Auvergne à la main. Ex. nominatif.

Estimation : 30/60€
Adjugé: 25€


Lot 0713

BEREA (Dimitri). Manifeste de Venise. Préface de M. Gauthier. Venise, Cavallino, 1951, 8°, bradel pleine toile verte, tranches dorées, couv. cons., une vingtaine de feuilles blanches in fine. Edit. orig. tirée à 1125 ex. num. 1/1000 papier Super-Pacific. Exemplaire enrichi de 4 dessins originaux à pleine page de Dimitri Berea, dont 1 dédicacé. Dimitri Berea (Bacau, 1908 - Paris, 1975) est un peintre et graveur roumain (Benezit, p. 647).

Estimation : 100/150€
Adjugé: 100€


Lot 0714

BERTHOLD MAHN.- VERLAINE (Paul). Oeuvres complètes illustrées par Berthold Mahn. P., Rombaldi, 1938, 8 vol. 4°, demi-chagrin noir à coins, dos à 4 nerfs ornés de filets, fleurons, pointillés dorés, petite fleur mosaïquée rouge au centre des dos, têtes dorées sur témoins, 1er plat des couv. cons. Orné de 96 ill. hors texte, dont 32 en couleurs, et de dessins dans le texte, par Berthold Mahn. Bel ensemble décoratif.

Estimation : 60/90€
Adjugé: 160€


Lot 0715

BOFA.- CERVANTES (Miguel de).

L'Ingènieux Hidalgo Don Quichotte de La Manche. Traduction de Louis Viardot, précédée d'une préface de Miguel de Unamuno. Dessins de Gus Bofa. P., Simon Kra, 1926-1927, 4 vol. 4°, plein maroquin havane, dos à 4 nerfs, contreplat bordé à 3 filets et mosaîqué Art Déco, tête dorée, étui bordé de maroquin, couv. et dos cons., ex-libris (dos passés) (reliure signée J. van West). Tirage limité à 500 ex. num. Ex. num. sur vélin. Exemplaire enrichi d'un envoi de l'artiste daté 1928.

Estimation : 1500/1800€
Adjugé: Invendu


Lot 0716

BONCOMPAIN.- GIDE (André). Les Nourritures terrestres. Lithographies originales de Pierre Boncompain (30 lithographies à pleine page dont 10 en couleurs et 26 in-texte). P., Trinckvel, 1990, in-folio, 209 p., en feuilles, couv. rempl., emboîtage édit. de toile jaune. Tirage limité à 325 ex. num. comprenant la lithographie en frontispice signée par l'artiste, et parmi ceux-ci un des 150 grand vélin d'Arches.

Estimation : 200/300€
Adjugé: Invendu


Lot 0717

BONNARD.- GIDE (André).

Le Prométhée mal enchaîné. Illustré de trente dessins par Pierre Bonnard. P., NRF, 1920, 4°, non paginé, br. (coup dans le coin supér. des pages). Première édition illustrée, comportant 46 dessins de Pierre Bonnard (le titre en annonce 30) reproduits en noir, dont 14 à pleine page. Tirage unique à 765 ex. num. sur vélin blanc Lafuma-Navarre. Ce récit constitue une parodie de la légende antique. Prométhée n'est plus enchaîné à son rocher du Caucase, mais attablé avec Damoclès et Coclès dans un café des Boulevards.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 110€


Lot 0718

BOULANGER (Daniel).

Le Dessous du ciel. P., NRF, 1973, 8°, 354 p., br. Edit. orig. Ex. du service de presse enrichi d'un envoi à Jean Tordeur, journaliste et écrivain belge (1920-2010)./ IDEM. Fouette, cocher ! P., NRF, 1973, 8°, 288 p., br. Edit. orig. Ex. du service de presse enrichi d'un envoi à Jean Tordeur./ Ens. 2 vol.

