Lot n°0101

- Liseux.- Huit éditions brochées d'Isidore Liseux : 1. Passevent parisien respondant à Pasquin Romain. De la vie de ceux qui sont allez demourer à Genève, et se disent vivre selon la réformation des Évangiles : faict en forme de Dialogue. Réimprimé sur le troisième édition (Paris, 1556). Paris, Liseux, 1875, in-32, XXIII-96 p., impression sur vélin, broché, couv. rempliée (dos fendu).- 2. THÉODORE de BÈZE. Le Passavant. Épître de Maître Benoît Passavant à Messire Pierrre Lizet. Où il lui rend compte de sa mission à Genève et de ses conversations avec les hérétiques. Traduite pour la première fois du latin macaronique de Théodore de Bèze par Isidore Liseux avec le texte en regard et la Complainte de Messire Pierre Lizet sur le trespas de feu son nez. Paris, Liseux, 1875, in-32, VII-208 p., impression sur vergé, breoché, couv.- 3. BOULMIER (Joseph). Villanelles. Suivies de poésies en langage du XVe siècle et précédées d'une notice historique avec une villanelle technique. Paris, Liseux, 1878, in-12, frontispice, 140 p., impression sur vergé, broché, couv. rempliée. Tiré à 500 ex. Édition originale du livre de ce correcteur d'imprimerie, critique littéraire et poète né en 1821.- 4. SINISTRARI (Louis Marie). De la démonialité et des animaux incubes et succubes. [...] Ouvrage inédit publié d'après le manuscrit original et traduit en latin par Isidore Liseux. Paris, Liseux, 1875, 8°, XVI-224 p., impression sur vergé, broché, couv. Tiré à 598 ex. (n° 70). Ludovico Maria Sinistrari (1622-1701), prêtre franciscain italien était un auteur prolifique. Il fut l'auteur de la plupart des ouvrages de référence de l?Inquisition du 17e s. Il en fera évoluer la pensée, en particulier dans le domaine des incubes, succubes, et autres démons qui à l'époque étaient réputés parcourir la terre.- 5. LOISELEUR (Jules). Les Points obscurs de la vie de Molière [...]. Paris, Liseux, 1877, 8°, portrait, XI-407 p., broché, couv. rempliée en papier parchemin. Tiré à 1210 ex. 1/1000 sur Hollande.- 6-7. ESTIENNE (Henri). Apologie pour Hérodote. Avec introduction et notes par P. Ristelhuber. Paris, Liseux, 1870, 2 vol. 8°, XLVIII-431 et 505 p., impression sur vergé, broché, couv. (dos un peu fendillés en queue, cassé pour le 2e vol., lég. rousseurs et bruniss.). Les faits prodigieux et les moeurs cruelles décrits par les Anciens ne sont pas exagérés. Notre temps, nous dit Henri Estienne (1531-1598), éditeur typographe et érudit, dans ce livre de 1564, en montre mille occurrences comparables.- 8. KALYANA MALLA. Ananga-Ranga. Traité hindou de l'amour conjugal. Rédigé en sanscrit par l'archi-poète. Traduit sur la première version anglaise (Cosmopoli, 1885) par Isidore Liseux. Paris, Liseux, 1886, 8°, XV-196 p., impression sur vergé, broché, couv. rempliée. Tiré à 300 ex. (n° 177). Traité d'érotologie hindoue composé au 16e s., l'« Ananga Ranga » est une invitation au royaume du plaisir légitime. Comme l'écrit Jacques Charpier : « Les mots exposent l'amour et ses attributs en pleine lumière et dans toute leur réalité. Ce n'est plus l'âme damnée du vice qui nous apparaît, mais le corps glorieux de la sensualité. Les gestes, les poses, les attitudes des amants ne sont pas là pour provoquer la morale ou suggérer l'enfer, mais décrire simplement les voies du plaisir [...]. Mais, hors de ce qu'il veut nous apprendre, l'Ananga Ranga nous apprend autre chose. Que l'amour est amoureux, que la chair est charnelle, que notre corps est corporel".- Ens. 8 vol.
Estimation: 100/150€
Adjugé: 100€