Lot n°0024

- [BOUREAU-DESLANDES (André-François)]. Réflexions sur les grands hommes qui sont morts en plaisantant. Nouvelle édition augmentée d'épitaphes et autres pieces curieuses qui n'ont point encore paru. Amsterdam, Frères Wegstein, 1732, in-16, XXIII-1 blanche-290-[8] p., plein-veau brun glacé de l?époque, dos à nerfs décoré, pièce de titre (coiffe supér. arasée, mors en partie fendus). Provenance : Théodore de Valenzi (1813-1856), bibliophile gantois issu d'une ancienne famille de Bohême, membre de la Société des Bibliophiles flamands (ex-libris armorié). Bel exemplaire.Oeuvre de jeunesse du célèbre économiste André-François Boureau-Deslandes (né à Pondichéry en 1690, mort en 1757). Outre les plaisanteries proférées par les hommes (et quelques femmes) alors que résonnent déjà les premières notes de l'Office des Ténèbres, ce badinage contient aussi des réflexions impies qui annoncent les idées de celui que Voltaire nommera « le citoyen et le philosophe ».
Estimation: 50/100€
Adjugé: 95€