Lot n°0123

- Révolution française.- Lettre signée du citoyen I.G. Meîjer datée du 3 germinal l'An 3 de la République [23 mars 1795, quelques jours avant l'insurrection populaire du 12 germinal], adressée aux citoijens et collegues de l'Administration centrale (3 pages 4°, sur papier a l'en-tête orné d'un beau cartouche d'emblèmes révolutionnaires). "[...] Le Comité de Salut public convaincu des dilapidations et vexations de tout genre qui ont désolé les belges et épuisé la Belgique paraît s'occuper depuis longtemps d'y porter un prompt remède ; je crois en consequence, qu'il est du devoir de l'Administration centrale de le seconder [...] L'impossibilité morale, d'extraire de la Belgique la somme pécuniaire métallique qui reste à payer, d'après les contributions arbitrairement frappées [...] Ils ne peuvent y satisfaire surtout d'après l'arrêté du Comité du Salut Public à l'égard des biens des corporations ecclésiastiques, ce sera dont le négociant, le boutiquier, le cultivateur, le rentier enfin qui d'eux n'est pas épuisé par les réquisitions inouies au prix du maximum, tandis que le discrédit de l'assignat augmente journellement [...]. Ils parlent ensuite des réquisitions pour l'armée de Sambre-et-Meuse. "Voilà l'effet de l'inspiciance des agents militaires qui après avoir épuisé la Belgique tentent de soulever le peuple par l'emploi des moijens violents sous prétexte de fournir des fourages et de vivres à l'armée qui par une coupable insouciance des agents paraît en manquer [...] il conviendra d'en rendre compte au Comité de Salut public [...]".
Estimation: 50/75€
Adjugé: Invendu