Lot n°0076

- Dom Bougre aux États généraux ou Doléances du Portier des Chartreux par l'auteur de la Foutromanie. [Édition] Réimprimée textuellement à 64 exemplaires sus [sic] l'édition originale. À Foutropolis, chez Bracquemart Libraire, rue Tire-Vit, (à la Couille d'Or) (avec permission des supérieurs, « Petite collection philosophico-libertine », 1789 [18..], in-32, 48 p., broché, couv. muette (coin supér. avant de la couv. cassé). Tiré à 64 ex. Opuscule très libre, attribué à Restif de La Bretonne, pour lequel il fut emprisonné, dénoncé par son gendre Augé, alors brouillé avec lui. Augé voulut nuire à son beau-père et trouva que s'en prendre à ses ouvrages était un bon moyen de le dénoncer : Messieurs ! Un concitoyen patriote croit vous offrir un moyen sûr de dénoncer valablement, si ce n'est les ennemis du bien public, au moins un de leur principal support et adhérent, Nicolas Edme Restif de La Bretonne, auteur connu par ses sales productions qui n'a jamais su que ridiculiser les différents régimes de nos gouvernements et politiques, perdre les siens, et déshonorer chacun de ses concitoyens ou les désunir. Je le dénonce et l'affirme, qu'il est auteur, depuis la Révolution, de trois libelles plus infâmes l'un que l'autre. (Moyens sûrs à employer par les deux ordres pour dompter et subjuguer le Tiers-États ; Domine salvum fac regem ; Dom Bougre aux États généraux.). Tous ces événements ont été racontés par Restif dans le seizième tome de ses Nuits de Paris. L'auteur de cet opuscule reste un véritable mystère. / MACROBE (Ambroise) [= LAPORTE (Antoine)]. La Flore pornographique. Glossaire de l'école naturaliste, extrait des oeuvres de M. Émile Zola et de ses disciples. Illustrations par Paul Lisson. Paris, Doublelzévir, 1883, 226 p. + catalogue, broché, couv. Bel exemplaire. Ambroise Macrobe serait le pseudonyme de Antoine Laporte, bouquiniste de la fin du 19e. « Sous ce nom se dissimule Antoine Laporte, qui consacra beaucoup d'énergie à l'élaboration de tels opuscules : ?Le Naturalisme ou l'immortalité littéraire. Émile Zola, l'homme et l'oeuvre? [...], et aussi ?Zola contre Zola. Erotika naturalistes des Rougon-Macquart?, [...], ainsi que, en 1898, un ?Émile Zola et les Dreyfus ou la débâcle des traîtres, lettre ouverte à l'Italien Zola?. ?Le Petit Catéchisme pornographique? de [...] (1882) se situe dans la même veine. » (Sylvie Thorel-Cailleteau, préface, Zola, Mémoire de la critique. Paris, 1998, p. 27.)./ MONT-GAILLIARD (sieur DE). Les Gaillardises suivies d'autres poésies du même auteur publiées d'après l'édition originale de 1606. Avec une préface et des notes par Ad. Van Bever. Paris, E. Sansot et Cie, « Collection varia curiosa », 1905, in-12, 119 p., broché, couv. Tiré à 499 ex. 1/12 Japon impérial (n° 7), 1er papier./ [MAILHOL]. Le Cabriolet d'une merveilleuse. Suivi de Cinnane, histoire grecque. Eau-forte d'Hanriot. Bruxelles, Charles Gilliet, 1883, in-12, frontispice, 105 p. imprimé sur vergé, broché (bords de la couv. effrangés) (Gay-Lemonnyer I, 444 : « Le Cabriolet est une nouvelle érotique dans le goût du temps. Par "cabriolet", l'auteur entend tout autre chose qu'une voiture. »). Jules-Armand Hanriot (1853-1930) est un artiste peintre, graveur et illustrateur. En 1877, il a une aventure avec Suzanne Leenhoff, l'épouse d'Édouard Manet : celui-ci, qui avait accueilli le jeune peintre parmi ses proches, chez lui, et l'avait même recommandé, menace désormais de le tuer s'il s'approche de sa femme. Dès lors, Hanriot va se faire plus que discret./ Ens. 4 vol.
Estimation: 50/75€
Adjugé: 110€