Lot n°0025

- GALLIEN DE SALMORENC. Le Bréviaire des politiques. Londres, J. Robson et P. Elmsley, 1769, 8°, non paginé [148 p.], plein maroquin rouge à longs grains de l'époque, plats encadrés d'une guirlande dorée, dos à nerfs richement décoré, pièce de titre, tranches dorées (qq. traces d'usure). Ex-libris armorié. Bel exemplaire de ce recueil de pensées ou réflexions imprimé sur beau papier. Timoléon Alphonse Gallien est né au village de Salmorenc, près de Grenoble vers 1740. Il passe parfois pour le fils naturel de Richelieu, qui assura son éducation. En 1773, il ajouta à son nom de famille le nom de son lieu de naissance. En septembre 1766, il est entré, comme copiste, chez Voltaire, ayant l'intention d'écrire une histoire du Dauphiné. Mais le jeune homme négligeait ses devoirs, passait beaucoup de temps à Genève et le philosophe en était très irrité. Voltaire plaça G. comme secrétaire chez le résident français à Genève, Pierre Michel Hennin. G. se brouilla avec Hennin, fit beaucoup de dettes et fut entraîné dans une affaire politique ; il dut quitter Genève, visita probablement la Hollande, surgit ensuite à Paris où il fut mis à la Bastille à cause de nouvelles dettes. Grâce au duc de Richelieu qui acquitta ses dettes, G. fut libéré. Vers la fin de 1772 ou au début de l'année suivante, G. était venu en Russie. Après bien des péripéties, en 1784 on le trouve à Saint-Pétersbourg, comme professeur d'histoire universelle et de rhétorique au Corps Impérial des Cadets. Il occupait encore ce poste en 1786 (http://dictionnaire-journalistes.gazettes18e.fr/journaliste/326-timoleon-gallien-de-salmorenc).
Estimation: 50/100€
Adjugé: 120€