Lot n°0390

- ARAGON.- [CHAR (René) et CREVEL (René)]. Paillasse ! (Fin de "l'Affaire Aragon"). P., Éditions Surréalistes, mars 1932, plaquette 8°, 14 p., agrafée. Édit. orig. de ce pamphlet que René Char supervisa et cofinança avec René Crevel et Tristan Tzara. Célèbre règlement de comptes du groupe surréaliste avec Louis Aragon. Lorsqu'en janvier 1932 Louis Aragon fut inculpé de "provocation au meurtre dans un but de propagande anarchiste" à la suite de la publication de son poème « Front rouge », André Breton prit sa défense. Il publia un tract fameux, « l'Affaire Aragon », puis une mise au point intitulée : « Misère de la poésie », présentant la poésie comme une activité autonome. "Un entrefilet publié le 10 mars par Aragon dans l'Humanité, qualifiant le texte d'objectivement contre-révolutionnaire, entraîna la réplique de Paillasse!, où la « lâcheté intellectuelle » d'Aragon est exposée. Paillasse! fut écrit conjointement par René Crevel et René Char, le titre fut trouvé par Char" (Antoine Coron, René Char, BnF, 2007, n° 31). Ainsi, le tract surréaliste, qui reflète les conflits internes, consomma la rupture définitive entre Aragon et Breton, qui ne l'a pas signé. La déchirure fut le prix à payer pour participer à l'aventure communiste. "Je n'ai jamais rien fait de ma vie qui m'ait coûté plus cher. Rompre ainsi avec l'ami de toute ma jeunesse ne m'a pas été seulement affreux pour quelques jours. C'est une blessure que je me suis faite, et qui ne s'est jamais cicatrisée" (Aragon, Oeuvres, V, 310).
Estimation: 50/75€
Adjugé: 50€