Lot n°0026

- JOLY. Mémoires de M. Joly conseiller du roy au Chatelet de Paris. Pour servir d'éclaircissement et de suite aux Memoires de M. le C. de Retz. Rotterdam, Héritiers de Leers, 1798, 2 vol. in-12, titre, 167-1 blanche et titre, et 254 p., plein veau brun de l'époque, dos à nerfs orné, pièces de titre et de tomaison (qqs accrocs particulièrement au caisson supér. du 1er vol.). Bon exemplaire. Édition originale. Guy Joly était conseiller au Châtelet de Paris. Syndic des rentiers de l'Hôtel de Ville, secrétaire, il écrivit ses mémoires, publiées peu après ceux de Retz par les soins de d'Argenson. Il fuit, à la suite de son évasion de la prison de Nantes, en Italie, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Angleterre. Pendant la Fronde, Guy Joly - il le raconte lui-même - est le secrétaire et l'homme des basses oeuvres de Gondi, notamment dans l'affaire des rentes de l'Hôtel de ville. Il simule encore un attentat contre lui-même. À la mort de Mazarin, il revient avec Retz en France et négocie pour son compte. En 1665, Retz et Joly se séparent « en s'accusant mutuellement d'ingratitude ». À partir de 1667, il travaille pour la cour, notamment à la défense des droits de la reine contre les traités du jurisconsulte Stockmans. Puis il rédige ses mémoires (1643-1665) où il donne une version assez différente de celle que Retz voulait donner un an plus tôt dans ses propres mémoires. D'Argenson et le Régent avaient souhaité équilibrer les Mémoires de Retz par ceux de Guy Joly, c'est pourquoi ils publièrent les deux ensemble.
Estimation: 50/75€
Adjugé: 50€