Lot n°0001

Affaire des Poisons.- Lettre à Madame la Comtesse de Soissons, sur la première déposition que la Voisin a faite contre ladite Comtesse, et qui luy a esté envoyées après son départ de Paris le [espace vide] février 1680. Sans lieu ni date [1680], 8°, 4 pages. Olympe Mancini, comtesse de Soissons (1638 et décédée à Bruxelles en 1708), nièce du cardinal Mazarin, vécut à la cour de France. En 1679 elle est mêlée à la célèbre « affaire des poisons ». Elle est alors accusée d'avoir fréquenté La Voisin et autres devineresses et était dite « profonde en crimes et docteur en poisons ». La comtesse aurait résolu d'empoisonner Louise de La Vallière, bien qu'elle soit entrée au Carmel depuis plusieurs années, craignant que le roi la fasse revenir à la cour. Elle va jusqu'à menacer Louis XIV que « s'il ne revenait pas à elle, il s'en repentirait ». Le 23 janvier 1680, elle est priée de quitter Versailles et le territoire français sur-le-champ. Bien qu'elle ait clamé son innocence, Olympe est définitivement compromise, comme beaucoup de dames de la cour, dans cette affaire et est contrainte de s'exiler. Elle s'installe alors à Bruxelles dont la résidence, construite par son fils, le prince Eugène de Savoie, dans l'actuelle rue de Flandre, est connue sous le nom de Maison de la Bellone.
Estimation: 25/50€