Lot n°0451

[ARAGON (Louis)]. - FRANÇOIS LA COLÈRE. Le Musée Grévin. Genève, A La Porte d'Ivoire, sans date [1944], demi-chagrin bordeaux à bandes latérales, dos à nerfs, auteur et titre dorés, 1er plat de couv. cons. Édition clandestine publiée, comme pour « Le Silence de la mer », « La Marche à l'étoile » et l'anthologie « Poèmes français », par les éditions des Trois Collines avec la même curieuse mention en début des quatre titre : « Tiré comme manuscrit, pour des amis, à quelques exemplaires ». Ce volume est paru sous un nom d'éditeur suggéré par Jean Starobinski et imprimé chez Kundig par son assistant, Marc Barraud, ce dernier étant mandaté par la censure pour repérer les publications de résistance. Manquait au catalogue de la librairie Vignes. Cri de désespoir et de colère, le Musée Grévin est une des premières évocations littéraires, à la date de 1943, du camp d'Auschwitz : « Aux confins de Pologne, existe une géhenne dont le nom siffle et souffle une affreuse chanson. Auschwitz ! Auschwitz ! ô syllabes sanglantes ! Ici l'on vit, ici l'on meurt à petit feu. On appelle cela l'exécution lente. Une part de nos c?ur s y périt peu à peu ».
Estimation: 50/100€
Adjugé: Invendu