Lot n°0043

- De la Bibliothèque de La Malmaison.- « Recueil de chansons ». Manuscrit de la fin du 17e s. ou du début du 18e s., 2 volumes (volumes 2 et 3) 4° sur papier vergé aux pages encadrées d'un trait rouge, respectivement pp. 389-760 (les pp. 655 à 760 sont blanches) et 761-1104 (tomaison au dos : tom. II et tom. III). Si on peut consater l'absence du 1er vol., rien ne permet de savoir si la série continuait. Les chansons se réfèrent à des événements historiques. L'air est donné avec portée musicale si nécessaire et dans la marge de gauche des explications historiques sont précisées et parfois une date. Manuscrit soigné, d'une écriture très lisible. Provenances : « Bibliothèque de La Malmaison », cachet au 1er f. de chaque volume. Joséphine de Beauharnais, l'épouse de Napoléon Bonaparte, achète en 1799 ce château du 17e s. Entre 1800 et 1802, ce petit château devient avec les Tuileries le siège du gouvernement de la France où les ministres du Consulat se réunissent fréquemment. Après son divorce d'avec l'Empereur, Joséphine se retire à Malmaison et acquiert en 1810 le château voisin de Bois-Préau. Les deux résidences, transformées en musée la première en 1906, la seconde en 1958, sont consacrées à l'histoire napoléonienne. Le 9 juillet 1800, Bonaparte ordonna l'aménagement d'une bibliothèque dans trois petites pièces situées dans le pavillon d'angle au midi. Restaurée, la bibliothèque de Malmaison a conservé son état d'origine. En 1814, elle abritait près de 13 000 ouvrages. Puis à Grace Whitney-Hoff (Détroit, Michigan,1862 - Lausanne ou Détroit, 1938), philanthrope américaine, dont ex-libris armorié au contreplat des 2 vol. Issue d'une grande famille de Détroit, elle vint s'établir en France en 1900 lors de son second mariage. Elle consacra une grande partie de sa fortune à des oeuvres philanthropiques. Elle fonda notamment en 1906 le Foyer international des étudiantes à Paris et une maison de retraites pour veuves de guerre à Peyrieu, dans l'Ain. Elle réunit également une collection de manuscrits, d'incunables, d'éditions rares et de reliures anciennes, dont A. Boinet rédigea le catalogue en1933. Également de la bibliothèque de « Mr L. Hoche » (cachet rond aux 2 vol. à côté de celui de la Bibliothèque de La Malmaison. Ce cachet semble plus récent).
Estimation: 100/150€
Adjugé: 190€