Lot n°0224

- Reliure aux armes du Comte Walewski, fils de Napoléon Ier.- D'ESCAMPS (Henry). Description des marbres antiques du musée Campana à Rome. Sculpture grecque et romaine. P., W. Remquet, 1855, in-folio, LXXVI-112 p., (ex. interfolié), plein chagrin rouge de l'époque, dos à 5 nerfs orné d'aigles couronnés dorés, auteur et titre dorés, armes dorées au centre des plats entourées d'une branche de chêne et d'une de laurier, aigle couronné doré dans les coins, 8 filets à froid d'encadrement, grecques dorées sur les coupes, dentelle à froid sur les contreplats, tranches dorées (qq. rousseurs, mors fendillés sur 4 cm) (reliure signée A. Despierres, relieur de l'Empereur). Envoi : "A son Excellence Monsieur le Comte Walewski, Ministre des Affaires Etrangères. Hommage de la profonde gratitude et du respectueux dévouement de l'auteur. Henri d'Escamps. Paris, 5 janvier 1859". Alexandre Colonna, comte Walewski, né le 4 mai 1810 au château de Walewice (Pologne) et mort le 27 septembre 1868 à Strasbourg, est un militaire, diplomate et homme politique franco-polonais. Ministre et sénateur sous Napoléon III, il est par ailleurs connu pour être le fils naturel de Napoléon Ier. Henry d'Escamps (1815-1891) est né à la Guadeloupe, il fut présenté à Victor Hugo à l'âge de dix-huit ans et devint l'un de ses fidèles. C'est à lui, "jeune homme", qu'est adressé le poème XIII des "Voix intérieures". Au moment du coup d'État il agit comme un "ami sûr et vrai" que Hugo remercie dans une lettre datée de Bruxelles le 14 décembre 1851. Auteur d'un ouvrage historique et géographique sur Madagascar, il fut chargé de diverses missions par le ministère des Affaires étrangères avant d'être nommé inspecteur des Beaux-Arts en 1862. Très rare.
Estimation: 150/200€
Adjugé: 220€