Lot n°0051

- GROTIUS (Hugues). Le Droit de la guerre et de la paix. Nouvelle traduction par Jean Barbeyrac. Avec les notes de l'auteur même, qui n'avoient point encore paru en françois ; et de nouvelles notes du traducteur. Bâle, Emanuel Thourneisen, 1746, 2 vol. 4°, [8 y compris le portrait]-XLV-[3]-518 et [2]-480-[41]-1 blanche p., plein vélin de l'époque, dos lisses, pièces de titre (coiffes arasées, coins infér. émoussés, plusieurs pages brunies comme souvent, traces de mouillures). Troisième édition de la traduction française de ce livre qui est la première expression du droit naturel et le fondement du droit international moderne. Le plus important ouvrage d'Hugo Grotius (1583-1645), un des érudits les plus éminents en matière de droit et de diplomatie du 17e s. Grotius est communément appelé « le père du Droit des gens ». Cet ouvrage, paru en 1625 sous le titre latin « De jure pacis et belli », est un véritable code de droit international public, où Grotius combat l'esclavage et étudie les moyens de prévenir et de réglementer les guerres. L'ouvrage est divisé en trois livres. Dans le livre premier, il traite de l'origine du droit, de la question de la guerre juste et enfin des différences entre guerre publique et privée. Ce dernier point l'obligeant à traiter de la question de la souveraineté. Dans le deuxième livre, il expose les causes des guerres, ce qui l'amène à traiter de la propriété, des règles des successions sur les trônes, des pactes et contrats, du serment ainsi que des alliances. Enfin, il évoque la question des réparations. Le troisième livre est consacré à ce qui est permis durant la guerre.
Estimation: 50/75€
Adjugé: 70€