Lot n°0014

- DES PÉRIERS (Bonaventure). Cymbalum mundi, ou dialogues satyriques sur différens sujets. Avec une lettre critique dans laquelle on fait l'histoire, l'analyse, et l'apologie de cet ouvrage. Par Prosper Marchand. Nouvelle édition, revue, corrigée et augmentée de notes et remarques, communiquées par plusieurs savants. Amsterdam et Leipzig, Arkstée et Merkus, 1753, in-12, frontispice, XXX (dont titre)-220-[2 (Errata)], 4 figures h. t., plein veau brun de l'époque, dos lisse orné (accrocs à la coiffe supér., mors lég. frottés, petit travail de vers au dos). Édition critique de Prosper Marchand publiée une première fois en 1711. Le Cymbalum mundi, fut condamné lors de sa première publication en 1537 et « supprimée avec tant de soin qu'on en connaît avec certitude qu'un seul exemplaire » qui servit pour l'établissement d'une nouvelle édition au 18e s. « Ces dialogues composés à la manière de Lucien, sont de Bonaventure Des Périers, qui dans une lettre à un prétendu Pierre Tryocan (croyant), placée au commencement du livre a pris le nom de Thomas du Clevier, des impiétés et des hérésies condamnables, et le livre fut déféré au Parlement de Paris qui en ordonna la suppression et fit mettre en prison le libraire Morin. » Défendu au 19e s. par Charles Nodier, ce titre de Bonaventure des Periers fut une nouvelle fois interdit en 1858. Frontispice et 4 figures gravées par B. Picart. Vignette sur le titre imprimé en rouge et noir.
Estimation: 75/100€
Adjugé: 80€