Vente publique de livres et de peintures

Vente :

le vendredi 14 décembre 2018 à 13 h
le samedi 15 décembre 2018 à 13 h

Exposition :

du vendredi 7 décembre 2018 au dimanche 9 décembre 2018 de 10 h à 18 h
le mardi 11 décembre 2018 de 10 h à 18 h
le mercredi 12 décembre 2018 de 10 h à 18 h

Recherche:  Affichage en liste Affichage par photos

Lot 0759

BERTIN.- ANOUILH (Jean) (1910-1987), écrivain et dramaturge français. Lettres adressées à Pierre Bertin (1891-1984), comédien, metteur en scène et scénographe français. Lettre autographe signée à Pierre Bertin, sans date, 1 page 4° (traces de pli). "J'ai bien pensé à ce que vous dites en imaginant la mise en scène. Je vais travailler tout en détail avec Pietri cette semaine et si il est matériellement supportable je veux dire si la fesse accepte car la fesse est la moitié du spectateur (..)". Roland Pietri (1910-1966) est le metteur en scène de plusieurs pièces d'Anouilh.

Estimation : 40/80€


Lot 0760

BERTIN.- CORTOT (Alfred) (1877-1962), pianiste français. Il est considéré comme l'un des grands interprètes du 20e s. Lettre autographe signée à un « Cher Ami » [Pierre Bertin], le 1er novembre 1958, 1 page et demie sur papier à en-tête de l'École normale de Musique de Paris. "Vous aviez bien voulu me laisser entendre, lors de notre rencontre chez les Paul Morand, à Vevey, que vous voudriez bien nous accueillir, "ma femme, mon fils et moi" - ce qui a l'air de parodier un titre de pièce connue ! - à une des nombreuses représentations de la Vie parisienne auxquelles vous apportez le privilège de votre participation (...)". « La Vie parisienne » d'Offenbach est jouée en 1959 au Théâtre du Palais royal.

Estimation : 50/100€


Lot 0761

BERTIN.- GUTH (Paul) (1919-1997), romancier et essayiste français. Lettre autographe signée « Paul » à Pierre [Bertin], Villeneuve sur Lot (Lot et Garonne), le 13 août [1945 ?, année du mariage de la fille de Bertin dont Guth écrit qu'il coïncide avec la paix], 3 pages 8° et quatre lignes. Après avoir félicité son interlocuteur du prochain mariage de sa fille, Guth regrette que Bertin ne soit pas là : « Cher Pierre, nous serions heureux si vous étiez ici avec nous. Que d'éclats de rire toute la journée si vous étiez là ! Vous qui êtes si merveilleusement sensible aux accents, aux gestes, poses et mines, vous mourriez de joie ici ». Il parle ensuite de nourriture, de la santé de Yéyette, pense à Coco Bertin, puis : « Cher Pierre, comment vous remerciez assez pour les idées extraordinaires que vous m'avez données ? La pièce [peut-être « Fugues »] en a subi une impulsion invincible ». Très belle et longue lettre.

Estimation : 80/120€


Lot 0762

BERTIN.- MAURIAC (François) (1885-1970), écrivain français. Une lettre dactylographiée signée à un « Cher Ami » [Pierre Bertin], Malagar (St Maixant, Gironde), le 29 novembre 1939, 1 page 4° sur papier à en-tête de Malagar, la propriété de Mauriac (pliures). À propos d'une lecture d'oeuvres de Racine. « Je vous laisse naturellement carte blanche pour le programme et pour simplifier, ce sera au lecteur à faire la liaison entre les morceaux qu'on lira. » « [...] Le clou de la séance devrait être de faire jouer une grande scène de PHEDRE ou de BERENICE par des lecteurs en costume de ville. » Avec : carte-lettre autographe paraphée à un « Cher ami » [Pierre Bertin], Malagar, le 13 août [1941], recto-verso. « Vous avez l'air de croire que J.L. [Jean-Louis Vaudoyer (1883-1963)] a vraiment l'intention de monter [au-dessus de « jouer » barré] ma pièce ? Vous savez qu'il a déjà flanché quant à la date : il n'est plus question que des premiers mois de 42... Il a les foies et les aura de plus en plus. ». (S'il s'agit des « Mal-aimés », la pièce ne sera jouée qu'en 1945.) Plus loin : « Merci d'aimer la Pharisienne. Je suis content d'avoir gagné cette partie difficile... »./ Ens. 2 pièces.

Estimation : 50/100€


Lot 0763

BERTIN.- MORAND (Paul) (1888-1976), écrivain, diplomate et académicien français. Carte-lettre autographe signée à Pierre [Bertin], Vevey, le 23 septembre 1971, recto. « Mon cher Pierre, je n'étais pas à l'écoute, mais des Suisses ont entendu ta voix amie qui disait des paroles d'amitié chaleureuse à mon égard »).

