Lot n°0027



LE MOYNE (Pierre). Saint Lovys ou la sainte couronne reconquise. Poeme heroique. Paris, Augustin Courbé, 1658, in-12, [116, dont frontispice]-578-[2]-1 blanche p., 17 figures h.t. par Chauveau, plein vélin de l?époque à petits rabats (front. avec une pliure et un petit manque de papier dans la marge blanche supér., un feuillet déchiré sans manque : 339/340). De la bibliothèque de Nordkirschen (ex-libris). Appartenant à l'ordre des Jésuites, Le Moyne (1602-1672) est l?auteur de ce poème épique, intitulé : Saint Louis, ou la Sainte couronne reconquise sur les infidèles (1653) - à remarquer la suppression de « sur les infidèles »), lui attira, pendant quelque temps, une grande réputation. On y trouvait de l'imagination, de la pompe, et l?on y voyait une Iliade nationale, mais plus tard, on lui reprocha plutôt l?enflure et l?extravagance du style, la faiblesse du plan et le manque d?intérêt. Entre les deux jugements se place celui de Boileau, qui dit du père Lemoyne que, s?il était trop fou pour qu?on en dît du bien, il s?était trop élevé pour en dire du mal. Aujourd?hui, ce qui frappe dans le Saint Louis, c?est l'excès de l'imagination baroque. C?est dans ce poème qu?on trouve ces fameux vers : "Les deux yeux de Cnémon, de deux flèches percés, / Jusque dans le cerveau lui furent enfoncés. / Et la nuit lui survint par les portes du jour".
Estimation: 80/100€