Estimation : 25/50€
Adjugé: Invendu


Lot 0719

BOURG.- SCARRON (Paul). Le Roman comique. Illustrations de Paul Bourg (in- et h. t. en couleurs). P., Edit. littéraires de France, s.d. (vers 1950), petit 4°, demi-chagrin bordeaux à coins, dos à nerfs orné de filets dorés, auteur et titre dorés, tête rouge, couv. et dos cons. (petites éraflures sur le 1er plat. Ex. num. sur vélin. Amusante illustration du « Roman comique » de Scarron, premier époux de Madame de Maintenon, écrit dans un style satirique, direct et simple, à l'opposé des romans sentimentaux et littéraires à la mode de ce temps. Il inspirera Théophile Gautier pour son « Capitaine Fracasse ».

Estimation : 50/75€
Adjugé: Invendu


Lot 0720

BRISSAUD.- FRANCE (Anatole). La vie en fleurs.- Le Petit Pierre. Eaux-fortes en couleurs de Pierre Brissaud. P., Édit. d'Art Devambez, 1924, 2 vol. grand 8°, demi-maroquin vert foncé à coins, dos à 4 nerfs, auteur et titre dorés, triple filet doré en carré entre les nerfs, filet doré de séparation sur les plats, têtes dorées, couv. et dos cons. Tiré à 585 ex. num. 1/450 et 1/400 vélin de Rives. Beaux exemplaires.

Estimation : 75/100€
Adjugé: 240€


Lot 0721

"Les Cahiers de la Pléiade".

P., Gallimard, 1946-1952, 13 vol. petit 4°, br., couv. rempliée illustrée par Jean Fautrier (qqs tranches piquées, mouillure claire sur le bord supér. du n° 7). Ex. num. sur papier de Alfama. La page de garde précise : "Les textes ont été recueillis par Jean Paulhan. La présentation typographique est l'oeuvre de Jean Fautrier". Couverture alternativement grise, bleue, verte, orange, rouge, violette... Bien complet en 13 volumes. "En 1945, lorsque la liberté de publier fut rétablie, la NRF ne reparut pas. Interdite, on lui reprochait d'avoir continué à paraître sous l'Occupation, et d'avoir été, de 1941 à 1943, dirigée par Drieu La Rochelle. Des nostalgiques de la NRF de l'entre-deux-guerres venaient souvent supplier Jean Paulhan d'essayer de la faire revivre. Il répondait, avec l'humour qu'on lui a bien connu, qu'il était particulièrement chargé de veiller à ce qu'elle ne reparût pas. Et dans son nouveau bureau des Éditions Gallimard, il composait avec délices une sorte de NRF plus luxueuse et plus rare, qui paraissait trois ou quatre fois, ou deux fois, ou une fois par an, et s'appelait Les Cahiers de la Pléiade. On en compte treize" (Dominique Aury, Le Monde, 2 septembre 1977). Textes de : Adamov, Apollinaire, Artaud, Audiberti, Bataille, Blanchot, Borges, Breton, Caillois, Camus, Céline, Char, Chardonne, Malcolm de Chazal, Cingria, Daumal, Noël Devaulx, Dubuffet, Gide, Giono... Rare complet.

Estimation : 75/100€
Adjugé: 300€


Lot 0722

CARCO (Francis). L'Homme traqué. P., Albin Michel, 1922, in-12, br., ex-libris de Robert Mallet. Edit. orig. 1/125 ex. num. sur vélin pur fil./ IDEM. Printemps d'Espagne. P., Albin Michel, 1929, in-12, br. Edit. orig. Ex. sur alfa./ IDEM. La Bohème de mon coeur. Poésies choisies. Bois gravés de Hervé Baille. P., Edit. de la Nouvelle France, 1945, in-12, br. Ex. num. sur vélin./ IDEM. Huit jours à Séville. Frontispice de Maurice Barraud. P., Emile-Paul, « Ceinture du Monde », 1929, 8°, br. Edit. orig. Ex. num. sur vélin Lafuma./ IDEM. A voix basse. P., Albin Michel, 1938, 8°, br. Edit. orig. 1/50 ex. num. sur Hollande./ IDEM. Les « Belles Manières ». Genève, Edit. du Milieu du Monde, 1945, in-12, br. Edit. orig. 1/20 ex. de tête num. sur vergé chamois, celui-ci imprimé pour Madame Francis Carco./ Ens. 6 vol.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 40€


Lot 0723

CARCO (Francis).

