Lot n°0091

- LA POIX DE FRÉMINVILLE (Edme de). Dictionnaire ou Traité de la police générale des villes, bourgs, paroisses et seigneuries de la campagne, dans lequel on trouvera tout ce qui est nécessaire de sçavoir et de pratiquer en cette partie, par un procureur fiscal, dans toute l'étendue de sa justice, et où l'on a rapporté toutes les ordonnances, arrêts et règlemens à ce sujet, pour s'y conformer sur chaque objet. [...]. Paris, Gissey, 1758, 4°, XIV-[2]- 588 p., plein veau brun raciné, dos à nerfs décoré, pièce de titre (coiffes arasées, qqs traces d'usure, mouillures claires à qqs pages, qqs pages brunies en fin). Bon exemplaire. Édition originale de cet excellent manuel de "pratique" à l'usage des officiers ruraux : comme il est explicitement dit dans la préface, il s'agissait de fournir à ces derniers, sous une forme commode et résumée, ce que Delamare avait fait pour les officiers de la ville de Paris. Il est inutile de rappeler que "police" a ici comme sous tout l'Ancien Régime le sens d'Administration civile et que la "police" au sens moderne n'en est qu'une partie. Ce traité de police est sans doute le meilleur témoignage que l'on puisse trouver sur les moeurs, la vie quotidienne des français au XVIIIe s. On y verra ce qu'on fait en matière de loups ou de chiens sans maître, de peste, de jeux dans les foires et marchés, des latrines. Par rapport au célèbre traité de la police de Delamare, dont l'auteur parle dans sa préface, le présent traité a une visée plus pratique, c'est pourquoi il a été mis sous forme de dictionnaire, il contient non seulement l'ensemble des édits relatifs à une question mais également de précieux commentaires de l'auteur. Colbert définira la police en ces terme dans une ordonnance de 1669 : "La police consiste à assurer le repos public et celui des particuliers, à procurer l"abondance et à faire vivre chacun suivant sa condition"./ IDEM. Traité général du gouvernement des biens et des affaires des communautés d'habitans des villes, bourgs, villages et paroisses du Royaume [...]. Paris, Gissey, 1760, 4°, [8]-792 p., reliure presque identique (fleurons légèrement différents) (coiffes arasées, mors fendus en leur début, traces d'usure, coins usés, coin infér. arrière écrasé, bruniss.). Bon exemplaire de ce livre complémentaire au précédent pour la compréhension de la gestion des habitants au XVIIIe s./ Ens. 2 vol.
Estimation: 100/150€
Adjugé: Invendu