Lot n°0013

- Avec 56 gravures hors texte.- CUNAEUS (Petrus). De Republyk der Hebreen, of gemeenebest der Joden [...]. Amsterdam, Daniel vanden Dalen, 1700 et 1701 (4e vol.), titre-front., titre, [28]-556-[20] p., 17 planches h. t. dont 8 dépliantes ; titre-front., titre, [20]-558-[22] p., 19 planches h. t., dont 6 dépliantes (travail de vers en haut de la page sur deux tiers du volume) ; titre-front., titre, [36]-495-[31] p., 9 planches dépliantes, et titre-front., titre, [28]-466-[18] p., 11 planches h.t. dépliantes, plein vélin de l'époque, plats estampés à froid. Peter van der Kun, latinisé en Petrus Cunaeus, né en 1586 à Flessingue et mort en 1638 à Leyde, est un philologue et jurisconsulte néerlandais. Considéré comme l'un des hommes les plus savants de son temps, il fut apprécié de Scaliger, Heinsius, Grotius, Casaubon, Baudius, Vulcanius, Drusius avec qui il était lié. Les langues savantes d'Orient et d'Occident lui étaient toutes également familières. La théologie, la jurisprudence, la philosophie et la politique exercèrent également son esprit épris de connaissances. Son ouvrage « De Republica Hebraeorum » est considéré comme « la plus puissante déclaration de théorie républicaine des premières années de la République néerlandaise. Les recherches de Cunaeus, qui a compté parmi les plus grands érudits chrétiens en textes juifs d'une génération comprenant Scaliger, Grotius, Vulcanius aux Pays-Bas, Johannes Buxtorf, père et fils en Allemagne et John Selden et Heinsius en Angleterre, s'inscrivent en plein pic de l'intérêt protestant pour les textes juifs à l'endroit de la politique et de l'autorité religieuse. Cunaeus, qui correspondait également avec des savants juifs contemporains comme Manasse ben Israël est aujourd'hui surtout connu pour cet ouvrage « De Republica Hebraeorum ». Cet ouvrage a connu au moins 7 éditions entre 1617 et 1700 et a été traduit en néerlandais, en français et en anglais.
Estimation: 250/300€
Adjugé: 360€