La Belle Amour. P., Édit. de Paris, 1952, in-12, br. Édit. orig. Tirage courant après 20 ex. num./ IDEM. Maman petitdoigt. P., Crès, 1922, in-12, br. (rouss.)./ IDEM. Nostalgie de Paris. P., Ferenczi, 1945, in-12, br., cachet de la revue « Le Thyrse »./ IDEM. De Montmartre au Quartier Latin. P., Albin Michel, 1927, in-12, br. Édit. orig. Ex. sur Alfa./ IDEM. Rendez-vous avec moi-même. P., Albin Michel, 1957, in-12, br. Édit. orig. 1/60 vélin de Rives, 2e papier après 30 Hollande./ IDEM. Les Humoristes. 1921, 8°, br./ IDEM. La Bohème de mon c?ur. Édition complète. P., Albin Michel, 1939, in-12, br. Édit. orig. Ex. sur Alfa. Envoi : « à Frédéric Lefèvre, en souvenir de nos premiers enthousiasmes de la Butte et de nos vingt ans, très affectueusement. Francis Carco » et ex-dono à Adrienne Haye./ IDEM. Verlaine, poète maudit. P., Albin Michel, 1947, 8°, br./ Ens. 8 vol.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 60€


Lot 0724

CARCO (Francis). Ombres vivantes. P., Ferenczi, 1948, in-12, br. Mention de 9e édit./ IDEM. Le Destin de François Villon. P., La Cité des Livres, 1931, in-12, br., décharge de la couv. Edit. orig. Ex. num. sur vergé d'Arches./ IDEM. Le Roman de François Villon. P., Plon, 1926, in-12, br. Edit. orig. Ex. num. sur pur fil./ IDEM. La Belle Epoque au temps de Bruant. P., Gallimard, 1954, 8°, ill. h.t., br. Edit. orig. du tirage courant./ IDEM. De Montmartre au Quartier Latin. Illustrations en couleurs de Dignimont. Brux., Edit. du Nord, « Les Gloires littéraires », 1928, 8°, br. Ex. num. sur vergé. Envoi à l'écrivain surréaliste liégeois : « à Henri Wergifosse, souvenir en passant par Liège. De tout coeur. Fr. Carco »./ IDEM. Complémentaires. P., Hazan, 1929, gd 8°, portrait, br. Ex. num. sur vélin Lafuma./ Ens. 6 vol.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 30€


Lot 0725

CARRE.- Le Livre des mille nuits et une nuit.

Traduction littérale et complète du texte arabe par le Dr Mardrus. Illustré de 144 planches en couleurs et or de Léon Carré et de 85 illustrations décoratives de Racim Mohammed. P., Piazza, 1926-1932, 12 vol. 4°, br., couv. rempliées, étuis (dos uniformément passés). Ex. num. sur vélin chiffon.

Estimation : 100/200€
Adjugé: 340€


Lot 0726

CASSIERS.- VAN DER MEERSCH (Maxence). La Maison dans la dune. Ill. de Henri Cassiers (in- et h. t. en coul.). P., Piazza, 1937, 8°, br. 1/130 ex. num. sur Hollande, sans la suite en noir.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 140€


Lot 0727

CHADOURNE (Marc).

Dieu créa d'abord Lilith... P., Plon, "La Palatine", 1927, 8°, demi-basane fauve maroquinée à coins, dos orné à 5 nerfs, couv. et dos cons., ex. à toutes marges. Edit. orig. 1/15 ex. de tête num. sur Japon.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 100€


Lot 0728

CHARDONNE (Jacques). Autour de Barbezieux. Chronique privée. P., Stock, 1939, in-12, br. Edit. orig. Ex. num. sur alfa./ IDEM. Les Varais. P., Grasset, 1929, in-12, br. Premier vol. de la collection « Pour mon plaisir ». Edit. orig. Ex. num. sur alfa./ IDEM. Les Destinées sentimentales. P, Albin Michel, 1947, 8°, br. Envoi : « A Franz Hellens avec la gratitude et la sympathie, et une grande estime littéraire. Jacques Chardonne »./ IDEM. Propos comme ça. P., Grasset, 1966, in-12, br. Edit. orig. du tirage courant./ IDEM. Femmes. Contes choisis et quelques images. P., Albin Michel, 1961, in-12, br. Edit. orig. 1/35 ex. de tête num. sur vélin du Marais, et parmi ceux-ci 1/5 marqués H.C./ Ens. 5 vol.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 90€


