Lot n°0035

- Ouvrage de base sur les règnes de Henri III et Henri IV.- DE THOU (Jacques-Auguste). Histoire universelle depuis 1543 jusqu'en 1607. Londres, sans éditeur, 1734, 16 vol. 4°, portrait de l'auteur gravé en frontispice, plein veau brun moucheté de l'époque, dos à 5 nerfs ornés de caissons dorés, pièces de titre et de tomaison (coiffes déchirées, 3 mors partiellement fendillés, coins usés, rousseurs éparses). Bon exemplaire de l'une des deux éditions 4° publiées au XVIIIe siècle. Titres imprimés en rouge et noir, le prénom de l'auteur est orthographié "Jaques-Auguste". Fidèle à Henri III, de Thou le suit à Chartres après la journée des barricades en 1588, puis part en mission dans les provinces pour annoncer la réunion des États généraux. Après l'assassinat du duc de Guise, il oeuvra à la réconciliation de Henri III et Henri de Navarre en avril 1589, et alla en Allemagne avec Gaspard de Schomberg chercher l'appui des princes protestants contre la Ligue. À la mort d'Henri III, il entra au service d'Henri de Navarre, avec lequel il vécut cinq ans en campagne. En 1593, Henri IV le nomme grand maître de la Librairie du Roi. Il permit l'acquisition d'environ 800 volumes de la collection de manuscrits de Catherine de Médicis (1594). Il prit une part importante aux conférences de Suresnes, qui préparèrent l'entrée de Henri IV dans Paris le 22 mai 1594, ainsi qu'à la rédaction de l'Édit de Nantes (1598). Président à mortier en 1595, il fait enregistrer l'Édit de Nantes en 1598. "L'érudition de de Thou est immense ; il a lu à peu près tous les historiens français et italiens, et il a recueilli beaucoup d'informations de première main. Son impartialité est célèbre. On peut même dire qu'à force de vouloir tenir la balance égale entre les deux partis, de Thou l'a fait parfois pencher en faveur des huguenots, ou tout au moins des politiques." (Sources de l'Histoire de France, 775 ; Quérard, IX, p. 457). Son ouvrage fut mis à l'index en 1609.
Estimation: 250/300€
Adjugé: 390€