Estimation : 30/60€


Lot 0764

BERTIN.- SUPERVIELLE (Jules) (1884-1960), poète et écrivain français. Lettre autographe signée à un « Bien cher Ami » [Pierre Bertin], Olivet (Loiret), le 7 octobre 1934, 1 page 8°. La lettre de Bertin étant arrivée avec retard, car Supervielle séjourne dans le Loiret, ce dernier précise la date de son retour à Paris et lui promet de téléphoner...

Estimation : 40/60€


Lot 0765

BERTIN.- VILDRAC (Charles), né Charles Messager (1882-1971), poète, dramaturge et pédagogue libertaire français. Carte-lettre autographe signée à [Pierre] Bertin, Paris, le 15 mars 1960, écrite recto-verso. Vildrac envoie sa dernière pièce déjà traduite en italien mais communiquée en France qu'à quelques amis. « J'en ai d'autres, qui n'ont pas été jouées, du moins en France - nul n'est prophète en son pays, et l'article d'importation fait prime, avec la mise en scène spectaculaire - mais quant à celle-ci, étant donné le comédien et l'homme que vous êtes »

Estimation : 25/50€


Lot 0766

CHRISTOPHE (Lucien). [L'Art en Belgique aux 19e et 20e siècles]. Manuscrit signé de 19 pages 4°. Lucien Christophe (1891-1975) est un poète et essayiste belge de langue française. Membre de l'Académie de Langue et de Littérature françaises de Belgique, il fut délégué de l'État dans les commissions de plusieurs musées, dont celui de Mariemont, et conservateur du Musée Constantin Meunier. Il est reconnu comme l'un des meilleurs critiques d'art belge.

Estimation : 25/50€


Lot 0767

GEVERS (Marie). Contes en marge d'un tableau. « La fin de Salomé de [Quentin Matsys]. Tapuscrit contenant de nombreuses corrections manuscrites de la main de Marie Gevers (5 pages 4°), signature autographe de l'auteur au dernier feuillet.

Estimation : 50/75€


Lot 0768

GEVERS (Marie). La chaîne et l'anneau. Tapuscrit contenant de nombreuses corrections manuscrites de la main de Marie Gevers, daté de janvier 1948 (7 pages 4°). M. Gevers a rajouté à la main le nom du dédicataire : « à Thomas Braun » et signale que le texte a paru dans « Les Nouvelles Littéraires ».

Estimation : 50/75€


Lot 0769

GEVERS (Marie). « Le monde des nuages et des houles ». Manuscrit signé et daté 31.5.66, 4°, 21 pages, contenant de nombreuses corrections et ajouts. On joint 20 pages 4° de brouillons du même texte, mais intitulé "Le monde des nuages et le monde des vagues" (plusieurs variantes de mêmes textes). « Le Retour ». Tapuscrit daté 1948-1949, 4°, 12 p. Une note manuscrite au crayon de Marie Gevers indique : « Leo-Bruxelles, l'aller. Joint au monde des vagues et des houles". On joint 2 lettres autographes du directeur de la Librairie des Arts et Galeries à Anvers, datées des 4 juillet et 7 novembre 1966 (2 pages 4°), qui annoncent à l'auteur, l'envoi du texte dactylographié et puis celui des épreuves. Bel ensemble.

Estimation : 100/150€


Lot 0770

GEVERS (Marie). Les Cerfs sont dans les villes. Tapuscrit original de 5 pages 4° comportant de très nombreux ajouts et corrections manuscrits de la main de l'auteur./ IDEM. Deuxième version tapuscrite contenant aussi des corrections manuscrites (5 pages 4°). Signature autographe de Marie Gevers au dernier feuillet./ Ens. 2 pièces.

Estimation : 50/100€


Lot 0771

GEVERS (Marie). Lettre autographe adressée à Emma [Lambotte], datée de Missembourg, 4 juin 1928 (4 pages 8°). Elle commence sa lettre en parlant de musique, mais elle passe rapidement à la littérature : « [...] quand vous serez à Anvers, je vous passerai tout Proust !! Les deux derniers volumes sont des merveilles et l'oeuvre entière prestigieuse. En ce moment, je lis la correspondance d'Alain-Fournier et de Jacques Rivière - 4 volumes - touchante et d'un intérêt extrême pour la lente formation de deux êtres d'élite que l'on y constate. Quelle descendance littéraire a eu le « Grand Meaulnes » ? Je distingue déjà Silbermann de Lacretelle, Le premier de la classe de Crémieux, et enfin je ne pense pas que Gide aurait écrit les « Faux Monnayeurs » sans Alain-Fournier [...] »./ IDEM. Lettre autographe adressée à Emma [Lambotte], datée de Missembourg, 22 août 1950 (1 page 4°). « Chère Emma, merci de m'écrire que vous aimez mon Etang. Oui, j'y ai mis beaucoup de mon coeur et je suis heureuse que vous ayez ressenti l'émotion éprouvée en écrivant cette histoire. [Le Livre] sera édité sans doute chez Plon, bien que depuis la mort de Belperron, je ne sois plus certaine de rien [...] »./ Ens. 2 pièces.

