Lot n°0011

- BAILLOU (Guillaume de). Opera omnia. Venise, Ange Jérémie, 1734, 3 tomes 4° reliés en 1 vol., (13)-392, XII-469, XVI-522 p., pleine peau de truie de l'époque, estampée à froid, tranches marbrées. Un quatrième tome sera publié en 1736. 1. Epidemiorum et Ephemeridum libri duo.- 2. Consiliorum medicinalium libri II.- 3. Consiliorum medicinalium, tomes II et III, suivi des Paradigmatum. Les ?uvres de Baillou (1538-1616) Doyen de la Faculté de médecine de Paris sont commentées et annotées par Jacques Thévart. Chaque tome est suivi d'un index des termes grecs employés dans l'ouvrage (Morton, 5047, pour le premier ouvrage (E.O. 1640) : « A pupil of Fernel, de Baillou was a brillant writer and speaker. The above work includes a description of the epidemic of diphteria in Paris » ; Morton, 1673 : « Crookshank regards him as the first modern epidemiologist » ; Wellcome, II, 87). On trouve dans ses ouvrages des notions intéressantes sur les maladies épidémiques. Celui qui intéresse le plus les historiens est Epidemorium et Ephemeridum Libri duo. C'est un recueil d'observations épidémiques à Paris de 1570 à 1579. ll est le premier à effectuer une description clinique authentique de la coqueluche en 1578, sous l'appellation Tussis quintina. Il en parle comme d'une maladie ayant déjà plusieurs noms populaires, mais non encore médicalement reconnue. Il paraît aussi avoir bien identifié le croup. Il est aussi le premier à avoir utilisé le mot rhumatisme, au sens où nous l'entendons actuellement, notamment dans son ouvrage Liber de Rheumatismo et Pleuritide dorsalis (Paris, 1642).
Estimation: 50/75€
Adjugé: 65€