Lot n°0009

- LA GUÉRINIÈRE (François Robichon de). École de cavalerie ; contenant la connoissance, l?instruction, et la conservation du cheval. Paris, la Compagnie, 1756, faux titre, portrait, titre-frontispice, titre, [12]-319-1 blanche p., 2 planches dépliantes et 29 planches hors texte, et faux titre, titre, 300 p., 2 planches dépliantes, les deux tomes reliés en un volume à l?époque, plein veau brun, dos à nerfs ornés (mors renforcés, dos restauré, un propriétaire a répété son nom sur les feuillets de garde avant et le faux titre : « Modest Van Haelst ». Bon exemplaire de l?édition octavo. La Guérinière peut être considéré comme le fondateur de l'équitation des temps modernes, en France sinon en Europe. Il a simplifié les moyens de dressage du cheval, et apporté des modifications à son harnachement. Il s'attacha à définir l'exact équilibre du cheval et enseigna la rectitude de la position du cavalier. Vingt siècles après l'Athénien Xénophon, il fut un relais essentiel de la théorie de l'art équestre. Le dernier mot lui appartient, à la faveur d'une phrase, parmi d'autres, tirée de ses écrits. Elle est un parfait reflet de sa clarté d'expression et semble avoir été écrite pour commenter le pastel de Tocqué : « La grâce à cheval consiste en une posture bien droite et libre, qui vient du contrepoids du corps bien observé ; en sorte que, dans tous les mouvements que fait le cheval, le cavalier, sans déranger son assiette, conserve autant qu'il le peut un juste équilibre, cet air d'aisance et de liberté qui forme ce qu'on appelle le bel homme de cheval.
Estimation: 250/300€
Adjugé: Invendu