Estimation : 50/75€


Lot 0772

GEVERS (Marie). Paroles aux voyageurs des petits trains campagnards. Tapuscrit original daté de Missembourg, 31 août 1939 (3 pages 4°), signé à la machine. On joint le texte imprimé dans un journal quotidien "La Vie..." du dimanche 13 août 1939./ IDEM. Beauté gratuite. Tapuscrit original contenant de nombreuses corrections manuscrites de la main de Marie Gevers (2 pages 4°). On joint une 2e version dactylographiée (3 pages 4°) signée à la machine./ Ensemble 2 pièces.

Estimation : 50/75€


Lot 0773

GEVERS.- HELLENS (Franz). Lettre autographe adressée à Marie Gevers, signée, datée de La Celle St Cloud, 3 avril 69 (1 page 4°, enveloppe jointe). « Bien chère amie, Comment exprimer la joie, une joie pure de toute vanité, j'espère que votre lettre m'a fait éprouver ? Ainsi donc "Poésie sans musique", non seulement vous a plu, mais comme vous me le faites savoir, oui, enchantée ? J'avais aussi reçu une lettre d'E. Noulet qui m'avait mis en joie comme la vôtre [...] Et vous, ne publiez vous pas bientôt un de ces livres où paysage, arbres, fleurs se marient et s'accordent dans les plus belles symphonies ? [...] »./ IDEM. Carte postale adressée à M. Gevers, datée de Lausanne, 10.11.1957. Il ne pourra malheureusement pas rencontrer Marie Gevers car il ne vient à Bruxelles que pour l'inauguration de son exposition à la Bibliothèque Royale et repart le surlendemain./ Ens. 2 pièces.

Estimation : 25/50€


Lot 0774

GEVERS.- LAMBOTTE (Emma). Le Poète Marie Gevers lauréate du Prix du Centenaire. Tapuscrit avec corrections à la main, signé, 4 pages 4°. Lettre jointe portant l'indication « Etude sur Marie Gevers parue dans L'Expansion belge »./ IDEM. Coup d'oeil d'ensemble sur l'oeuvre de Marie Gevers. Tapuscrit de 13 pages 4°, avec corrections manuscrites d'Emma Lambotte./ Ensemble 2 pièces.

Estimation : 40/60€


Lot 0775

GEVERS.- SION (Georges). Marie Gevers, la Dame de Missembourg. Liège, Pierre Aelberts, 1975, grand 8°, 12 p., en feuilles, couv. impr. Orné de lettrines historiées en couleurs. Edit. orig. dans laquelle se trouve la dernière lettre écrite par Marie Gevers et quatre vers retrouvés sur sa table au lendemain de sa mort. Tirage unique à 25 ex. num. 1/5 ex. sur vergé Hollande crème.

Estimation : 25/50€


Lot 0776

Lettre à Alice Frey.- GIJSEN (Marnix). Lettre dactylographiée, signée à la main, adressée au peintre Alice Frey, sans date [1975], 1 page 4° sur papier à en-tête de Jan-Albert Goris avec l'adresse à New York (enveloppe jointe). Il raconte sa petite vie quotidienne, parle de son frère. « [...] Les dernières semaines, je ne suis sorti vraiment que deux fois : pour aller voir le film que Marc Galle a fait à mon sujet et qui fut montré au Palais des Beaux-Arts. J'ai dû parler à la fin mais je fus très bref. Je dus parler aussi à l'enterrement de Marie Gevers, 92 ans, à Edegem. Il faisait un froid glacial et je comptais bien attraper une bronchite de premier ordre mais les dieux m'ont épargné [...] ».

Estimation : 25/50€


Lot 0777

SIMENON (Georges). Carte de visite manuscrite signée, datée de Epalinges, samedi 19 août 67, adressée à son neveu Georget (Georges Simenon) (2 trous de perforation). « [...] J'ai reçu une lettre découragée de ma mère, à laquelle je réponds par même courrier [...] Fais pour le mieux mais ne la bouscule pas trop car c'est déchirant pour elle de quitter sa maison [...] j'ai un de mes éditeurs ici et nous allons travailler toute la journée [...].

Estimation : 25/50€


Lot 0778

TEILHARD DE CHARDIN (Père). L'Esprit de la Terre. Texte dactylographié daté « Pacifique, mars 1931 », 17 p. 4°, agrafé, (soulignures au crayon) et « Christicque ». Texte dactylographié daté « New York, mars 1955 », 13 p. 4°, agrafé. Ces 2 textes, d'après une note manuscrite seraient des textes inédits du père Teilhard de Chardin.

Estimation : 30/60€