Lot n°0559

GACON (François). - Le Poëte sans fard, ou discours satiriques en vers. Cologne, Corneille Edmont, 1697, in-12, 219-[7] p. dont le beau frontispice gravé sur cuivre, plein veau brun raciné de l'époque, dos à 5 nerfs orné de caissons dorés, pièce de titre maroquinée rouge (en partie manquante), coiffes et coins usés, tranches marbrées. Edit. publiée anonymement un an après l'originale. "Gacon, François (1667-1725). Poète et polémiste, ecclésiastique raté, Gacon se lança dans la poésie satirique avec une hargne particulière. Dans son Poëte sans fard (1696), il chanta les louanges de Regnard (dont il a vraisemblablement été l'employé), le présentant comme le nouveau Molière, et critiqua acerbement les autres dramaturges de l'époque. Il trouva un adversaire acharné en J.-B. Rousseau, cible favorite de ses attaques (L'Anti-Rousseau, 1712), avant de s'en prendre au pacifique Houdar de la Motte à l'époque de la Querelle d'Homère (Homère vengé par le poëte sans fard, 1715) (Réf. : Guy Spielmann, Spectacles du Grand Siècle,http://opsis.georgetown.edu/citation.htm, 26 août 2005).
Estimation: 50/75€
Adjugé: Invendu