Lot 0729

CHARDONNE (Jacques). Chronique privée de l'an 1940. P., Stock, 1940, in-12, br. Edit. orig. tirée à 115 ex. num. 1/100 vélin pur fil./ IDEM. Claire. Illustrations en couleurs de Berthold Mahn. P., Piazza, 1938, in-12, br. Ex. num. sur vélin./ IDEM. Le Bonheur de Barbezieux et un récit de Henri Fauconier, La Dame. Dessins d'André Jordan. P., Stock, 1943, in-12, br. Ex. num. sur vélin./ IDEM. Chimériques. Illustré par André Jordan. Monaco, Edit. du Rocher, 1948, in-12, br. Edit. orig. Ex. num. sur vélin./ IDEM. Le Ciel dans la fenêtre. P., Albin Michel, 1959, in-12, br. Edit. orig. Ex. num. sur alfa./ Ens.5 vol.

Estimation : 25/50€
Adjugé: 15€


Lot 0730

"Les Chefs-d'oeuvre de l'esprit". P., Jules Tallandier, dates diverses (vers 1920), 12 vol. 4°, demi-veau brun à coins de l'édit., dos à 2 nerfs ornés de motifs dorés en long, pièce de titre en basane noire, têtes dorées, couv. cons. (qq. coins lég. frottés). Comprend : LONGUS. Daphnis et Chloé. Compositions de Raphaël Colin, eaux-fortes de Champollion (qq. rouss.).- PREVOST (Abbé). Histoire de Manon Lescaut. Ill. de Maurice Leloir.- VOLTAIRE. Candide. Ill. d'Adrien Moreau.- STERNE. Voyage sentimental en France et en Italie. Ill. de Maurice Leloir (qq. piqûres).- BALZAC. Les Contes drolatiques. Compositions d'Albert Robida (3 vol.).- SCARRON. Le Roman comique. Ill. d'Edouard Zier (2 vol.).- ROUSSEAU. Les Confessions. Ill. de Maurice Leloir (3 vol., rouss.). Bel ensemble décoratif.

Estimation : 50/75€
Adjugé: Invendu


Lot 0731

Premier livre d'Hugo Claus.- CLAUS (Hugo). Kleine reeks. Gedichten. Moeskroen, "Aurora", 1947, 8°, 32 p., agrafé (couv. lég. défr.). Edit. orig. Hugo Claus debuteerde in 1947 met de bundel Kleine reeks bij Uitgeverij Aurora in Moeskroen. De 19 gedichten die hierin werden opgenomen gaan over vervloeking, gedoemd zijn, de dood, de liefde en het gebrek aan communicatie. In de eerste verzamelbundel Gedichten (1948-1963) werden slechts drie gedichten uit Kleine reeks opgenomen, in de blauwe verzamelaar Gedichten 1948-1993 waren er dat veertien, alle met varianten.

Estimation : 100/150€
Adjugé: 320€


Lot 0732

1/50 Japon relié par Hotat.- COCQ.- COLLIN (Isi). Almanach du compère Guilleri. Illustré d'eaux-fortes de Suzanne Cocq. Brux., L'Églantine, 1931, in-12, plein maroquin bleu foncé, dos à 4 nerfs ornés de roulettes dorées, auteur, titre et date dorés, filet doré sur les coupes et les coiffes, contreplats bordé de même orné de 2 filets dorés d'encadrement avec une petite pièce ovale mosaïquée en maroquin rouge dans les angles, tête dorée, couv. et dos cons., étui., dos passé (reliure signée Hotat et ses fils). Édit. orig. 1/250 ex. de luxe num. et parmi-ceux-ci 1/50 de tête sur Japon blanc kozo. Seul le tirage de luxe comporte les eaux-fortes, toutes signées au crayon par l'artiste. Le tirage courant comporte seulement des reproductions. Bel ex.

Estimation : 50/75€
Adjugé: 40€