Lot n°0111

- À l'enseigne du beau-fils de Christophe Plantin.- PLUTARQUE. Les Oeuvres morales, translatées du grec en françois, reveues et corrigées en plusieurs passages par le translateur. [...]. Paris, Adrian Perier, 1606, 2 vol. 4°, [15]-1 blanche-757-[31] et [7]-1 blanche-643-1 blanche-11-1 blanche p. (qqs erreurs de pagination), demi-veau brun à coins du 19e s., dos à nerfs ornés, pièces de titre et de tomaison (une coiffe supér. arasée, restaurations, mouillures aux toutes dernières pages du 1er vol.). Livre imprimé par François du Carroy comme on peut le lire en fin du 1er vol., mais à l'enseigne d'Adrian Perier, beau-fils de Christophe Plantin avec aux titres la célèbre marque au compas. Belle édition de la traduction de Jacques Amyot qui signe l'épitre dédicatoire. Rare (pas d'exemplaire à cette adresse à la BnF ; une rapide recherche ne nous a pas permis de repérer un autre exemplaire à l'adresse d'Adrian Perier). Adrien Périer, de confession calviniste. Ancien "facteur" du libraire Abraham Pacard et frère du libraire Jérémie Périer. En 1596, épouse Madeleine Plantin (1599), fille de l'imprimeur-libraire Christophe Plantin et veuve du libraire Gilles Beys. Fréquente les foires de Francfort. Aurait aussi tenu boutique au palais des États à La Haye. Décédé peu avant fév. 1629. Exemplaire bien conservé.
Estimation: 150/200€
Adjugé: Invendu